Voulez-vous,vous aussi, demeurer à la droite du Père?

« On conduisait en même temps deux malfaiteurs, qui devaient être mis à mort avec Jésus.

Lorsqu’ils furent arrivés au lieu appelé Crâne, ils le crucifièrent là, ainsi que les deux malfaiteurs, l’un à droite, l’autre à gauche. »

Luc 23: 32-33

 

Si le Seigneur a été crucifié entre deux malfaiteurs ce jour-là, n’est certainement pas dû au hasard. Comme nous le savons, dans les Écritures, il se trouve d’innombrables messages que le Seigneur veut nous révéler à travers la lecture de la Parole qui, tout au long de la Bible, nous révèle le plan de Dieu pour ses enfants afin que nous soyons sauvés en son fils Jésus-Christ pour que nous puissions vivre éternellement à ses côtés (Jean 3:16) et que soit accompli toutes les prophéties le concernant et celles à venir.

Dieu, par son Immense Amour, veut notre Salut, que chaque être humain le suive, quoique nous ayons fait dans notre vie, de bien ou de mal.

 

« J’en prends aujourd’hui à témoin contre vous le ciel et la terre: j’ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité, pour aimer l’Éternel, ton Dieu, pour obéir à sa voix, et pour t’attacher à lui: car de cela dépendent ta vie et la prolongation de tes jours… » Deutéronome 30:19-20

« Si le méchant revient de tous les péchés qu’il a commis, s’il observe toutes mes lois et pratique la droiture et la justice, il vivra, il ne mourra pas. Toutes les transgressions qu’il a commises seront oubliées; il vivra, à cause de la justice qu’il a pratiquée. Ce que je désire, est-ce que le méchant meure? dit le Seigneur, l’Éternel. N’est-ce pas qu’il change de conduite et qu’il vive? » Ézéchiel 18: 21-23

 

Dans ce passage de Luc 23, les deux malfaiteurs qui se trouve aux côtés du Seigneur nous délivre un message. Ils auraient pu être tous les deux à sa gauche ou tous les deux à sa droite, ou bien derrière, plus loin… Non, s’ils ont été l’un à gauche et l’un à droite, c’est qu’il y a bien une raison. Et cela, Jésus le Juste Juge, nous l’explique en partie dans Matthieu 25:

« Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d’avec les autres, comme le berger sépare les brebis d’avec les boucs; et il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche. Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite: Venez, vous qui êtes bénis de mon Père; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde. » – « Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche: Retirez-vous de moi, maudits; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. » Matthieu 25: 32-34 ; 41

Nous voyons qu’à sa droite, sont rassemblés « les brebis » qui sont bénies du Père et qui demeureront pour l’éternité à ses côtés, et puis à sa gauche « les boucs » qui eux sont maudits et qui iront dans le feu éternel aux côtés du diable et de ses démons. A noter que le diable, Satan, est représenté avec une tête de bouc « basphomet »…

Pour en revenir aux malfaiteurs, si tous les deux se retrouvent là, c’est qu’ils ont commis tous les deux soit un crime ou un vol ou autres, cela n’est pas mentionné mais nous savons que pour eux, ce n’est que justice car ils le méritent.

« Pour nous, c’est justice, car nous recevons ce qu’ont mérité nos crimes. » Luc 23:41

Entre ces deux brigands il y a une grande différence. Celui qui devait être à sa droite, il devait certainement croire en Dieu et le craindre puisqu’il dit à l’autre brigand «  Ne crains-tu pas Dieu, toi qui subis la même condamnation? Pour nous, c’est justice, car nous recevons ce qu’ont mérité nos crimes… »" 23:40-41. En ayant dit cela, il a reconnu son état de pécheur et que la sentence qu’il allait recevoir était méritée et qu’ils allaient mourir tous les deux sur cette croix. Aujourd’hui, grâce aux Écritures nous savons que «  le salaire du péché, c’est la mort… » mais lui à son époque, il n’avait pas eu connaissance de ce verset. Qui que nous soyons, nous ne pouvons pas être sauver tant que nous nous sommes pas repenti de nos péchés et surtout de reconnaître que c’est pour nous, pécheurs, que Jésus est mort sur la croix (Romains 5:8).

Puis le brigand déclare « mais celui-ci n’a rien fait de mal ». Par cette petite phrase il dit ouvertement que Jésus est sans péché, qu’il n’est pas coupable de ce  qu’on l’accuse et qu’il ne mérite pas ce qui lui arrive contrairement à eux. C’est alors qu’il prend conscience que Jésus est le Christ, son Sauveur. C’est là où la suite du verset de Romains 6:23 prend tout son sens » mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur « . Il comprend alors que seul Jésus pouvait le sauver, non pas en le faisant descendre de la croix, mais d’une autre manière en confessant Jésus-Christ comme étant Seigneur et Sauveur… Alléluia!!! Au verset 42, il lui dit aussi  » Souviens-toi de moi quand Tu viendras dans ton règne « , il a cru à la Résurrection du Christ et il a cru aussi que le Seigneur reviendra dans son Règne et dans sa Gloire. C’est parce qu’il a cru de tout son cœur que Jésus-Christ est le Fils de Dieu qu’il fut sauvé (comme l’eunuque dans Actes 8). Le Seigneur pour répondre à sa confession lui déclare « …Je te le dis en vérité, aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis ».

 

Tandis que l’autre brigand se moquait de Lui, le méprisait même sur la croix au moment de mourir, animé d’un esprit de rébellion « L’un des malfaiteurs crucifiés l’injuriait, disant: N’es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi-même, et sauve-nous! » 23:39. 

Ce brigand là, même sur « son lit de mort », en quelque sorte, a rejeté le Seigneur. Il était pourtant là crucifié juste à côté de Lui, reconnaissant certainement celui qui aurait pu être son Sauveur puisqu’il lui dit: « N’es-tu pas le Christ? » mais ne voulant, apparemment, pas se repentir puisqu’il se moque du Seigneur lorsqu’il lui dit   »Sauve-toi toi-même et sauve-nous! ». 

Si Jésus s’était sauvé à ce moment là et que par la suite Il les aurait sauvés, tous ce qui avaient été prophétisés, notamment dans Esaïe 53 et dans le Psaume 22, ne se seraient pas réalisés!! Le Christ devait rester et mourir ce jour-là sur la Croix, car c’est par cette acte que tout a été « accompli ». Il a été crucifié, a vécu d’horribles souffrances pendant six heures et Il est mort à notre place afin que nous puissions vivre.

Lui qui est Juste, sans reproche et sans péchés. Il a mené une vie exemplaire et Il a pris sur Lui la colère de Dieu qui nous était destinée. Qui d’autres sur terre pourrait faire cela? Personne! C’est par le sacrifice ultime et par la mort expiatoire qu’Il a payé au prix de son Sang pur, versé sur la croix, tous les péchés du monde. Et que c’est grâce à cela et qu’en réalisant que Jésus-Christ, le Fils de Dieu, est mort pour nous et qu’Il est ressuscité de manière triomphante, que nous pécheurs, nous sommes sauvés!! Lui seul a vaincu la mort.

 

« Jésus lui dit: Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort… » Jean 11: 25-26

« Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé. » Romains 10:9

 

Bien des personnes tout au long de leur vie, ont rejeté le Christ. Certains pensent que ce n’est pas encore le moment, ou alors qu’ils sont encore jeunes, qu’ils ont toute la vie devant eux et qu’ils désirent « profiter » de la vie et de ces plaisirs. D’autres ne veulent même pas en entendre parler!! Mais Dieu seul juge le temps que nous avons ici-bas. N’attendons pas d’être dans une situation catastrophique, d’avoir une maladie grave ou bien qu’un proche soit sur le point de mourir pour l’implorer et se mettre à genoux. Nous connaissons tous notre date de naissance mais nul ne sait le jour de sa mort!! Dieu seul le sait.

La mort peut nous surprendre à tout moment et si à cet instant là, nous n’avons pas reconnu Jésus-Christ comme notre Seigneur et Sauveur et que c’est par l’oeuvre de  la croix que nous pouvons être sauver, alors c’est la damnation éternelle. Après il sera trop tard… A un moment de notre vie, nous avons TOUS entendu parler de Jésus-Christ au moins une fois, et devant son Trône lors du jugement, nous ne pourrons pas dire « Je ne savais pas… »

 » Dieu, sans tenir compte des temps d’ignorance, annonce maintenant à tous les hommes, en tous lieux, qu’ils aient à se repentir, parce qu’il a fixé un jour où il jugera le monde selon la justice, par l’homme qu’il a désigné, ce dont il a donné à tous une preuve certaine en le ressuscitant des morts… » Actes 17:30-31

Malheureusement, pour ce brigand, la mort était inéluctable. Pourquoi? Parce qu’il n’avait pas la foi en l’Éternel.

Tandis que l’autre brigand, bien qu’il était là, crucifié aux côtés du Maître

 

« Le cœur du sage est à sa droite, et le cœur de l’insensé à sa gauche. » Ecclésiaste 10:2

« Le Seigneur, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel, et il s’assit à la droite de Dieu. » Marc 16:19

« Si donc vous êtes ressuscités avec Christ, cherchez les choses d’en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu. » Colossiens 3:1

« Le point capital de ce qui vient d’être dit, c’est que nous avons un tel souverain sacrificateur, qui s’est assis à la droite du trône de la majesté divine dans les cieux, » Hébreux 8:1

« Mais Etienne, rempli du Saint-Esprit, et fixant les regards vers le ciel, vit la gloire de Dieu et Jésus debout à la droite de Dieu. Et il dit: Voici, je vois les cieux ouverts, et le Fils de l’homme debout à la droite de Dieu. » Actes 7:55-56

Et vous, à quelle place voulez-vous être à côté de Jésus-Christ? A sa droite ou bien à sa gauche?

 

Nicolas

 

Laisser un commentaire

Maisonsaintbenoit |
Salut universel |
Le monde de Rikuko |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Wiccanlife
| Nouvelles Disciplines Pasto...
| Ermitage des heritiers