Chant officiel du livre « L’amour injuste », de Jérémy Sourdril (Chant : Gwen Dressaire)

Image de prévisualisation YouTubeL’amour injuste  - 

Toi qui m’a façonné au sein de ma mère
Qui a prononcé sur moi des mystères
Et des merveilles que je porte en moi

Toi qui a célébré le jour de ma venue
Qui m’a accueilli à bras étendus
Et ce coeur de Père s’est ému pour moi

Oh toi qui m’a vu te renier pour me perdre
Tu ne cessais de crier dans le désert
Que tu m’aimais, que je comptais pour toi

Oh toi qui ne considère plus ce que j’étais
Mais qui regarde à ce que je ferai
Comme un sujet d’honneur et de joie

Toi qui a semé dans ma vie des trésors
Et le précieux don que souvent j’ignore
Oh toi qui me chéri depuis le premier jour
Je ne saisis l’étendue de cet amour
Je t’ai trahi mais tu m’aimes en retour
Oh toi qui m’a vu te renier pour me perdre
Tu ne cessais de crier da ns le désert
Que tu m’aimais, que je comptais pour toi

Oh toi qui ne considère plus ce que j’ai fait
Mais qui regarde à ce que je ferai
Comme un sujet d’honneur et de joie

Tu m’as élevé comme un fils
Aimé de tout ton coeur
Je t’ai rejeté tant de fois

Je t’ai si peu considéré, souvent même accusé,
Rejetant mes erreurs sur toi

Tu as mis ton nom sur les lèvres pour que je le célèbre
Je l’ai oublié tant de fois

Malgré tout l’amour que j’ai eu
Tout ce que j’ai reçu
Je n’ai pas eu d’égards pour toi, mais,

Dans mon amour injuste tu m’as sauvé
Dans mon amour injuste tu m’as guéri

Je n’en étais pas digne mais tu m’as pardonné
Je ne le méritais pas mais tu m’as pardonné

Père je veux te remettre ma vie entière
Je ne veux plus retourner dans le désert
Je t’appartiens et c’est toi que je sers
Oh Père, tu es ce que je désire aujourd’hui
Et que plus jamais je ne t’oublie
Tu es mon Dieu, tu es toute ma vie
Toute ma vie

Laisser un commentaire

Maisonsaintbenoit |
Salut universel |
Le monde de Rikuko |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Wiccanlife
| Nouvelles Disciplines Pasto...
| Ermitage des heritiers