La Sexualité Pervertie

La sexualité pervertie

L’acte sexuel, dans le cadre du mariage est un acte noble lorsqu’il prend sa source dans l’amour réciproque de deux époux,  mari et  femme. Ceci est exposé dans l’étude « Le chrétien et la sexualité ». 

Dans le présent article, il sera surtout question de dépendance à certaines perversions sexuelles, et de la possibilité d’en être libéré.

Il y a des péchés qui sont des liens ou des maîtres qui dominent une personne et la rendent dépendante de leur pratique.

… car chacun est esclave de ce qui a triomphé de lui. 2 Pierre 2:19

Romains 7:23 mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement, et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres.

Le désir sexuel qui est en lui-même naturel, devient parfois obsédant et dominateur, conduisant à des pratiques perverses et contre nature.

Dans ce domaine comme dans d’autres, il s’agit de trouver l’équilibre et d’acquérir la maîtrise de notre corps.

L’apôtre Paul écrit :

Mais je traite durement mon corps et je le tiens assujetti, de peur d’être moi-même rejeté, après avoir prêché aux autres. 1 Corinthiens 9:27

Les péchés d’ordre sexuel font partie de la nature pécheresse des hommes et des femmes. Ils doivent être traités comme tels. Jésus situe la source du péché dans le cœur humain

Marc 7.20/23 Il dit encore: Ce qui sort de l’homme, c’est ce qui souille l’homme.
Car c’est du dedans, c’est du cœur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres, les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l’orgueil, la folie.
Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans, et souillent l’homme.

En lisant le passage de Marc 7.20/23, nous remarquons que Jésus, cite les impudicités parmi les autres choses qui souillent l’être humain.

Qui pourra prétendre qu’il n’a jamais ressenti monter en lui les désirs impurs ou les sentiments mauvais. que décrit le Seigneur ? Nous pouvons être rigoureux dans des observances religieuses, et en même temps être intérieurement corrompu, impur et esclave du péché.

Matthieu 23:27 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous ressemblez à des sépulcres blanchis, qui paraissent beaux au dehors, et qui, au dedans, sont pleins d’ossements de morts et de toute espèce d’impuretés.

L’apôtre Paul écrit que le péché habite en nous, dans notre chair, dans nos membres.

Romains 7:23 … je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement, et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres.

Romains 7:5 Car, lorsque nous étions dans la chair, les passions des péchés provoquées par la loi agissaient dans nos membres, de sorte que nous portions des fruits pour la mort.

Romains 7:20 Et si je fais ce que je ne veux pas, ce n’est plus moi qui le fais, c’est le péché qui habite en moi.

Il y a dans le cœur humain une loi, c’est à dire le pouvoir agissant du péché qui veut dominer, quelque soit sa nature, comme l’écrit l’apôtre Jacques.

Nous bronchons tous de plusieurs manières. Jacques 3:2

Pour reprendre l’expression de Paul il y a une loi dans la nature humaine qui rend  captif : La loi du péché.

La loi du péché.

La loi du péché exerce son pouvoir dans deux directions :

. Le pouvoir de condamnation

. le pouvoir de domination.

Nous connaissons tous ces deux pouvoirs.  Si nous péchons de différentes manières, nous n’en sommes pas moins souvent dominés et condamnables.

Concernant les déviations de la sexualité, nous relevons des mots comme :

adultère, impudicité, dérèglement, impureté, sens réprouvés, passions et choses infâmes, des actes contre nature. Romains 1.24/31

La dépendance sexuelle , ou le pouvoir de domination de la sexualité

On dit qu’une personne est dépendante, lorsqu’elle ne plus se passer d’une chose qui lui est devenue indispensable à des doses toujours plus grandes et de plus en plus fréquentes. Elle est dominée, captive, liée.

Or dans le domaine de la sexualité il existe des comportements qui rendent captifs ceux qui les possèdent. Ont dit qu’ils sont en proie à une sexualité obsessionnelle, qui les pousse en permanence  à rechercher des pratiques de plus en plus excessives et dénaturées. Ces pratiques créent dans le cœur et les membres de ceux qui s’y livrent une forte dépendance. Cela devient une obsession et un besoin constant. Les passions  finissent par  dominer ceux qui s’y livrent et ouvrent souvent l’accès à des esprits impurs.

Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel, et n’obéissez pas à ses convoitises. Ne livrez pas vos membres au péché, comme des instruments d’iniquité … Romains 6:12/13

Nous devons être conscients des dommages que cause l’impureté à notre vie spirituelle, selon ce qui est écrit :

1 Corinthiens 6.9/10 Ne savez–vous pas que les injustes n’hériteront pas le royaume de Dieu ? Ne vous égarez pas : ce ne sont pas ceux qui se livrent à l’inconduite sexuelle, à l’idolâtrie, à l’adultère, les hommes qui couchent avec des hommes, les voleurs, les gens avides, les ivrognes, ceux qui s’adonnent aux insultes ou à la rapacité qui hériteront le royaume de Dieu.

1 Corinthiens 6:13 Les aliments sont pour le ventre, comme le ventre pour les aliments ; Dieu réduira à rien celui–ci comme ceux–là.

Mais le corps n’est pas pour l’inconduite sexuelle : il est pour le Seigneur, comme le Seigneur pour le corps.

1 Corinthiens 6:18 Fuyez l’inconduite sexuelle. Tout autre péché qu’un homme commet est extérieur au corps ; mais celui qui se livre à l’inconduite sexuelle pèche contre son propre corps.

L’apôtre Paul s’adressait  en termes sévères aux chrétiens de Corinthe au sujet de ceux qui se livraient à l’impureté  :

On entend dire généralement qu’il y a parmi vous de l’impudicité, et une impudicité telle qu’elle ne se rencontre pas même chez les païens; c’est au point que l’un de vous a la femme de son père.
Et vous êtes enflés d’orgueil! Et vous n’avez pas été plutôt dans l’affliction, afin que celui qui a commis cet acte fût ôté du milieu de vous!

Il disait aux disciples de Rome :

Nous savons, en effet, que le jugement de Dieu contre ceux qui commettent de telles choses est selon la vérité. Romains 2:2

Il y a des chrétiens qui occasionnellement ont des pensées ou commettent des actes impurs, ce qui est déjà mal, mais il y en a qui ont fait du péché une pratique et qui en sont devenus captifs, comme le dit Jésus :

En vérité, en vérité, je vous le dis, leur répliqua Jésus, quiconque se livre au péché est esclave du péché. Jean 8:34

L’apôtre Jean écrit que quelqu’un qui est né de Dieu ne pratique pas le péché, ce qui veut dire qu’il ne se livre pas à la pratique du péché.

Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui; et il ne peut pécher, parce qu’il est né de Dieu. 1 Jean 3:9

Des choses abominables

Une sexualité excessive doit être maîtrisée afin que nos comportements dans ce domaine deviennent raisonnables. Une sexualité exacerbée et non maîtrisée conduit à la recherche de moyens de plaisirs dénaturés et impurs, des pratiques infâmes comme l’homosexualité, la pornographie, des comportements criminels comme la pédophilie, le viol.

Nous vivons dans un environnement de sollicitation permanente concernant la sexualité.

Le sexe est  devenu le sujet numéro « un » des préoccupations.

La mentalité actuelle du monde est qu’il faut une sexualité épanouie et libérée, prometteuse de plaisirs et l’on prodigue à ce sujet toutes sortes de conseils et de produits.

Les affiches pour la promotion de n’importe quelle marchandise présentent des femmes ou des hommes dénudés aux postures provocantes.

Les spots télévisuels diffusent de plus en plus d’images et de scènes à connotations sexuelles.

Les clips d’artistes ou de films sont souvent choisis pour leur côté sexuel provocateur, afin d’appâter l’acheteur potentiel.

Pour être dans la mentalité de l’époque, il faut avoir un beau corps, être sexy, musclé et élégant pour les hommes, séduisantes pour les femmes.

La fornication, les relations sexuelles en dehors du mariage sont devenues normales et on s’y livre de plus en plus jeunes.

Tromper son mari ou sa femme est à peine condamnable. Il existe des couples « libres », libertins, échangistes.

L’homosexualité est devenu l’égale de l’union entre un homme et une femme.

La pornographie, le sexe en images, en filmes et en vidéo, est devenue de consommation courante.

la pornographie. 

(Voir la signification de mot pornographie)

Je lisais dernièrement le témoignage d’un  chrétien qui malgré des apparences de piété était devenu complètement dépendant des revues pornographiques et des vidéos X sur Internet. Internet est un moyen facile et discret pour se livrer à la recherche afin de visionner des sites pornos.

Il est écrit : Détourne tes yeux du mal.

Jésus a dit que regarder une femme pour la convoiter c’était commettre un adultère avec elle dans son cœur.

David a été entraîné à l’adultère, puis au meurtre, parce qu’un soir  il a laissé son regard s’arrêter sur une femme en train de faire sa toilette chez elle.

Il y a dans cette affaire deux comportements coupables :

. La femme qui n’a pas pris soin de se cacher

. David qui n’a pas détourner les yeux

C’est le thème  de la séduction et du voyeurisme.

Le désir sexuel est  naturel au même titre que d’autres désirs légitimes qui font partie de la nature humaine.  Cependant il peut être excessif et accompagné de pensées (fantasmes), de paroles ou de comportement impurs. Ceux qui se livrent  à visionner des scènes pornographiques, impriment  des images impures dont ils deviennent esclaves. Ces scènes envahissent constamment les pensées, produisant un désir exacerbé, poussant à des actes et des comportements que celui qui en est l’objet ne peut plus maîtriser. Il est captif. Les personnes qui se livrent à la pornographie, recherchent en général, à reproduire les mêmes choses dans leurs pratiques sexuelles. Cela provoque souvent des drames dans les couples mariés et conduit à la fréquentation d’autres personnes ayant les mêmes perversions.

La prostitution.

Ceux qui la pratiquent,  hommes et femmes,  en font une sorte de profession, s’enfonçant dans une  spirale infernale, dont ils ou elles ne peuvent sortir, surtout ceux ou celles qui sont tombés sous le pouvoir de proxénètes. Parfois la prostitution est le moyen de se procurer l’agent nécessaire à l’achat de la drogue. D’autres fois c’est  l’appât d’un gain « facile » et rapide.  Il y a parmi ceux qui font de leur corps une marchandise beaucoup de misère et de drames. C’est un milieu difficile d’accès pour l’Évangile, mais malgré tout des chrétiens consacrés et compatissants leur annoncent l’Évangile et quelques uns en sortent par la grâce de Dieu.

Puis il y a « les clients », ceux qui  pour diverses raisons et souvent sans état d’âme,  recherchent leur plaisir auprès des prostituées(és). Cela devient pour eux un piège qui se referme et dont ils ont du mal à se dégager. Pour certains c’est devenu impossible.

Proverbes 7.7/23  J’aperçus, parmi les naïfs, je remarquai, parmi les jeunes gens, un garçon dépourvu de raison.
Il passait dans la rue, près du coin où elle se tenait, il se dirigeait lentement du côté de sa maison : c’était au crépuscule, pendant la soirée, à l’approche de la nuit et de l’obscurité.
…/…
Elle le fléchit par son savoir–faire, elle l’entraîna par ses lèvres enjôleuses.
Soudain il se mit à la suivre,  comme le bœuf qui va à l’abattoir, comme un imbécile qu’on lie pour le corriger, jusqu’à ce qu’une flèche lui transperce le foie, comme l’oiseau qui se précipite dans le filet, sans savoir que c’est au prix de sa vie.

Ecclésiaste 7:26 Et j’ai trouvé plus amère que la mort la femme dont le cœur est un piège et un filet, et dont les mains sont des liens; celui qui est agréable à Dieu lui échappe, mais le pécheur est pris par elle.

Juges 16:19 Elle l’endormit sur ses genoux. Et ayant appelé un homme, elle rasa les sept tresses de la tête de Samson, et commença ainsi à le dompter. Il perdit sa force.

L’homosexualité

Un article complet est consacré à ce sujet dans pasteurweb : L’homosexualité

Les comportement criminels

. La pédophilie

Il y a de plus en plus de pédophiles et souvent dans des milieux tout à fait insoupçonnables. Des personnes en charge d’enfants laissent leurs désirs se transformer en pulsions qui les amènent au passage à l’acte, car déjà dans leur esprit ont pris forme des pensées et des désirs provoqués par une sexualité inassouvie ou perturbées. Les pédophiles se livrent à la recherche d’images suggestives d’enfants mis en condition, sur des sites internet animés par des gens pervers.

Le viol

Les violeurs sont souvent des gens qui sont poussés à l’acte par des pulsions incontrôlables dont l’origine se trouve dans la pornographie : livres, K7 vidéos, sex-shop, cinémas pornos ou autres source d’images obscènes et violentes.

Selon le témoignages de violeurs, ils se sentent poussés par une force obscure incontrôlable. Ils sont certainement sous l’influence de mauvais esprits qui les poussent à commettre de tels actes. La pornographie est un moyen d’accès pour le diable et les démons dans les pensées de ceux qui s’y livrent.

Les personnes tenues par ces liens sont besoin de délivrance.

Etre libéré des liens et du pouvoir de l’impureté

J’ai déjà écrit que la sexualité est naturelle et selon la pensée de Dieu pour l’être humain, il ne s’agit donc non pas d’en être libéré, mais de la maîtriser en étant réellement libre du pouvoir des déviations, de la perversité et de l’impureté.

1 Thessaloniciens 4.3/5 Ce que Dieu veut, c’est votre sanctification; c’est que vous vous absteniez de l’impudicité; c’est que chacun de vous sache posséder son corps dans la sainteté et l’honnêteté, sans vous livrer à une convoitise passionnée, comme font les païens qui ne connaissent pas Dieu.

La première étape de la délivrance c’est d’être convaincu de la nature impure de ces pratiques qui souillent l’esprit, l’âme et le corps.

Ensuite nous aurons besoin de l’aide de la prière et du ministère d’autres personnes. Le Seigneur a donné dans ses églises des gens qui ont reçu des ministères et des dons, entre autre le pouvoir de discerner et de chasser les esprits impurs. Nous ne devons pas négliger ces moyens de délivrance.

Reconnaître et  confesser son péché.

Nous devons être conscients de la gravité de la souillure de l’impureté qui s’imprime dans notre esprit, envahit notre âme et domine nos sens.

1 Corinthiens 3:16 Ne savez–vous pas que vous êtes le sanctuaire de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous ?

1 Corinthiens 6.19/20 Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes?
Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu.

David nous donne l’exemple d’un homme convaincu de la gravité de son péché et d’une bonne démarche envers Dieu :

Lave–moi complètement de ma faute, purifie–moi de mon péché  Car je connais mes transgressions, et mon péché est constamment devant moi. Psaumes 51:2/3

Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. 1 Jean 1:9

Ensuite il faut vouloir en être délivré, et cela est le résultat d’une souffrance. La souffrance que cause le péché nous conduit dans la prière pour être délivré.

David était terriblement malheureux à cause de son péché et il désirait ardemment être changé, c’est pourquoi il priait en disant : :

O Dieu! crée en moi un cœur pur, Renouvelle en moi un esprit bien disposé. Psaumes 51:10

L’impureté doit nous faire souffrir et cette souffrance produit la recherche d’une réelle délivrance. Une souffrance qui fait crier à Dieu :

Psaumes 79:11 Que les gémissements des captifs parviennent jusqu’à toi! Par ton bras puissant sauve ceux qui vont périr!

Psaume 107.10/16  Ceux qui avaient pour demeure les ténèbres et l’ombre de la mort Vivaient captifs dans la misère et dans les chaînes…

Dans leur détresse, ils crièrent à l’Eternel, Et il les délivra de leurs angoisses;
Il les fit sortir des ténèbres et de l’ombre de la mort, Et il rompit leurs liens.
Qu’ils louent l’Eternel pour sa bonté, Et pour ses merveilles en faveur des fils de l’homme!
Car il a brisé les portes d’airain, Il a rompu les verrous de fer.

Et puis il faut savoir que la délivrance de nos liens, la victoire sur le péché, sur les passions et les dépendances,  est en Christ.

Mais grâce soit rendue à Dieu, qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus–Christ ! 1 Corinthiens 15:57

Le Seigneur Jésus-Christ délivre les captifs et renvoie libre les opprimés :

L’Esprit du Seigneur est sur moi, Parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres; Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé, Pour proclamer aux captifs la délivrance, Et aux aveugles le recouvrement de la vue, Pour renvoyer libres les opprimés, Pour proclamer une année de grâce du Seigneur. Luc 4:19

Il nous invite à venir à lui pour être déchargés, libérés :

Matthieu 11.28/30 Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos.
Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur; et vous trouverez du repos pour vos âmes.
Car mon joug est doux, et mon fardeau léger.

Jean 8.34/36 En vérité, en vérité, je vous le dis, leur répliqua Jésus, quiconque se livre au péché est esclave du péché…
Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres.

Lorsque nous tombons, relevons nous sans tarder.

Car sept fois le juste tombe, et il se relève, Mais les méchants sont précipités dans le malheur. Proverbes 24:16

Nous devons savoir que Dieu attend que nous revenions à lui sans tarder :

Que le méchant abandonne sa voie, Et l’homme d’iniquité ses pensées; Qu’il retourne à l’Eternel, qui aura pitié de lui, A notre Dieu, qui ne se lasse pas de pardonner. Esaïe 55:7

Compter sur la force de Dieu

Souvent on entend : « C’est plus fort que moi! » L’apôtre Paul, constatant cette vérité, écrit :

Je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement, et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres. Misérable que je suis ! Qui me délivrera de ce corps de mort ? Romains 7:23/24

Mais aussitôt  il ajoute :

Grâces soient rendues à Dieu, qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus-Christ! 1 Corinthiens 15:57

Soyons conscients  de notre besoin , car ce n’est pas notre force qui prévaudra. Il n’y a pas de plus grand danger que de croire que nous pouvons nous en sortir par nous-mêmes. C’est le piège dans lequel le malin veut nous attirer. Ecoutons ce que Dieu dit :

Ainsi parle l’Éternel: Que le sage ne se glorifie pas de sa sagesse, que le fort ne se glorifie pas de sa force. Jérémie 9:23

Ni par force, ni par puissance, mais par mon Esprit, dit l’Eternel des armées. Zacharie 4:6

Dieu a parlé … j’ai entendu ceci : C’est que la force est à Dieu. Psaumes 62:11

Dieu a envoyé dans nos cœurs son Esprit afin d’y produire une autre nature. Galates 5:22

La maîtrise de soi, « fruit de l’Esprit », est  la force qui nous permet de maîtriser et contrôler tous les éléments de notre vie naturelle. Nous trouvons la force dans le Seigneur :

« Ceux qui se confient en l’Éternel renouvellent leur force.«  Esaïe 40:31

« Qu’il vous donne, selon la richesse de sa gloire, d’être puissamment fortifiés par son Esprit dans l’homme intérieur. » Éphésiens 3:16

  »Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante. » Éphésiens 6:10

« fortifiés à tous égards par sa puissance glorieuse, en sorte que vous soyez toujours et avec joie persévérants et patients. » Colossiens 1:11

« Le Dieu de toute grâce, qui vous a appelés en Jésus-Christ à sa gloire éternelle, après que vous aurez souffert un peu de temps, vous perfectionnera lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables. » 1 Pierre 5:10

Nous chantons parfois « La force est en Christ », mais en face de nos problèmes nous fléchissons. Il ne s’agit pas de crier ou de chanter « la force est en Christ », ce n’est pas un slogan, c’est un appel à venir à LUI chercher la force qu’il communique par son Esprit, afin qu’au moment où cette force nous est nécessaire nous la trouvions en nous.

Celui qui est né de Dieu ne s’adonne pas au péché, car la vie qui vient de Dieu a été implantée en lui et demeure en lui. Il ne peut pas continuer à pécher, puisqu’il est né de Dieu. 1 Jean 3:9

Nous le savons, tous ceux qui sont enfants de Dieu ne commettent plus de péché. En effet, le Fils de Dieu les protège, et le Mauvais ne peut pas les toucher. 1 Jean 5:18

Lire, méditer la Parle de Dieu et prier régulièrement

Une des sources principale de notre force physique, c’est la nourriture. Nous mangeons plusieurs fois par jour, en principe trois fois : le matin, le midi et le soir. Lorsque nous manquons un de ces rendez vous, nous sentons que nous faiblissons.  Il faut renouveler régulièrement nos repas afin d’entretenir notre force physique. Une nourriture saine, appropriée, et prise sans excès, est nécessaire à notre bonne santé.

Il y a des chrétiens qui vivent spirituellement sans s’alimenter. Ils n’ont pas une communion quotidienne avec le Seigneur, ils prient peu, ils ne lisent par régulièrement la Bible, ils ne fréquentent pas suffisamment les assemblées de l’église, alors ils sont sans forces devant les tentations, leurs passions, les convoitises et les mauvais désirs. Ils ne peuvent ni résister, ni repousser le mal.

David disait que Dieu dressait une table devant lui, afin qu’il puisse faire face à ses ennemis. C’est à dire qu’il devait se fortifier en se nourrissant pour affronter ses ennemis.

« Tu dresses devant moi une table, En face de mes adversaires; Tu oins d’huile ma tête, Et ma coupe déborde. » Psaumes 23:5  

Il priait et méditait la Parole de Dieu régulièrement :

« Le soir, le matin, et à midi, je soupire et je gémis, Et il entendra ma voix. » Psaumes 55:17

Il priait dès le matin, et aussi le soir et parfois la nuit et il méditait la Parole de Dieu pour nourrir son âme :

« Éternel! le matin tu entends ma voix; Le matin je me tourne vers toi, et je regarde. » Psaumes 5:3

« Au milieu de la nuit je me lève pour te louer, A cause des jugements de ta justice. » Psaumes 119:62

« Je devance l’aurore et je crie; J’espère en tes promesses. » Psaumes 119:147

« Je devance les veilles et j’ouvre les yeux, Pour méditer ta parole. » Psaumes 119:148

Il fréquentait aussi avec joie les assemblées du peuple au temple :

« Je suis dans la joie quand on me dit « Allons à la maison de l’Éternel. »

Il reconnaissait que sa force venait de l’Eternel qui lu accordait son Esprit

« Tu me donnes la force du buffle; Je suis arrosé avec une huile fraîche. » Psaumes 92:10 –

Un autre fidèle, Daniel priait trois fois par jour, aussi souvent qu’il mangeait.

Lorsque Daniel sut que le décret était signé, il monta dans sa maison où les fenêtres de la chambre haute étaient ouvertes dans la direction de Jérusalem ; et trois fois par jour il se mettait à genoux, il priait et louait son Dieu, comme il le faisait auparavant. Daniel 6:10

Il lisait les Écritures. Daniel 9.2 . Il se nourrissait de la communion et de la parole du Seigneur.

Voyez vous, il ne s’agit pas de quelque chose de magique : le prédicateur va prier pour moi, il va chasser les démons de l’impudicité, l’impureté, la dissolution, l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l’envie, l’ivrognerie, les excès de table.

Ces choses là ne sont pas des démons, ce sont les œuvres de la chair, des pratiques condamnables qui ferment l’accès au royaume de Dieu à ceux qui s’y livrent.

Or, les œuvres de la chair sont évidentes, c’est–à–dire inconduite, impureté, débauche, idolâtrie, magie, hostilités, discorde, jalousie, fureurs, rivalités, divisions, partis–pris, envie, ivrognerie, orgies, et choses semblables. Je vous préviens comme je l’ai déjà fait : ceux qui se livrent à de telles pratiques n’hériteront pas du royaume de Dieu. Galates 5.19

Car c’est du dedans, c’est du cœur des hommes que sortent les mauvaises pensées, prostitutions, vols, meurtres, adultères, cupidités, méchanceté, ruse, dérèglement, regard envieux, blasphème, orgueil, folie. Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans et rendent l’homme impur. Marc 7:21-23

Il y a un combat contre le péché

Nous donc aussi, puisque nous sommes environnés d’une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte, ayant les regards sur Jésus, le chef et le consommateur de la foi, qui, en vue de la joie qui lui était réservée, a souffert la croix, méprisé l’ignominie, et s’est assis à la droite du trône de Dieu.
Considérez, en effet, celui qui a supporté contre sa personne une telle opposition de la part des pécheurs, afin que vous ne vous lassiez point, l’âme découragée.
Vous n’avez pas encore résisté jusqu’au sang, en luttant contre le péché.

Nous devons nous engager nous mêmes dans cette lutte.

. par une décision personnelle, claire et ferme, en comptant sur le Seigneur.

Daniel résolut de ne pas se souiller par les mets du roi et par le vin dont le roi buvait, et il pria le chef des eunuques de ne pas l’obliger à se souiller. Daniel 1:8

A celui qui est ferme dans ses sentiments Tu assures la paix, la paix, Parce qu’il se confie en toi. Esaïe 26:3

. par la prière pour demander au Seigneur sa force et son secours.

Nous avons ses promesses. Hébreux 2.18 – Hébreux 4.15.

. par la vigilance.

Être vigilant, c’est se tenir sur ses garde, comme nous l’enseigne  le Seigneur Jésus, afin de ne pas succomber à la tentation :

Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation; l’esprit est bien disposé, mais la chair est faible. Matthieu 26:41

La vigilance c’est avoir un esprit en éveil, attentif afin de discerner tout ce qui peut être un danger, un piège pour notre âme et de nous en écarter. Le Psalmiste dit :

J’ai été sans reproche envers lui, Et je me suis tenu en garde contre mon iniquité. Psaumes 18:23

Voici encore d’autres instructions au sujet de a vigilance :

Mon fils, si des pécheurs veulent te séduire, N’accepte pas. Proverbes 1:10 ¶

Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l’iniquité? ou qu’y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres? 2 Corinthiens 6:14

C’est pourquoi, Sortez du milieu d’eux, Et séparez-vous, dit le Seigneur; Ne touchez pas à ce qui est impur, Et je vous accueillerai. 2 Corinthiens 6:17

Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera. 1 Pierre 5:8

. par la lecture personnelle de la Parole de Dieu, la nourriture de l’âme qui fortifie et sanctifie

La connaissance des Ecritures nous permet d’avoir au bon moment la réponse appropriée contre la tentation.

Jésus répondit: Il est écrit: L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. Matthieu 4:4

C’est dans les Ecritures que nous trouvons les promesses, les encouragements, qui nous permettront de chercher d secours après du Seigneur et aussi les instructions qui nous rappellerons les choses nous devons nous séparer, selon la prière de Jésus pour nous. Jean 17

Je leur ai donné ta parole; et le monde les a haïs, parce qu’ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde.
Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les préserver du mal.
Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde.
Sanctifie-les par ta vérité: ta parole est la vérité.
Comme tu m’as envoyé dans le monde, je les ai aussi envoyés dans le monde.
Et je me sanctifie moi-même pour eux, afin qu’eux aussi soient sanctifiés par la vérité.

. par la communion fraternelle

Nous avons besoin les uns des autres.

Deux valent mieux qu’un …  Car, s’ils tombent, l’un relève son compagnon; mais malheur à celui qui est seul et qui tombe, sans avoir un second pour le relever! Ecclésiaste 4:9

C’est pourquoi exhortez-vous réciproquement, et édifiez-vous les uns les autres, comme en réalité vous le faites. 1 Thessaloniciens 5:11

Nous avons besoin d’amis, de confidents, avec qui nous pouvons parler, auprès de qui nous pouvons être aidés.

Celui à qui nous devons en parler en premier, c’est Dieu notre Père céleste. Il saura nous comprendre mieux que n’importe qui d’autre. David, le psalmiste, parlait beaucoup et sans cesse à Dieu. en lisant ses psaume on remarque qu’il lui faisait part de tout dans sa vie. Comprenons que prier, c’est parler à Dieu, comme on parle à un ami, à un Père.

Comme un père a compassion de ses enfants, L’Eternel a compassion de ceux qui le craignent. Psaumes 103:13

Il y a aussi d’autres confidents. Un (ou une) ami   véritable,   sûr et discret, qui saura vous écouter sans vous condamner en priant avec vous.

L’ami aime en tout temps, Et dans le malheur il se montre un frère. Proverbes 17:17

Nous entrons ici dans un domaine sensible, où il faut beaucoup de prudence. Certains ont souffert en se confiant à des personnes qui n’en était pas dignes ou incapables de les aider, étant elles-mêmes esclaves de quelque péché.

Ils leur promettent la liberté, quand ils sont eux-mêmes esclaves de la corruption, car chacun est esclave de ce qui a triomphé de lui. 2 Pierre 2:19

Dieu a donné à l’Église des bergers qui doivent prendre soin des brebis et c’est en principe à eux que les personnes en difficulté doivent se confier et demander de l’aide. Cependant ce n’est pas toujours possible pour plusieurs raisons.

Ceux qui ont la tâche de paître l’église, ne sont pas spirituels, donc incompétents à discerner les causes du mal ou ils manquent de miséricorde et de compassion à l’égard de ceux qui sont en proie à des pratiques « honteuses ». Alors nous avons peur et nous gardons dans notre cœur des choses qui nous rongent. Nous pensons par fois que les péchés d’ordre sexuels sont tellement graves qu’ils sont impardonnables et que nous serons rejetés de tous.

Lorsque nous lisons l’histoire du peule d’Israël et de certains personnages de la bible, nous voyons combien le Seigneur a été patient, miséricordieux et compatissant à leur égard. Ils ne les a jamais rejetés lorsqu’ls revenaient vers lui confus et repentants. Même David, après sa terrible chute dans l’affaire d’Urie a été pardonné, car il a su revenir vers Dieu de tout son cœur. Psaume 51

Le prophète Michée s’écrie :

Quel Dieu est semblable à toi, Qui pardonnes l’iniquité, qui oublies les péchés Du reste de ton héritage? Il ne garde pas sa colère à toujours, Car il prend plaisir à la miséricorde.
Il aura encore compassion de nous, Il mettra sous ses pieds nos iniquités; Tu jetteras au fond de la mer tous leurs péchés.

L’Eternel est miséricordieux et compatissant, Lent à la colère et riche en bonté; Il ne conteste pas sans cesse, Il ne garde pas sa colère à toujours;
Il ne nous traite pas selon nos péchés, Il ne nous punit pas selon nos iniquités.
Mais autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, Autant sa bonté est grande pour ceux qui le craignent;
Autant l’orient est éloigné de l’occident, Autant il éloigne de nous nos transgressions.
Comme un père a compassion de ses enfants, L’Eternel a compassion de ceux qui le craignent.
Car il sait de quoi nous sommes formés, Il se souvient que nous sommes poussière. Psaume 103:8

Dans certaines églises il existe des groupes de prière spécialement formés pour aider ceux qui connaissent ces problèmes. Il faut des personnes spirituelles, comme l’écrit l’apôtre Paul.

Mes frères, si quelqu’un vient à être surpris en une faute, quelle qu’elle soit, vous, les spirituels, aidez–le à se rétablir avec un esprit de douceur. Prends garde à toi–même, de peur que, toi aussi, tu ne sois mis à l’épreuve.
Portez les fardeaux les uns des autres, et vous accomplirez ainsi la loi du Christ. Galates 6.1/2

C’est une bénédiction que d’avoir de telles personnes dans une église, prions pour cela.

Donnons nous à Dieu

Notre sexualité, comme tous les autres domaines de notre vie d’hommes et de femmes, n’est pas un domaine séparé, laissé à notre bon vouloir, calqué sur les conceptions et habitudes du monde, dans lequel Dieu n’aurait rien à voir.  Elle fait partie de notre vie chrétienne et ce serait un tort de  compartimenter cette dernière : une partie pour Dieu, la religion, une autre pour les affaires ou le travail, une autre pour la famille et une dernière pour nous-mêmes.

Si nous sommes enfants de Dieu, toute notre vie, sexualité comprise, est régie par la Parole de Dieu, donc vécue selon ses principes et placée sous le contrôle du Saint-Esprit qui nous enseigne une chose élémentaire pour surmonter le péché, en nous  communiquant la force de l’accomplir. :

Ne livrez pas vos membres au péché, comme des instruments d’iniquité; mais donnez-vous vous-mêmes à Dieu, comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à Dieu vos membres, comme des instruments de justice.  Romains 6:13

Dieu qui nous connaît bien fait appel à notre décision et nous place devant un choix.  Ce que nous oublions souvent, c’est notre responsabilité. Nous cherchons toujours des excuses lorsque nous succombons à la tentation : O Seigneur, je suis si faible, c’est plus fort que moi !

Oui, mais, nous négligeons l’essentiel : Une vie de communion avec le Seigneur, l’adoration, les actions de grâces, a louange, la prière, la lecture et la méditation de sa parole. Autrement dit : vivre par l’Esprit, marcher selon l’Esprit.

Marchez par l’Esprit, et vous n’accomplirez jamais ce que la chair désire. Galates 5.16

L’Esprit nous a donné la vie ; laissons–le donc aussi diriger notre conduite. Galates 5:25

Si vous êtes un enfant de Dieu, il y a en vous l’Esprit de Dieu qui peut vous aider à résister aux désirs de la chair. Il vous suffit de prendre votre décision, sans fausses excuses. Ne vous cachez pas derrière les faux arguments de votre faiblesse. Puisque Celui qui est en vous est fort , livrez vous à Lui et laissez le vous diriger..

Je parle à la manière des hommes, à cause de la faiblesse de votre chair. -De même donc que vous avez livré vos membres comme esclaves à l’impureté et à l’iniquité, pour arriver à l’iniquité, ainsi maintenant livrez vos membres comme esclaves à la justice, pour arriver à la sainteté. Romains 6:19

Pratiquons la piété : 

Quelqu’un a dit que l’oisiveté est la mère de tous les vices. Elle l’est particulièrement de l’impureté. C’est pourquoi nous sommes exhortés à tourner nos pensées vers des occupations saines :

Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées. Philippiens 4:8

Faites tous vos efforts pour joindre à votre foi la vertu, à la vertu la science, à la science la tempérance, à la tempérance la patience, à la patience la piété, à la piété l’amour fraternel, à l’amour fraternel la charité.
Car si ces choses sont en vous, et y sont avec abondance, elles ne vous laisseront point oisifs ni stériles pour la connaissance de notre Seigneur Jésus-Christ.
Mais celui en qui ces choses ne sont point est aveugle, il ne voit pas de loin, et il a mis en oubli la purification de ses anciens péchés. 1 Pierre 2.5

Vous trouverez un bon complément à cette étude dans : Être tenté et ne pas succomber

Si vous avez besoin de conseil, vous savez que pasteurweb est à votre écoute.

Enfin, ne vous découragez pas, persévérez, même si vous dites depuis longtemps : j’ai beau prier, supplier, lutter, je connais des moments de victoire, mai je retombe.

1) Dieu ne se lasse pas de pardonner.  Celui qui a dit de pardonner 70 dix fois sept fois, est encore plus compatissant.

Apportez avec vous des paroles, Et revenez à l’Eternel. Dites-lui: Pardonne toutes les iniquités, Et reçois-nous favorablement! Nous t’offrirons, au lieu de taureaux, l’hommage de nos lèvres. Osée 14:2

Qu’il retourne à l’Eternel, qui aura pitié de lui, A notre Dieu, qui ne se lasse pas de pardonner. Esaïe 55:7

2) le combat que vous menez, la souffrance que vous éprouvez, sont la preuve que vous ne voulez plus de ce péché et Dieu en tient compte.

Psaumes 51:17 Les sacrifices qui sont agréables à Dieu, c’est un esprit brisé: O Dieu! tu ne dédaignes pas un cœur brisé et contrit.

3) Persévérez

Ainsi parle l’Eternel: Quand il se trouve du jus dans une grappe, On dit: Ne la détruis pas, Car il y a là une bénédiction! J’agirai de même, pour l’amour de mes serviteurs, Afin de ne pas tout détruire. Esaïe 65:8

Considérez, en effet, celui qui a supporté contre sa personne une telle opposition de la part des pécheurs, afin que vous ne vous lassiez point, l’âme découragée. Vous n’avez pas encore résisté jusqu’au sang, en luttant contre le péché. Hébreux 12.11

Nous désirons que chacun de vous montre le même zèle pour conserver jusqu’à la fin une pleine espérance, en sorte que vous ne vous relâchiez point, et que vous imitiez ceux qui, par la foi et la persévérance, héritent des promesses. Hébreux 6:11

Dieu est fidèle

Le Dieu de toute grâce, qui, en Christ, vous a appelés à sa gloire éternelle, après que vous aurez souffert un peu de temps, vous formera lui–même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables. 1 Pierre 5:10

Dieu est fidèle, lui qui vous a appelés à la communion de son Fils, Jésus-Christ notre Seigneur. 1 Corinthiens 1:9

Le Seigneur est fidèle, il vous affermira et vous préservera du malin.
Nous avons à votre égard cette confiance dans le Seigneur que vous faites et que vous ferez les choses que nous recommandons.
Que le Seigneur dirige vos cœurs vers l’amour de Dieu et vers la patience de Christ! 2 Thessaloniciens 3:3

 

Laisser un commentaire

Maisonsaintbenoit |
Salut universel |
Le monde de Rikuko |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Wiccanlife
| Nouvelles Disciplines Pasto...
| Ermitage des heritiers