Ouvrez-les yeux…

 

En qui croyez-vous ? Au vrai Dieu vivant qui s’est manifesté en Jésus-Christ, ou en une Religion, au Judaisme, au Catholicisme, au Protantisme, à L’islam, au Bouddhisme, à L’hindouisme. Jean : 3 3.16 Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. 3.17 Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. 3.18 Celui qui croit en lui n’est point jugé; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. 3.19 Et ce jugement c’est que, la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs oeuvres étaient mauvaises. 3. 20 Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient point à la lumière, de peur que ses oeuvres ne soient dévoilées; 3.21 mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses oeuvres soient manifestées, parce qu’elles sont faites en Dieu. Actes 4.12 Il n’y a de salut en aucun autre; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.

Et l’Éternel vous parla du milieu du feu;

Publié le 24 Juin 2013 par Marcel Chrétien

Deutéronome 4:12

Et l’Éternel vous parla du milieu du feu; vous entendîtes le son des paroles, mais vous ne vîtes point de figure, vous n’entendîtes qu’une voix.

4:15

Puisque vous n’avez vu aucune figure le jour où l’Éternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes,

4:16

de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d’un homme ou d’une femme,

4:23

Veillez sur vous, afin de ne point mettre en oubli l’alliance que l’Éternel, votre Dieu, a traitée avec vous, et de ne point vous faire d’image taillée, de représentation quelconque, que l’Éternel, ton Dieu, t’ait défendue.

4:24

Car l’Éternel, ton Dieu, est un feu dévorant, un Dieu jaloux.  4:29

C’est de là aussi que tu chercheras l’Éternel, ton Dieu, et que tu le trouveras, si tu le cherches de tout ton coeur et de toute ton âme.

4:39

Sache donc en ce jour, et retiens dans ton coeur que l’Éternel est Dieu, en haut dans le ciel et en bas sur la terre, et qu’il n’y en a point d’autre.

 » Exode 20.3

Tu n’auras pas d’autres dieux devant ma face.

20.4

Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.

20.5

Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l’Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent,

20.6

et qui fais miséricorde jusqu’en mille générations à ceux qui m’aiment et qui gardent mes commandements.

20.7

Tu ne prendras point le nom de l’Éternel, ton Dieu, en vain; car l’Éternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain.

 Et l'Éternel vous parla du milieu du feu;
 Et l'Éternel vous parla du milieu du feu;
 Et l'Éternel vous parla du milieu du feu;
 Et l'Éternel vous parla du milieu du feu;

Alors que Moïse faisait l’ascension du mont Sinaï, pour y recevoir les Tables de la Loi, les Hébreux, libérés du joug de Pharaon, pressèrent Aaron de leur construire une idole d’or, en fondant les pendants d’oreille, les bracelets et les colliers en or qu’ils avaient emportés avec eux.

 Et l'Éternel vous parla du milieu du feu;
 Et l'Éternel vous parla du milieu du feu;

En fondant l’or il construisit un veau d’or qu’ils adorèrent à l’imitation du taureau Apis qui était adoré en Égypte. Lorsque Moïse descendit du mont Sinaï, et qu’il vit les Hébreux adorer une idole, contrairement au troisième Commandement, il fut pris d’une si grande colère qu’il brisa les Tables de la Loi sur un rocher.

 Et l'Éternel vous parla du milieu du feu;

1 Quand le peuple s’aperçut que Moïse tardait à redescendre de la montagne, il se rassembla autour d’Aaron et lui dit: – Allons! Fabrique-nous un dieu qui marche devant nous, car Moïse, cet homme qui nous a fait sortir d’Egypte, nous ne savons pas ce qui lui est arrivé.  2 Aaron leur répondit: – Détachez les pendants d’or des oreilles de vos femmes, de vos fils et de vos filles, et apportez-les moi.

3 Aussitôt, tous se défirent des pendants d'or qui étaient à leurs oreilles et les apportèrent à Aaron.  4 Celui-ci les reçut de leurs mains, façonna l'or au burin et en coula la statue d'un veau. Alors le peuple s'écria: - Voici ton dieu, Israël, qui t'a fait sortir d'Egypte!  5 Voyant cela, Aaron construisit un autel devant le veau; puis il annonça à haute voix: - Demain il y aura fête en l'honneur de l'Eternel.  6 Le lendemain, de bon matin, le peuple se mit à offrir des holocaustes et des sacrifices de paix. Ensuite il s'assit pour manger et boire, puis il se leva pour se divertir. Moïse apaise l'Eternel  7 L'Eternel dit à Moïse: - Va, redescends, car ton peuple que tu as fait sortir d'Egypte se conduit très mal.  8 Ils se sont bien vite détournés de la voie que je leur avais indiquée. Ils se sont fabriqué un veau de métal fondu, ils se sont prosternés devant lui et lui ont offert des sacrifices en disant: «Israël, voici ton dieu, qui t'a fait sortir d'Egypte!»  9 Puis l'Eternel ajouta: - Je constate que ce peuple est un peuple rebelle.  10 Et maintenant, laisse-moi faire: ma colère s'enflammera contre eux et je les exterminerai. Mais je ferai de toi une grande nation.  11 Alors Moïse supplia l'Eternel son Dieu d'avoir pitié en disant: - Eternel, pourquoi ta colère s'enflammerait-elle contre ton peuple que tu as fait sortir d'Egypte par un formidable déploiement de force et de puissance?  12 Pourquoi les Egyptiens diraient-ils que c'est dans de mauvaises intentions que leur Dieu les a fait sortir de leur pays: pour les faire périr dans la région des montagnes et les faire disparaître de la terre? Laisse ta colère et renonce à envoyer le malheur à ton peuple.  13 Souviens-toi d'Abraham, d'Isaac et d'Israël, tes serviteurs, envers qui tu t'es engagé par serment en ton propre nom en leur déclarant: «Je rendrai vos descendants aussi nombreux que les étoiles du ciel, je leur donnerai tout ce pays dont j'ai parlé, et ils le posséderont pour toujours.»  14 Alors l'Eternel renonça à faire venir sur son peuple le malheur dont il l'avait menacé. La colère de Moïse  15 Moïse s'en retourna et redescendit de la montagne, tenant en main les deux tablettes de l'acte de l'alliance. Elles étaient gravées des deux côtés, sur leurs deux faces.  16 Ces tablettes étaient l'œuvre de Dieu, et l'écriture était celle de Dieu, gravée sur ces tables.  17 Quand Josué entendit les clameurs poussées par le peuple, il dit à Moïse: - Ecoute: il y a un bruit de guerre dans le camp.  18 - Non! répondit Moïse, ce ne sont ni des cris de victoire ni des lamentations de défaite. C'est un bruit de chansons que j'entends.  19 Quand il fut près du camp, qu'il aperçut le veau et vit les chœurs de danses, il entra dans une grande colère: il lança les tablettes qu'il tenait en mains et les mit en pièces au pied de la montagne.  20 Il saisit le veau que le peuple avait fabriqué, le jeta au feu et le réduisit en poussière qu'il éparpilla à la surface de l'eau, puis il fit boire cette eau aux Israélites.  21 Ensuite, il demanda à Aaron: - Que t'a donc fait ce peuple pour que tu l'entraînes à se rendre coupable d'un si grand péché?  22 Aaron répondit: - Que mon seigneur ne se fâche pas! Tu sais toi-même que ce peuple est porté à faire le mal.  23 Ils m'ont dit: «Fabrique-nous un dieu qui marche devant nous, car ce Moïse, cet homme qui nous a fait sortir d'Egypte, nous ne savons pas ce qui lui est arrivé.»  24 Je leur ai donc répondu: «Que ceux qui ont de l'or s'en dessaisissent!» Ils m'en ont remis, je l'ai fait fondre au feu et voilà le veau qui en est sorti.  25 Moïse vit que le peuple était déchaîné. Aaron l'avait laissé faire, de sorte qu'il s'exposait au mépris de ses ennemis.  26 Alors il se posta à l'entrée du camp et s'écria: - Que tous ceux qui sont pour l'Eternel viennent vers moi! Tous les membres de la tribu de Lévi se rallièrent à lui.  27 Il leur dit: - Voici ce qu'ordonne l'Eternel, le Dieu d'Israël: Que chacun de vous mette son épée au côté! Parcourez tout le camp, allez d'une tente à l'autre, que chacun tue, au besoin, son frère, son ami, son proche.  28 Les lévites obéirent à Moïse de sorte que, ce jour-là, environ trois mille hommes du peuple perdirent la vie.  29 Moïse dit aux lévites: - En combattant chacun même contre son fils et son frère, vous vous êtes mis aujourd'hui au service de l'Eternel et il vous accorde aujourd'hui sa bénédiction.

3 Aussitôt, tous se défirent des pendants d’or qui étaient à leurs oreilles et les apportèrent à Aaron. 4 Celui-ci les reçut de leurs mains, façonna l’or au burin et en coula la statue d’un veau. Alors le peuple s’écria: – Voici ton dieu, Israël, qui t’a fait sortir d’Egypte! 5 Voyant cela, Aaron construisit un autel devant le veau; puis il annonça à haute voix: – Demain il y aura fête en l’honneur de l’Eternel. 6 Le lendemain, de bon matin, le peuple se mit à offrir des holocaustes et des sacrifices de paix. Ensuite il s’assit pour manger et boire, puis il se leva pour se divertir. Moïse apaise l’Eternel 7 L’Eternel dit à Moïse: – Va, redescends, car ton peuple que tu as fait sortir d’Egypte se conduit très mal. 8 Ils se sont bien vite détournés de la voie que je leur avais indiquée. Ils se sont fabriqué un veau de métal fondu, ils se sont prosternés devant lui et lui ont offert des sacrifices en disant: «Israël, voici ton dieu, qui t’a fait sortir d’Egypte!» 9 Puis l’Eternel ajouta: – Je constate que ce peuple est un peuple rebelle. 10 Et maintenant, laisse-moi faire: ma colère s’enflammera contre eux et je les exterminerai. Mais je ferai de toi une grande nation. 11 Alors Moïse supplia l’Eternel son Dieu d’avoir pitié en disant: – Eternel, pourquoi ta colère s’enflammerait-elle contre ton peuple que tu as fait sortir d’Egypte par un formidable déploiement de force et de puissance? 12 Pourquoi les Egyptiens diraient-ils que c’est dans de mauvaises intentions que leur Dieu les a fait sortir de leur pays: pour les faire périr dans la région des montagnes et les faire disparaître de la terre? Laisse ta colère et renonce à envoyer le malheur à ton peuple. 13 Souviens-toi d’Abraham, d’Isaac et d’Israël, tes serviteurs, envers qui tu t’es engagé par serment en ton propre nom en leur déclarant: «Je rendrai vos descendants aussi nombreux que les étoiles du ciel, je leur donnerai tout ce pays dont j’ai parlé, et ils le posséderont pour toujours.» 14 Alors l’Eternel renonça à faire venir sur son peuple le malheur dont il l’avait menacé. La colère de Moïse 15 Moïse s’en retourna et redescendit de la montagne, tenant en main les deux tablettes de l’acte de l’alliance. Elles étaient gravées des deux côtés, sur leurs deux faces. 16 Ces tablettes étaient l’œuvre de Dieu, et l’écriture était celle de Dieu, gravée sur ces tables. 17 Quand Josué entendit les clameurs poussées par le peuple, il dit à Moïse: – Ecoute: il y a un bruit de guerre dans le camp. 18 – Non! répondit Moïse, ce ne sont ni des cris de victoire ni des lamentations de défaite. C’est un bruit de chansons que j’entends. 19 Quand il fut près du camp, qu’il aperçut le veau et vit les chœurs de danses, il entra dans une grande colère: il lança les tablettes qu’il tenait en mains et les mit en pièces au pied de la montagne. 20 Il saisit le veau que le peuple avait fabriqué, le jeta au feu et le réduisit en poussière qu’il éparpilla à la surface de l’eau, puis il fit boire cette eau aux Israélites. 21 Ensuite, il demanda à Aaron: – Que t’a donc fait ce peuple pour que tu l’entraînes à se rendre coupable d’un si grand péché? 22 Aaron répondit: – Que mon seigneur ne se fâche pas! Tu sais toi-même que ce peuple est porté à faire le mal. 23 Ils m’ont dit: «Fabrique-nous un dieu qui marche devant nous, car ce Moïse, cet homme qui nous a fait sortir d’Egypte, nous ne savons pas ce qui lui est arrivé.» 24 Je leur ai donc répondu: «Que ceux qui ont de l’or s’en dessaisissent!» Ils m’en ont remis, je l’ai fait fondre au feu et voilà le veau qui en est sorti. 25 Moïse vit que le peuple était déchaîné. Aaron l’avait laissé faire, de sorte qu’il s’exposait au mépris de ses ennemis. 26 Alors il se posta à l’entrée du camp et s’écria: – Que tous ceux qui sont pour l’Eternel viennent vers moi! Tous les membres de la tribu de Lévi se rallièrent à lui. 27 Il leur dit: – Voici ce qu’ordonne l’Eternel, le Dieu d’Israël: Que chacun de vous mette son épée au côté! Parcourez tout le camp, allez d’une tente à l’autre, que chacun tue, au besoin, son frère, son ami, son proche. 28 Les lévites obéirent à Moïse de sorte que, ce jour-là, environ trois mille hommes du peuple perdirent la vie. 29 Moïse dit aux lévites: – En combattant chacun même contre son fils et son frère, vous vous êtes mis aujourd’hui au service de l’Eternel et il vous accorde aujourd’hui sa bénédiction.

La Bible, Parole écrite et inspirée de Dieu, en est la référence. Le but étant de mettre en garde contre un péché qui est appelé une abomination aux yeux de Dieu.Vous avez vu leurs abominations et leurs idoles, le bois et la pierre, l’argent et l’or, qui sont chez elles. Deutéronome 29:17Nous ne sommes pas toujours suffisamment conscients de la gravité de l'idolâtrie et certains ne savent même pas ce qu'est véritablement une idole.
La Bible, Parole écrite et inspirée de Dieu, en est la référence. Le but étant de mettre en garde contre un péché qui est appelé une abomination aux yeux de Dieu.Vous avez vu leurs abominations et leurs idoles, le bois et la pierre, l’argent et l’or, qui sont chez elles. Deutéronome 29:17Nous ne sommes pas toujours suffisamment conscients de la gravité de l'idolâtrie et certains ne savent même pas ce qu'est véritablement une idole.
La Bible, Parole écrite et inspirée de Dieu, en est la référence. Le but étant de mettre en garde contre un péché qui est appelé une abomination aux yeux de Dieu.Vous avez vu leurs abominations et leurs idoles, le bois et la pierre, l’argent et l’or, qui sont chez elles. Deutéronome 29:17Nous ne sommes pas toujours suffisamment conscients de la gravité de l'idolâtrie et certains ne savent même pas ce qu'est véritablement une idole.
La Bible, Parole écrite et inspirée de Dieu, en est la référence. Le but étant de mettre en garde contre un péché qui est appelé une abomination aux yeux de Dieu.Vous avez vu leurs abominations et leurs idoles, le bois et la pierre, l’argent et l’or, qui sont chez elles. Deutéronome 29:17Nous ne sommes pas toujours suffisamment conscients de la gravité de l'idolâtrie et certains ne savent même pas ce qu'est véritablement une idole.
La Bible, Parole écrite et inspirée de Dieu, en est la référence. Le but étant de mettre en garde contre un péché qui est appelé une abomination aux yeux de Dieu.Vous avez vu leurs abominations et leurs idoles, le bois et la pierre, l’argent et l’or, qui sont chez elles. Deutéronome 29:17Nous ne sommes pas toujours suffisamment conscients de la gravité de l'idolâtrie et certains ne savent même pas ce qu'est véritablement une idole.

La Bible, Parole écrite et inspirée de Dieu, en est la référence. Le but étant de mettre en garde contre un péché qui est appelé une abomination aux yeux de Dieu.Vous avez vu leurs abominations et leurs idoles, le bois et la pierre, l’argent et l’or, qui sont chez elles. Deutéronome 29:17Nous ne sommes pas toujours suffisamment conscients de la gravité de l’idolâtrie et certains ne savent même pas ce qu’est véritablement une idole.

Ouvrez-les yeux... dans Partages et Enseignements trans

EXODE 20.1 à 7 Alors Dieu prononça toutes ces paroles, en disant: Tu n’auras pas d’autres dieux devant ma face. Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l’Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent, et qui fais miséricorde jusqu’en mille générations à ceux qui m’aiment et qui gardent mes commandements. Tu ne prendras point le nom de l’Éternel, ton Dieu, en vain; car l’Éternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain.

Les images qui représentent Jésus-Christ et les statues de Jésus, ne sont pas biblique. C'est condamné par Dieu, c'est de l'idolâtrie, l'esprit désobéissant,  démoniaque et diabolique. Tout ce que je peux vous dire ce n'est pas  le vrai Jésus de la Bible c'est le faut, c'est le diable déguisé en Jésus-Christ, de l'image et les statues, pour mieux tromper les gens, le diable se déguise en ange de lumière et il est démasqué. Le vrai Jésus de la Bible c'est uniquement la Parole de Dieu et de se nourrir seulement de son évangile. Lisez versets vous allez comprendre. Deuteroneme 27 v 15. Deuteroneme 4 v 15 à 19. Le Diable se déguise en ange de lumière, nous voyons ses oeuvres  dans les religions qui ne sont pas véritablement fondés selon la bible.   . Corinthiens 11. 13 à 15 Apocalypse 12. 7 à 12 Galates 1 v 6 à 9 Apocalypse 2. 12 à 16 Apocalypse 2. 24 - 25 Jean 14 v 21 à 24 Jean 8 v 30 à 47 Luc 4 v 8 Apocalypse 22 v 11 à  16. Les doctrines du catholicisme romain au travers de la Bible : Vénérer les statuesLe chrétien doit-il vénérer les statues ?Le catéchisme demande à tous les catholiques de "vénérer" des statues et des images du Christ, de Marie, etc. Citation de l’Eglise Catholique Romaine" Les saintes images, présentes dans nos églises et dans nos maisons, sont destinées à éveiller et à nourrir notre foi dans le mystère du Christ. A travers l'Icône du Christ et de ses oeuvres de salut, c'est Lui que nous adorons. A travers les saintes images de la sainte Mère de Dieu, des anges et des saints, nous vénérons les personnes qui y sont représentées." Article #1192, p. 316[ Il nous semble utile de donner ici quelques définitions tirées du Petit Robert * :•vénération : respect religieux fait d'adoration et de crainte.Synonymes : culte, dévotion•vénérer : Considérer avec le respect dû aux dieux, aux choses sacrées.Synonymes : adorer, honorer, révérer ]Quoi que ces statues soient censées faire ou représenter, une chose est certaine - elles transgressent les décrets de Dieu. En effet, le deuxième des dix commandements ordonne que : " Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. " Exode 20.4Dieu, par Sa Parole, ordonne encore :" Tu ne dresseras point des statues, qui sont en aversion à l'Éternel, ton Dieu. " Deutéronome 16.22La Bible en tire la conclusion que ceux qui possèdent ou ont fabriqué des statues sont corrompus :" Puisque vous n'avez vu aucune figure le jour où l'Éternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d'un homme ou d'une femme, ... " Deutéronome 4.15-16... Et encore ... :" Veillez sur vous, afin ... de ne point vous faire d'image taillée, de représentation quelconque, que l'Éternel, ton Dieu, t'ait défendue. ... Lorsque tu auras des enfants, et des enfants de tes enfants, et que vous serez depuis longtemps dans le pays, si vous vous corrompez, si vous faites des images taillées, des représentations de quoi que ce soit, si vous faites ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, votre Dieu, pour l'irriter, ... " Deutéronome 4.23-25La Parole de Dieu défend expressément au peuple de s'incliner devant des statues. Il est pourtant courant de voir des fidèles accomplir ce geste dans les églises catholiques.Quand vous voyez le pape s'incliner devant une statue de Marie, pensez à ce verset des Saintes Ecritures :" Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, ... Tu ne te prosterneras point devant elles " Exode 20.5Dans le Nouveau Testament, l'apôtre Paul explique pourquoi Dieu est si inflexible au sujet des idoles :" Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. " 1 Corinthiens 10.19-20Derrière chaque idole se trouve un démon, et Dieu ne veut pas que nous vénérions des démons. Il n'est donc pas étonnant que Dieu interdise les idoles :" L'Éternel parla à Moïse, et dit : Parle à toute l'assemblée des enfants d'Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, l'Éternel, votre Dieu. Je suis l'Éternel, votre Dieu. Vous ne vous tournerez point vers les idoles, et vous ne vous ferez point des dieux de fonte. " Lévitique 19.4Dieu haït l'idolâtrie :" Maintenant, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas avoir des relations avec quelqu'un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. " 1 Corinthiens 5.11Dieu déclare qu'un idolâtre n'entrera pas dans le Royaume des Cieux :" Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. " Éphésiens 5.5-6L'église catholique ne vous a-t-elle pas séduit sur ce sujet ?Origine de la doctrineLe catholicisme n'essaie même pas de prétendre que cette doctrine vient de Dieu :" Suivant la doctrine divinement inspirée de nos saints Pères et la tradition de l'Eglise catholique, dont nous savons qu'elle est la tradition de l'Esprit Saint qui habite en elle, nous définissons en toute certitude et justesse que les vénérables et saintes images, tout comme les représentations de la croix précieuse et vivifiante, qu'elles soient peintes, en mosaïque ou de quelque autre matière appropriée, doivent être placées dans les saintes églises de Dieu, sur les ustensiles et vêtements sacrés, sur les murs et les tableaux, dans les maisons et dans les chemins, aussi bien l'image de notre Seigneur, Dieu et Sauveur, Jésus-Christ, que celle de notre Dame, la toute pure et sainte Mère de Dieu, des saints anges, de tous les saints et des justes. " Article #1161, p. 309Cette doctrine vient donc des " saints Pères " et de la " tradition de l'Eglise catholique ". Et on essaye de vous faire croire que ces " saints Pères " ont été " divinement inspirés " de violer la Parole de Dieu ! Pouvez-vous l'accepter ? Le psalmiste nous en dit encore davantage sur le sujet :" Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n'entendent point, elles n'ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles. " Psaume 135.15-18En d'autres termes, de même que les idoles sont sourdes et muettes, de même ceux qui se confient en elles sont privés de leur capacité de compréhension.C'est la mise en garde d'un Dieu aimant et plein de compassion.ConclusionL'église catholique prétend que les idoles "stimulent la prière" (cf Article #1162, p. 309) et nous " révèlent l'homme << à l'image de Dieu >> " (cf Article #1161, p. 308) ... mais Dieu en interdit très clairement la dévotion.Qui croirez-vous ? " Vous ne vous ferez point d'idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle ; car je suis l'Éternel, votre Dieu. " Lévitique 26.1" Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. " Marc 7.6-8 * Attention ! Nous ne considérons nullement le Petit Robert comme un ouvrage inspiré ! Il est simplement une des références dans la bonne compréhension de la langue française...Tu ne te feras pas de statue, ni d'image... Tu ne te prosterneras pas devant ces idoles et tu ne leur rendra pas de culte; car .. je suis un Dieu à la passion jalouseLa Bible, Exode 20.4-5
Les images qui représentent Jésus-Christ et les statues de Jésus, ne sont pas biblique. C'est condamné par Dieu, c'est de l'idolâtrie, l'esprit désobéissant,  démoniaque et diabolique. Tout ce que je peux vous dire ce n'est pas  le vrai Jésus de la Bible c'est le faut, c'est le diable déguisé en Jésus-Christ, de l'image et les statues, pour mieux tromper les gens, le diable se déguise en ange de lumière et il est démasqué. Le vrai Jésus de la Bible c'est uniquement la Parole de Dieu et de se nourrir seulement de son évangile. Lisez versets vous allez comprendre. Deuteroneme 27 v 15. Deuteroneme 4 v 15 à 19. Le Diable se déguise en ange de lumière, nous voyons ses oeuvres  dans les religions qui ne sont pas véritablement fondés selon la bible.   . Corinthiens 11. 13 à 15 Apocalypse 12. 7 à 12 Galates 1 v 6 à 9 Apocalypse 2. 12 à 16 Apocalypse 2. 24 - 25 Jean 14 v 21 à 24 Jean 8 v 30 à 47 Luc 4 v 8 Apocalypse 22 v 11 à  16. Les doctrines du catholicisme romain au travers de la Bible : Vénérer les statuesLe chrétien doit-il vénérer les statues ?Le catéchisme demande à tous les catholiques de "vénérer" des statues et des images du Christ, de Marie, etc. Citation de l’Eglise Catholique Romaine" Les saintes images, présentes dans nos églises et dans nos maisons, sont destinées à éveiller et à nourrir notre foi dans le mystère du Christ. A travers l'Icône du Christ et de ses oeuvres de salut, c'est Lui que nous adorons. A travers les saintes images de la sainte Mère de Dieu, des anges et des saints, nous vénérons les personnes qui y sont représentées." Article #1192, p. 316[ Il nous semble utile de donner ici quelques définitions tirées du Petit Robert * :•vénération : respect religieux fait d'adoration et de crainte.Synonymes : culte, dévotion•vénérer : Considérer avec le respect dû aux dieux, aux choses sacrées.Synonymes : adorer, honorer, révérer ]Quoi que ces statues soient censées faire ou représenter, une chose est certaine - elles transgressent les décrets de Dieu. En effet, le deuxième des dix commandements ordonne que : " Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. " Exode 20.4Dieu, par Sa Parole, ordonne encore :" Tu ne dresseras point des statues, qui sont en aversion à l'Éternel, ton Dieu. " Deutéronome 16.22La Bible en tire la conclusion que ceux qui possèdent ou ont fabriqué des statues sont corrompus :" Puisque vous n'avez vu aucune figure le jour où l'Éternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d'un homme ou d'une femme, ... " Deutéronome 4.15-16... Et encore ... :" Veillez sur vous, afin ... de ne point vous faire d'image taillée, de représentation quelconque, que l'Éternel, ton Dieu, t'ait défendue. ... Lorsque tu auras des enfants, et des enfants de tes enfants, et que vous serez depuis longtemps dans le pays, si vous vous corrompez, si vous faites des images taillées, des représentations de quoi que ce soit, si vous faites ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, votre Dieu, pour l'irriter, ... " Deutéronome 4.23-25La Parole de Dieu défend expressément au peuple de s'incliner devant des statues. Il est pourtant courant de voir des fidèles accomplir ce geste dans les églises catholiques.Quand vous voyez le pape s'incliner devant une statue de Marie, pensez à ce verset des Saintes Ecritures :" Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, ... Tu ne te prosterneras point devant elles " Exode 20.5Dans le Nouveau Testament, l'apôtre Paul explique pourquoi Dieu est si inflexible au sujet des idoles :" Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. " 1 Corinthiens 10.19-20Derrière chaque idole se trouve un démon, et Dieu ne veut pas que nous vénérions des démons. Il n'est donc pas étonnant que Dieu interdise les idoles :" L'Éternel parla à Moïse, et dit : Parle à toute l'assemblée des enfants d'Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, l'Éternel, votre Dieu. Je suis l'Éternel, votre Dieu. Vous ne vous tournerez point vers les idoles, et vous ne vous ferez point des dieux de fonte. " Lévitique 19.4Dieu haït l'idolâtrie :" Maintenant, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas avoir des relations avec quelqu'un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. " 1 Corinthiens 5.11Dieu déclare qu'un idolâtre n'entrera pas dans le Royaume des Cieux :" Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. " Éphésiens 5.5-6L'église catholique ne vous a-t-elle pas séduit sur ce sujet ?Origine de la doctrineLe catholicisme n'essaie même pas de prétendre que cette doctrine vient de Dieu :" Suivant la doctrine divinement inspirée de nos saints Pères et la tradition de l'Eglise catholique, dont nous savons qu'elle est la tradition de l'Esprit Saint qui habite en elle, nous définissons en toute certitude et justesse que les vénérables et saintes images, tout comme les représentations de la croix précieuse et vivifiante, qu'elles soient peintes, en mosaïque ou de quelque autre matière appropriée, doivent être placées dans les saintes églises de Dieu, sur les ustensiles et vêtements sacrés, sur les murs et les tableaux, dans les maisons et dans les chemins, aussi bien l'image de notre Seigneur, Dieu et Sauveur, Jésus-Christ, que celle de notre Dame, la toute pure et sainte Mère de Dieu, des saints anges, de tous les saints et des justes. " Article #1161, p. 309Cette doctrine vient donc des " saints Pères " et de la " tradition de l'Eglise catholique ". Et on essaye de vous faire croire que ces " saints Pères " ont été " divinement inspirés " de violer la Parole de Dieu ! Pouvez-vous l'accepter ? Le psalmiste nous en dit encore davantage sur le sujet :" Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n'entendent point, elles n'ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles. " Psaume 135.15-18En d'autres termes, de même que les idoles sont sourdes et muettes, de même ceux qui se confient en elles sont privés de leur capacité de compréhension.C'est la mise en garde d'un Dieu aimant et plein de compassion.ConclusionL'église catholique prétend que les idoles "stimulent la prière" (cf Article #1162, p. 309) et nous " révèlent l'homme << à l'image de Dieu >> " (cf Article #1161, p. 308) ... mais Dieu en interdit très clairement la dévotion.Qui croirez-vous ? " Vous ne vous ferez point d'idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle ; car je suis l'Éternel, votre Dieu. " Lévitique 26.1" Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. " Marc 7.6-8 * Attention ! Nous ne considérons nullement le Petit Robert comme un ouvrage inspiré ! Il est simplement une des références dans la bonne compréhension de la langue française...Tu ne te feras pas de statue, ni d'image... Tu ne te prosterneras pas devant ces idoles et tu ne leur rendra pas de culte; car .. je suis un Dieu à la passion jalouseLa Bible, Exode 20.4-5
Les images qui représentent Jésus-Christ et les statues de Jésus, ne sont pas biblique. C'est condamné par Dieu, c'est de l'idolâtrie, l'esprit désobéissant,  démoniaque et diabolique. Tout ce que je peux vous dire ce n'est pas  le vrai Jésus de la Bible c'est le faut, c'est le diable déguisé en Jésus-Christ, de l'image et les statues, pour mieux tromper les gens, le diable se déguise en ange de lumière et il est démasqué. Le vrai Jésus de la Bible c'est uniquement la Parole de Dieu et de se nourrir seulement de son évangile. Lisez versets vous allez comprendre. Deuteroneme 27 v 15. Deuteroneme 4 v 15 à 19. Le Diable se déguise en ange de lumière, nous voyons ses oeuvres  dans les religions qui ne sont pas véritablement fondés selon la bible.   . Corinthiens 11. 13 à 15 Apocalypse 12. 7 à 12 Galates 1 v 6 à 9 Apocalypse 2. 12 à 16 Apocalypse 2. 24 - 25 Jean 14 v 21 à 24 Jean 8 v 30 à 47 Luc 4 v 8 Apocalypse 22 v 11 à  16. Les doctrines du catholicisme romain au travers de la Bible : Vénérer les statuesLe chrétien doit-il vénérer les statues ?Le catéchisme demande à tous les catholiques de "vénérer" des statues et des images du Christ, de Marie, etc. Citation de l’Eglise Catholique Romaine" Les saintes images, présentes dans nos églises et dans nos maisons, sont destinées à éveiller et à nourrir notre foi dans le mystère du Christ. A travers l'Icône du Christ et de ses oeuvres de salut, c'est Lui que nous adorons. A travers les saintes images de la sainte Mère de Dieu, des anges et des saints, nous vénérons les personnes qui y sont représentées." Article #1192, p. 316[ Il nous semble utile de donner ici quelques définitions tirées du Petit Robert * :•vénération : respect religieux fait d'adoration et de crainte.Synonymes : culte, dévotion•vénérer : Considérer avec le respect dû aux dieux, aux choses sacrées.Synonymes : adorer, honorer, révérer ]Quoi que ces statues soient censées faire ou représenter, une chose est certaine - elles transgressent les décrets de Dieu. En effet, le deuxième des dix commandements ordonne que : " Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. " Exode 20.4Dieu, par Sa Parole, ordonne encore :" Tu ne dresseras point des statues, qui sont en aversion à l'Éternel, ton Dieu. " Deutéronome 16.22La Bible en tire la conclusion que ceux qui possèdent ou ont fabriqué des statues sont corrompus :" Puisque vous n'avez vu aucune figure le jour où l'Éternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d'un homme ou d'une femme, ... " Deutéronome 4.15-16... Et encore ... :" Veillez sur vous, afin ... de ne point vous faire d'image taillée, de représentation quelconque, que l'Éternel, ton Dieu, t'ait défendue. ... Lorsque tu auras des enfants, et des enfants de tes enfants, et que vous serez depuis longtemps dans le pays, si vous vous corrompez, si vous faites des images taillées, des représentations de quoi que ce soit, si vous faites ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, votre Dieu, pour l'irriter, ... " Deutéronome 4.23-25La Parole de Dieu défend expressément au peuple de s'incliner devant des statues. Il est pourtant courant de voir des fidèles accomplir ce geste dans les églises catholiques.Quand vous voyez le pape s'incliner devant une statue de Marie, pensez à ce verset des Saintes Ecritures :" Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, ... Tu ne te prosterneras point devant elles " Exode 20.5Dans le Nouveau Testament, l'apôtre Paul explique pourquoi Dieu est si inflexible au sujet des idoles :" Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. " 1 Corinthiens 10.19-20Derrière chaque idole se trouve un démon, et Dieu ne veut pas que nous vénérions des démons. Il n'est donc pas étonnant que Dieu interdise les idoles :" L'Éternel parla à Moïse, et dit : Parle à toute l'assemblée des enfants d'Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, l'Éternel, votre Dieu. Je suis l'Éternel, votre Dieu. Vous ne vous tournerez point vers les idoles, et vous ne vous ferez point des dieux de fonte. " Lévitique 19.4Dieu haït l'idolâtrie :" Maintenant, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas avoir des relations avec quelqu'un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. " 1 Corinthiens 5.11Dieu déclare qu'un idolâtre n'entrera pas dans le Royaume des Cieux :" Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. " Éphésiens 5.5-6L'église catholique ne vous a-t-elle pas séduit sur ce sujet ?Origine de la doctrineLe catholicisme n'essaie même pas de prétendre que cette doctrine vient de Dieu :" Suivant la doctrine divinement inspirée de nos saints Pères et la tradition de l'Eglise catholique, dont nous savons qu'elle est la tradition de l'Esprit Saint qui habite en elle, nous définissons en toute certitude et justesse que les vénérables et saintes images, tout comme les représentations de la croix précieuse et vivifiante, qu'elles soient peintes, en mosaïque ou de quelque autre matière appropriée, doivent être placées dans les saintes églises de Dieu, sur les ustensiles et vêtements sacrés, sur les murs et les tableaux, dans les maisons et dans les chemins, aussi bien l'image de notre Seigneur, Dieu et Sauveur, Jésus-Christ, que celle de notre Dame, la toute pure et sainte Mère de Dieu, des saints anges, de tous les saints et des justes. " Article #1161, p. 309Cette doctrine vient donc des " saints Pères " et de la " tradition de l'Eglise catholique ". Et on essaye de vous faire croire que ces " saints Pères " ont été " divinement inspirés " de violer la Parole de Dieu ! Pouvez-vous l'accepter ? Le psalmiste nous en dit encore davantage sur le sujet :" Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n'entendent point, elles n'ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles. " Psaume 135.15-18En d'autres termes, de même que les idoles sont sourdes et muettes, de même ceux qui se confient en elles sont privés de leur capacité de compréhension.C'est la mise en garde d'un Dieu aimant et plein de compassion.ConclusionL'église catholique prétend que les idoles "stimulent la prière" (cf Article #1162, p. 309) et nous " révèlent l'homme << à l'image de Dieu >> " (cf Article #1161, p. 308) ... mais Dieu en interdit très clairement la dévotion.Qui croirez-vous ? " Vous ne vous ferez point d'idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle ; car je suis l'Éternel, votre Dieu. " Lévitique 26.1" Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. " Marc 7.6-8 * Attention ! Nous ne considérons nullement le Petit Robert comme un ouvrage inspiré ! Il est simplement une des références dans la bonne compréhension de la langue française...Tu ne te feras pas de statue, ni d'image... Tu ne te prosterneras pas devant ces idoles et tu ne leur rendra pas de culte; car .. je suis un Dieu à la passion jalouseLa Bible, Exode 20.4-5
Les images qui représentent Jésus-Christ et les statues de Jésus, ne sont pas biblique. C'est condamné par Dieu, c'est de l'idolâtrie, l'esprit désobéissant,  démoniaque et diabolique. Tout ce que je peux vous dire ce n'est pas  le vrai Jésus de la Bible c'est le faut, c'est le diable déguisé en Jésus-Christ, de l'image et les statues, pour mieux tromper les gens, le diable se déguise en ange de lumière et il est démasqué. Le vrai Jésus de la Bible c'est uniquement la Parole de Dieu et de se nourrir seulement de son évangile. Lisez versets vous allez comprendre. Deuteroneme 27 v 15. Deuteroneme 4 v 15 à 19. Le Diable se déguise en ange de lumière, nous voyons ses oeuvres  dans les religions qui ne sont pas véritablement fondés selon la bible.   . Corinthiens 11. 13 à 15 Apocalypse 12. 7 à 12 Galates 1 v 6 à 9 Apocalypse 2. 12 à 16 Apocalypse 2. 24 - 25 Jean 14 v 21 à 24 Jean 8 v 30 à 47 Luc 4 v 8 Apocalypse 22 v 11 à  16. Les doctrines du catholicisme romain au travers de la Bible : Vénérer les statuesLe chrétien doit-il vénérer les statues ?Le catéchisme demande à tous les catholiques de "vénérer" des statues et des images du Christ, de Marie, etc. Citation de l’Eglise Catholique Romaine" Les saintes images, présentes dans nos églises et dans nos maisons, sont destinées à éveiller et à nourrir notre foi dans le mystère du Christ. A travers l'Icône du Christ et de ses oeuvres de salut, c'est Lui que nous adorons. A travers les saintes images de la sainte Mère de Dieu, des anges et des saints, nous vénérons les personnes qui y sont représentées." Article #1192, p. 316[ Il nous semble utile de donner ici quelques définitions tirées du Petit Robert * :•vénération : respect religieux fait d'adoration et de crainte.Synonymes : culte, dévotion•vénérer : Considérer avec le respect dû aux dieux, aux choses sacrées.Synonymes : adorer, honorer, révérer ]Quoi que ces statues soient censées faire ou représenter, une chose est certaine - elles transgressent les décrets de Dieu. En effet, le deuxième des dix commandements ordonne que : " Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. " Exode 20.4Dieu, par Sa Parole, ordonne encore :" Tu ne dresseras point des statues, qui sont en aversion à l'Éternel, ton Dieu. " Deutéronome 16.22La Bible en tire la conclusion que ceux qui possèdent ou ont fabriqué des statues sont corrompus :" Puisque vous n'avez vu aucune figure le jour où l'Éternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d'un homme ou d'une femme, ... " Deutéronome 4.15-16... Et encore ... :" Veillez sur vous, afin ... de ne point vous faire d'image taillée, de représentation quelconque, que l'Éternel, ton Dieu, t'ait défendue. ... Lorsque tu auras des enfants, et des enfants de tes enfants, et que vous serez depuis longtemps dans le pays, si vous vous corrompez, si vous faites des images taillées, des représentations de quoi que ce soit, si vous faites ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, votre Dieu, pour l'irriter, ... " Deutéronome 4.23-25La Parole de Dieu défend expressément au peuple de s'incliner devant des statues. Il est pourtant courant de voir des fidèles accomplir ce geste dans les églises catholiques.Quand vous voyez le pape s'incliner devant une statue de Marie, pensez à ce verset des Saintes Ecritures :" Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, ... Tu ne te prosterneras point devant elles " Exode 20.5Dans le Nouveau Testament, l'apôtre Paul explique pourquoi Dieu est si inflexible au sujet des idoles :" Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. " 1 Corinthiens 10.19-20Derrière chaque idole se trouve un démon, et Dieu ne veut pas que nous vénérions des démons. Il n'est donc pas étonnant que Dieu interdise les idoles :" L'Éternel parla à Moïse, et dit : Parle à toute l'assemblée des enfants d'Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, l'Éternel, votre Dieu. Je suis l'Éternel, votre Dieu. Vous ne vous tournerez point vers les idoles, et vous ne vous ferez point des dieux de fonte. " Lévitique 19.4Dieu haït l'idolâtrie :" Maintenant, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas avoir des relations avec quelqu'un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. " 1 Corinthiens 5.11Dieu déclare qu'un idolâtre n'entrera pas dans le Royaume des Cieux :" Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. " Éphésiens 5.5-6L'église catholique ne vous a-t-elle pas séduit sur ce sujet ?Origine de la doctrineLe catholicisme n'essaie même pas de prétendre que cette doctrine vient de Dieu :" Suivant la doctrine divinement inspirée de nos saints Pères et la tradition de l'Eglise catholique, dont nous savons qu'elle est la tradition de l'Esprit Saint qui habite en elle, nous définissons en toute certitude et justesse que les vénérables et saintes images, tout comme les représentations de la croix précieuse et vivifiante, qu'elles soient peintes, en mosaïque ou de quelque autre matière appropriée, doivent être placées dans les saintes églises de Dieu, sur les ustensiles et vêtements sacrés, sur les murs et les tableaux, dans les maisons et dans les chemins, aussi bien l'image de notre Seigneur, Dieu et Sauveur, Jésus-Christ, que celle de notre Dame, la toute pure et sainte Mère de Dieu, des saints anges, de tous les saints et des justes. " Article #1161, p. 309Cette doctrine vient donc des " saints Pères " et de la " tradition de l'Eglise catholique ". Et on essaye de vous faire croire que ces " saints Pères " ont été " divinement inspirés " de violer la Parole de Dieu ! Pouvez-vous l'accepter ? Le psalmiste nous en dit encore davantage sur le sujet :" Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n'entendent point, elles n'ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles. " Psaume 135.15-18En d'autres termes, de même que les idoles sont sourdes et muettes, de même ceux qui se confient en elles sont privés de leur capacité de compréhension.C'est la mise en garde d'un Dieu aimant et plein de compassion.ConclusionL'église catholique prétend que les idoles "stimulent la prière" (cf Article #1162, p. 309) et nous " révèlent l'homme << à l'image de Dieu >> " (cf Article #1161, p. 308) ... mais Dieu en interdit très clairement la dévotion.Qui croirez-vous ? " Vous ne vous ferez point d'idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle ; car je suis l'Éternel, votre Dieu. " Lévitique 26.1" Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. " Marc 7.6-8 * Attention ! Nous ne considérons nullement le Petit Robert comme un ouvrage inspiré ! Il est simplement une des références dans la bonne compréhension de la langue française...Tu ne te feras pas de statue, ni d'image... Tu ne te prosterneras pas devant ces idoles et tu ne leur rendra pas de culte; car .. je suis un Dieu à la passion jalouseLa Bible, Exode 20.4-5
Les images qui représentent Jésus-Christ et les statues de Jésus, ne sont pas biblique. C'est condamné par Dieu, c'est de l'idolâtrie, l'esprit désobéissant,  démoniaque et diabolique. Tout ce que je peux vous dire ce n'est pas  le vrai Jésus de la Bible c'est le faut, c'est le diable déguisé en Jésus-Christ, de l'image et les statues, pour mieux tromper les gens, le diable se déguise en ange de lumière et il est démasqué. Le vrai Jésus de la Bible c'est uniquement la Parole de Dieu et de se nourrir seulement de son évangile. Lisez versets vous allez comprendre. Deuteroneme 27 v 15. Deuteroneme 4 v 15 à 19. Le Diable se déguise en ange de lumière, nous voyons ses oeuvres  dans les religions qui ne sont pas véritablement fondés selon la bible.   . Corinthiens 11. 13 à 15 Apocalypse 12. 7 à 12 Galates 1 v 6 à 9 Apocalypse 2. 12 à 16 Apocalypse 2. 24 - 25 Jean 14 v 21 à 24 Jean 8 v 30 à 47 Luc 4 v 8 Apocalypse 22 v 11 à  16. Les doctrines du catholicisme romain au travers de la Bible : Vénérer les statuesLe chrétien doit-il vénérer les statues ?Le catéchisme demande à tous les catholiques de "vénérer" des statues et des images du Christ, de Marie, etc. Citation de l’Eglise Catholique Romaine" Les saintes images, présentes dans nos églises et dans nos maisons, sont destinées à éveiller et à nourrir notre foi dans le mystère du Christ. A travers l'Icône du Christ et de ses oeuvres de salut, c'est Lui que nous adorons. A travers les saintes images de la sainte Mère de Dieu, des anges et des saints, nous vénérons les personnes qui y sont représentées." Article #1192, p. 316[ Il nous semble utile de donner ici quelques définitions tirées du Petit Robert * :•vénération : respect religieux fait d'adoration et de crainte.Synonymes : culte, dévotion•vénérer : Considérer avec le respect dû aux dieux, aux choses sacrées.Synonymes : adorer, honorer, révérer ]Quoi que ces statues soient censées faire ou représenter, une chose est certaine - elles transgressent les décrets de Dieu. En effet, le deuxième des dix commandements ordonne que : " Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. " Exode 20.4Dieu, par Sa Parole, ordonne encore :" Tu ne dresseras point des statues, qui sont en aversion à l'Éternel, ton Dieu. " Deutéronome 16.22La Bible en tire la conclusion que ceux qui possèdent ou ont fabriqué des statues sont corrompus :" Puisque vous n'avez vu aucune figure le jour où l'Éternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d'un homme ou d'une femme, ... " Deutéronome 4.15-16... Et encore ... :" Veillez sur vous, afin ... de ne point vous faire d'image taillée, de représentation quelconque, que l'Éternel, ton Dieu, t'ait défendue. ... Lorsque tu auras des enfants, et des enfants de tes enfants, et que vous serez depuis longtemps dans le pays, si vous vous corrompez, si vous faites des images taillées, des représentations de quoi que ce soit, si vous faites ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, votre Dieu, pour l'irriter, ... " Deutéronome 4.23-25La Parole de Dieu défend expressément au peuple de s'incliner devant des statues. Il est pourtant courant de voir des fidèles accomplir ce geste dans les églises catholiques.Quand vous voyez le pape s'incliner devant une statue de Marie, pensez à ce verset des Saintes Ecritures :" Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, ... Tu ne te prosterneras point devant elles " Exode 20.5Dans le Nouveau Testament, l'apôtre Paul explique pourquoi Dieu est si inflexible au sujet des idoles :" Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. " 1 Corinthiens 10.19-20Derrière chaque idole se trouve un démon, et Dieu ne veut pas que nous vénérions des démons. Il n'est donc pas étonnant que Dieu interdise les idoles :" L'Éternel parla à Moïse, et dit : Parle à toute l'assemblée des enfants d'Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, l'Éternel, votre Dieu. Je suis l'Éternel, votre Dieu. Vous ne vous tournerez point vers les idoles, et vous ne vous ferez point des dieux de fonte. " Lévitique 19.4Dieu haït l'idolâtrie :" Maintenant, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas avoir des relations avec quelqu'un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. " 1 Corinthiens 5.11Dieu déclare qu'un idolâtre n'entrera pas dans le Royaume des Cieux :" Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. " Éphésiens 5.5-6L'église catholique ne vous a-t-elle pas séduit sur ce sujet ?Origine de la doctrineLe catholicisme n'essaie même pas de prétendre que cette doctrine vient de Dieu :" Suivant la doctrine divinement inspirée de nos saints Pères et la tradition de l'Eglise catholique, dont nous savons qu'elle est la tradition de l'Esprit Saint qui habite en elle, nous définissons en toute certitude et justesse que les vénérables et saintes images, tout comme les représentations de la croix précieuse et vivifiante, qu'elles soient peintes, en mosaïque ou de quelque autre matière appropriée, doivent être placées dans les saintes églises de Dieu, sur les ustensiles et vêtements sacrés, sur les murs et les tableaux, dans les maisons et dans les chemins, aussi bien l'image de notre Seigneur, Dieu et Sauveur, Jésus-Christ, que celle de notre Dame, la toute pure et sainte Mère de Dieu, des saints anges, de tous les saints et des justes. " Article #1161, p. 309Cette doctrine vient donc des " saints Pères " et de la " tradition de l'Eglise catholique ". Et on essaye de vous faire croire que ces " saints Pères " ont été " divinement inspirés " de violer la Parole de Dieu ! Pouvez-vous l'accepter ? Le psalmiste nous en dit encore davantage sur le sujet :" Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n'entendent point, elles n'ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles. " Psaume 135.15-18En d'autres termes, de même que les idoles sont sourdes et muettes, de même ceux qui se confient en elles sont privés de leur capacité de compréhension.C'est la mise en garde d'un Dieu aimant et plein de compassion.ConclusionL'église catholique prétend que les idoles "stimulent la prière" (cf Article #1162, p. 309) et nous " révèlent l'homme << à l'image de Dieu >> " (cf Article #1161, p. 308) ... mais Dieu en interdit très clairement la dévotion.Qui croirez-vous ? " Vous ne vous ferez point d'idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle ; car je suis l'Éternel, votre Dieu. " Lévitique 26.1" Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. " Marc 7.6-8 * Attention ! Nous ne considérons nullement le Petit Robert comme un ouvrage inspiré ! Il est simplement une des références dans la bonne compréhension de la langue française...Tu ne te feras pas de statue, ni d'image... Tu ne te prosterneras pas devant ces idoles et tu ne leur rendra pas de culte; car .. je suis un Dieu à la passion jalouseLa Bible, Exode 20.4-5
Les images qui représentent Jésus-Christ et les statues de Jésus, ne sont pas biblique. C'est condamné par Dieu, c'est de l'idolâtrie, l'esprit désobéissant,  démoniaque et diabolique. Tout ce que je peux vous dire ce n'est pas  le vrai Jésus de la Bible c'est le faut, c'est le diable déguisé en Jésus-Christ, de l'image et les statues, pour mieux tromper les gens, le diable se déguise en ange de lumière et il est démasqué. Le vrai Jésus de la Bible c'est uniquement la Parole de Dieu et de se nourrir seulement de son évangile. Lisez versets vous allez comprendre. Deuteroneme 27 v 15. Deuteroneme 4 v 15 à 19. Le Diable se déguise en ange de lumière, nous voyons ses oeuvres  dans les religions qui ne sont pas véritablement fondés selon la bible.   . Corinthiens 11. 13 à 15 Apocalypse 12. 7 à 12 Galates 1 v 6 à 9 Apocalypse 2. 12 à 16 Apocalypse 2. 24 - 25 Jean 14 v 21 à 24 Jean 8 v 30 à 47 Luc 4 v 8 Apocalypse 22 v 11 à  16. Les doctrines du catholicisme romain au travers de la Bible : Vénérer les statuesLe chrétien doit-il vénérer les statues ?Le catéchisme demande à tous les catholiques de "vénérer" des statues et des images du Christ, de Marie, etc. Citation de l’Eglise Catholique Romaine" Les saintes images, présentes dans nos églises et dans nos maisons, sont destinées à éveiller et à nourrir notre foi dans le mystère du Christ. A travers l'Icône du Christ et de ses oeuvres de salut, c'est Lui que nous adorons. A travers les saintes images de la sainte Mère de Dieu, des anges et des saints, nous vénérons les personnes qui y sont représentées." Article #1192, p. 316[ Il nous semble utile de donner ici quelques définitions tirées du Petit Robert * :•vénération : respect religieux fait d'adoration et de crainte.Synonymes : culte, dévotion•vénérer : Considérer avec le respect dû aux dieux, aux choses sacrées.Synonymes : adorer, honorer, révérer ]Quoi que ces statues soient censées faire ou représenter, une chose est certaine - elles transgressent les décrets de Dieu. En effet, le deuxième des dix commandements ordonne que : " Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. " Exode 20.4Dieu, par Sa Parole, ordonne encore :" Tu ne dresseras point des statues, qui sont en aversion à l'Éternel, ton Dieu. " Deutéronome 16.22La Bible en tire la conclusion que ceux qui possèdent ou ont fabriqué des statues sont corrompus :" Puisque vous n'avez vu aucune figure le jour où l'Éternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d'un homme ou d'une femme, ... " Deutéronome 4.15-16... Et encore ... :" Veillez sur vous, afin ... de ne point vous faire d'image taillée, de représentation quelconque, que l'Éternel, ton Dieu, t'ait défendue. ... Lorsque tu auras des enfants, et des enfants de tes enfants, et que vous serez depuis longtemps dans le pays, si vous vous corrompez, si vous faites des images taillées, des représentations de quoi que ce soit, si vous faites ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, votre Dieu, pour l'irriter, ... " Deutéronome 4.23-25La Parole de Dieu défend expressément au peuple de s'incliner devant des statues. Il est pourtant courant de voir des fidèles accomplir ce geste dans les églises catholiques.Quand vous voyez le pape s'incliner devant une statue de Marie, pensez à ce verset des Saintes Ecritures :" Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, ... Tu ne te prosterneras point devant elles " Exode 20.5Dans le Nouveau Testament, l'apôtre Paul explique pourquoi Dieu est si inflexible au sujet des idoles :" Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. " 1 Corinthiens 10.19-20Derrière chaque idole se trouve un démon, et Dieu ne veut pas que nous vénérions des démons. Il n'est donc pas étonnant que Dieu interdise les idoles :" L'Éternel parla à Moïse, et dit : Parle à toute l'assemblée des enfants d'Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, l'Éternel, votre Dieu. Je suis l'Éternel, votre Dieu. Vous ne vous tournerez point vers les idoles, et vous ne vous ferez point des dieux de fonte. " Lévitique 19.4Dieu haït l'idolâtrie :" Maintenant, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas avoir des relations avec quelqu'un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. " 1 Corinthiens 5.11Dieu déclare qu'un idolâtre n'entrera pas dans le Royaume des Cieux :" Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. " Éphésiens 5.5-6L'église catholique ne vous a-t-elle pas séduit sur ce sujet ?Origine de la doctrineLe catholicisme n'essaie même pas de prétendre que cette doctrine vient de Dieu :" Suivant la doctrine divinement inspirée de nos saints Pères et la tradition de l'Eglise catholique, dont nous savons qu'elle est la tradition de l'Esprit Saint qui habite en elle, nous définissons en toute certitude et justesse que les vénérables et saintes images, tout comme les représentations de la croix précieuse et vivifiante, qu'elles soient peintes, en mosaïque ou de quelque autre matière appropriée, doivent être placées dans les saintes églises de Dieu, sur les ustensiles et vêtements sacrés, sur les murs et les tableaux, dans les maisons et dans les chemins, aussi bien l'image de notre Seigneur, Dieu et Sauveur, Jésus-Christ, que celle de notre Dame, la toute pure et sainte Mère de Dieu, des saints anges, de tous les saints et des justes. " Article #1161, p. 309Cette doctrine vient donc des " saints Pères " et de la " tradition de l'Eglise catholique ". Et on essaye de vous faire croire que ces " saints Pères " ont été " divinement inspirés " de violer la Parole de Dieu ! Pouvez-vous l'accepter ? Le psalmiste nous en dit encore davantage sur le sujet :" Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n'entendent point, elles n'ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles. " Psaume 135.15-18En d'autres termes, de même que les idoles sont sourdes et muettes, de même ceux qui se confient en elles sont privés de leur capacité de compréhension.C'est la mise en garde d'un Dieu aimant et plein de compassion.ConclusionL'église catholique prétend que les idoles "stimulent la prière" (cf Article #1162, p. 309) et nous " révèlent l'homme << à l'image de Dieu >> " (cf Article #1161, p. 308) ... mais Dieu en interdit très clairement la dévotion.Qui croirez-vous ? " Vous ne vous ferez point d'idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle ; car je suis l'Éternel, votre Dieu. " Lévitique 26.1" Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. " Marc 7.6-8 * Attention ! Nous ne considérons nullement le Petit Robert comme un ouvrage inspiré ! Il est simplement une des références dans la bonne compréhension de la langue française...Tu ne te feras pas de statue, ni d'image... Tu ne te prosterneras pas devant ces idoles et tu ne leur rendra pas de culte; car .. je suis un Dieu à la passion jalouseLa Bible, Exode 20.4-5
Les images qui représentent Jésus-Christ et les statues de Jésus, ne sont pas biblique. C'est condamné par Dieu, c'est de l'idolâtrie, l'esprit désobéissant,  démoniaque et diabolique. Tout ce que je peux vous dire ce n'est pas  le vrai Jésus de la Bible c'est le faut, c'est le diable déguisé en Jésus-Christ, de l'image et les statues, pour mieux tromper les gens, le diable se déguise en ange de lumière et il est démasqué. Le vrai Jésus de la Bible c'est uniquement la Parole de Dieu et de se nourrir seulement de son évangile. Lisez versets vous allez comprendre. Deuteroneme 27 v 15. Deuteroneme 4 v 15 à 19. Le Diable se déguise en ange de lumière, nous voyons ses oeuvres  dans les religions qui ne sont pas véritablement fondés selon la bible.   . Corinthiens 11. 13 à 15 Apocalypse 12. 7 à 12 Galates 1 v 6 à 9 Apocalypse 2. 12 à 16 Apocalypse 2. 24 - 25 Jean 14 v 21 à 24 Jean 8 v 30 à 47 Luc 4 v 8 Apocalypse 22 v 11 à  16. Les doctrines du catholicisme romain au travers de la Bible : Vénérer les statuesLe chrétien doit-il vénérer les statues ?Le catéchisme demande à tous les catholiques de "vénérer" des statues et des images du Christ, de Marie, etc. Citation de l’Eglise Catholique Romaine" Les saintes images, présentes dans nos églises et dans nos maisons, sont destinées à éveiller et à nourrir notre foi dans le mystère du Christ. A travers l'Icône du Christ et de ses oeuvres de salut, c'est Lui que nous adorons. A travers les saintes images de la sainte Mère de Dieu, des anges et des saints, nous vénérons les personnes qui y sont représentées." Article #1192, p. 316[ Il nous semble utile de donner ici quelques définitions tirées du Petit Robert * :•vénération : respect religieux fait d'adoration et de crainte.Synonymes : culte, dévotion•vénérer : Considérer avec le respect dû aux dieux, aux choses sacrées.Synonymes : adorer, honorer, révérer ]Quoi que ces statues soient censées faire ou représenter, une chose est certaine - elles transgressent les décrets de Dieu. En effet, le deuxième des dix commandements ordonne que : " Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. " Exode 20.4Dieu, par Sa Parole, ordonne encore :" Tu ne dresseras point des statues, qui sont en aversion à l'Éternel, ton Dieu. " Deutéronome 16.22La Bible en tire la conclusion que ceux qui possèdent ou ont fabriqué des statues sont corrompus :" Puisque vous n'avez vu aucune figure le jour où l'Éternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d'un homme ou d'une femme, ... " Deutéronome 4.15-16... Et encore ... :" Veillez sur vous, afin ... de ne point vous faire d'image taillée, de représentation quelconque, que l'Éternel, ton Dieu, t'ait défendue. ... Lorsque tu auras des enfants, et des enfants de tes enfants, et que vous serez depuis longtemps dans le pays, si vous vous corrompez, si vous faites des images taillées, des représentations de quoi que ce soit, si vous faites ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, votre Dieu, pour l'irriter, ... " Deutéronome 4.23-25La Parole de Dieu défend expressément au peuple de s'incliner devant des statues. Il est pourtant courant de voir des fidèles accomplir ce geste dans les églises catholiques.Quand vous voyez le pape s'incliner devant une statue de Marie, pensez à ce verset des Saintes Ecritures :" Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, ... Tu ne te prosterneras point devant elles " Exode 20.5Dans le Nouveau Testament, l'apôtre Paul explique pourquoi Dieu est si inflexible au sujet des idoles :" Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. " 1 Corinthiens 10.19-20Derrière chaque idole se trouve un démon, et Dieu ne veut pas que nous vénérions des démons. Il n'est donc pas étonnant que Dieu interdise les idoles :" L'Éternel parla à Moïse, et dit : Parle à toute l'assemblée des enfants d'Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, l'Éternel, votre Dieu. Je suis l'Éternel, votre Dieu. Vous ne vous tournerez point vers les idoles, et vous ne vous ferez point des dieux de fonte. " Lévitique 19.4Dieu haït l'idolâtrie :" Maintenant, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas avoir des relations avec quelqu'un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. " 1 Corinthiens 5.11Dieu déclare qu'un idolâtre n'entrera pas dans le Royaume des Cieux :" Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. " Éphésiens 5.5-6L'église catholique ne vous a-t-elle pas séduit sur ce sujet ?Origine de la doctrineLe catholicisme n'essaie même pas de prétendre que cette doctrine vient de Dieu :" Suivant la doctrine divinement inspirée de nos saints Pères et la tradition de l'Eglise catholique, dont nous savons qu'elle est la tradition de l'Esprit Saint qui habite en elle, nous définissons en toute certitude et justesse que les vénérables et saintes images, tout comme les représentations de la croix précieuse et vivifiante, qu'elles soient peintes, en mosaïque ou de quelque autre matière appropriée, doivent être placées dans les saintes églises de Dieu, sur les ustensiles et vêtements sacrés, sur les murs et les tableaux, dans les maisons et dans les chemins, aussi bien l'image de notre Seigneur, Dieu et Sauveur, Jésus-Christ, que celle de notre Dame, la toute pure et sainte Mère de Dieu, des saints anges, de tous les saints et des justes. " Article #1161, p. 309Cette doctrine vient donc des " saints Pères " et de la " tradition de l'Eglise catholique ". Et on essaye de vous faire croire que ces " saints Pères " ont été " divinement inspirés " de violer la Parole de Dieu ! Pouvez-vous l'accepter ? Le psalmiste nous en dit encore davantage sur le sujet :" Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n'entendent point, elles n'ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles. " Psaume 135.15-18En d'autres termes, de même que les idoles sont sourdes et muettes, de même ceux qui se confient en elles sont privés de leur capacité de compréhension.C'est la mise en garde d'un Dieu aimant et plein de compassion.ConclusionL'église catholique prétend que les idoles "stimulent la prière" (cf Article #1162, p. 309) et nous " révèlent l'homme << à l'image de Dieu >> " (cf Article #1161, p. 308) ... mais Dieu en interdit très clairement la dévotion.Qui croirez-vous ? " Vous ne vous ferez point d'idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle ; car je suis l'Éternel, votre Dieu. " Lévitique 26.1" Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. " Marc 7.6-8 * Attention ! Nous ne considérons nullement le Petit Robert comme un ouvrage inspiré ! Il est simplement une des références dans la bonne compréhension de la langue française...Tu ne te feras pas de statue, ni d'image... Tu ne te prosterneras pas devant ces idoles et tu ne leur rendra pas de culte; car .. je suis un Dieu à la passion jalouseLa Bible, Exode 20.4-5
Les images qui représentent Jésus-Christ et les statues de Jésus, ne sont pas biblique. C'est condamné par Dieu, c'est de l'idolâtrie, l'esprit désobéissant,  démoniaque et diabolique. Tout ce que je peux vous dire ce n'est pas  le vrai Jésus de la Bible c'est le faut, c'est le diable déguisé en Jésus-Christ, de l'image et les statues, pour mieux tromper les gens, le diable se déguise en ange de lumière et il est démasqué. Le vrai Jésus de la Bible c'est uniquement la Parole de Dieu et de se nourrir seulement de son évangile. Lisez versets vous allez comprendre. Deuteroneme 27 v 15. Deuteroneme 4 v 15 à 19. Le Diable se déguise en ange de lumière, nous voyons ses oeuvres  dans les religions qui ne sont pas véritablement fondés selon la bible.   . Corinthiens 11. 13 à 15 Apocalypse 12. 7 à 12 Galates 1 v 6 à 9 Apocalypse 2. 12 à 16 Apocalypse 2. 24 - 25 Jean 14 v 21 à 24 Jean 8 v 30 à 47 Luc 4 v 8 Apocalypse 22 v 11 à  16. Les doctrines du catholicisme romain au travers de la Bible : Vénérer les statuesLe chrétien doit-il vénérer les statues ?Le catéchisme demande à tous les catholiques de "vénérer" des statues et des images du Christ, de Marie, etc. Citation de l’Eglise Catholique Romaine" Les saintes images, présentes dans nos églises et dans nos maisons, sont destinées à éveiller et à nourrir notre foi dans le mystère du Christ. A travers l'Icône du Christ et de ses oeuvres de salut, c'est Lui que nous adorons. A travers les saintes images de la sainte Mère de Dieu, des anges et des saints, nous vénérons les personnes qui y sont représentées." Article #1192, p. 316[ Il nous semble utile de donner ici quelques définitions tirées du Petit Robert * :•vénération : respect religieux fait d'adoration et de crainte.Synonymes : culte, dévotion•vénérer : Considérer avec le respect dû aux dieux, aux choses sacrées.Synonymes : adorer, honorer, révérer ]Quoi que ces statues soient censées faire ou représenter, une chose est certaine - elles transgressent les décrets de Dieu. En effet, le deuxième des dix commandements ordonne que : " Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. " Exode 20.4Dieu, par Sa Parole, ordonne encore :" Tu ne dresseras point des statues, qui sont en aversion à l'Éternel, ton Dieu. " Deutéronome 16.22La Bible en tire la conclusion que ceux qui possèdent ou ont fabriqué des statues sont corrompus :" Puisque vous n'avez vu aucune figure le jour où l'Éternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d'un homme ou d'une femme, ... " Deutéronome 4.15-16... Et encore ... :" Veillez sur vous, afin ... de ne point vous faire d'image taillée, de représentation quelconque, que l'Éternel, ton Dieu, t'ait défendue. ... Lorsque tu auras des enfants, et des enfants de tes enfants, et que vous serez depuis longtemps dans le pays, si vous vous corrompez, si vous faites des images taillées, des représentations de quoi que ce soit, si vous faites ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, votre Dieu, pour l'irriter, ... " Deutéronome 4.23-25La Parole de Dieu défend expressément au peuple de s'incliner devant des statues. Il est pourtant courant de voir des fidèles accomplir ce geste dans les églises catholiques.Quand vous voyez le pape s'incliner devant une statue de Marie, pensez à ce verset des Saintes Ecritures :" Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, ... Tu ne te prosterneras point devant elles " Exode 20.5Dans le Nouveau Testament, l'apôtre Paul explique pourquoi Dieu est si inflexible au sujet des idoles :" Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. " 1 Corinthiens 10.19-20Derrière chaque idole se trouve un démon, et Dieu ne veut pas que nous vénérions des démons. Il n'est donc pas étonnant que Dieu interdise les idoles :" L'Éternel parla à Moïse, et dit : Parle à toute l'assemblée des enfants d'Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, l'Éternel, votre Dieu. Je suis l'Éternel, votre Dieu. Vous ne vous tournerez point vers les idoles, et vous ne vous ferez point des dieux de fonte. " Lévitique 19.4Dieu haït l'idolâtrie :" Maintenant, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas avoir des relations avec quelqu'un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. " 1 Corinthiens 5.11Dieu déclare qu'un idolâtre n'entrera pas dans le Royaume des Cieux :" Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. " Éphésiens 5.5-6L'église catholique ne vous a-t-elle pas séduit sur ce sujet ?Origine de la doctrineLe catholicisme n'essaie même pas de prétendre que cette doctrine vient de Dieu :" Suivant la doctrine divinement inspirée de nos saints Pères et la tradition de l'Eglise catholique, dont nous savons qu'elle est la tradition de l'Esprit Saint qui habite en elle, nous définissons en toute certitude et justesse que les vénérables et saintes images, tout comme les représentations de la croix précieuse et vivifiante, qu'elles soient peintes, en mosaïque ou de quelque autre matière appropriée, doivent être placées dans les saintes églises de Dieu, sur les ustensiles et vêtements sacrés, sur les murs et les tableaux, dans les maisons et dans les chemins, aussi bien l'image de notre Seigneur, Dieu et Sauveur, Jésus-Christ, que celle de notre Dame, la toute pure et sainte Mère de Dieu, des saints anges, de tous les saints et des justes. " Article #1161, p. 309Cette doctrine vient donc des " saints Pères " et de la " tradition de l'Eglise catholique ". Et on essaye de vous faire croire que ces " saints Pères " ont été " divinement inspirés " de violer la Parole de Dieu ! Pouvez-vous l'accepter ? Le psalmiste nous en dit encore davantage sur le sujet :" Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n'entendent point, elles n'ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles. " Psaume 135.15-18En d'autres termes, de même que les idoles sont sourdes et muettes, de même ceux qui se confient en elles sont privés de leur capacité de compréhension.C'est la mise en garde d'un Dieu aimant et plein de compassion.ConclusionL'église catholique prétend que les idoles "stimulent la prière" (cf Article #1162, p. 309) et nous " révèlent l'homme << à l'image de Dieu >> " (cf Article #1161, p. 308) ... mais Dieu en interdit très clairement la dévotion.Qui croirez-vous ? " Vous ne vous ferez point d'idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle ; car je suis l'Éternel, votre Dieu. " Lévitique 26.1" Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. " Marc 7.6-8 * Attention ! Nous ne considérons nullement le Petit Robert comme un ouvrage inspiré ! Il est simplement une des références dans la bonne compréhension de la langue française...Tu ne te feras pas de statue, ni d'image... Tu ne te prosterneras pas devant ces idoles et tu ne leur rendra pas de culte; car .. je suis un Dieu à la passion jalouseLa Bible, Exode 20.4-5
Les images qui représentent Jésus-Christ et les statues de Jésus, ne sont pas biblique. C'est condamné par Dieu, c'est de l'idolâtrie, l'esprit désobéissant,  démoniaque et diabolique. Tout ce que je peux vous dire ce n'est pas  le vrai Jésus de la Bible c'est le faut, c'est le diable déguisé en Jésus-Christ, de l'image et les statues, pour mieux tromper les gens, le diable se déguise en ange de lumière et il est démasqué. Le vrai Jésus de la Bible c'est uniquement la Parole de Dieu et de se nourrir seulement de son évangile. Lisez versets vous allez comprendre. Deuteroneme 27 v 15. Deuteroneme 4 v 15 à 19. Le Diable se déguise en ange de lumière, nous voyons ses oeuvres  dans les religions qui ne sont pas véritablement fondés selon la bible.   . Corinthiens 11. 13 à 15 Apocalypse 12. 7 à 12 Galates 1 v 6 à 9 Apocalypse 2. 12 à 16 Apocalypse 2. 24 - 25 Jean 14 v 21 à 24 Jean 8 v 30 à 47 Luc 4 v 8 Apocalypse 22 v 11 à  16. Les doctrines du catholicisme romain au travers de la Bible : Vénérer les statuesLe chrétien doit-il vénérer les statues ?Le catéchisme demande à tous les catholiques de "vénérer" des statues et des images du Christ, de Marie, etc. Citation de l’Eglise Catholique Romaine" Les saintes images, présentes dans nos églises et dans nos maisons, sont destinées à éveiller et à nourrir notre foi dans le mystère du Christ. A travers l'Icône du Christ et de ses oeuvres de salut, c'est Lui que nous adorons. A travers les saintes images de la sainte Mère de Dieu, des anges et des saints, nous vénérons les personnes qui y sont représentées." Article #1192, p. 316[ Il nous semble utile de donner ici quelques définitions tirées du Petit Robert * :•vénération : respect religieux fait d'adoration et de crainte.Synonymes : culte, dévotion•vénérer : Considérer avec le respect dû aux dieux, aux choses sacrées.Synonymes : adorer, honorer, révérer ]Quoi que ces statues soient censées faire ou représenter, une chose est certaine - elles transgressent les décrets de Dieu. En effet, le deuxième des dix commandements ordonne que : " Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. " Exode 20.4Dieu, par Sa Parole, ordonne encore :" Tu ne dresseras point des statues, qui sont en aversion à l'Éternel, ton Dieu. " Deutéronome 16.22La Bible en tire la conclusion que ceux qui possèdent ou ont fabriqué des statues sont corrompus :" Puisque vous n'avez vu aucune figure le jour où l'Éternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d'un homme ou d'une femme, ... " Deutéronome 4.15-16... Et encore ... :" Veillez sur vous, afin ... de ne point vous faire d'image taillée, de représentation quelconque, que l'Éternel, ton Dieu, t'ait défendue. ... Lorsque tu auras des enfants, et des enfants de tes enfants, et que vous serez depuis longtemps dans le pays, si vous vous corrompez, si vous faites des images taillées, des représentations de quoi que ce soit, si vous faites ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, votre Dieu, pour l'irriter, ... " Deutéronome 4.23-25La Parole de Dieu défend expressément au peuple de s'incliner devant des statues. Il est pourtant courant de voir des fidèles accomplir ce geste dans les églises catholiques.Quand vous voyez le pape s'incliner devant une statue de Marie, pensez à ce verset des Saintes Ecritures :" Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, ... Tu ne te prosterneras point devant elles " Exode 20.5Dans le Nouveau Testament, l'apôtre Paul explique pourquoi Dieu est si inflexible au sujet des idoles :" Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. " 1 Corinthiens 10.19-20Derrière chaque idole se trouve un démon, et Dieu ne veut pas que nous vénérions des démons. Il n'est donc pas étonnant que Dieu interdise les idoles :" L'Éternel parla à Moïse, et dit : Parle à toute l'assemblée des enfants d'Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, l'Éternel, votre Dieu. Je suis l'Éternel, votre Dieu. Vous ne vous tournerez point vers les idoles, et vous ne vous ferez point des dieux de fonte. " Lévitique 19.4Dieu haït l'idolâtrie :" Maintenant, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas avoir des relations avec quelqu'un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. " 1 Corinthiens 5.11Dieu déclare qu'un idolâtre n'entrera pas dans le Royaume des Cieux :" Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. " Éphésiens 5.5-6L'église catholique ne vous a-t-elle pas séduit sur ce sujet ?Origine de la doctrineLe catholicisme n'essaie même pas de prétendre que cette doctrine vient de Dieu :" Suivant la doctrine divinement inspirée de nos saints Pères et la tradition de l'Eglise catholique, dont nous savons qu'elle est la tradition de l'Esprit Saint qui habite en elle, nous définissons en toute certitude et justesse que les vénérables et saintes images, tout comme les représentations de la croix précieuse et vivifiante, qu'elles soient peintes, en mosaïque ou de quelque autre matière appropriée, doivent être placées dans les saintes églises de Dieu, sur les ustensiles et vêtements sacrés, sur les murs et les tableaux, dans les maisons et dans les chemins, aussi bien l'image de notre Seigneur, Dieu et Sauveur, Jésus-Christ, que celle de notre Dame, la toute pure et sainte Mère de Dieu, des saints anges, de tous les saints et des justes. " Article #1161, p. 309Cette doctrine vient donc des " saints Pères " et de la " tradition de l'Eglise catholique ". Et on essaye de vous faire croire que ces " saints Pères " ont été " divinement inspirés " de violer la Parole de Dieu ! Pouvez-vous l'accepter ? Le psalmiste nous en dit encore davantage sur le sujet :" Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n'entendent point, elles n'ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles. " Psaume 135.15-18En d'autres termes, de même que les idoles sont sourdes et muettes, de même ceux qui se confient en elles sont privés de leur capacité de compréhension.C'est la mise en garde d'un Dieu aimant et plein de compassion.ConclusionL'église catholique prétend que les idoles "stimulent la prière" (cf Article #1162, p. 309) et nous " révèlent l'homme << à l'image de Dieu >> " (cf Article #1161, p. 308) ... mais Dieu en interdit très clairement la dévotion.Qui croirez-vous ? " Vous ne vous ferez point d'idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle ; car je suis l'Éternel, votre Dieu. " Lévitique 26.1" Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. " Marc 7.6-8 * Attention ! Nous ne considérons nullement le Petit Robert comme un ouvrage inspiré ! Il est simplement une des références dans la bonne compréhension de la langue française...Tu ne te feras pas de statue, ni d'image... Tu ne te prosterneras pas devant ces idoles et tu ne leur rendra pas de culte; car .. je suis un Dieu à la passion jalouseLa Bible, Exode 20.4-5
Les images qui représentent Jésus-Christ et les statues de Jésus, ne sont pas biblique. C'est condamné par Dieu, c'est de l'idolâtrie, l'esprit désobéissant,  démoniaque et diabolique. Tout ce que je peux vous dire ce n'est pas  le vrai Jésus de la Bible c'est le faut, c'est le diable déguisé en Jésus-Christ, de l'image et les statues, pour mieux tromper les gens, le diable se déguise en ange de lumière et il est démasqué. Le vrai Jésus de la Bible c'est uniquement la Parole de Dieu et de se nourrir seulement de son évangile. Lisez versets vous allez comprendre. Deuteroneme 27 v 15. Deuteroneme 4 v 15 à 19. Le Diable se déguise en ange de lumière, nous voyons ses oeuvres  dans les religions qui ne sont pas véritablement fondés selon la bible.   . Corinthiens 11. 13 à 15 Apocalypse 12. 7 à 12 Galates 1 v 6 à 9 Apocalypse 2. 12 à 16 Apocalypse 2. 24 - 25 Jean 14 v 21 à 24 Jean 8 v 30 à 47 Luc 4 v 8 Apocalypse 22 v 11 à  16. Les doctrines du catholicisme romain au travers de la Bible : Vénérer les statuesLe chrétien doit-il vénérer les statues ?Le catéchisme demande à tous les catholiques de "vénérer" des statues et des images du Christ, de Marie, etc. Citation de l’Eglise Catholique Romaine" Les saintes images, présentes dans nos églises et dans nos maisons, sont destinées à éveiller et à nourrir notre foi dans le mystère du Christ. A travers l'Icône du Christ et de ses oeuvres de salut, c'est Lui que nous adorons. A travers les saintes images de la sainte Mère de Dieu, des anges et des saints, nous vénérons les personnes qui y sont représentées." Article #1192, p. 316[ Il nous semble utile de donner ici quelques définitions tirées du Petit Robert * :•vénération : respect religieux fait d'adoration et de crainte.Synonymes : culte, dévotion•vénérer : Considérer avec le respect dû aux dieux, aux choses sacrées.Synonymes : adorer, honorer, révérer ]Quoi que ces statues soient censées faire ou représenter, une chose est certaine - elles transgressent les décrets de Dieu. En effet, le deuxième des dix commandements ordonne que : " Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. " Exode 20.4Dieu, par Sa Parole, ordonne encore :" Tu ne dresseras point des statues, qui sont en aversion à l'Éternel, ton Dieu. " Deutéronome 16.22La Bible en tire la conclusion que ceux qui possèdent ou ont fabriqué des statues sont corrompus :" Puisque vous n'avez vu aucune figure le jour où l'Éternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d'un homme ou d'une femme, ... " Deutéronome 4.15-16... Et encore ... :" Veillez sur vous, afin ... de ne point vous faire d'image taillée, de représentation quelconque, que l'Éternel, ton Dieu, t'ait défendue. ... Lorsque tu auras des enfants, et des enfants de tes enfants, et que vous serez depuis longtemps dans le pays, si vous vous corrompez, si vous faites des images taillées, des représentations de quoi que ce soit, si vous faites ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, votre Dieu, pour l'irriter, ... " Deutéronome 4.23-25La Parole de Dieu défend expressément au peuple de s'incliner devant des statues. Il est pourtant courant de voir des fidèles accomplir ce geste dans les églises catholiques.Quand vous voyez le pape s'incliner devant une statue de Marie, pensez à ce verset des Saintes Ecritures :" Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, ... Tu ne te prosterneras point devant elles " Exode 20.5Dans le Nouveau Testament, l'apôtre Paul explique pourquoi Dieu est si inflexible au sujet des idoles :" Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. " 1 Corinthiens 10.19-20Derrière chaque idole se trouve un démon, et Dieu ne veut pas que nous vénérions des démons. Il n'est donc pas étonnant que Dieu interdise les idoles :" L'Éternel parla à Moïse, et dit : Parle à toute l'assemblée des enfants d'Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, l'Éternel, votre Dieu. Je suis l'Éternel, votre Dieu. Vous ne vous tournerez point vers les idoles, et vous ne vous ferez point des dieux de fonte. " Lévitique 19.4Dieu haït l'idolâtrie :" Maintenant, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas avoir des relations avec quelqu'un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. " 1 Corinthiens 5.11Dieu déclare qu'un idolâtre n'entrera pas dans le Royaume des Cieux :" Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. " Éphésiens 5.5-6L'église catholique ne vous a-t-elle pas séduit sur ce sujet ?Origine de la doctrineLe catholicisme n'essaie même pas de prétendre que cette doctrine vient de Dieu :" Suivant la doctrine divinement inspirée de nos saints Pères et la tradition de l'Eglise catholique, dont nous savons qu'elle est la tradition de l'Esprit Saint qui habite en elle, nous définissons en toute certitude et justesse que les vénérables et saintes images, tout comme les représentations de la croix précieuse et vivifiante, qu'elles soient peintes, en mosaïque ou de quelque autre matière appropriée, doivent être placées dans les saintes églises de Dieu, sur les ustensiles et vêtements sacrés, sur les murs et les tableaux, dans les maisons et dans les chemins, aussi bien l'image de notre Seigneur, Dieu et Sauveur, Jésus-Christ, que celle de notre Dame, la toute pure et sainte Mère de Dieu, des saints anges, de tous les saints et des justes. " Article #1161, p. 309Cette doctrine vient donc des " saints Pères " et de la " tradition de l'Eglise catholique ". Et on essaye de vous faire croire que ces " saints Pères " ont été " divinement inspirés " de violer la Parole de Dieu ! Pouvez-vous l'accepter ? Le psalmiste nous en dit encore davantage sur le sujet :" Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n'entendent point, elles n'ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles. " Psaume 135.15-18En d'autres termes, de même que les idoles sont sourdes et muettes, de même ceux qui se confient en elles sont privés de leur capacité de compréhension.C'est la mise en garde d'un Dieu aimant et plein de compassion.ConclusionL'église catholique prétend que les idoles "stimulent la prière" (cf Article #1162, p. 309) et nous " révèlent l'homme << à l'image de Dieu >> " (cf Article #1161, p. 308) ... mais Dieu en interdit très clairement la dévotion.Qui croirez-vous ? " Vous ne vous ferez point d'idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle ; car je suis l'Éternel, votre Dieu. " Lévitique 26.1" Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. " Marc 7.6-8 * Attention ! Nous ne considérons nullement le Petit Robert comme un ouvrage inspiré ! Il est simplement une des références dans la bonne compréhension de la langue française...Tu ne te feras pas de statue, ni d'image... Tu ne te prosterneras pas devant ces idoles et tu ne leur rendra pas de culte; car .. je suis un Dieu à la passion jalouseLa Bible, Exode 20.4-5
Les images qui représentent Jésus-Christ et les statues de Jésus, ne sont pas biblique. C'est condamné par Dieu, c'est de l'idolâtrie, l'esprit désobéissant,  démoniaque et diabolique. Tout ce que je peux vous dire ce n'est pas  le vrai Jésus de la Bible c'est le faut, c'est le diable déguisé en Jésus-Christ, de l'image et les statues, pour mieux tromper les gens, le diable se déguise en ange de lumière et il est démasqué. Le vrai Jésus de la Bible c'est uniquement la Parole de Dieu et de se nourrir seulement de son évangile. Lisez versets vous allez comprendre. Deuteroneme 27 v 15. Deuteroneme 4 v 15 à 19. Le Diable se déguise en ange de lumière, nous voyons ses oeuvres  dans les religions qui ne sont pas véritablement fondés selon la bible.   . Corinthiens 11. 13 à 15 Apocalypse 12. 7 à 12 Galates 1 v 6 à 9 Apocalypse 2. 12 à 16 Apocalypse 2. 24 - 25 Jean 14 v 21 à 24 Jean 8 v 30 à 47 Luc 4 v 8 Apocalypse 22 v 11 à  16. Les doctrines du catholicisme romain au travers de la Bible : Vénérer les statuesLe chrétien doit-il vénérer les statues ?Le catéchisme demande à tous les catholiques de "vénérer" des statues et des images du Christ, de Marie, etc. Citation de l’Eglise Catholique Romaine" Les saintes images, présentes dans nos églises et dans nos maisons, sont destinées à éveiller et à nourrir notre foi dans le mystère du Christ. A travers l'Icône du Christ et de ses oeuvres de salut, c'est Lui que nous adorons. A travers les saintes images de la sainte Mère de Dieu, des anges et des saints, nous vénérons les personnes qui y sont représentées." Article #1192, p. 316[ Il nous semble utile de donner ici quelques définitions tirées du Petit Robert * :•vénération : respect religieux fait d'adoration et de crainte.Synonymes : culte, dévotion•vénérer : Considérer avec le respect dû aux dieux, aux choses sacrées.Synonymes : adorer, honorer, révérer ]Quoi que ces statues soient censées faire ou représenter, une chose est certaine - elles transgressent les décrets de Dieu. En effet, le deuxième des dix commandements ordonne que : " Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. " Exode 20.4Dieu, par Sa Parole, ordonne encore :" Tu ne dresseras point des statues, qui sont en aversion à l'Éternel, ton Dieu. " Deutéronome 16.22La Bible en tire la conclusion que ceux qui possèdent ou ont fabriqué des statues sont corrompus :" Puisque vous n'avez vu aucune figure le jour où l'Éternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d'un homme ou d'une femme, ... " Deutéronome 4.15-16... Et encore ... :" Veillez sur vous, afin ... de ne point vous faire d'image taillée, de représentation quelconque, que l'Éternel, ton Dieu, t'ait défendue. ... Lorsque tu auras des enfants, et des enfants de tes enfants, et que vous serez depuis longtemps dans le pays, si vous vous corrompez, si vous faites des images taillées, des représentations de quoi que ce soit, si vous faites ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, votre Dieu, pour l'irriter, ... " Deutéronome 4.23-25La Parole de Dieu défend expressément au peuple de s'incliner devant des statues. Il est pourtant courant de voir des fidèles accomplir ce geste dans les églises catholiques.Quand vous voyez le pape s'incliner devant une statue de Marie, pensez à ce verset des Saintes Ecritures :" Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, ... Tu ne te prosterneras point devant elles " Exode 20.5Dans le Nouveau Testament, l'apôtre Paul explique pourquoi Dieu est si inflexible au sujet des idoles :" Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. " 1 Corinthiens 10.19-20Derrière chaque idole se trouve un démon, et Dieu ne veut pas que nous vénérions des démons. Il n'est donc pas étonnant que Dieu interdise les idoles :" L'Éternel parla à Moïse, et dit : Parle à toute l'assemblée des enfants d'Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, l'Éternel, votre Dieu. Je suis l'Éternel, votre Dieu. Vous ne vous tournerez point vers les idoles, et vous ne vous ferez point des dieux de fonte. " Lévitique 19.4Dieu haït l'idolâtrie :" Maintenant, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas avoir des relations avec quelqu'un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. " 1 Corinthiens 5.11Dieu déclare qu'un idolâtre n'entrera pas dans le Royaume des Cieux :" Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. " Éphésiens 5.5-6L'église catholique ne vous a-t-elle pas séduit sur ce sujet ?Origine de la doctrineLe catholicisme n'essaie même pas de prétendre que cette doctrine vient de Dieu :" Suivant la doctrine divinement inspirée de nos saints Pères et la tradition de l'Eglise catholique, dont nous savons qu'elle est la tradition de l'Esprit Saint qui habite en elle, nous définissons en toute certitude et justesse que les vénérables et saintes images, tout comme les représentations de la croix précieuse et vivifiante, qu'elles soient peintes, en mosaïque ou de quelque autre matière appropriée, doivent être placées dans les saintes églises de Dieu, sur les ustensiles et vêtements sacrés, sur les murs et les tableaux, dans les maisons et dans les chemins, aussi bien l'image de notre Seigneur, Dieu et Sauveur, Jésus-Christ, que celle de notre Dame, la toute pure et sainte Mère de Dieu, des saints anges, de tous les saints et des justes. " Article #1161, p. 309Cette doctrine vient donc des " saints Pères " et de la " tradition de l'Eglise catholique ". Et on essaye de vous faire croire que ces " saints Pères " ont été " divinement inspirés " de violer la Parole de Dieu ! Pouvez-vous l'accepter ? Le psalmiste nous en dit encore davantage sur le sujet :" Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n'entendent point, elles n'ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles. " Psaume 135.15-18En d'autres termes, de même que les idoles sont sourdes et muettes, de même ceux qui se confient en elles sont privés de leur capacité de compréhension.C'est la mise en garde d'un Dieu aimant et plein de compassion.ConclusionL'église catholique prétend que les idoles "stimulent la prière" (cf Article #1162, p. 309) et nous " révèlent l'homme << à l'image de Dieu >> " (cf Article #1161, p. 308) ... mais Dieu en interdit très clairement la dévotion.Qui croirez-vous ? " Vous ne vous ferez point d'idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle ; car je suis l'Éternel, votre Dieu. " Lévitique 26.1" Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. " Marc 7.6-8 * Attention ! Nous ne considérons nullement le Petit Robert comme un ouvrage inspiré ! Il est simplement une des références dans la bonne compréhension de la langue française...Tu ne te feras pas de statue, ni d'image... Tu ne te prosterneras pas devant ces idoles et tu ne leur rendra pas de culte; car .. je suis un Dieu à la passion jalouseLa Bible, Exode 20.4-5
Les images qui représentent Jésus-Christ et les statues de Jésus, ne sont pas biblique. C'est condamné par Dieu, c'est de l'idolâtrie, l'esprit désobéissant,  démoniaque et diabolique. Tout ce que je peux vous dire ce n'est pas  le vrai Jésus de la Bible c'est le faut, c'est le diable déguisé en Jésus-Christ, de l'image et les statues, pour mieux tromper les gens, le diable se déguise en ange de lumière et il est démasqué. Le vrai Jésus de la Bible c'est uniquement la Parole de Dieu et de se nourrir seulement de son évangile. Lisez versets vous allez comprendre. Deuteroneme 27 v 15. Deuteroneme 4 v 15 à 19. Le Diable se déguise en ange de lumière, nous voyons ses oeuvres  dans les religions qui ne sont pas véritablement fondés selon la bible.   . Corinthiens 11. 13 à 15 Apocalypse 12. 7 à 12 Galates 1 v 6 à 9 Apocalypse 2. 12 à 16 Apocalypse 2. 24 - 25 Jean 14 v 21 à 24 Jean 8 v 30 à 47 Luc 4 v 8 Apocalypse 22 v 11 à  16. Les doctrines du catholicisme romain au travers de la Bible : Vénérer les statuesLe chrétien doit-il vénérer les statues ?Le catéchisme demande à tous les catholiques de "vénérer" des statues et des images du Christ, de Marie, etc. Citation de l’Eglise Catholique Romaine" Les saintes images, présentes dans nos églises et dans nos maisons, sont destinées à éveiller et à nourrir notre foi dans le mystère du Christ. A travers l'Icône du Christ et de ses oeuvres de salut, c'est Lui que nous adorons. A travers les saintes images de la sainte Mère de Dieu, des anges et des saints, nous vénérons les personnes qui y sont représentées." Article #1192, p. 316[ Il nous semble utile de donner ici quelques définitions tirées du Petit Robert * :•vénération : respect religieux fait d'adoration et de crainte.Synonymes : culte, dévotion•vénérer : Considérer avec le respect dû aux dieux, aux choses sacrées.Synonymes : adorer, honorer, révérer ]Quoi que ces statues soient censées faire ou représenter, une chose est certaine - elles transgressent les décrets de Dieu. En effet, le deuxième des dix commandements ordonne que : " Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. " Exode 20.4Dieu, par Sa Parole, ordonne encore :" Tu ne dresseras point des statues, qui sont en aversion à l'Éternel, ton Dieu. " Deutéronome 16.22La Bible en tire la conclusion que ceux qui possèdent ou ont fabriqué des statues sont corrompus :" Puisque vous n'avez vu aucune figure le jour où l'Éternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d'un homme ou d'une femme, ... " Deutéronome 4.15-16... Et encore ... :" Veillez sur vous, afin ... de ne point vous faire d'image taillée, de représentation quelconque, que l'Éternel, ton Dieu, t'ait défendue. ... Lorsque tu auras des enfants, et des enfants de tes enfants, et que vous serez depuis longtemps dans le pays, si vous vous corrompez, si vous faites des images taillées, des représentations de quoi que ce soit, si vous faites ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, votre Dieu, pour l'irriter, ... " Deutéronome 4.23-25La Parole de Dieu défend expressément au peuple de s'incliner devant des statues. Il est pourtant courant de voir des fidèles accomplir ce geste dans les églises catholiques.Quand vous voyez le pape s'incliner devant une statue de Marie, pensez à ce verset des Saintes Ecritures :" Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, ... Tu ne te prosterneras point devant elles " Exode 20.5Dans le Nouveau Testament, l'apôtre Paul explique pourquoi Dieu est si inflexible au sujet des idoles :" Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. " 1 Corinthiens 10.19-20Derrière chaque idole se trouve un démon, et Dieu ne veut pas que nous vénérions des démons. Il n'est donc pas étonnant que Dieu interdise les idoles :" L'Éternel parla à Moïse, et dit : Parle à toute l'assemblée des enfants d'Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, l'Éternel, votre Dieu. Je suis l'Éternel, votre Dieu. Vous ne vous tournerez point vers les idoles, et vous ne vous ferez point des dieux de fonte. " Lévitique 19.4Dieu haït l'idolâtrie :" Maintenant, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas avoir des relations avec quelqu'un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. " 1 Corinthiens 5.11Dieu déclare qu'un idolâtre n'entrera pas dans le Royaume des Cieux :" Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. " Éphésiens 5.5-6L'église catholique ne vous a-t-elle pas séduit sur ce sujet ?Origine de la doctrineLe catholicisme n'essaie même pas de prétendre que cette doctrine vient de Dieu :" Suivant la doctrine divinement inspirée de nos saints Pères et la tradition de l'Eglise catholique, dont nous savons qu'elle est la tradition de l'Esprit Saint qui habite en elle, nous définissons en toute certitude et justesse que les vénérables et saintes images, tout comme les représentations de la croix précieuse et vivifiante, qu'elles soient peintes, en mosaïque ou de quelque autre matière appropriée, doivent être placées dans les saintes églises de Dieu, sur les ustensiles et vêtements sacrés, sur les murs et les tableaux, dans les maisons et dans les chemins, aussi bien l'image de notre Seigneur, Dieu et Sauveur, Jésus-Christ, que celle de notre Dame, la toute pure et sainte Mère de Dieu, des saints anges, de tous les saints et des justes. " Article #1161, p. 309Cette doctrine vient donc des " saints Pères " et de la " tradition de l'Eglise catholique ". Et on essaye de vous faire croire que ces " saints Pères " ont été " divinement inspirés " de violer la Parole de Dieu ! Pouvez-vous l'accepter ? Le psalmiste nous en dit encore davantage sur le sujet :" Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n'entendent point, elles n'ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles. " Psaume 135.15-18En d'autres termes, de même que les idoles sont sourdes et muettes, de même ceux qui se confient en elles sont privés de leur capacité de compréhension.C'est la mise en garde d'un Dieu aimant et plein de compassion.ConclusionL'église catholique prétend que les idoles "stimulent la prière" (cf Article #1162, p. 309) et nous " révèlent l'homme << à l'image de Dieu >> " (cf Article #1161, p. 308) ... mais Dieu en interdit très clairement la dévotion.Qui croirez-vous ? " Vous ne vous ferez point d'idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle ; car je suis l'Éternel, votre Dieu. " Lévitique 26.1" Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. " Marc 7.6-8 * Attention ! Nous ne considérons nullement le Petit Robert comme un ouvrage inspiré ! Il est simplement une des références dans la bonne compréhension de la langue française...Tu ne te feras pas de statue, ni d'image... Tu ne te prosterneras pas devant ces idoles et tu ne leur rendra pas de culte; car .. je suis un Dieu à la passion jalouseLa Bible, Exode 20.4-5
Les images qui représentent Jésus-Christ et les statues de Jésus, ne sont pas biblique. C'est condamné par Dieu, c'est de l'idolâtrie, l'esprit désobéissant,  démoniaque et diabolique. Tout ce que je peux vous dire ce n'est pas  le vrai Jésus de la Bible c'est le faut, c'est le diable déguisé en Jésus-Christ, de l'image et les statues, pour mieux tromper les gens, le diable se déguise en ange de lumière et il est démasqué. Le vrai Jésus de la Bible c'est uniquement la Parole de Dieu et de se nourrir seulement de son évangile. Lisez versets vous allez comprendre. Deuteroneme 27 v 15. Deuteroneme 4 v 15 à 19. Le Diable se déguise en ange de lumière, nous voyons ses oeuvres  dans les religions qui ne sont pas véritablement fondés selon la bible.   . Corinthiens 11. 13 à 15 Apocalypse 12. 7 à 12 Galates 1 v 6 à 9 Apocalypse 2. 12 à 16 Apocalypse 2. 24 - 25 Jean 14 v 21 à 24 Jean 8 v 30 à 47 Luc 4 v 8 Apocalypse 22 v 11 à  16. Les doctrines du catholicisme romain au travers de la Bible : Vénérer les statuesLe chrétien doit-il vénérer les statues ?Le catéchisme demande à tous les catholiques de "vénérer" des statues et des images du Christ, de Marie, etc. Citation de l’Eglise Catholique Romaine" Les saintes images, présentes dans nos églises et dans nos maisons, sont destinées à éveiller et à nourrir notre foi dans le mystère du Christ. A travers l'Icône du Christ et de ses oeuvres de salut, c'est Lui que nous adorons. A travers les saintes images de la sainte Mère de Dieu, des anges et des saints, nous vénérons les personnes qui y sont représentées." Article #1192, p. 316[ Il nous semble utile de donner ici quelques définitions tirées du Petit Robert * :•vénération : respect religieux fait d'adoration et de crainte.Synonymes : culte, dévotion•vénérer : Considérer avec le respect dû aux dieux, aux choses sacrées.Synonymes : adorer, honorer, révérer ]Quoi que ces statues soient censées faire ou représenter, une chose est certaine - elles transgressent les décrets de Dieu. En effet, le deuxième des dix commandements ordonne que : " Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. " Exode 20.4Dieu, par Sa Parole, ordonne encore :" Tu ne dresseras point des statues, qui sont en aversion à l'Éternel, ton Dieu. " Deutéronome 16.22La Bible en tire la conclusion que ceux qui possèdent ou ont fabriqué des statues sont corrompus :" Puisque vous n'avez vu aucune figure le jour où l'Éternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d'un homme ou d'une femme, ... " Deutéronome 4.15-16... Et encore ... :" Veillez sur vous, afin ... de ne point vous faire d'image taillée, de représentation quelconque, que l'Éternel, ton Dieu, t'ait défendue. ... Lorsque tu auras des enfants, et des enfants de tes enfants, et que vous serez depuis longtemps dans le pays, si vous vous corrompez, si vous faites des images taillées, des représentations de quoi que ce soit, si vous faites ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, votre Dieu, pour l'irriter, ... " Deutéronome 4.23-25La Parole de Dieu défend expressément au peuple de s'incliner devant des statues. Il est pourtant courant de voir des fidèles accomplir ce geste dans les églises catholiques.Quand vous voyez le pape s'incliner devant une statue de Marie, pensez à ce verset des Saintes Ecritures :" Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, ... Tu ne te prosterneras point devant elles " Exode 20.5Dans le Nouveau Testament, l'apôtre Paul explique pourquoi Dieu est si inflexible au sujet des idoles :" Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. " 1 Corinthiens 10.19-20Derrière chaque idole se trouve un démon, et Dieu ne veut pas que nous vénérions des démons. Il n'est donc pas étonnant que Dieu interdise les idoles :" L'Éternel parla à Moïse, et dit : Parle à toute l'assemblée des enfants d'Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, l'Éternel, votre Dieu. Je suis l'Éternel, votre Dieu. Vous ne vous tournerez point vers les idoles, et vous ne vous ferez point des dieux de fonte. " Lévitique 19.4Dieu haït l'idolâtrie :" Maintenant, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas avoir des relations avec quelqu'un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. " 1 Corinthiens 5.11Dieu déclare qu'un idolâtre n'entrera pas dans le Royaume des Cieux :" Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. " Éphésiens 5.5-6L'église catholique ne vous a-t-elle pas séduit sur ce sujet ?Origine de la doctrineLe catholicisme n'essaie même pas de prétendre que cette doctrine vient de Dieu :" Suivant la doctrine divinement inspirée de nos saints Pères et la tradition de l'Eglise catholique, dont nous savons qu'elle est la tradition de l'Esprit Saint qui habite en elle, nous définissons en toute certitude et justesse que les vénérables et saintes images, tout comme les représentations de la croix précieuse et vivifiante, qu'elles soient peintes, en mosaïque ou de quelque autre matière appropriée, doivent être placées dans les saintes églises de Dieu, sur les ustensiles et vêtements sacrés, sur les murs et les tableaux, dans les maisons et dans les chemins, aussi bien l'image de notre Seigneur, Dieu et Sauveur, Jésus-Christ, que celle de notre Dame, la toute pure et sainte Mère de Dieu, des saints anges, de tous les saints et des justes. " Article #1161, p. 309Cette doctrine vient donc des " saints Pères " et de la " tradition de l'Eglise catholique ". Et on essaye de vous faire croire que ces " saints Pères " ont été " divinement inspirés " de violer la Parole de Dieu ! Pouvez-vous l'accepter ? Le psalmiste nous en dit encore davantage sur le sujet :" Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n'entendent point, elles n'ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles. " Psaume 135.15-18En d'autres termes, de même que les idoles sont sourdes et muettes, de même ceux qui se confient en elles sont privés de leur capacité de compréhension.C'est la mise en garde d'un Dieu aimant et plein de compassion.ConclusionL'église catholique prétend que les idoles "stimulent la prière" (cf Article #1162, p. 309) et nous " révèlent l'homme << à l'image de Dieu >> " (cf Article #1161, p. 308) ... mais Dieu en interdit très clairement la dévotion.Qui croirez-vous ? " Vous ne vous ferez point d'idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle ; car je suis l'Éternel, votre Dieu. " Lévitique 26.1" Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. " Marc 7.6-8 * Attention ! Nous ne considérons nullement le Petit Robert comme un ouvrage inspiré ! Il est simplement une des références dans la bonne compréhension de la langue française...Tu ne te feras pas de statue, ni d'image... Tu ne te prosterneras pas devant ces idoles et tu ne leur rendra pas de culte; car .. je suis un Dieu à la passion jalouseLa Bible, Exode 20.4-5
Les images qui représentent Jésus-Christ et les statues de Jésus, ne sont pas biblique. C'est condamné par Dieu, c'est de l'idolâtrie, l'esprit désobéissant,  démoniaque et diabolique. Tout ce que je peux vous dire ce n'est pas  le vrai Jésus de la Bible c'est le faut, c'est le diable déguisé en Jésus-Christ, de l'image et les statues, pour mieux tromper les gens, le diable se déguise en ange de lumière et il est démasqué. Le vrai Jésus de la Bible c'est uniquement la Parole de Dieu et de se nourrir seulement de son évangile. Lisez versets vous allez comprendre. Deuteroneme 27 v 15. Deuteroneme 4 v 15 à 19. Le Diable se déguise en ange de lumière, nous voyons ses oeuvres  dans les religions qui ne sont pas véritablement fondés selon la bible.   . Corinthiens 11. 13 à 15 Apocalypse 12. 7 à 12 Galates 1 v 6 à 9 Apocalypse 2. 12 à 16 Apocalypse 2. 24 - 25 Jean 14 v 21 à 24 Jean 8 v 30 à 47 Luc 4 v 8 Apocalypse 22 v 11 à  16. Les doctrines du catholicisme romain au travers de la Bible : Vénérer les statuesLe chrétien doit-il vénérer les statues ?Le catéchisme demande à tous les catholiques de "vénérer" des statues et des images du Christ, de Marie, etc. Citation de l’Eglise Catholique Romaine" Les saintes images, présentes dans nos églises et dans nos maisons, sont destinées à éveiller et à nourrir notre foi dans le mystère du Christ. A travers l'Icône du Christ et de ses oeuvres de salut, c'est Lui que nous adorons. A travers les saintes images de la sainte Mère de Dieu, des anges et des saints, nous vénérons les personnes qui y sont représentées." Article #1192, p. 316[ Il nous semble utile de donner ici quelques définitions tirées du Petit Robert * :•vénération : respect religieux fait d'adoration et de crainte.Synonymes : culte, dévotion•vénérer : Considérer avec le respect dû aux dieux, aux choses sacrées.Synonymes : adorer, honorer, révérer ]Quoi que ces statues soient censées faire ou représenter, une chose est certaine - elles transgressent les décrets de Dieu. En effet, le deuxième des dix commandements ordonne que : " Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. " Exode 20.4Dieu, par Sa Parole, ordonne encore :" Tu ne dresseras point des statues, qui sont en aversion à l'Éternel, ton Dieu. " Deutéronome 16.22La Bible en tire la conclusion que ceux qui possèdent ou ont fabriqué des statues sont corrompus :" Puisque vous n'avez vu aucune figure le jour où l'Éternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d'un homme ou d'une femme, ... " Deutéronome 4.15-16... Et encore ... :" Veillez sur vous, afin ... de ne point vous faire d'image taillée, de représentation quelconque, que l'Éternel, ton Dieu, t'ait défendue. ... Lorsque tu auras des enfants, et des enfants de tes enfants, et que vous serez depuis longtemps dans le pays, si vous vous corrompez, si vous faites des images taillées, des représentations de quoi que ce soit, si vous faites ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, votre Dieu, pour l'irriter, ... " Deutéronome 4.23-25La Parole de Dieu défend expressément au peuple de s'incliner devant des statues. Il est pourtant courant de voir des fidèles accomplir ce geste dans les églises catholiques.Quand vous voyez le pape s'incliner devant une statue de Marie, pensez à ce verset des Saintes Ecritures :" Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, ... Tu ne te prosterneras point devant elles " Exode 20.5Dans le Nouveau Testament, l'apôtre Paul explique pourquoi Dieu est si inflexible au sujet des idoles :" Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. " 1 Corinthiens 10.19-20Derrière chaque idole se trouve un démon, et Dieu ne veut pas que nous vénérions des démons. Il n'est donc pas étonnant que Dieu interdise les idoles :" L'Éternel parla à Moïse, et dit : Parle à toute l'assemblée des enfants d'Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, l'Éternel, votre Dieu. Je suis l'Éternel, votre Dieu. Vous ne vous tournerez point vers les idoles, et vous ne vous ferez point des dieux de fonte. " Lévitique 19.4Dieu haït l'idolâtrie :" Maintenant, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas avoir des relations avec quelqu'un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. " 1 Corinthiens 5.11Dieu déclare qu'un idolâtre n'entrera pas dans le Royaume des Cieux :" Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. " Éphésiens 5.5-6L'église catholique ne vous a-t-elle pas séduit sur ce sujet ?Origine de la doctrineLe catholicisme n'essaie même pas de prétendre que cette doctrine vient de Dieu :" Suivant la doctrine divinement inspirée de nos saints Pères et la tradition de l'Eglise catholique, dont nous savons qu'elle est la tradition de l'Esprit Saint qui habite en elle, nous définissons en toute certitude et justesse que les vénérables et saintes images, tout comme les représentations de la croix précieuse et vivifiante, qu'elles soient peintes, en mosaïque ou de quelque autre matière appropriée, doivent être placées dans les saintes églises de Dieu, sur les ustensiles et vêtements sacrés, sur les murs et les tableaux, dans les maisons et dans les chemins, aussi bien l'image de notre Seigneur, Dieu et Sauveur, Jésus-Christ, que celle de notre Dame, la toute pure et sainte Mère de Dieu, des saints anges, de tous les saints et des justes. " Article #1161, p. 309Cette doctrine vient donc des " saints Pères " et de la " tradition de l'Eglise catholique ". Et on essaye de vous faire croire que ces " saints Pères " ont été " divinement inspirés " de violer la Parole de Dieu ! Pouvez-vous l'accepter ? Le psalmiste nous en dit encore davantage sur le sujet :" Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n'entendent point, elles n'ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles. " Psaume 135.15-18En d'autres termes, de même que les idoles sont sourdes et muettes, de même ceux qui se confient en elles sont privés de leur capacité de compréhension.C'est la mise en garde d'un Dieu aimant et plein de compassion.ConclusionL'église catholique prétend que les idoles "stimulent la prière" (cf Article #1162, p. 309) et nous " révèlent l'homme << à l'image de Dieu >> " (cf Article #1161, p. 308) ... mais Dieu en interdit très clairement la dévotion.Qui croirez-vous ? " Vous ne vous ferez point d'idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle ; car je suis l'Éternel, votre Dieu. " Lévitique 26.1" Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. " Marc 7.6-8 * Attention ! Nous ne considérons nullement le Petit Robert comme un ouvrage inspiré ! Il est simplement une des références dans la bonne compréhension de la langue française...Tu ne te feras pas de statue, ni d'image... Tu ne te prosterneras pas devant ces idoles et tu ne leur rendra pas de culte; car .. je suis un Dieu à la passion jalouseLa Bible, Exode 20.4-5
Les images qui représentent Jésus-Christ et les statues de Jésus, ne sont pas biblique. C'est condamné par Dieu, c'est de l'idolâtrie, l'esprit désobéissant,  démoniaque et diabolique. Tout ce que je peux vous dire ce n'est pas  le vrai Jésus de la Bible c'est le faut, c'est le diable déguisé en Jésus-Christ, de l'image et les statues, pour mieux tromper les gens, le diable se déguise en ange de lumière et il est démasqué. Le vrai Jésus de la Bible c'est uniquement la Parole de Dieu et de se nourrir seulement de son évangile. Lisez versets vous allez comprendre. Deuteroneme 27 v 15. Deuteroneme 4 v 15 à 19. Le Diable se déguise en ange de lumière, nous voyons ses oeuvres  dans les religions qui ne sont pas véritablement fondés selon la bible.   . Corinthiens 11. 13 à 15 Apocalypse 12. 7 à 12 Galates 1 v 6 à 9 Apocalypse 2. 12 à 16 Apocalypse 2. 24 - 25 Jean 14 v 21 à 24 Jean 8 v 30 à 47 Luc 4 v 8 Apocalypse 22 v 11 à  16. Les doctrines du catholicisme romain au travers de la Bible : Vénérer les statuesLe chrétien doit-il vénérer les statues ?Le catéchisme demande à tous les catholiques de "vénérer" des statues et des images du Christ, de Marie, etc. Citation de l’Eglise Catholique Romaine" Les saintes images, présentes dans nos églises et dans nos maisons, sont destinées à éveiller et à nourrir notre foi dans le mystère du Christ. A travers l'Icône du Christ et de ses oeuvres de salut, c'est Lui que nous adorons. A travers les saintes images de la sainte Mère de Dieu, des anges et des saints, nous vénérons les personnes qui y sont représentées." Article #1192, p. 316[ Il nous semble utile de donner ici quelques définitions tirées du Petit Robert * :•vénération : respect religieux fait d'adoration et de crainte.Synonymes : culte, dévotion•vénérer : Considérer avec le respect dû aux dieux, aux choses sacrées.Synonymes : adorer, honorer, révérer ]Quoi que ces statues soient censées faire ou représenter, une chose est certaine - elles transgressent les décrets de Dieu. En effet, le deuxième des dix commandements ordonne que : " Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. " Exode 20.4Dieu, par Sa Parole, ordonne encore :" Tu ne dresseras point des statues, qui sont en aversion à l'Éternel, ton Dieu. " Deutéronome 16.22La Bible en tire la conclusion que ceux qui possèdent ou ont fabriqué des statues sont corrompus :" Puisque vous n'avez vu aucune figure le jour où l'Éternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d'un homme ou d'une femme, ... " Deutéronome 4.15-16... Et encore ... :" Veillez sur vous, afin ... de ne point vous faire d'image taillée, de représentation quelconque, que l'Éternel, ton Dieu, t'ait défendue. ... Lorsque tu auras des enfants, et des enfants de tes enfants, et que vous serez depuis longtemps dans le pays, si vous vous corrompez, si vous faites des images taillées, des représentations de quoi que ce soit, si vous faites ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, votre Dieu, pour l'irriter, ... " Deutéronome 4.23-25La Parole de Dieu défend expressément au peuple de s'incliner devant des statues. Il est pourtant courant de voir des fidèles accomplir ce geste dans les églises catholiques.Quand vous voyez le pape s'incliner devant une statue de Marie, pensez à ce verset des Saintes Ecritures :" Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, ... Tu ne te prosterneras point devant elles " Exode 20.5Dans le Nouveau Testament, l'apôtre Paul explique pourquoi Dieu est si inflexible au sujet des idoles :" Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. " 1 Corinthiens 10.19-20Derrière chaque idole se trouve un démon, et Dieu ne veut pas que nous vénérions des démons. Il n'est donc pas étonnant que Dieu interdise les idoles :" L'Éternel parla à Moïse, et dit : Parle à toute l'assemblée des enfants d'Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, l'Éternel, votre Dieu. Je suis l'Éternel, votre Dieu. Vous ne vous tournerez point vers les idoles, et vous ne vous ferez point des dieux de fonte. " Lévitique 19.4Dieu haït l'idolâtrie :" Maintenant, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas avoir des relations avec quelqu'un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. " 1 Corinthiens 5.11Dieu déclare qu'un idolâtre n'entrera pas dans le Royaume des Cieux :" Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. " Éphésiens 5.5-6L'église catholique ne vous a-t-elle pas séduit sur ce sujet ?Origine de la doctrineLe catholicisme n'essaie même pas de prétendre que cette doctrine vient de Dieu :" Suivant la doctrine divinement inspirée de nos saints Pères et la tradition de l'Eglise catholique, dont nous savons qu'elle est la tradition de l'Esprit Saint qui habite en elle, nous définissons en toute certitude et justesse que les vénérables et saintes images, tout comme les représentations de la croix précieuse et vivifiante, qu'elles soient peintes, en mosaïque ou de quelque autre matière appropriée, doivent être placées dans les saintes églises de Dieu, sur les ustensiles et vêtements sacrés, sur les murs et les tableaux, dans les maisons et dans les chemins, aussi bien l'image de notre Seigneur, Dieu et Sauveur, Jésus-Christ, que celle de notre Dame, la toute pure et sainte Mère de Dieu, des saints anges, de tous les saints et des justes. " Article #1161, p. 309Cette doctrine vient donc des " saints Pères " et de la " tradition de l'Eglise catholique ". Et on essaye de vous faire croire que ces " saints Pères " ont été " divinement inspirés " de violer la Parole de Dieu ! Pouvez-vous l'accepter ? Le psalmiste nous en dit encore davantage sur le sujet :" Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n'entendent point, elles n'ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles. " Psaume 135.15-18En d'autres termes, de même que les idoles sont sourdes et muettes, de même ceux qui se confient en elles sont privés de leur capacité de compréhension.C'est la mise en garde d'un Dieu aimant et plein de compassion.ConclusionL'église catholique prétend que les idoles "stimulent la prière" (cf Article #1162, p. 309) et nous " révèlent l'homme << à l'image de Dieu >> " (cf Article #1161, p. 308) ... mais Dieu en interdit très clairement la dévotion.Qui croirez-vous ? " Vous ne vous ferez point d'idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle ; car je suis l'Éternel, votre Dieu. " Lévitique 26.1" Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. " Marc 7.6-8 * Attention ! Nous ne considérons nullement le Petit Robert comme un ouvrage inspiré ! Il est simplement une des références dans la bonne compréhension de la langue française...Tu ne te feras pas de statue, ni d'image... Tu ne te prosterneras pas devant ces idoles et tu ne leur rendra pas de culte; car .. je suis un Dieu à la passion jalouseLa Bible, Exode 20.4-5
Les images qui représentent Jésus-Christ et les statues de Jésus, ne sont pas biblique. C'est condamné par Dieu, c'est de l'idolâtrie, l'esprit désobéissant,  démoniaque et diabolique. Tout ce que je peux vous dire ce n'est pas  le vrai Jésus de la Bible c'est le faut, c'est le diable déguisé en Jésus-Christ, de l'image et les statues, pour mieux tromper les gens, le diable se déguise en ange de lumière et il est démasqué. Le vrai Jésus de la Bible c'est uniquement la Parole de Dieu et de se nourrir seulement de son évangile. Lisez versets vous allez comprendre. Deuteroneme 27 v 15. Deuteroneme 4 v 15 à 19. Le Diable se déguise en ange de lumière, nous voyons ses oeuvres  dans les religions qui ne sont pas véritablement fondés selon la bible.   . Corinthiens 11. 13 à 15 Apocalypse 12. 7 à 12 Galates 1 v 6 à 9 Apocalypse 2. 12 à 16 Apocalypse 2. 24 - 25 Jean 14 v 21 à 24 Jean 8 v 30 à 47 Luc 4 v 8 Apocalypse 22 v 11 à  16. Les doctrines du catholicisme romain au travers de la Bible : Vénérer les statuesLe chrétien doit-il vénérer les statues ?Le catéchisme demande à tous les catholiques de "vénérer" des statues et des images du Christ, de Marie, etc. Citation de l’Eglise Catholique Romaine" Les saintes images, présentes dans nos églises et dans nos maisons, sont destinées à éveiller et à nourrir notre foi dans le mystère du Christ. A travers l'Icône du Christ et de ses oeuvres de salut, c'est Lui que nous adorons. A travers les saintes images de la sainte Mère de Dieu, des anges et des saints, nous vénérons les personnes qui y sont représentées." Article #1192, p. 316[ Il nous semble utile de donner ici quelques définitions tirées du Petit Robert * :•vénération : respect religieux fait d'adoration et de crainte.Synonymes : culte, dévotion•vénérer : Considérer avec le respect dû aux dieux, aux choses sacrées.Synonymes : adorer, honorer, révérer ]Quoi que ces statues soient censées faire ou représenter, une chose est certaine - elles transgressent les décrets de Dieu. En effet, le deuxième des dix commandements ordonne que : " Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. " Exode 20.4Dieu, par Sa Parole, ordonne encore :" Tu ne dresseras point des statues, qui sont en aversion à l'Éternel, ton Dieu. " Deutéronome 16.22La Bible en tire la conclusion que ceux qui possèdent ou ont fabriqué des statues sont corrompus :" Puisque vous n'avez vu aucune figure le jour où l'Éternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d'un homme ou d'une femme, ... " Deutéronome 4.15-16... Et encore ... :" Veillez sur vous, afin ... de ne point vous faire d'image taillée, de représentation quelconque, que l'Éternel, ton Dieu, t'ait défendue. ... Lorsque tu auras des enfants, et des enfants de tes enfants, et que vous serez depuis longtemps dans le pays, si vous vous corrompez, si vous faites des images taillées, des représentations de quoi que ce soit, si vous faites ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, votre Dieu, pour l'irriter, ... " Deutéronome 4.23-25La Parole de Dieu défend expressément au peuple de s'incliner devant des statues. Il est pourtant courant de voir des fidèles accomplir ce geste dans les églises catholiques.Quand vous voyez le pape s'incliner devant une statue de Marie, pensez à ce verset des Saintes Ecritures :" Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, ... Tu ne te prosterneras point devant elles " Exode 20.5Dans le Nouveau Testament, l'apôtre Paul explique pourquoi Dieu est si inflexible au sujet des idoles :" Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. " 1 Corinthiens 10.19-20Derrière chaque idole se trouve un démon, et Dieu ne veut pas que nous vénérions des démons. Il n'est donc pas étonnant que Dieu interdise les idoles :" L'Éternel parla à Moïse, et dit : Parle à toute l'assemblée des enfants d'Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, l'Éternel, votre Dieu. Je suis l'Éternel, votre Dieu. Vous ne vous tournerez point vers les idoles, et vous ne vous ferez point des dieux de fonte. " Lévitique 19.4Dieu haït l'idolâtrie :" Maintenant, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas avoir des relations avec quelqu'un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. " 1 Corinthiens 5.11Dieu déclare qu'un idolâtre n'entrera pas dans le Royaume des Cieux :" Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. " Éphésiens 5.5-6L'église catholique ne vous a-t-elle pas séduit sur ce sujet ?Origine de la doctrineLe catholicisme n'essaie même pas de prétendre que cette doctrine vient de Dieu :" Suivant la doctrine divinement inspirée de nos saints Pères et la tradition de l'Eglise catholique, dont nous savons qu'elle est la tradition de l'Esprit Saint qui habite en elle, nous définissons en toute certitude et justesse que les vénérables et saintes images, tout comme les représentations de la croix précieuse et vivifiante, qu'elles soient peintes, en mosaïque ou de quelque autre matière appropriée, doivent être placées dans les saintes églises de Dieu, sur les ustensiles et vêtements sacrés, sur les murs et les tableaux, dans les maisons et dans les chemins, aussi bien l'image de notre Seigneur, Dieu et Sauveur, Jésus-Christ, que celle de notre Dame, la toute pure et sainte Mère de Dieu, des saints anges, de tous les saints et des justes. " Article #1161, p. 309Cette doctrine vient donc des " saints Pères " et de la " tradition de l'Eglise catholique ". Et on essaye de vous faire croire que ces " saints Pères " ont été " divinement inspirés " de violer la Parole de Dieu ! Pouvez-vous l'accepter ? Le psalmiste nous en dit encore davantage sur le sujet :" Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n'entendent point, elles n'ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles. " Psaume 135.15-18En d'autres termes, de même que les idoles sont sourdes et muettes, de même ceux qui se confient en elles sont privés de leur capacité de compréhension.C'est la mise en garde d'un Dieu aimant et plein de compassion.ConclusionL'église catholique prétend que les idoles "stimulent la prière" (cf Article #1162, p. 309) et nous " révèlent l'homme << à l'image de Dieu >> " (cf Article #1161, p. 308) ... mais Dieu en interdit très clairement la dévotion.Qui croirez-vous ? " Vous ne vous ferez point d'idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle ; car je suis l'Éternel, votre Dieu. " Lévitique 26.1" Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. " Marc 7.6-8 * Attention ! Nous ne considérons nullement le Petit Robert comme un ouvrage inspiré ! Il est simplement une des références dans la bonne compréhension de la langue française...Tu ne te feras pas de statue, ni d'image... Tu ne te prosterneras pas devant ces idoles et tu ne leur rendra pas de culte; car .. je suis un Dieu à la passion jalouseLa Bible, Exode 20.4-5
Les images qui représentent Jésus-Christ et les statues de Jésus, ne sont pas biblique. C'est condamné par Dieu, c'est de l'idolâtrie, l'esprit désobéissant,  démoniaque et diabolique. Tout ce que je peux vous dire ce n'est pas  le vrai Jésus de la Bible c'est le faut, c'est le diable déguisé en Jésus-Christ, de l'image et les statues, pour mieux tromper les gens, le diable se déguise en ange de lumière et il est démasqué. Le vrai Jésus de la Bible c'est uniquement la Parole de Dieu et de se nourrir seulement de son évangile. Lisez versets vous allez comprendre. Deuteroneme 27 v 15. Deuteroneme 4 v 15 à 19. Le Diable se déguise en ange de lumière, nous voyons ses oeuvres  dans les religions qui ne sont pas véritablement fondés selon la bible.   . Corinthiens 11. 13 à 15 Apocalypse 12. 7 à 12 Galates 1 v 6 à 9 Apocalypse 2. 12 à 16 Apocalypse 2. 24 - 25 Jean 14 v 21 à 24 Jean 8 v 30 à 47 Luc 4 v 8 Apocalypse 22 v 11 à  16. Les doctrines du catholicisme romain au travers de la Bible : Vénérer les statuesLe chrétien doit-il vénérer les statues ?Le catéchisme demande à tous les catholiques de "vénérer" des statues et des images du Christ, de Marie, etc. Citation de l’Eglise Catholique Romaine" Les saintes images, présentes dans nos églises et dans nos maisons, sont destinées à éveiller et à nourrir notre foi dans le mystère du Christ. A travers l'Icône du Christ et de ses oeuvres de salut, c'est Lui que nous adorons. A travers les saintes images de la sainte Mère de Dieu, des anges et des saints, nous vénérons les personnes qui y sont représentées." Article #1192, p. 316[ Il nous semble utile de donner ici quelques définitions tirées du Petit Robert * :•vénération : respect religieux fait d'adoration et de crainte.Synonymes : culte, dévotion•vénérer : Considérer avec le respect dû aux dieux, aux choses sacrées.Synonymes : adorer, honorer, révérer ]Quoi que ces statues soient censées faire ou représenter, une chose est certaine - elles transgressent les décrets de Dieu. En effet, le deuxième des dix commandements ordonne que : " Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. " Exode 20.4Dieu, par Sa Parole, ordonne encore :" Tu ne dresseras point des statues, qui sont en aversion à l'Éternel, ton Dieu. " Deutéronome 16.22La Bible en tire la conclusion que ceux qui possèdent ou ont fabriqué des statues sont corrompus :" Puisque vous n'avez vu aucune figure le jour où l'Éternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d'un homme ou d'une femme, ... " Deutéronome 4.15-16... Et encore ... :" Veillez sur vous, afin ... de ne point vous faire d'image taillée, de représentation quelconque, que l'Éternel, ton Dieu, t'ait défendue. ... Lorsque tu auras des enfants, et des enfants de tes enfants, et que vous serez depuis longtemps dans le pays, si vous vous corrompez, si vous faites des images taillées, des représentations de quoi que ce soit, si vous faites ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, votre Dieu, pour l'irriter, ... " Deutéronome 4.23-25La Parole de Dieu défend expressément au peuple de s'incliner devant des statues. Il est pourtant courant de voir des fidèles accomplir ce geste dans les églises catholiques.Quand vous voyez le pape s'incliner devant une statue de Marie, pensez à ce verset des Saintes Ecritures :" Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, ... Tu ne te prosterneras point devant elles " Exode 20.5Dans le Nouveau Testament, l'apôtre Paul explique pourquoi Dieu est si inflexible au sujet des idoles :" Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. " 1 Corinthiens 10.19-20Derrière chaque idole se trouve un démon, et Dieu ne veut pas que nous vénérions des démons. Il n'est donc pas étonnant que Dieu interdise les idoles :" L'Éternel parla à Moïse, et dit : Parle à toute l'assemblée des enfants d'Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, l'Éternel, votre Dieu. Je suis l'Éternel, votre Dieu. Vous ne vous tournerez point vers les idoles, et vous ne vous ferez point des dieux de fonte. " Lévitique 19.4Dieu haït l'idolâtrie :" Maintenant, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas avoir des relations avec quelqu'un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. " 1 Corinthiens 5.11Dieu déclare qu'un idolâtre n'entrera pas dans le Royaume des Cieux :" Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. " Éphésiens 5.5-6L'église catholique ne vous a-t-elle pas séduit sur ce sujet ?Origine de la doctrineLe catholicisme n'essaie même pas de prétendre que cette doctrine vient de Dieu :" Suivant la doctrine divinement inspirée de nos saints Pères et la tradition de l'Eglise catholique, dont nous savons qu'elle est la tradition de l'Esprit Saint qui habite en elle, nous définissons en toute certitude et justesse que les vénérables et saintes images, tout comme les représentations de la croix précieuse et vivifiante, qu'elles soient peintes, en mosaïque ou de quelque autre matière appropriée, doivent être placées dans les saintes églises de Dieu, sur les ustensiles et vêtements sacrés, sur les murs et les tableaux, dans les maisons et dans les chemins, aussi bien l'image de notre Seigneur, Dieu et Sauveur, Jésus-Christ, que celle de notre Dame, la toute pure et sainte Mère de Dieu, des saints anges, de tous les saints et des justes. " Article #1161, p. 309Cette doctrine vient donc des " saints Pères " et de la " tradition de l'Eglise catholique ". Et on essaye de vous faire croire que ces " saints Pères " ont été " divinement inspirés " de violer la Parole de Dieu ! Pouvez-vous l'accepter ? Le psalmiste nous en dit encore davantage sur le sujet :" Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n'entendent point, elles n'ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles. " Psaume 135.15-18En d'autres termes, de même que les idoles sont sourdes et muettes, de même ceux qui se confient en elles sont privés de leur capacité de compréhension.C'est la mise en garde d'un Dieu aimant et plein de compassion.ConclusionL'église catholique prétend que les idoles "stimulent la prière" (cf Article #1162, p. 309) et nous " révèlent l'homme << à l'image de Dieu >> " (cf Article #1161, p. 308) ... mais Dieu en interdit très clairement la dévotion.Qui croirez-vous ? " Vous ne vous ferez point d'idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle ; car je suis l'Éternel, votre Dieu. " Lévitique 26.1" Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. " Marc 7.6-8 * Attention ! Nous ne considérons nullement le Petit Robert comme un ouvrage inspiré ! Il est simplement une des références dans la bonne compréhension de la langue française...Tu ne te feras pas de statue, ni d'image... Tu ne te prosterneras pas devant ces idoles et tu ne leur rendra pas de culte; car .. je suis un Dieu à la passion jalouseLa Bible, Exode 20.4-5
Les images qui représentent Jésus-Christ et les statues de Jésus, ne sont pas biblique. C'est condamné par Dieu, c'est de l'idolâtrie, l'esprit désobéissant,  démoniaque et diabolique. Tout ce que je peux vous dire ce n'est pas  le vrai Jésus de la Bible c'est le faut, c'est le diable déguisé en Jésus-Christ, de l'image et les statues, pour mieux tromper les gens, le diable se déguise en ange de lumière et il est démasqué. Le vrai Jésus de la Bible c'est uniquement la Parole de Dieu et de se nourrir seulement de son évangile. Lisez versets vous allez comprendre. Deuteroneme 27 v 15. Deuteroneme 4 v 15 à 19. Le Diable se déguise en ange de lumière, nous voyons ses oeuvres  dans les religions qui ne sont pas véritablement fondés selon la bible.   . Corinthiens 11. 13 à 15 Apocalypse 12. 7 à 12 Galates 1 v 6 à 9 Apocalypse 2. 12 à 16 Apocalypse 2. 24 - 25 Jean 14 v 21 à 24 Jean 8 v 30 à 47 Luc 4 v 8 Apocalypse 22 v 11 à  16. Les doctrines du catholicisme romain au travers de la Bible : Vénérer les statuesLe chrétien doit-il vénérer les statues ?Le catéchisme demande à tous les catholiques de "vénérer" des statues et des images du Christ, de Marie, etc. Citation de l’Eglise Catholique Romaine" Les saintes images, présentes dans nos églises et dans nos maisons, sont destinées à éveiller et à nourrir notre foi dans le mystère du Christ. A travers l'Icône du Christ et de ses oeuvres de salut, c'est Lui que nous adorons. A travers les saintes images de la sainte Mère de Dieu, des anges et des saints, nous vénérons les personnes qui y sont représentées." Article #1192, p. 316[ Il nous semble utile de donner ici quelques définitions tirées du Petit Robert * :•vénération : respect religieux fait d'adoration et de crainte.Synonymes : culte, dévotion•vénérer : Considérer avec le respect dû aux dieux, aux choses sacrées.Synonymes : adorer, honorer, révérer ]Quoi que ces statues soient censées faire ou représenter, une chose est certaine - elles transgressent les décrets de Dieu. En effet, le deuxième des dix commandements ordonne que : " Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. " Exode 20.4Dieu, par Sa Parole, ordonne encore :" Tu ne dresseras point des statues, qui sont en aversion à l'Éternel, ton Dieu. " Deutéronome 16.22La Bible en tire la conclusion que ceux qui possèdent ou ont fabriqué des statues sont corrompus :" Puisque vous n'avez vu aucune figure le jour où l'Éternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d'un homme ou d'une femme, ... " Deutéronome 4.15-16... Et encore ... :" Veillez sur vous, afin ... de ne point vous faire d'image taillée, de représentation quelconque, que l'Éternel, ton Dieu, t'ait défendue. ... Lorsque tu auras des enfants, et des enfants de tes enfants, et que vous serez depuis longtemps dans le pays, si vous vous corrompez, si vous faites des images taillées, des représentations de quoi que ce soit, si vous faites ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, votre Dieu, pour l'irriter, ... " Deutéronome 4.23-25La Parole de Dieu défend expressément au peuple de s'incliner devant des statues. Il est pourtant courant de voir des fidèles accomplir ce geste dans les églises catholiques.Quand vous voyez le pape s'incliner devant une statue de Marie, pensez à ce verset des Saintes Ecritures :" Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, ... Tu ne te prosterneras point devant elles " Exode 20.5Dans le Nouveau Testament, l'apôtre Paul explique pourquoi Dieu est si inflexible au sujet des idoles :" Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. " 1 Corinthiens 10.19-20Derrière chaque idole se trouve un démon, et Dieu ne veut pas que nous vénérions des démons. Il n'est donc pas étonnant que Dieu interdise les idoles :" L'Éternel parla à Moïse, et dit : Parle à toute l'assemblée des enfants d'Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, l'Éternel, votre Dieu. Je suis l'Éternel, votre Dieu. Vous ne vous tournerez point vers les idoles, et vous ne vous ferez point des dieux de fonte. " Lévitique 19.4Dieu haït l'idolâtrie :" Maintenant, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas avoir des relations avec quelqu'un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. " 1 Corinthiens 5.11Dieu déclare qu'un idolâtre n'entrera pas dans le Royaume des Cieux :" Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. " Éphésiens 5.5-6L'église catholique ne vous a-t-elle pas séduit sur ce sujet ?Origine de la doctrineLe catholicisme n'essaie même pas de prétendre que cette doctrine vient de Dieu :" Suivant la doctrine divinement inspirée de nos saints Pères et la tradition de l'Eglise catholique, dont nous savons qu'elle est la tradition de l'Esprit Saint qui habite en elle, nous définissons en toute certitude et justesse que les vénérables et saintes images, tout comme les représentations de la croix précieuse et vivifiante, qu'elles soient peintes, en mosaïque ou de quelque autre matière appropriée, doivent être placées dans les saintes églises de Dieu, sur les ustensiles et vêtements sacrés, sur les murs et les tableaux, dans les maisons et dans les chemins, aussi bien l'image de notre Seigneur, Dieu et Sauveur, Jésus-Christ, que celle de notre Dame, la toute pure et sainte Mère de Dieu, des saints anges, de tous les saints et des justes. " Article #1161, p. 309Cette doctrine vient donc des " saints Pères " et de la " tradition de l'Eglise catholique ". Et on essaye de vous faire croire que ces " saints Pères " ont été " divinement inspirés " de violer la Parole de Dieu ! Pouvez-vous l'accepter ? Le psalmiste nous en dit encore davantage sur le sujet :" Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n'entendent point, elles n'ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles. " Psaume 135.15-18En d'autres termes, de même que les idoles sont sourdes et muettes, de même ceux qui se confient en elles sont privés de leur capacité de compréhension.C'est la mise en garde d'un Dieu aimant et plein de compassion.ConclusionL'église catholique prétend que les idoles "stimulent la prière" (cf Article #1162, p. 309) et nous " révèlent l'homme << à l'image de Dieu >> " (cf Article #1161, p. 308) ... mais Dieu en interdit très clairement la dévotion.Qui croirez-vous ? " Vous ne vous ferez point d'idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle ; car je suis l'Éternel, votre Dieu. " Lévitique 26.1" Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. " Marc 7.6-8 * Attention ! Nous ne considérons nullement le Petit Robert comme un ouvrage inspiré ! Il est simplement une des références dans la bonne compréhension de la langue française...Tu ne te feras pas de statue, ni d'image... Tu ne te prosterneras pas devant ces idoles et tu ne leur rendra pas de culte; car .. je suis un Dieu à la passion jalouseLa Bible, Exode 20.4-5
Les images qui représentent Jésus-Christ et les statues de Jésus, ne sont pas biblique. C'est condamné par Dieu, c'est de l'idolâtrie, l'esprit désobéissant,  démoniaque et diabolique. Tout ce que je peux vous dire ce n'est pas  le vrai Jésus de la Bible c'est le faut, c'est le diable déguisé en Jésus-Christ, de l'image et les statues, pour mieux tromper les gens, le diable se déguise en ange de lumière et il est démasqué. Le vrai Jésus de la Bible c'est uniquement la Parole de Dieu et de se nourrir seulement de son évangile. Lisez versets vous allez comprendre. Deuteroneme 27 v 15. Deuteroneme 4 v 15 à 19. Le Diable se déguise en ange de lumière, nous voyons ses oeuvres  dans les religions qui ne sont pas véritablement fondés selon la bible.   . Corinthiens 11. 13 à 15 Apocalypse 12. 7 à 12 Galates 1 v 6 à 9 Apocalypse 2. 12 à 16 Apocalypse 2. 24 - 25 Jean 14 v 21 à 24 Jean 8 v 30 à 47 Luc 4 v 8 Apocalypse 22 v 11 à  16. Les doctrines du catholicisme romain au travers de la Bible : Vénérer les statuesLe chrétien doit-il vénérer les statues ?Le catéchisme demande à tous les catholiques de "vénérer" des statues et des images du Christ, de Marie, etc. Citation de l’Eglise Catholique Romaine" Les saintes images, présentes dans nos églises et dans nos maisons, sont destinées à éveiller et à nourrir notre foi dans le mystère du Christ. A travers l'Icône du Christ et de ses oeuvres de salut, c'est Lui que nous adorons. A travers les saintes images de la sainte Mère de Dieu, des anges et des saints, nous vénérons les personnes qui y sont représentées." Article #1192, p. 316[ Il nous semble utile de donner ici quelques définitions tirées du Petit Robert * :•vénération : respect religieux fait d'adoration et de crainte.Synonymes : culte, dévotion•vénérer : Considérer avec le respect dû aux dieux, aux choses sacrées.Synonymes : adorer, honorer, révérer ]Quoi que ces statues soient censées faire ou représenter, une chose est certaine - elles transgressent les décrets de Dieu. En effet, le deuxième des dix commandements ordonne que : " Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. " Exode 20.4Dieu, par Sa Parole, ordonne encore :" Tu ne dresseras point des statues, qui sont en aversion à l'Éternel, ton Dieu. " Deutéronome 16.22La Bible en tire la conclusion que ceux qui possèdent ou ont fabriqué des statues sont corrompus :" Puisque vous n'avez vu aucune figure le jour où l'Éternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d'un homme ou d'une femme, ... " Deutéronome 4.15-16... Et encore ... :" Veillez sur vous, afin ... de ne point vous faire d'image taillée, de représentation quelconque, que l'Éternel, ton Dieu, t'ait défendue. ... Lorsque tu auras des enfants, et des enfants de tes enfants, et que vous serez depuis longtemps dans le pays, si vous vous corrompez, si vous faites des images taillées, des représentations de quoi que ce soit, si vous faites ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, votre Dieu, pour l'irriter, ... " Deutéronome 4.23-25La Parole de Dieu défend expressément au peuple de s'incliner devant des statues. Il est pourtant courant de voir des fidèles accomplir ce geste dans les églises catholiques.Quand vous voyez le pape s'incliner devant une statue de Marie, pensez à ce verset des Saintes Ecritures :" Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, ... Tu ne te prosterneras point devant elles " Exode 20.5Dans le Nouveau Testament, l'apôtre Paul explique pourquoi Dieu est si inflexible au sujet des idoles :" Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. " 1 Corinthiens 10.19-20Derrière chaque idole se trouve un démon, et Dieu ne veut pas que nous vénérions des démons. Il n'est donc pas étonnant que Dieu interdise les idoles :" L'Éternel parla à Moïse, et dit : Parle à toute l'assemblée des enfants d'Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, l'Éternel, votre Dieu. Je suis l'Éternel, votre Dieu. Vous ne vous tournerez point vers les idoles, et vous ne vous ferez point des dieux de fonte. " Lévitique 19.4Dieu haït l'idolâtrie :" Maintenant, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas avoir des relations avec quelqu'un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. " 1 Corinthiens 5.11Dieu déclare qu'un idolâtre n'entrera pas dans le Royaume des Cieux :" Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. " Éphésiens 5.5-6L'église catholique ne vous a-t-elle pas séduit sur ce sujet ?Origine de la doctrineLe catholicisme n'essaie même pas de prétendre que cette doctrine vient de Dieu :" Suivant la doctrine divinement inspirée de nos saints Pères et la tradition de l'Eglise catholique, dont nous savons qu'elle est la tradition de l'Esprit Saint qui habite en elle, nous définissons en toute certitude et justesse que les vénérables et saintes images, tout comme les représentations de la croix précieuse et vivifiante, qu'elles soient peintes, en mosaïque ou de quelque autre matière appropriée, doivent être placées dans les saintes églises de Dieu, sur les ustensiles et vêtements sacrés, sur les murs et les tableaux, dans les maisons et dans les chemins, aussi bien l'image de notre Seigneur, Dieu et Sauveur, Jésus-Christ, que celle de notre Dame, la toute pure et sainte Mère de Dieu, des saints anges, de tous les saints et des justes. " Article #1161, p. 309Cette doctrine vient donc des " saints Pères " et de la " tradition de l'Eglise catholique ". Et on essaye de vous faire croire que ces " saints Pères " ont été " divinement inspirés " de violer la Parole de Dieu ! Pouvez-vous l'accepter ? Le psalmiste nous en dit encore davantage sur le sujet :" Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n'entendent point, elles n'ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles. " Psaume 135.15-18En d'autres termes, de même que les idoles sont sourdes et muettes, de même ceux qui se confient en elles sont privés de leur capacité de compréhension.C'est la mise en garde d'un Dieu aimant et plein de compassion.ConclusionL'église catholique prétend que les idoles "stimulent la prière" (cf Article #1162, p. 309) et nous " révèlent l'homme << à l'image de Dieu >> " (cf Article #1161, p. 308) ... mais Dieu en interdit très clairement la dévotion.Qui croirez-vous ? " Vous ne vous ferez point d'idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle ; car je suis l'Éternel, votre Dieu. " Lévitique 26.1" Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. " Marc 7.6-8 * Attention ! Nous ne considérons nullement le Petit Robert comme un ouvrage inspiré ! Il est simplement une des références dans la bonne compréhension de la langue française...Tu ne te feras pas de statue, ni d'image... Tu ne te prosterneras pas devant ces idoles et tu ne leur rendra pas de culte; car .. je suis un Dieu à la passion jalouseLa Bible, Exode 20.4-5
Les images qui représentent Jésus-Christ et les statues de Jésus, ne sont pas biblique. C'est condamné par Dieu, c'est de l'idolâtrie, l'esprit désobéissant,  démoniaque et diabolique. Tout ce que je peux vous dire ce n'est pas  le vrai Jésus de la Bible c'est le faut, c'est le diable déguisé en Jésus-Christ, de l'image et les statues, pour mieux tromper les gens, le diable se déguise en ange de lumière et il est démasqué. Le vrai Jésus de la Bible c'est uniquement la Parole de Dieu et de se nourrir seulement de son évangile. Lisez versets vous allez comprendre. Deuteroneme 27 v 15. Deuteroneme 4 v 15 à 19. Le Diable se déguise en ange de lumière, nous voyons ses oeuvres  dans les religions qui ne sont pas véritablement fondés selon la bible.   . Corinthiens 11. 13 à 15 Apocalypse 12. 7 à 12 Galates 1 v 6 à 9 Apocalypse 2. 12 à 16 Apocalypse 2. 24 - 25 Jean 14 v 21 à 24 Jean 8 v 30 à 47 Luc 4 v 8 Apocalypse 22 v 11 à  16. Les doctrines du catholicisme romain au travers de la Bible : Vénérer les statuesLe chrétien doit-il vénérer les statues ?Le catéchisme demande à tous les catholiques de "vénérer" des statues et des images du Christ, de Marie, etc. Citation de l’Eglise Catholique Romaine" Les saintes images, présentes dans nos églises et dans nos maisons, sont destinées à éveiller et à nourrir notre foi dans le mystère du Christ. A travers l'Icône du Christ et de ses oeuvres de salut, c'est Lui que nous adorons. A travers les saintes images de la sainte Mère de Dieu, des anges et des saints, nous vénérons les personnes qui y sont représentées." Article #1192, p. 316[ Il nous semble utile de donner ici quelques définitions tirées du Petit Robert * :•vénération : respect religieux fait d'adoration et de crainte.Synonymes : culte, dévotion•vénérer : Considérer avec le respect dû aux dieux, aux choses sacrées.Synonymes : adorer, honorer, révérer ]Quoi que ces statues soient censées faire ou représenter, une chose est certaine - elles transgressent les décrets de Dieu. En effet, le deuxième des dix commandements ordonne que : " Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. " Exode 20.4Dieu, par Sa Parole, ordonne encore :" Tu ne dresseras point des statues, qui sont en aversion à l'Éternel, ton Dieu. " Deutéronome 16.22La Bible en tire la conclusion que ceux qui possèdent ou ont fabriqué des statues sont corrompus :" Puisque vous n'avez vu aucune figure le jour où l'Éternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d'un homme ou d'une femme, ... " Deutéronome 4.15-16... Et encore ... :" Veillez sur vous, afin ... de ne point vous faire d'image taillée, de représentation quelconque, que l'Éternel, ton Dieu, t'ait défendue. ... Lorsque tu auras des enfants, et des enfants de tes enfants, et que vous serez depuis longtemps dans le pays, si vous vous corrompez, si vous faites des images taillées, des représentations de quoi que ce soit, si vous faites ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, votre Dieu, pour l'irriter, ... " Deutéronome 4.23-25La Parole de Dieu défend expressément au peuple de s'incliner devant des statues. Il est pourtant courant de voir des fidèles accomplir ce geste dans les églises catholiques.Quand vous voyez le pape s'incliner devant une statue de Marie, pensez à ce verset des Saintes Ecritures :" Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, ... Tu ne te prosterneras point devant elles " Exode 20.5Dans le Nouveau Testament, l'apôtre Paul explique pourquoi Dieu est si inflexible au sujet des idoles :" Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. " 1 Corinthiens 10.19-20Derrière chaque idole se trouve un démon, et Dieu ne veut pas que nous vénérions des démons. Il n'est donc pas étonnant que Dieu interdise les idoles :" L'Éternel parla à Moïse, et dit : Parle à toute l'assemblée des enfants d'Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, l'Éternel, votre Dieu. Je suis l'Éternel, votre Dieu. Vous ne vous tournerez point vers les idoles, et vous ne vous ferez point des dieux de fonte. " Lévitique 19.4Dieu haït l'idolâtrie :" Maintenant, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas avoir des relations avec quelqu'un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. " 1 Corinthiens 5.11Dieu déclare qu'un idolâtre n'entrera pas dans le Royaume des Cieux :" Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. " Éphésiens 5.5-6L'église catholique ne vous a-t-elle pas séduit sur ce sujet ?Origine de la doctrineLe catholicisme n'essaie même pas de prétendre que cette doctrine vient de Dieu :" Suivant la doctrine divinement inspirée de nos saints Pères et la tradition de l'Eglise catholique, dont nous savons qu'elle est la tradition de l'Esprit Saint qui habite en elle, nous définissons en toute certitude et justesse que les vénérables et saintes images, tout comme les représentations de la croix précieuse et vivifiante, qu'elles soient peintes, en mosaïque ou de quelque autre matière appropriée, doivent être placées dans les saintes églises de Dieu, sur les ustensiles et vêtements sacrés, sur les murs et les tableaux, dans les maisons et dans les chemins, aussi bien l'image de notre Seigneur, Dieu et Sauveur, Jésus-Christ, que celle de notre Dame, la toute pure et sainte Mère de Dieu, des saints anges, de tous les saints et des justes. " Article #1161, p. 309Cette doctrine vient donc des " saints Pères " et de la " tradition de l'Eglise catholique ". Et on essaye de vous faire croire que ces " saints Pères " ont été " divinement inspirés " de violer la Parole de Dieu ! Pouvez-vous l'accepter ? Le psalmiste nous en dit encore davantage sur le sujet :" Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n'entendent point, elles n'ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles. " Psaume 135.15-18En d'autres termes, de même que les idoles sont sourdes et muettes, de même ceux qui se confient en elles sont privés de leur capacité de compréhension.C'est la mise en garde d'un Dieu aimant et plein de compassion.ConclusionL'église catholique prétend que les idoles "stimulent la prière" (cf Article #1162, p. 309) et nous " révèlent l'homme << à l'image de Dieu >> " (cf Article #1161, p. 308) ... mais Dieu en interdit très clairement la dévotion.Qui croirez-vous ? " Vous ne vous ferez point d'idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle ; car je suis l'Éternel, votre Dieu. " Lévitique 26.1" Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. " Marc 7.6-8 * Attention ! Nous ne considérons nullement le Petit Robert comme un ouvrage inspiré ! Il est simplement une des références dans la bonne compréhension de la langue française...Tu ne te feras pas de statue, ni d'image... Tu ne te prosterneras pas devant ces idoles et tu ne leur rendra pas de culte; car .. je suis un Dieu à la passion jalouseLa Bible, Exode 20.4-5
Les images qui représentent Jésus-Christ et les statues de Jésus, ne sont pas biblique. C'est condamné par Dieu, c'est de l'idolâtrie, l'esprit désobéissant,  démoniaque et diabolique. Tout ce que je peux vous dire ce n'est pas  le vrai Jésus de la Bible c'est le faut, c'est le diable déguisé en Jésus-Christ, de l'image et les statues, pour mieux tromper les gens, le diable se déguise en ange de lumière et il est démasqué. Le vrai Jésus de la Bible c'est uniquement la Parole de Dieu et de se nourrir seulement de son évangile. Lisez versets vous allez comprendre. Deuteroneme 27 v 15. Deuteroneme 4 v 15 à 19. Le Diable se déguise en ange de lumière, nous voyons ses oeuvres  dans les religions qui ne sont pas véritablement fondés selon la bible.   . Corinthiens 11. 13 à 15 Apocalypse 12. 7 à 12 Galates 1 v 6 à 9 Apocalypse 2. 12 à 16 Apocalypse 2. 24 - 25 Jean 14 v 21 à 24 Jean 8 v 30 à 47 Luc 4 v 8 Apocalypse 22 v 11 à  16. Les doctrines du catholicisme romain au travers de la Bible : Vénérer les statuesLe chrétien doit-il vénérer les statues ?Le catéchisme demande à tous les catholiques de "vénérer" des statues et des images du Christ, de Marie, etc. Citation de l’Eglise Catholique Romaine" Les saintes images, présentes dans nos églises et dans nos maisons, sont destinées à éveiller et à nourrir notre foi dans le mystère du Christ. A travers l'Icône du Christ et de ses oeuvres de salut, c'est Lui que nous adorons. A travers les saintes images de la sainte Mère de Dieu, des anges et des saints, nous vénérons les personnes qui y sont représentées." Article #1192, p. 316[ Il nous semble utile de donner ici quelques définitions tirées du Petit Robert * :•vénération : respect religieux fait d'adoration et de crainte.Synonymes : culte, dévotion•vénérer : Considérer avec le respect dû aux dieux, aux choses sacrées.Synonymes : adorer, honorer, révérer ]Quoi que ces statues soient censées faire ou représenter, une chose est certaine - elles transgressent les décrets de Dieu. En effet, le deuxième des dix commandements ordonne que : " Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. " Exode 20.4Dieu, par Sa Parole, ordonne encore :" Tu ne dresseras point des statues, qui sont en aversion à l'Éternel, ton Dieu. " Deutéronome 16.22La Bible en tire la conclusion que ceux qui possèdent ou ont fabriqué des statues sont corrompus :" Puisque vous n'avez vu aucune figure le jour où l'Éternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d'un homme ou d'une femme, ... " Deutéronome 4.15-16... Et encore ... :" Veillez sur vous, afin ... de ne point vous faire d'image taillée, de représentation quelconque, que l'Éternel, ton Dieu, t'ait défendue. ... Lorsque tu auras des enfants, et des enfants de tes enfants, et que vous serez depuis longtemps dans le pays, si vous vous corrompez, si vous faites des images taillées, des représentations de quoi que ce soit, si vous faites ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, votre Dieu, pour l'irriter, ... " Deutéronome 4.23-25La Parole de Dieu défend expressément au peuple de s'incliner devant des statues. Il est pourtant courant de voir des fidèles accomplir ce geste dans les églises catholiques.Quand vous voyez le pape s'incliner devant une statue de Marie, pensez à ce verset des Saintes Ecritures :" Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, ... Tu ne te prosterneras point devant elles " Exode 20.5Dans le Nouveau Testament, l'apôtre Paul explique pourquoi Dieu est si inflexible au sujet des idoles :" Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. " 1 Corinthiens 10.19-20Derrière chaque idole se trouve un démon, et Dieu ne veut pas que nous vénérions des démons. Il n'est donc pas étonnant que Dieu interdise les idoles :" L'Éternel parla à Moïse, et dit : Parle à toute l'assemblée des enfants d'Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, l'Éternel, votre Dieu. Je suis l'Éternel, votre Dieu. Vous ne vous tournerez point vers les idoles, et vous ne vous ferez point des dieux de fonte. " Lévitique 19.4Dieu haït l'idolâtrie :" Maintenant, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas avoir des relations avec quelqu'un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. " 1 Corinthiens 5.11Dieu déclare qu'un idolâtre n'entrera pas dans le Royaume des Cieux :" Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. " Éphésiens 5.5-6L'église catholique ne vous a-t-elle pas séduit sur ce sujet ?Origine de la doctrineLe catholicisme n'essaie même pas de prétendre que cette doctrine vient de Dieu :" Suivant la doctrine divinement inspirée de nos saints Pères et la tradition de l'Eglise catholique, dont nous savons qu'elle est la tradition de l'Esprit Saint qui habite en elle, nous définissons en toute certitude et justesse que les vénérables et saintes images, tout comme les représentations de la croix précieuse et vivifiante, qu'elles soient peintes, en mosaïque ou de quelque autre matière appropriée, doivent être placées dans les saintes églises de Dieu, sur les ustensiles et vêtements sacrés, sur les murs et les tableaux, dans les maisons et dans les chemins, aussi bien l'image de notre Seigneur, Dieu et Sauveur, Jésus-Christ, que celle de notre Dame, la toute pure et sainte Mère de Dieu, des saints anges, de tous les saints et des justes. " Article #1161, p. 309Cette doctrine vient donc des " saints Pères " et de la " tradition de l'Eglise catholique ". Et on essaye de vous faire croire que ces " saints Pères " ont été " divinement inspirés " de violer la Parole de Dieu ! Pouvez-vous l'accepter ? Le psalmiste nous en dit encore davantage sur le sujet :" Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n'entendent point, elles n'ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles. " Psaume 135.15-18En d'autres termes, de même que les idoles sont sourdes et muettes, de même ceux qui se confient en elles sont privés de leur capacité de compréhension.C'est la mise en garde d'un Dieu aimant et plein de compassion.ConclusionL'église catholique prétend que les idoles "stimulent la prière" (cf Article #1162, p. 309) et nous " révèlent l'homme << à l'image de Dieu >> " (cf Article #1161, p. 308) ... mais Dieu en interdit très clairement la dévotion.Qui croirez-vous ? " Vous ne vous ferez point d'idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle ; car je suis l'Éternel, votre Dieu. " Lévitique 26.1" Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. " Marc 7.6-8 * Attention ! Nous ne considérons nullement le Petit Robert comme un ouvrage inspiré ! Il est simplement une des références dans la bonne compréhension de la langue française...Tu ne te feras pas de statue, ni d'image... Tu ne te prosterneras pas devant ces idoles et tu ne leur rendra pas de culte; car .. je suis un Dieu à la passion jalouseLa Bible, Exode 20.4-5
Les images qui représentent Jésus-Christ et les statues de Jésus, ne sont pas biblique. C'est condamné par Dieu, c'est de l'idolâtrie, l'esprit désobéissant,  démoniaque et diabolique. Tout ce que je peux vous dire ce n'est pas  le vrai Jésus de la Bible c'est le faut, c'est le diable déguisé en Jésus-Christ, de l'image et les statues, pour mieux tromper les gens, le diable se déguise en ange de lumière et il est démasqué. Le vrai Jésus de la Bible c'est uniquement la Parole de Dieu et de se nourrir seulement de son évangile. Lisez versets vous allez comprendre. Deuteroneme 27 v 15. Deuteroneme 4 v 15 à 19. Le Diable se déguise en ange de lumière, nous voyons ses oeuvres  dans les religions qui ne sont pas véritablement fondés selon la bible.   . Corinthiens 11. 13 à 15 Apocalypse 12. 7 à 12 Galates 1 v 6 à 9 Apocalypse 2. 12 à 16 Apocalypse 2. 24 - 25 Jean 14 v 21 à 24 Jean 8 v 30 à 47 Luc 4 v 8 Apocalypse 22 v 11 à  16. Les doctrines du catholicisme romain au travers de la Bible : Vénérer les statuesLe chrétien doit-il vénérer les statues ?Le catéchisme demande à tous les catholiques de "vénérer" des statues et des images du Christ, de Marie, etc. Citation de l’Eglise Catholique Romaine" Les saintes images, présentes dans nos églises et dans nos maisons, sont destinées à éveiller et à nourrir notre foi dans le mystère du Christ. A travers l'Icône du Christ et de ses oeuvres de salut, c'est Lui que nous adorons. A travers les saintes images de la sainte Mère de Dieu, des anges et des saints, nous vénérons les personnes qui y sont représentées." Article #1192, p. 316[ Il nous semble utile de donner ici quelques définitions tirées du Petit Robert * :•vénération : respect religieux fait d'adoration et de crainte.Synonymes : culte, dévotion•vénérer : Considérer avec le respect dû aux dieux, aux choses sacrées.Synonymes : adorer, honorer, révérer ]Quoi que ces statues soient censées faire ou représenter, une chose est certaine - elles transgressent les décrets de Dieu. En effet, le deuxième des dix commandements ordonne que : " Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. " Exode 20.4Dieu, par Sa Parole, ordonne encore :" Tu ne dresseras point des statues, qui sont en aversion à l'Éternel, ton Dieu. " Deutéronome 16.22La Bible en tire la conclusion que ceux qui possèdent ou ont fabriqué des statues sont corrompus :" Puisque vous n'avez vu aucune figure le jour où l'Éternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d'un homme ou d'une femme, ... " Deutéronome 4.15-16... Et encore ... :" Veillez sur vous, afin ... de ne point vous faire d'image taillée, de représentation quelconque, que l'Éternel, ton Dieu, t'ait défendue. ... Lorsque tu auras des enfants, et des enfants de tes enfants, et que vous serez depuis longtemps dans le pays, si vous vous corrompez, si vous faites des images taillées, des représentations de quoi que ce soit, si vous faites ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, votre Dieu, pour l'irriter, ... " Deutéronome 4.23-25La Parole de Dieu défend expressément au peuple de s'incliner devant des statues. Il est pourtant courant de voir des fidèles accomplir ce geste dans les églises catholiques.Quand vous voyez le pape s'incliner devant une statue de Marie, pensez à ce verset des Saintes Ecritures :" Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, ... Tu ne te prosterneras point devant elles " Exode 20.5Dans le Nouveau Testament, l'apôtre Paul explique pourquoi Dieu est si inflexible au sujet des idoles :" Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. " 1 Corinthiens 10.19-20Derrière chaque idole se trouve un démon, et Dieu ne veut pas que nous vénérions des démons. Il n'est donc pas étonnant que Dieu interdise les idoles :" L'Éternel parla à Moïse, et dit : Parle à toute l'assemblée des enfants d'Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, l'Éternel, votre Dieu. Je suis l'Éternel, votre Dieu. Vous ne vous tournerez point vers les idoles, et vous ne vous ferez point des dieux de fonte. " Lévitique 19.4Dieu haït l'idolâtrie :" Maintenant, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas avoir des relations avec quelqu'un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. " 1 Corinthiens 5.11Dieu déclare qu'un idolâtre n'entrera pas dans le Royaume des Cieux :" Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. " Éphésiens 5.5-6L'église catholique ne vous a-t-elle pas séduit sur ce sujet ?Origine de la doctrineLe catholicisme n'essaie même pas de prétendre que cette doctrine vient de Dieu :" Suivant la doctrine divinement inspirée de nos saints Pères et la tradition de l'Eglise catholique, dont nous savons qu'elle est la tradition de l'Esprit Saint qui habite en elle, nous définissons en toute certitude et justesse que les vénérables et saintes images, tout comme les représentations de la croix précieuse et vivifiante, qu'elles soient peintes, en mosaïque ou de quelque autre matière appropriée, doivent être placées dans les saintes églises de Dieu, sur les ustensiles et vêtements sacrés, sur les murs et les tableaux, dans les maisons et dans les chemins, aussi bien l'image de notre Seigneur, Dieu et Sauveur, Jésus-Christ, que celle de notre Dame, la toute pure et sainte Mère de Dieu, des saints anges, de tous les saints et des justes. " Article #1161, p. 309Cette doctrine vient donc des " saints Pères " et de la " tradition de l'Eglise catholique ". Et on essaye de vous faire croire que ces " saints Pères " ont été " divinement inspirés " de violer la Parole de Dieu ! Pouvez-vous l'accepter ? Le psalmiste nous en dit encore davantage sur le sujet :" Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n'entendent point, elles n'ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles. " Psaume 135.15-18En d'autres termes, de même que les idoles sont sourdes et muettes, de même ceux qui se confient en elles sont privés de leur capacité de compréhension.C'est la mise en garde d'un Dieu aimant et plein de compassion.ConclusionL'église catholique prétend que les idoles "stimulent la prière" (cf Article #1162, p. 309) et nous " révèlent l'homme << à l'image de Dieu >> " (cf Article #1161, p. 308) ... mais Dieu en interdit très clairement la dévotion.Qui croirez-vous ? " Vous ne vous ferez point d'idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle ; car je suis l'Éternel, votre Dieu. " Lévitique 26.1" Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. " Marc 7.6-8 * Attention ! Nous ne considérons nullement le Petit Robert comme un ouvrage inspiré ! Il est simplement une des références dans la bonne compréhension de la langue française...Tu ne te feras pas de statue, ni d'image... Tu ne te prosterneras pas devant ces idoles et tu ne leur rendra pas de culte; car .. je suis un Dieu à la passion jalouseLa Bible, Exode 20.4-5
Les images qui représentent Jésus-Christ et les statues de Jésus, ne sont pas biblique. C'est condamné par Dieu, c'est de l'idolâtrie, l'esprit désobéissant,  démoniaque et diabolique. Tout ce que je peux vous dire ce n'est pas  le vrai Jésus de la Bible c'est le faut, c'est le diable déguisé en Jésus-Christ, de l'image et les statues, pour mieux tromper les gens, le diable se déguise en ange de lumière et il est démasqué. Le vrai Jésus de la Bible c'est uniquement la Parole de Dieu et de se nourrir seulement de son évangile. Lisez versets vous allez comprendre. Deuteroneme 27 v 15. Deuteroneme 4 v 15 à 19. Le Diable se déguise en ange de lumière, nous voyons ses oeuvres  dans les religions qui ne sont pas véritablement fondés selon la bible.   . Corinthiens 11. 13 à 15 Apocalypse 12. 7 à 12 Galates 1 v 6 à 9 Apocalypse 2. 12 à 16 Apocalypse 2. 24 - 25 Jean 14 v 21 à 24 Jean 8 v 30 à 47 Luc 4 v 8 Apocalypse 22 v 11 à  16. Les doctrines du catholicisme romain au travers de la Bible : Vénérer les statuesLe chrétien doit-il vénérer les statues ?Le catéchisme demande à tous les catholiques de "vénérer" des statues et des images du Christ, de Marie, etc. Citation de l’Eglise Catholique Romaine" Les saintes images, présentes dans nos églises et dans nos maisons, sont destinées à éveiller et à nourrir notre foi dans le mystère du Christ. A travers l'Icône du Christ et de ses oeuvres de salut, c'est Lui que nous adorons. A travers les saintes images de la sainte Mère de Dieu, des anges et des saints, nous vénérons les personnes qui y sont représentées." Article #1192, p. 316[ Il nous semble utile de donner ici quelques définitions tirées du Petit Robert * :•vénération : respect religieux fait d'adoration et de crainte.Synonymes : culte, dévotion•vénérer : Considérer avec le respect dû aux dieux, aux choses sacrées.Synonymes : adorer, honorer, révérer ]Quoi que ces statues soient censées faire ou représenter, une chose est certaine - elles transgressent les décrets de Dieu. En effet, le deuxième des dix commandements ordonne que : " Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. " Exode 20.4Dieu, par Sa Parole, ordonne encore :" Tu ne dresseras point des statues, qui sont en aversion à l'Éternel, ton Dieu. " Deutéronome 16.22La Bible en tire la conclusion que ceux qui possèdent ou ont fabriqué des statues sont corrompus :" Puisque vous n'avez vu aucune figure le jour où l'Éternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d'un homme ou d'une femme, ... " Deutéronome 4.15-16... Et encore ... :" Veillez sur vous, afin ... de ne point vous faire d'image taillée, de représentation quelconque, que l'Éternel, ton Dieu, t'ait défendue. ... Lorsque tu auras des enfants, et des enfants de tes enfants, et que vous serez depuis longtemps dans le pays, si vous vous corrompez, si vous faites des images taillées, des représentations de quoi que ce soit, si vous faites ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, votre Dieu, pour l'irriter, ... " Deutéronome 4.23-25La Parole de Dieu défend expressément au peuple de s'incliner devant des statues. Il est pourtant courant de voir des fidèles accomplir ce geste dans les églises catholiques.Quand vous voyez le pape s'incliner devant une statue de Marie, pensez à ce verset des Saintes Ecritures :" Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, ... Tu ne te prosterneras point devant elles " Exode 20.5Dans le Nouveau Testament, l'apôtre Paul explique pourquoi Dieu est si inflexible au sujet des idoles :" Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. " 1 Corinthiens 10.19-20Derrière chaque idole se trouve un démon, et Dieu ne veut pas que nous vénérions des démons. Il n'est donc pas étonnant que Dieu interdise les idoles :" L'Éternel parla à Moïse, et dit : Parle à toute l'assemblée des enfants d'Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, l'Éternel, votre Dieu. Je suis l'Éternel, votre Dieu. Vous ne vous tournerez point vers les idoles, et vous ne vous ferez point des dieux de fonte. " Lévitique 19.4Dieu haït l'idolâtrie :" Maintenant, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas avoir des relations avec quelqu'un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. " 1 Corinthiens 5.11Dieu déclare qu'un idolâtre n'entrera pas dans le Royaume des Cieux :" Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. " Éphésiens 5.5-6L'église catholique ne vous a-t-elle pas séduit sur ce sujet ?Origine de la doctrineLe catholicisme n'essaie même pas de prétendre que cette doctrine vient de Dieu :" Suivant la doctrine divinement inspirée de nos saints Pères et la tradition de l'Eglise catholique, dont nous savons qu'elle est la tradition de l'Esprit Saint qui habite en elle, nous définissons en toute certitude et justesse que les vénérables et saintes images, tout comme les représentations de la croix précieuse et vivifiante, qu'elles soient peintes, en mosaïque ou de quelque autre matière appropriée, doivent être placées dans les saintes églises de Dieu, sur les ustensiles et vêtements sacrés, sur les murs et les tableaux, dans les maisons et dans les chemins, aussi bien l'image de notre Seigneur, Dieu et Sauveur, Jésus-Christ, que celle de notre Dame, la toute pure et sainte Mère de Dieu, des saints anges, de tous les saints et des justes. " Article #1161, p. 309Cette doctrine vient donc des " saints Pères " et de la " tradition de l'Eglise catholique ". Et on essaye de vous faire croire que ces " saints Pères " ont été " divinement inspirés " de violer la Parole de Dieu ! Pouvez-vous l'accepter ? Le psalmiste nous en dit encore davantage sur le sujet :" Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n'entendent point, elles n'ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles. " Psaume 135.15-18En d'autres termes, de même que les idoles sont sourdes et muettes, de même ceux qui se confient en elles sont privés de leur capacité de compréhension.C'est la mise en garde d'un Dieu aimant et plein de compassion.ConclusionL'église catholique prétend que les idoles "stimulent la prière" (cf Article #1162, p. 309) et nous " révèlent l'homme << à l'image de Dieu >> " (cf Article #1161, p. 308) ... mais Dieu en interdit très clairement la dévotion.Qui croirez-vous ? " Vous ne vous ferez point d'idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle ; car je suis l'Éternel, votre Dieu. " Lévitique 26.1" Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. " Marc 7.6-8 * Attention ! Nous ne considérons nullement le Petit Robert comme un ouvrage inspiré ! Il est simplement une des références dans la bonne compréhension de la langue française...Tu ne te feras pas de statue, ni d'image... Tu ne te prosterneras pas devant ces idoles et tu ne leur rendra pas de culte; car .. je suis un Dieu à la passion jalouseLa Bible, Exode 20.4-5
Les images qui représentent Jésus-Christ et les statues de Jésus, ne sont pas biblique. C'est condamné par Dieu, c'est de l'idolâtrie, l'esprit désobéissant,  démoniaque et diabolique. Tout ce que je peux vous dire ce n'est pas  le vrai Jésus de la Bible c'est le faut, c'est le diable déguisé en Jésus-Christ, de l'image et les statues, pour mieux tromper les gens, le diable se déguise en ange de lumière et il est démasqué. Le vrai Jésus de la Bible c'est uniquement la Parole de Dieu et de se nourrir seulement de son évangile. Lisez versets vous allez comprendre. Deuteroneme 27 v 15. Deuteroneme 4 v 15 à 19. Le Diable se déguise en ange de lumière, nous voyons ses oeuvres  dans les religions qui ne sont pas véritablement fondés selon la bible.   . Corinthiens 11. 13 à 15 Apocalypse 12. 7 à 12 Galates 1 v 6 à 9 Apocalypse 2. 12 à 16 Apocalypse 2. 24 - 25 Jean 14 v 21 à 24 Jean 8 v 30 à 47 Luc 4 v 8 Apocalypse 22 v 11 à  16. Les doctrines du catholicisme romain au travers de la Bible : Vénérer les statuesLe chrétien doit-il vénérer les statues ?Le catéchisme demande à tous les catholiques de "vénérer" des statues et des images du Christ, de Marie, etc. Citation de l’Eglise Catholique Romaine" Les saintes images, présentes dans nos églises et dans nos maisons, sont destinées à éveiller et à nourrir notre foi dans le mystère du Christ. A travers l'Icône du Christ et de ses oeuvres de salut, c'est Lui que nous adorons. A travers les saintes images de la sainte Mère de Dieu, des anges et des saints, nous vénérons les personnes qui y sont représentées." Article #1192, p. 316[ Il nous semble utile de donner ici quelques définitions tirées du Petit Robert * :•vénération : respect religieux fait d'adoration et de crainte.Synonymes : culte, dévotion•vénérer : Considérer avec le respect dû aux dieux, aux choses sacrées.Synonymes : adorer, honorer, révérer ]Quoi que ces statues soient censées faire ou représenter, une chose est certaine - elles transgressent les décrets de Dieu. En effet, le deuxième des dix commandements ordonne que : " Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. " Exode 20.4Dieu, par Sa Parole, ordonne encore :" Tu ne dresseras point des statues, qui sont en aversion à l'Éternel, ton Dieu. " Deutéronome 16.22La Bible en tire la conclusion que ceux qui possèdent ou ont fabriqué des statues sont corrompus :" Puisque vous n'avez vu aucune figure le jour où l'Éternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d'un homme ou d'une femme, ... " Deutéronome 4.15-16... Et encore ... :" Veillez sur vous, afin ... de ne point vous faire d'image taillée, de représentation quelconque, que l'Éternel, ton Dieu, t'ait défendue. ... Lorsque tu auras des enfants, et des enfants de tes enfants, et que vous serez depuis longtemps dans le pays, si vous vous corrompez, si vous faites des images taillées, des représentations de quoi que ce soit, si vous faites ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, votre Dieu, pour l'irriter, ... " Deutéronome 4.23-25La Parole de Dieu défend expressément au peuple de s'incliner devant des statues. Il est pourtant courant de voir des fidèles accomplir ce geste dans les églises catholiques.Quand vous voyez le pape s'incliner devant une statue de Marie, pensez à ce verset des Saintes Ecritures :" Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, ... Tu ne te prosterneras point devant elles " Exode 20.5Dans le Nouveau Testament, l'apôtre Paul explique pourquoi Dieu est si inflexible au sujet des idoles :" Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. " 1 Corinthiens 10.19-20Derrière chaque idole se trouve un démon, et Dieu ne veut pas que nous vénérions des démons. Il n'est donc pas étonnant que Dieu interdise les idoles :" L'Éternel parla à Moïse, et dit : Parle à toute l'assemblée des enfants d'Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, l'Éternel, votre Dieu. Je suis l'Éternel, votre Dieu. Vous ne vous tournerez point vers les idoles, et vous ne vous ferez point des dieux de fonte. " Lévitique 19.4Dieu haït l'idolâtrie :" Maintenant, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas avoir des relations avec quelqu'un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. " 1 Corinthiens 5.11Dieu déclare qu'un idolâtre n'entrera pas dans le Royaume des Cieux :" Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. " Éphésiens 5.5-6L'église catholique ne vous a-t-elle pas séduit sur ce sujet ?Origine de la doctrineLe catholicisme n'essaie même pas de prétendre que cette doctrine vient de Dieu :" Suivant la doctrine divinement inspirée de nos saints Pères et la tradition de l'Eglise catholique, dont nous savons qu'elle est la tradition de l'Esprit Saint qui habite en elle, nous définissons en toute certitude et justesse que les vénérables et saintes images, tout comme les représentations de la croix précieuse et vivifiante, qu'elles soient peintes, en mosaïque ou de quelque autre matière appropriée, doivent être placées dans les saintes églises de Dieu, sur les ustensiles et vêtements sacrés, sur les murs et les tableaux, dans les maisons et dans les chemins, aussi bien l'image de notre Seigneur, Dieu et Sauveur, Jésus-Christ, que celle de notre Dame, la toute pure et sainte Mère de Dieu, des saints anges, de tous les saints et des justes. " Article #1161, p. 309Cette doctrine vient donc des " saints Pères " et de la " tradition de l'Eglise catholique ". Et on essaye de vous faire croire que ces " saints Pères " ont été " divinement inspirés " de violer la Parole de Dieu ! Pouvez-vous l'accepter ? Le psalmiste nous en dit encore davantage sur le sujet :" Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n'entendent point, elles n'ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles. " Psaume 135.15-18En d'autres termes, de même que les idoles sont sourdes et muettes, de même ceux qui se confient en elles sont privés de leur capacité de compréhension.C'est la mise en garde d'un Dieu aimant et plein de compassion.ConclusionL'église catholique prétend que les idoles "stimulent la prière" (cf Article #1162, p. 309) et nous " révèlent l'homme << à l'image de Dieu >> " (cf Article #1161, p. 308) ... mais Dieu en interdit très clairement la dévotion.Qui croirez-vous ? " Vous ne vous ferez point d'idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle ; car je suis l'Éternel, votre Dieu. " Lévitique 26.1" Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. " Marc 7.6-8 * Attention ! Nous ne considérons nullement le Petit Robert comme un ouvrage inspiré ! Il est simplement une des références dans la bonne compréhension de la langue française...Tu ne te feras pas de statue, ni d'image... Tu ne te prosterneras pas devant ces idoles et tu ne leur rendra pas de culte; car .. je suis un Dieu à la passion jalouseLa Bible, Exode 20.4-5
Les images qui représentent Jésus-Christ et les statues de Jésus, ne sont pas biblique. C'est condamné par Dieu, c'est de l'idolâtrie, l'esprit désobéissant,  démoniaque et diabolique. Tout ce que je peux vous dire ce n'est pas  le vrai Jésus de la Bible c'est le faut, c'est le diable déguisé en Jésus-Christ, de l'image et les statues, pour mieux tromper les gens, le diable se déguise en ange de lumière et il est démasqué. Le vrai Jésus de la Bible c'est uniquement la Parole de Dieu et de se nourrir seulement de son évangile. Lisez versets vous allez comprendre. Deuteroneme 27 v 15. Deuteroneme 4 v 15 à 19. Le Diable se déguise en ange de lumière, nous voyons ses oeuvres  dans les religions qui ne sont pas véritablement fondés selon la bible.   . Corinthiens 11. 13 à 15 Apocalypse 12. 7 à 12 Galates 1 v 6 à 9 Apocalypse 2. 12 à 16 Apocalypse 2. 24 - 25 Jean 14 v 21 à 24 Jean 8 v 30 à 47 Luc 4 v 8 Apocalypse 22 v 11 à  16. Les doctrines du catholicisme romain au travers de la Bible : Vénérer les statuesLe chrétien doit-il vénérer les statues ?Le catéchisme demande à tous les catholiques de "vénérer" des statues et des images du Christ, de Marie, etc. Citation de l’Eglise Catholique Romaine" Les saintes images, présentes dans nos églises et dans nos maisons, sont destinées à éveiller et à nourrir notre foi dans le mystère du Christ. A travers l'Icône du Christ et de ses oeuvres de salut, c'est Lui que nous adorons. A travers les saintes images de la sainte Mère de Dieu, des anges et des saints, nous vénérons les personnes qui y sont représentées." Article #1192, p. 316[ Il nous semble utile de donner ici quelques définitions tirées du Petit Robert * :•vénération : respect religieux fait d'adoration et de crainte.Synonymes : culte, dévotion•vénérer : Considérer avec le respect dû aux dieux, aux choses sacrées.Synonymes : adorer, honorer, révérer ]Quoi que ces statues soient censées faire ou représenter, une chose est certaine - elles transgressent les décrets de Dieu. En effet, le deuxième des dix commandements ordonne que : " Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. " Exode 20.4Dieu, par Sa Parole, ordonne encore :" Tu ne dresseras point des statues, qui sont en aversion à l'Éternel, ton Dieu. " Deutéronome 16.22La Bible en tire la conclusion que ceux qui possèdent ou ont fabriqué des statues sont corrompus :" Puisque vous n'avez vu aucune figure le jour où l'Éternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d'un homme ou d'une femme, ... " Deutéronome 4.15-16... Et encore ... :" Veillez sur vous, afin ... de ne point vous faire d'image taillée, de représentation quelconque, que l'Éternel, ton Dieu, t'ait défendue. ... Lorsque tu auras des enfants, et des enfants de tes enfants, et que vous serez depuis longtemps dans le pays, si vous vous corrompez, si vous faites des images taillées, des représentations de quoi que ce soit, si vous faites ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, votre Dieu, pour l'irriter, ... " Deutéronome 4.23-25La Parole de Dieu défend expressément au peuple de s'incliner devant des statues. Il est pourtant courant de voir des fidèles accomplir ce geste dans les églises catholiques.Quand vous voyez le pape s'incliner devant une statue de Marie, pensez à ce verset des Saintes Ecritures :" Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, ... Tu ne te prosterneras point devant elles " Exode 20.5Dans le Nouveau Testament, l'apôtre Paul explique pourquoi Dieu est si inflexible au sujet des idoles :" Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. " 1 Corinthiens 10.19-20Derrière chaque idole se trouve un démon, et Dieu ne veut pas que nous vénérions des démons. Il n'est donc pas étonnant que Dieu interdise les idoles :" L'Éternel parla à Moïse, et dit : Parle à toute l'assemblée des enfants d'Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, l'Éternel, votre Dieu. Je suis l'Éternel, votre Dieu. Vous ne vous tournerez point vers les idoles, et vous ne vous ferez point des dieux de fonte. " Lévitique 19.4Dieu haït l'idolâtrie :" Maintenant, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas avoir des relations avec quelqu'un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. " 1 Corinthiens 5.11Dieu déclare qu'un idolâtre n'entrera pas dans le Royaume des Cieux :" Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. " Éphésiens 5.5-6L'église catholique ne vous a-t-elle pas séduit sur ce sujet ?Origine de la doctrineLe catholicisme n'essaie même pas de prétendre que cette doctrine vient de Dieu :" Suivant la doctrine divinement inspirée de nos saints Pères et la tradition de l'Eglise catholique, dont nous savons qu'elle est la tradition de l'Esprit Saint qui habite en elle, nous définissons en toute certitude et justesse que les vénérables et saintes images, tout comme les représentations de la croix précieuse et vivifiante, qu'elles soient peintes, en mosaïque ou de quelque autre matière appropriée, doivent être placées dans les saintes églises de Dieu, sur les ustensiles et vêtements sacrés, sur les murs et les tableaux, dans les maisons et dans les chemins, aussi bien l'image de notre Seigneur, Dieu et Sauveur, Jésus-Christ, que celle de notre Dame, la toute pure et sainte Mère de Dieu, des saints anges, de tous les saints et des justes. " Article #1161, p. 309Cette doctrine vient donc des " saints Pères " et de la " tradition de l'Eglise catholique ". Et on essaye de vous faire croire que ces " saints Pères " ont été " divinement inspirés " de violer la Parole de Dieu ! Pouvez-vous l'accepter ? Le psalmiste nous en dit encore davantage sur le sujet :" Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n'entendent point, elles n'ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles. " Psaume 135.15-18En d'autres termes, de même que les idoles sont sourdes et muettes, de même ceux qui se confient en elles sont privés de leur capacité de compréhension.C'est la mise en garde d'un Dieu aimant et plein de compassion.ConclusionL'église catholique prétend que les idoles "stimulent la prière" (cf Article #1162, p. 309) et nous " révèlent l'homme << à l'image de Dieu >> " (cf Article #1161, p. 308) ... mais Dieu en interdit très clairement la dévotion.Qui croirez-vous ? " Vous ne vous ferez point d'idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle ; car je suis l'Éternel, votre Dieu. " Lévitique 26.1" Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. " Marc 7.6-8 * Attention ! Nous ne considérons nullement le Petit Robert comme un ouvrage inspiré ! Il est simplement une des références dans la bonne compréhension de la langue française...Tu ne te feras pas de statue, ni d'image... Tu ne te prosterneras pas devant ces idoles et tu ne leur rendra pas de culte; car .. je suis un Dieu à la passion jalouseLa Bible, Exode 20.4-5
Les images qui représentent Jésus-Christ et les statues de Jésus, ne sont pas biblique. C'est condamné par Dieu, c'est de l'idolâtrie, l'esprit désobéissant,  démoniaque et diabolique. Tout ce que je peux vous dire ce n'est pas  le vrai Jésus de la Bible c'est le faut, c'est le diable déguisé en Jésus-Christ, de l'image et les statues, pour mieux tromper les gens, le diable se déguise en ange de lumière et il est démasqué. Le vrai Jésus de la Bible c'est uniquement la Parole de Dieu et de se nourrir seulement de son évangile. Lisez versets vous allez comprendre. Deuteroneme 27 v 15. Deuteroneme 4 v 15 à 19. Le Diable se déguise en ange de lumière, nous voyons ses oeuvres  dans les religions qui ne sont pas véritablement fondés selon la bible.   . Corinthiens 11. 13 à 15 Apocalypse 12. 7 à 12 Galates 1 v 6 à 9 Apocalypse 2. 12 à 16 Apocalypse 2. 24 - 25 Jean 14 v 21 à 24 Jean 8 v 30 à 47 Luc 4 v 8 Apocalypse 22 v 11 à  16. Les doctrines du catholicisme romain au travers de la Bible : Vénérer les statuesLe chrétien doit-il vénérer les statues ?Le catéchisme demande à tous les catholiques de "vénérer" des statues et des images du Christ, de Marie, etc. Citation de l’Eglise Catholique Romaine" Les saintes images, présentes dans nos églises et dans nos maisons, sont destinées à éveiller et à nourrir notre foi dans le mystère du Christ. A travers l'Icône du Christ et de ses oeuvres de salut, c'est Lui que nous adorons. A travers les saintes images de la sainte Mère de Dieu, des anges et des saints, nous vénérons les personnes qui y sont représentées." Article #1192, p. 316[ Il nous semble utile de donner ici quelques définitions tirées du Petit Robert * :•vénération : respect religieux fait d'adoration et de crainte.Synonymes : culte, dévotion•vénérer : Considérer avec le respect dû aux dieux, aux choses sacrées.Synonymes : adorer, honorer, révérer ]Quoi que ces statues soient censées faire ou représenter, une chose est certaine - elles transgressent les décrets de Dieu. En effet, le deuxième des dix commandements ordonne que : " Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. " Exode 20.4Dieu, par Sa Parole, ordonne encore :" Tu ne dresseras point des statues, qui sont en aversion à l'Éternel, ton Dieu. " Deutéronome 16.22La Bible en tire la conclusion que ceux qui possèdent ou ont fabriqué des statues sont corrompus :" Puisque vous n'avez vu aucune figure le jour où l'Éternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d'un homme ou d'une femme, ... " Deutéronome 4.15-16... Et encore ... :" Veillez sur vous, afin ... de ne point vous faire d'image taillée, de représentation quelconque, que l'Éternel, ton Dieu, t'ait défendue. ... Lorsque tu auras des enfants, et des enfants de tes enfants, et que vous serez depuis longtemps dans le pays, si vous vous corrompez, si vous faites des images taillées, des représentations de quoi que ce soit, si vous faites ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, votre Dieu, pour l'irriter, ... " Deutéronome 4.23-25La Parole de Dieu défend expressément au peuple de s'incliner devant des statues. Il est pourtant courant de voir des fidèles accomplir ce geste dans les églises catholiques.Quand vous voyez le pape s'incliner devant une statue de Marie, pensez à ce verset des Saintes Ecritures :" Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, ... Tu ne te prosterneras point devant elles " Exode 20.5Dans le Nouveau Testament, l'apôtre Paul explique pourquoi Dieu est si inflexible au sujet des idoles :" Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. " 1 Corinthiens 10.19-20Derrière chaque idole se trouve un démon, et Dieu ne veut pas que nous vénérions des démons. Il n'est donc pas étonnant que Dieu interdise les idoles :" L'Éternel parla à Moïse, et dit : Parle à toute l'assemblée des enfants d'Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, l'Éternel, votre Dieu. Je suis l'Éternel, votre Dieu. Vous ne vous tournerez point vers les idoles, et vous ne vous ferez point des dieux de fonte. " Lévitique 19.4Dieu haït l'idolâtrie :" Maintenant, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas avoir des relations avec quelqu'un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. " 1 Corinthiens 5.11Dieu déclare qu'un idolâtre n'entrera pas dans le Royaume des Cieux :" Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. " Éphésiens 5.5-6L'église catholique ne vous a-t-elle pas séduit sur ce sujet ?Origine de la doctrineLe catholicisme n'essaie même pas de prétendre que cette doctrine vient de Dieu :" Suivant la doctrine divinement inspirée de nos saints Pères et la tradition de l'Eglise catholique, dont nous savons qu'elle est la tradition de l'Esprit Saint qui habite en elle, nous définissons en toute certitude et justesse que les vénérables et saintes images, tout comme les représentations de la croix précieuse et vivifiante, qu'elles soient peintes, en mosaïque ou de quelque autre matière appropriée, doivent être placées dans les saintes églises de Dieu, sur les ustensiles et vêtements sacrés, sur les murs et les tableaux, dans les maisons et dans les chemins, aussi bien l'image de notre Seigneur, Dieu et Sauveur, Jésus-Christ, que celle de notre Dame, la toute pure et sainte Mère de Dieu, des saints anges, de tous les saints et des justes. " Article #1161, p. 309Cette doctrine vient donc des " saints Pères " et de la " tradition de l'Eglise catholique ". Et on essaye de vous faire croire que ces " saints Pères " ont été " divinement inspirés " de violer la Parole de Dieu ! Pouvez-vous l'accepter ? Le psalmiste nous en dit encore davantage sur le sujet :" Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n'entendent point, elles n'ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles. " Psaume 135.15-18En d'autres termes, de même que les idoles sont sourdes et muettes, de même ceux qui se confient en elles sont privés de leur capacité de compréhension.C'est la mise en garde d'un Dieu aimant et plein de compassion.ConclusionL'église catholique prétend que les idoles "stimulent la prière" (cf Article #1162, p. 309) et nous " révèlent l'homme << à l'image de Dieu >> " (cf Article #1161, p. 308) ... mais Dieu en interdit très clairement la dévotion.Qui croirez-vous ? " Vous ne vous ferez point d'idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle ; car je suis l'Éternel, votre Dieu. " Lévitique 26.1" Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. " Marc 7.6-8 * Attention ! Nous ne considérons nullement le Petit Robert comme un ouvrage inspiré ! Il est simplement une des références dans la bonne compréhension de la langue française...Tu ne te feras pas de statue, ni d'image... Tu ne te prosterneras pas devant ces idoles et tu ne leur rendra pas de culte; car .. je suis un Dieu à la passion jalouseLa Bible, Exode 20.4-5
Les images qui représentent Jésus-Christ et les statues de Jésus, ne sont pas biblique. C'est condamné par Dieu, c'est de l'idolâtrie, l'esprit désobéissant,  démoniaque et diabolique. Tout ce que je peux vous dire ce n'est pas  le vrai Jésus de la Bible c'est le faut, c'est le diable déguisé en Jésus-Christ, de l'image et les statues, pour mieux tromper les gens, le diable se déguise en ange de lumière et il est démasqué. Le vrai Jésus de la Bible c'est uniquement la Parole de Dieu et de se nourrir seulement de son évangile. Lisez versets vous allez comprendre. Deuteroneme 27 v 15. Deuteroneme 4 v 15 à 19. Le Diable se déguise en ange de lumière, nous voyons ses oeuvres  dans les religions qui ne sont pas véritablement fondés selon la bible.   . Corinthiens 11. 13 à 15 Apocalypse 12. 7 à 12 Galates 1 v 6 à 9 Apocalypse 2. 12 à 16 Apocalypse 2. 24 - 25 Jean 14 v 21 à 24 Jean 8 v 30 à 47 Luc 4 v 8 Apocalypse 22 v 11 à  16. Les doctrines du catholicisme romain au travers de la Bible : Vénérer les statuesLe chrétien doit-il vénérer les statues ?Le catéchisme demande à tous les catholiques de "vénérer" des statues et des images du Christ, de Marie, etc. Citation de l’Eglise Catholique Romaine" Les saintes images, présentes dans nos églises et dans nos maisons, sont destinées à éveiller et à nourrir notre foi dans le mystère du Christ. A travers l'Icône du Christ et de ses oeuvres de salut, c'est Lui que nous adorons. A travers les saintes images de la sainte Mère de Dieu, des anges et des saints, nous vénérons les personnes qui y sont représentées." Article #1192, p. 316[ Il nous semble utile de donner ici quelques définitions tirées du Petit Robert * :•vénération : respect religieux fait d'adoration et de crainte.Synonymes : culte, dévotion•vénérer : Considérer avec le respect dû aux dieux, aux choses sacrées.Synonymes : adorer, honorer, révérer ]Quoi que ces statues soient censées faire ou représenter, une chose est certaine - elles transgressent les décrets de Dieu. En effet, le deuxième des dix commandements ordonne que : " Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. " Exode 20.4Dieu, par Sa Parole, ordonne encore :" Tu ne dresseras point des statues, qui sont en aversion à l'Éternel, ton Dieu. " Deutéronome 16.22La Bible en tire la conclusion que ceux qui possèdent ou ont fabriqué des statues sont corrompus :" Puisque vous n'avez vu aucune figure le jour où l'Éternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d'un homme ou d'une femme, ... " Deutéronome 4.15-16... Et encore ... :" Veillez sur vous, afin ... de ne point vous faire d'image taillée, de représentation quelconque, que l'Éternel, ton Dieu, t'ait défendue. ... Lorsque tu auras des enfants, et des enfants de tes enfants, et que vous serez depuis longtemps dans le pays, si vous vous corrompez, si vous faites des images taillées, des représentations de quoi que ce soit, si vous faites ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, votre Dieu, pour l'irriter, ... " Deutéronome 4.23-25La Parole de Dieu défend expressément au peuple de s'incliner devant des statues. Il est pourtant courant de voir des fidèles accomplir ce geste dans les églises catholiques.Quand vous voyez le pape s'incliner devant une statue de Marie, pensez à ce verset des Saintes Ecritures :" Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, ... Tu ne te prosterneras point devant elles " Exode 20.5Dans le Nouveau Testament, l'apôtre Paul explique pourquoi Dieu est si inflexible au sujet des idoles :" Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. " 1 Corinthiens 10.19-20Derrière chaque idole se trouve un démon, et Dieu ne veut pas que nous vénérions des démons. Il n'est donc pas étonnant que Dieu interdise les idoles :" L'Éternel parla à Moïse, et dit : Parle à toute l'assemblée des enfants d'Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, l'Éternel, votre Dieu. Je suis l'Éternel, votre Dieu. Vous ne vous tournerez point vers les idoles, et vous ne vous ferez point des dieux de fonte. " Lévitique 19.4Dieu haït l'idolâtrie :" Maintenant, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas avoir des relations avec quelqu'un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. " 1 Corinthiens 5.11Dieu déclare qu'un idolâtre n'entrera pas dans le Royaume des Cieux :" Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. " Éphésiens 5.5-6L'église catholique ne vous a-t-elle pas séduit sur ce sujet ?Origine de la doctrineLe catholicisme n'essaie même pas de prétendre que cette doctrine vient de Dieu :" Suivant la doctrine divinement inspirée de nos saints Pères et la tradition de l'Eglise catholique, dont nous savons qu'elle est la tradition de l'Esprit Saint qui habite en elle, nous définissons en toute certitude et justesse que les vénérables et saintes images, tout comme les représentations de la croix précieuse et vivifiante, qu'elles soient peintes, en mosaïque ou de quelque autre matière appropriée, doivent être placées dans les saintes églises de Dieu, sur les ustensiles et vêtements sacrés, sur les murs et les tableaux, dans les maisons et dans les chemins, aussi bien l'image de notre Seigneur, Dieu et Sauveur, Jésus-Christ, que celle de notre Dame, la toute pure et sainte Mère de Dieu, des saints anges, de tous les saints et des justes. " Article #1161, p. 309Cette doctrine vient donc des " saints Pères " et de la " tradition de l'Eglise catholique ". Et on essaye de vous faire croire que ces " saints Pères " ont été " divinement inspirés " de violer la Parole de Dieu ! Pouvez-vous l'accepter ? Le psalmiste nous en dit encore davantage sur le sujet :" Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n'entendent point, elles n'ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles. " Psaume 135.15-18En d'autres termes, de même que les idoles sont sourdes et muettes, de même ceux qui se confient en elles sont privés de leur capacité de compréhension.C'est la mise en garde d'un Dieu aimant et plein de compassion.ConclusionL'église catholique prétend que les idoles "stimulent la prière" (cf Article #1162, p. 309) et nous " révèlent l'homme << à l'image de Dieu >> " (cf Article #1161, p. 308) ... mais Dieu en interdit très clairement la dévotion.Qui croirez-vous ? " Vous ne vous ferez point d'idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle ; car je suis l'Éternel, votre Dieu. " Lévitique 26.1" Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. " Marc 7.6-8 * Attention ! Nous ne considérons nullement le Petit Robert comme un ouvrage inspiré ! Il est simplement une des références dans la bonne compréhension de la langue française...Tu ne te feras pas de statue, ni d'image... Tu ne te prosterneras pas devant ces idoles et tu ne leur rendra pas de culte; car .. je suis un Dieu à la passion jalouseLa Bible, Exode 20.4-5
Les images qui représentent Jésus-Christ et les statues de Jésus, ne sont pas biblique. C'est condamné par Dieu, c'est de l'idolâtrie, l'esprit désobéissant,  démoniaque et diabolique. Tout ce que je peux vous dire ce n'est pas  le vrai Jésus de la Bible c'est le faut, c'est le diable déguisé en Jésus-Christ, de l'image et les statues, pour mieux tromper les gens, le diable se déguise en ange de lumière et il est démasqué. Le vrai Jésus de la Bible c'est uniquement la Parole de Dieu et de se nourrir seulement de son évangile. Lisez versets vous allez comprendre. Deuteroneme 27 v 15. Deuteroneme 4 v 15 à 19. Le Diable se déguise en ange de lumière, nous voyons ses oeuvres  dans les religions qui ne sont pas véritablement fondés selon la bible.   . Corinthiens 11. 13 à 15 Apocalypse 12. 7 à 12 Galates 1 v 6 à 9 Apocalypse 2. 12 à 16 Apocalypse 2. 24 - 25 Jean 14 v 21 à 24 Jean 8 v 30 à 47 Luc 4 v 8 Apocalypse 22 v 11 à  16. Les doctrines du catholicisme romain au travers de la Bible : Vénérer les statuesLe chrétien doit-il vénérer les statues ?Le catéchisme demande à tous les catholiques de "vénérer" des statues et des images du Christ, de Marie, etc. Citation de l’Eglise Catholique Romaine" Les saintes images, présentes dans nos églises et dans nos maisons, sont destinées à éveiller et à nourrir notre foi dans le mystère du Christ. A travers l'Icône du Christ et de ses oeuvres de salut, c'est Lui que nous adorons. A travers les saintes images de la sainte Mère de Dieu, des anges et des saints, nous vénérons les personnes qui y sont représentées." Article #1192, p. 316[ Il nous semble utile de donner ici quelques définitions tirées du Petit Robert * :•vénération : respect religieux fait d'adoration et de crainte.Synonymes : culte, dévotion•vénérer : Considérer avec le respect dû aux dieux, aux choses sacrées.Synonymes : adorer, honorer, révérer ]Quoi que ces statues soient censées faire ou représenter, une chose est certaine - elles transgressent les décrets de Dieu. En effet, le deuxième des dix commandements ordonne que : " Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. " Exode 20.4Dieu, par Sa Parole, ordonne encore :" Tu ne dresseras point des statues, qui sont en aversion à l'Éternel, ton Dieu. " Deutéronome 16.22La Bible en tire la conclusion que ceux qui possèdent ou ont fabriqué des statues sont corrompus :" Puisque vous n'avez vu aucune figure le jour où l'Éternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d'un homme ou d'une femme, ... " Deutéronome 4.15-16... Et encore ... :" Veillez sur vous, afin ... de ne point vous faire d'image taillée, de représentation quelconque, que l'Éternel, ton Dieu, t'ait défendue. ... Lorsque tu auras des enfants, et des enfants de tes enfants, et que vous serez depuis longtemps dans le pays, si vous vous corrompez, si vous faites des images taillées, des représentations de quoi que ce soit, si vous faites ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, votre Dieu, pour l'irriter, ... " Deutéronome 4.23-25La Parole de Dieu défend expressément au peuple de s'incliner devant des statues. Il est pourtant courant de voir des fidèles accomplir ce geste dans les églises catholiques.Quand vous voyez le pape s'incliner devant une statue de Marie, pensez à ce verset des Saintes Ecritures :" Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, ... Tu ne te prosterneras point devant elles " Exode 20.5Dans le Nouveau Testament, l'apôtre Paul explique pourquoi Dieu est si inflexible au sujet des idoles :" Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. " 1 Corinthiens 10.19-20Derrière chaque idole se trouve un démon, et Dieu ne veut pas que nous vénérions des démons. Il n'est donc pas étonnant que Dieu interdise les idoles :" L'Éternel parla à Moïse, et dit : Parle à toute l'assemblée des enfants d'Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, l'Éternel, votre Dieu. Je suis l'Éternel, votre Dieu. Vous ne vous tournerez point vers les idoles, et vous ne vous ferez point des dieux de fonte. " Lévitique 19.4Dieu haït l'idolâtrie :" Maintenant, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas avoir des relations avec quelqu'un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. " 1 Corinthiens 5.11Dieu déclare qu'un idolâtre n'entrera pas dans le Royaume des Cieux :" Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. " Éphésiens 5.5-6L'église catholique ne vous a-t-elle pas séduit sur ce sujet ?Origine de la doctrineLe catholicisme n'essaie même pas de prétendre que cette doctrine vient de Dieu :" Suivant la doctrine divinement inspirée de nos saints Pères et la tradition de l'Eglise catholique, dont nous savons qu'elle est la tradition de l'Esprit Saint qui habite en elle, nous définissons en toute certitude et justesse que les vénérables et saintes images, tout comme les représentations de la croix précieuse et vivifiante, qu'elles soient peintes, en mosaïque ou de quelque autre matière appropriée, doivent être placées dans les saintes églises de Dieu, sur les ustensiles et vêtements sacrés, sur les murs et les tableaux, dans les maisons et dans les chemins, aussi bien l'image de notre Seigneur, Dieu et Sauveur, Jésus-Christ, que celle de notre Dame, la toute pure et sainte Mère de Dieu, des saints anges, de tous les saints et des justes. " Article #1161, p. 309Cette doctrine vient donc des " saints Pères " et de la " tradition de l'Eglise catholique ". Et on essaye de vous faire croire que ces " saints Pères " ont été " divinement inspirés " de violer la Parole de Dieu ! Pouvez-vous l'accepter ? Le psalmiste nous en dit encore davantage sur le sujet :" Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n'entendent point, elles n'ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles. " Psaume 135.15-18En d'autres termes, de même que les idoles sont sourdes et muettes, de même ceux qui se confient en elles sont privés de leur capacité de compréhension.C'est la mise en garde d'un Dieu aimant et plein de compassion.ConclusionL'église catholique prétend que les idoles "stimulent la prière" (cf Article #1162, p. 309) et nous " révèlent l'homme << à l'image de Dieu >> " (cf Article #1161, p. 308) ... mais Dieu en interdit très clairement la dévotion.Qui croirez-vous ? " Vous ne vous ferez point d'idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle ; car je suis l'Éternel, votre Dieu. " Lévitique 26.1" Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. " Marc 7.6-8 * Attention ! Nous ne considérons nullement le Petit Robert comme un ouvrage inspiré ! Il est simplement une des références dans la bonne compréhension de la langue française...Tu ne te feras pas de statue, ni d'image... Tu ne te prosterneras pas devant ces idoles et tu ne leur rendra pas de culte; car .. je suis un Dieu à la passion jalouseLa Bible, Exode 20.4-5
Les images qui représentent Jésus-Christ et les statues de Jésus, ne sont pas biblique. C'est condamné par Dieu, c'est de l'idolâtrie, l'esprit désobéissant,  démoniaque et diabolique. Tout ce que je peux vous dire ce n'est pas  le vrai Jésus de la Bible c'est le faut, c'est le diable déguisé en Jésus-Christ, de l'image et les statues, pour mieux tromper les gens, le diable se déguise en ange de lumière et il est démasqué. Le vrai Jésus de la Bible c'est uniquement la Parole de Dieu et de se nourrir seulement de son évangile. Lisez versets vous allez comprendre. Deuteroneme 27 v 15. Deuteroneme 4 v 15 à 19. Le Diable se déguise en ange de lumière, nous voyons ses oeuvres  dans les religions qui ne sont pas véritablement fondés selon la bible.   . Corinthiens 11. 13 à 15 Apocalypse 12. 7 à 12 Galates 1 v 6 à 9 Apocalypse 2. 12 à 16 Apocalypse 2. 24 - 25 Jean 14 v 21 à 24 Jean 8 v 30 à 47 Luc 4 v 8 Apocalypse 22 v 11 à  16. Les doctrines du catholicisme romain au travers de la Bible : Vénérer les statuesLe chrétien doit-il vénérer les statues ?Le catéchisme demande à tous les catholiques de "vénérer" des statues et des images du Christ, de Marie, etc. Citation de l’Eglise Catholique Romaine" Les saintes images, présentes dans nos églises et dans nos maisons, sont destinées à éveiller et à nourrir notre foi dans le mystère du Christ. A travers l'Icône du Christ et de ses oeuvres de salut, c'est Lui que nous adorons. A travers les saintes images de la sainte Mère de Dieu, des anges et des saints, nous vénérons les personnes qui y sont représentées." Article #1192, p. 316[ Il nous semble utile de donner ici quelques définitions tirées du Petit Robert * :•vénération : respect religieux fait d'adoration et de crainte.Synonymes : culte, dévotion•vénérer : Considérer avec le respect dû aux dieux, aux choses sacrées.Synonymes : adorer, honorer, révérer ]Quoi que ces statues soient censées faire ou représenter, une chose est certaine - elles transgressent les décrets de Dieu. En effet, le deuxième des dix commandements ordonne que : " Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. " Exode 20.4Dieu, par Sa Parole, ordonne encore :" Tu ne dresseras point des statues, qui sont en aversion à l'Éternel, ton Dieu. " Deutéronome 16.22La Bible en tire la conclusion que ceux qui possèdent ou ont fabriqué des statues sont corrompus :" Puisque vous n'avez vu aucune figure le jour où l'Éternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d'un homme ou d'une femme, ... " Deutéronome 4.15-16... Et encore ... :" Veillez sur vous, afin ... de ne point vous faire d'image taillée, de représentation quelconque, que l'Éternel, ton Dieu, t'ait défendue. ... Lorsque tu auras des enfants, et des enfants de tes enfants, et que vous serez depuis longtemps dans le pays, si vous vous corrompez, si vous faites des images taillées, des représentations de quoi que ce soit, si vous faites ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, votre Dieu, pour l'irriter, ... " Deutéronome 4.23-25La Parole de Dieu défend expressément au peuple de s'incliner devant des statues. Il est pourtant courant de voir des fidèles accomplir ce geste dans les églises catholiques.Quand vous voyez le pape s'incliner devant une statue de Marie, pensez à ce verset des Saintes Ecritures :" Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, ... Tu ne te prosterneras point devant elles " Exode 20.5Dans le Nouveau Testament, l'apôtre Paul explique pourquoi Dieu est si inflexible au sujet des idoles :" Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. " 1 Corinthiens 10.19-20Derrière chaque idole se trouve un démon, et Dieu ne veut pas que nous vénérions des démons. Il n'est donc pas étonnant que Dieu interdise les idoles :" L'Éternel parla à Moïse, et dit : Parle à toute l'assemblée des enfants d'Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, l'Éternel, votre Dieu. Je suis l'Éternel, votre Dieu. Vous ne vous tournerez point vers les idoles, et vous ne vous ferez point des dieux de fonte. " Lévitique 19.4Dieu haït l'idolâtrie :" Maintenant, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas avoir des relations avec quelqu'un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. " 1 Corinthiens 5.11Dieu déclare qu'un idolâtre n'entrera pas dans le Royaume des Cieux :" Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. " Éphésiens 5.5-6L'église catholique ne vous a-t-elle pas séduit sur ce sujet ?Origine de la doctrineLe catholicisme n'essaie même pas de prétendre que cette doctrine vient de Dieu :" Suivant la doctrine divinement inspirée de nos saints Pères et la tradition de l'Eglise catholique, dont nous savons qu'elle est la tradition de l'Esprit Saint qui habite en elle, nous définissons en toute certitude et justesse que les vénérables et saintes images, tout comme les représentations de la croix précieuse et vivifiante, qu'elles soient peintes, en mosaïque ou de quelque autre matière appropriée, doivent être placées dans les saintes églises de Dieu, sur les ustensiles et vêtements sacrés, sur les murs et les tableaux, dans les maisons et dans les chemins, aussi bien l'image de notre Seigneur, Dieu et Sauveur, Jésus-Christ, que celle de notre Dame, la toute pure et sainte Mère de Dieu, des saints anges, de tous les saints et des justes. " Article #1161, p. 309Cette doctrine vient donc des " saints Pères " et de la " tradition de l'Eglise catholique ". Et on essaye de vous faire croire que ces " saints Pères " ont été " divinement inspirés " de violer la Parole de Dieu ! Pouvez-vous l'accepter ? Le psalmiste nous en dit encore davantage sur le sujet :" Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n'entendent point, elles n'ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles. " Psaume 135.15-18En d'autres termes, de même que les idoles sont sourdes et muettes, de même ceux qui se confient en elles sont privés de leur capacité de compréhension.C'est la mise en garde d'un Dieu aimant et plein de compassion.ConclusionL'église catholique prétend que les idoles "stimulent la prière" (cf Article #1162, p. 309) et nous " révèlent l'homme << à l'image de Dieu >> " (cf Article #1161, p. 308) ... mais Dieu en interdit très clairement la dévotion.Qui croirez-vous ? " Vous ne vous ferez point d'idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle ; car je suis l'Éternel, votre Dieu. " Lévitique 26.1" Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. " Marc 7.6-8 * Attention ! Nous ne considérons nullement le Petit Robert comme un ouvrage inspiré ! Il est simplement une des références dans la bonne compréhension de la langue française...Tu ne te feras pas de statue, ni d'image... Tu ne te prosterneras pas devant ces idoles et tu ne leur rendra pas de culte; car .. je suis un Dieu à la passion jalouseLa Bible, Exode 20.4-5
Les images qui représentent Jésus-Christ et les statues de Jésus, ne sont pas biblique. C'est condamné par Dieu, c'est de l'idolâtrie, l'esprit désobéissant,  démoniaque et diabolique. Tout ce que je peux vous dire ce n'est pas  le vrai Jésus de la Bible c'est le faut, c'est le diable déguisé en Jésus-Christ, de l'image et les statues, pour mieux tromper les gens, le diable se déguise en ange de lumière et il est démasqué. Le vrai Jésus de la Bible c'est uniquement la Parole de Dieu et de se nourrir seulement de son évangile. Lisez versets vous allez comprendre. Deuteroneme 27 v 15. Deuteroneme 4 v 15 à 19. Le Diable se déguise en ange de lumière, nous voyons ses oeuvres  dans les religions qui ne sont pas véritablement fondés selon la bible.   . Corinthiens 11. 13 à 15 Apocalypse 12. 7 à 12 Galates 1 v 6 à 9 Apocalypse 2. 12 à 16 Apocalypse 2. 24 - 25 Jean 14 v 21 à 24 Jean 8 v 30 à 47 Luc 4 v 8 Apocalypse 22 v 11 à  16. Les doctrines du catholicisme romain au travers de la Bible : Vénérer les statuesLe chrétien doit-il vénérer les statues ?Le catéchisme demande à tous les catholiques de "vénérer" des statues et des images du Christ, de Marie, etc. Citation de l’Eglise Catholique Romaine" Les saintes images, présentes dans nos églises et dans nos maisons, sont destinées à éveiller et à nourrir notre foi dans le mystère du Christ. A travers l'Icône du Christ et de ses oeuvres de salut, c'est Lui que nous adorons. A travers les saintes images de la sainte Mère de Dieu, des anges et des saints, nous vénérons les personnes qui y sont représentées." Article #1192, p. 316[ Il nous semble utile de donner ici quelques définitions tirées du Petit Robert * :•vénération : respect religieux fait d'adoration et de crainte.Synonymes : culte, dévotion•vénérer : Considérer avec le respect dû aux dieux, aux choses sacrées.Synonymes : adorer, honorer, révérer ]Quoi que ces statues soient censées faire ou représenter, une chose est certaine - elles transgressent les décrets de Dieu. En effet, le deuxième des dix commandements ordonne que : " Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. " Exode 20.4Dieu, par Sa Parole, ordonne encore :" Tu ne dresseras point des statues, qui sont en aversion à l'Éternel, ton Dieu. " Deutéronome 16.22La Bible en tire la conclusion que ceux qui possèdent ou ont fabriqué des statues sont corrompus :" Puisque vous n'avez vu aucune figure le jour où l'Éternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d'un homme ou d'une femme, ... " Deutéronome 4.15-16... Et encore ... :" Veillez sur vous, afin ... de ne point vous faire d'image taillée, de représentation quelconque, que l'Éternel, ton Dieu, t'ait défendue. ... Lorsque tu auras des enfants, et des enfants de tes enfants, et que vous serez depuis longtemps dans le pays, si vous vous corrompez, si vous faites des images taillées, des représentations de quoi que ce soit, si vous faites ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, votre Dieu, pour l'irriter, ... " Deutéronome 4.23-25La Parole de Dieu défend expressément au peuple de s'incliner devant des statues. Il est pourtant courant de voir des fidèles accomplir ce geste dans les églises catholiques.Quand vous voyez le pape s'incliner devant une statue de Marie, pensez à ce verset des Saintes Ecritures :" Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, ... Tu ne te prosterneras point devant elles " Exode 20.5Dans le Nouveau Testament, l'apôtre Paul explique pourquoi Dieu est si inflexible au sujet des idoles :" Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. " 1 Corinthiens 10.19-20Derrière chaque idole se trouve un démon, et Dieu ne veut pas que nous vénérions des démons. Il n'est donc pas étonnant que Dieu interdise les idoles :" L'Éternel parla à Moïse, et dit : Parle à toute l'assemblée des enfants d'Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, l'Éternel, votre Dieu. Je suis l'Éternel, votre Dieu. Vous ne vous tournerez point vers les idoles, et vous ne vous ferez point des dieux de fonte. " Lévitique 19.4Dieu haït l'idolâtrie :" Maintenant, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas avoir des relations avec quelqu'un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. " 1 Corinthiens 5.11Dieu déclare qu'un idolâtre n'entrera pas dans le Royaume des Cieux :" Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. " Éphésiens 5.5-6L'église catholique ne vous a-t-elle pas séduit sur ce sujet ?Origine de la doctrineLe catholicisme n'essaie même pas de prétendre que cette doctrine vient de Dieu :" Suivant la doctrine divinement inspirée de nos saints Pères et la tradition de l'Eglise catholique, dont nous savons qu'elle est la tradition de l'Esprit Saint qui habite en elle, nous définissons en toute certitude et justesse que les vénérables et saintes images, tout comme les représentations de la croix précieuse et vivifiante, qu'elles soient peintes, en mosaïque ou de quelque autre matière appropriée, doivent être placées dans les saintes églises de Dieu, sur les ustensiles et vêtements sacrés, sur les murs et les tableaux, dans les maisons et dans les chemins, aussi bien l'image de notre Seigneur, Dieu et Sauveur, Jésus-Christ, que celle de notre Dame, la toute pure et sainte Mère de Dieu, des saints anges, de tous les saints et des justes. " Article #1161, p. 309Cette doctrine vient donc des " saints Pères " et de la " tradition de l'Eglise catholique ". Et on essaye de vous faire croire que ces " saints Pères " ont été " divinement inspirés " de violer la Parole de Dieu ! Pouvez-vous l'accepter ? Le psalmiste nous en dit encore davantage sur le sujet :" Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n'entendent point, elles n'ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles. " Psaume 135.15-18En d'autres termes, de même que les idoles sont sourdes et muettes, de même ceux qui se confient en elles sont privés de leur capacité de compréhension.C'est la mise en garde d'un Dieu aimant et plein de compassion.ConclusionL'église catholique prétend que les idoles "stimulent la prière" (cf Article #1162, p. 309) et nous " révèlent l'homme << à l'image de Dieu >> " (cf Article #1161, p. 308) ... mais Dieu en interdit très clairement la dévotion.Qui croirez-vous ? " Vous ne vous ferez point d'idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle ; car je suis l'Éternel, votre Dieu. " Lévitique 26.1" Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. " Marc 7.6-8 * Attention ! Nous ne considérons nullement le Petit Robert comme un ouvrage inspiré ! Il est simplement une des références dans la bonne compréhension de la langue française...Tu ne te feras pas de statue, ni d'image... Tu ne te prosterneras pas devant ces idoles et tu ne leur rendra pas de culte; car .. je suis un Dieu à la passion jalouseLa Bible, Exode 20.4-5
Les images qui représentent Jésus-Christ et les statues de Jésus, ne sont pas biblique. C'est condamné par Dieu, c'est de l'idolâtrie, l'esprit désobéissant,  démoniaque et diabolique. Tout ce que je peux vous dire ce n'est pas  le vrai Jésus de la Bible c'est le faut, c'est le diable déguisé en Jésus-Christ, de l'image et les statues, pour mieux tromper les gens, le diable se déguise en ange de lumière et il est démasqué. Le vrai Jésus de la Bible c'est uniquement la Parole de Dieu et de se nourrir seulement de son évangile. Lisez versets vous allez comprendre. Deuteroneme 27 v 15. Deuteroneme 4 v 15 à 19. Le Diable se déguise en ange de lumière, nous voyons ses oeuvres  dans les religions qui ne sont pas véritablement fondés selon la bible.   . Corinthiens 11. 13 à 15 Apocalypse 12. 7 à 12 Galates 1 v 6 à 9 Apocalypse 2. 12 à 16 Apocalypse 2. 24 - 25 Jean 14 v 21 à 24 Jean 8 v 30 à 47 Luc 4 v 8 Apocalypse 22 v 11 à  16. Les doctrines du catholicisme romain au travers de la Bible : Vénérer les statuesLe chrétien doit-il vénérer les statues ?Le catéchisme demande à tous les catholiques de "vénérer" des statues et des images du Christ, de Marie, etc. Citation de l’Eglise Catholique Romaine" Les saintes images, présentes dans nos églises et dans nos maisons, sont destinées à éveiller et à nourrir notre foi dans le mystère du Christ. A travers l'Icône du Christ et de ses oeuvres de salut, c'est Lui que nous adorons. A travers les saintes images de la sainte Mère de Dieu, des anges et des saints, nous vénérons les personnes qui y sont représentées." Article #1192, p. 316[ Il nous semble utile de donner ici quelques définitions tirées du Petit Robert * :•vénération : respect religieux fait d'adoration et de crainte.Synonymes : culte, dévotion•vénérer : Considérer avec le respect dû aux dieux, aux choses sacrées.Synonymes : adorer, honorer, révérer ]Quoi que ces statues soient censées faire ou représenter, une chose est certaine - elles transgressent les décrets de Dieu. En effet, le deuxième des dix commandements ordonne que : " Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. " Exode 20.4Dieu, par Sa Parole, ordonne encore :" Tu ne dresseras point des statues, qui sont en aversion à l'Éternel, ton Dieu. " Deutéronome 16.22La Bible en tire la conclusion que ceux qui possèdent ou ont fabriqué des statues sont corrompus :" Puisque vous n'avez vu aucune figure le jour où l'Éternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d'un homme ou d'une femme, ... " Deutéronome 4.15-16... Et encore ... :" Veillez sur vous, afin ... de ne point vous faire d'image taillée, de représentation quelconque, que l'Éternel, ton Dieu, t'ait défendue. ... Lorsque tu auras des enfants, et des enfants de tes enfants, et que vous serez depuis longtemps dans le pays, si vous vous corrompez, si vous faites des images taillées, des représentations de quoi que ce soit, si vous faites ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, votre Dieu, pour l'irriter, ... " Deutéronome 4.23-25La Parole de Dieu défend expressément au peuple de s'incliner devant des statues. Il est pourtant courant de voir des fidèles accomplir ce geste dans les églises catholiques.Quand vous voyez le pape s'incliner devant une statue de Marie, pensez à ce verset des Saintes Ecritures :" Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, ... Tu ne te prosterneras point devant elles " Exode 20.5Dans le Nouveau Testament, l'apôtre Paul explique pourquoi Dieu est si inflexible au sujet des idoles :" Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. " 1 Corinthiens 10.19-20Derrière chaque idole se trouve un démon, et Dieu ne veut pas que nous vénérions des démons. Il n'est donc pas étonnant que Dieu interdise les idoles :" L'Éternel parla à Moïse, et dit : Parle à toute l'assemblée des enfants d'Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, l'Éternel, votre Dieu. Je suis l'Éternel, votre Dieu. Vous ne vous tournerez point vers les idoles, et vous ne vous ferez point des dieux de fonte. " Lévitique 19.4Dieu haït l'idolâtrie :" Maintenant, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas avoir des relations avec quelqu'un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. " 1 Corinthiens 5.11Dieu déclare qu'un idolâtre n'entrera pas dans le Royaume des Cieux :" Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. " Éphésiens 5.5-6L'église catholique ne vous a-t-elle pas séduit sur ce sujet ?Origine de la doctrineLe catholicisme n'essaie même pas de prétendre que cette doctrine vient de Dieu :" Suivant la doctrine divinement inspirée de nos saints Pères et la tradition de l'Eglise catholique, dont nous savons qu'elle est la tradition de l'Esprit Saint qui habite en elle, nous définissons en toute certitude et justesse que les vénérables et saintes images, tout comme les représentations de la croix précieuse et vivifiante, qu'elles soient peintes, en mosaïque ou de quelque autre matière appropriée, doivent être placées dans les saintes églises de Dieu, sur les ustensiles et vêtements sacrés, sur les murs et les tableaux, dans les maisons et dans les chemins, aussi bien l'image de notre Seigneur, Dieu et Sauveur, Jésus-Christ, que celle de notre Dame, la toute pure et sainte Mère de Dieu, des saints anges, de tous les saints et des justes. " Article #1161, p. 309Cette doctrine vient donc des " saints Pères " et de la " tradition de l'Eglise catholique ". Et on essaye de vous faire croire que ces " saints Pères " ont été " divinement inspirés " de violer la Parole de Dieu ! Pouvez-vous l'accepter ? Le psalmiste nous en dit encore davantage sur le sujet :" Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n'entendent point, elles n'ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles. " Psaume 135.15-18En d'autres termes, de même que les idoles sont sourdes et muettes, de même ceux qui se confient en elles sont privés de leur capacité de compréhension.C'est la mise en garde d'un Dieu aimant et plein de compassion.ConclusionL'église catholique prétend que les idoles "stimulent la prière" (cf Article #1162, p. 309) et nous " révèlent l'homme << à l'image de Dieu >> " (cf Article #1161, p. 308) ... mais Dieu en interdit très clairement la dévotion.Qui croirez-vous ? " Vous ne vous ferez point d'idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle ; car je suis l'Éternel, votre Dieu. " Lévitique 26.1" Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. " Marc 7.6-8 * Attention ! Nous ne considérons nullement le Petit Robert comme un ouvrage inspiré ! Il est simplement une des références dans la bonne compréhension de la langue française...Tu ne te feras pas de statue, ni d'image... Tu ne te prosterneras pas devant ces idoles et tu ne leur rendra pas de culte; car .. je suis un Dieu à la passion jalouseLa Bible, Exode 20.4-5
Les images qui représentent Jésus-Christ et les statues de Jésus, ne sont pas biblique. C'est condamné par Dieu, c'est de l'idolâtrie, l'esprit désobéissant,  démoniaque et diabolique. Tout ce que je peux vous dire ce n'est pas  le vrai Jésus de la Bible c'est le faut, c'est le diable déguisé en Jésus-Christ, de l'image et les statues, pour mieux tromper les gens, le diable se déguise en ange de lumière et il est démasqué. Le vrai Jésus de la Bible c'est uniquement la Parole de Dieu et de se nourrir seulement de son évangile. Lisez versets vous allez comprendre. Deuteroneme 27 v 15. Deuteroneme 4 v 15 à 19. Le Diable se déguise en ange de lumière, nous voyons ses oeuvres  dans les religions qui ne sont pas véritablement fondés selon la bible.   . Corinthiens 11. 13 à 15 Apocalypse 12. 7 à 12 Galates 1 v 6 à 9 Apocalypse 2. 12 à 16 Apocalypse 2. 24 - 25 Jean 14 v 21 à 24 Jean 8 v 30 à 47 Luc 4 v 8 Apocalypse 22 v 11 à  16. Les doctrines du catholicisme romain au travers de la Bible : Vénérer les statuesLe chrétien doit-il vénérer les statues ?Le catéchisme demande à tous les catholiques de "vénérer" des statues et des images du Christ, de Marie, etc. Citation de l’Eglise Catholique Romaine" Les saintes images, présentes dans nos églises et dans nos maisons, sont destinées à éveiller et à nourrir notre foi dans le mystère du Christ. A travers l'Icône du Christ et de ses oeuvres de salut, c'est Lui que nous adorons. A travers les saintes images de la sainte Mère de Dieu, des anges et des saints, nous vénérons les personnes qui y sont représentées." Article #1192, p. 316[ Il nous semble utile de donner ici quelques définitions tirées du Petit Robert * :•vénération : respect religieux fait d'adoration et de crainte.Synonymes : culte, dévotion•vénérer : Considérer avec le respect dû aux dieux, aux choses sacrées.Synonymes : adorer, honorer, révérer ]Quoi que ces statues soient censées faire ou représenter, une chose est certaine - elles transgressent les décrets de Dieu. En effet, le deuxième des dix commandements ordonne que : " Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. " Exode 20.4Dieu, par Sa Parole, ordonne encore :" Tu ne dresseras point des statues, qui sont en aversion à l'Éternel, ton Dieu. " Deutéronome 16.22La Bible en tire la conclusion que ceux qui possèdent ou ont fabriqué des statues sont corrompus :" Puisque vous n'avez vu aucune figure le jour où l'Éternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d'un homme ou d'une femme, ... " Deutéronome 4.15-16... Et encore ... :" Veillez sur vous, afin ... de ne point vous faire d'image taillée, de représentation quelconque, que l'Éternel, ton Dieu, t'ait défendue. ... Lorsque tu auras des enfants, et des enfants de tes enfants, et que vous serez depuis longtemps dans le pays, si vous vous corrompez, si vous faites des images taillées, des représentations de quoi que ce soit, si vous faites ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, votre Dieu, pour l'irriter, ... " Deutéronome 4.23-25La Parole de Dieu défend expressément au peuple de s'incliner devant des statues. Il est pourtant courant de voir des fidèles accomplir ce geste dans les églises catholiques.Quand vous voyez le pape s'incliner devant une statue de Marie, pensez à ce verset des Saintes Ecritures :" Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, ... Tu ne te prosterneras point devant elles " Exode 20.5Dans le Nouveau Testament, l'apôtre Paul explique pourquoi Dieu est si inflexible au sujet des idoles :" Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. " 1 Corinthiens 10.19-20Derrière chaque idole se trouve un démon, et Dieu ne veut pas que nous vénérions des démons. Il n'est donc pas étonnant que Dieu interdise les idoles :" L'Éternel parla à Moïse, et dit : Parle à toute l'assemblée des enfants d'Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, l'Éternel, votre Dieu. Je suis l'Éternel, votre Dieu. Vous ne vous tournerez point vers les idoles, et vous ne vous ferez point des dieux de fonte. " Lévitique 19.4Dieu haït l'idolâtrie :" Maintenant, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas avoir des relations avec quelqu'un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. " 1 Corinthiens 5.11Dieu déclare qu'un idolâtre n'entrera pas dans le Royaume des Cieux :" Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. " Éphésiens 5.5-6L'église catholique ne vous a-t-elle pas séduit sur ce sujet ?Origine de la doctrineLe catholicisme n'essaie même pas de prétendre que cette doctrine vient de Dieu :" Suivant la doctrine divinement inspirée de nos saints Pères et la tradition de l'Eglise catholique, dont nous savons qu'elle est la tradition de l'Esprit Saint qui habite en elle, nous définissons en toute certitude et justesse que les vénérables et saintes images, tout comme les représentations de la croix précieuse et vivifiante, qu'elles soient peintes, en mosaïque ou de quelque autre matière appropriée, doivent être placées dans les saintes églises de Dieu, sur les ustensiles et vêtements sacrés, sur les murs et les tableaux, dans les maisons et dans les chemins, aussi bien l'image de notre Seigneur, Dieu et Sauveur, Jésus-Christ, que celle de notre Dame, la toute pure et sainte Mère de Dieu, des saints anges, de tous les saints et des justes. " Article #1161, p. 309Cette doctrine vient donc des " saints Pères " et de la " tradition de l'Eglise catholique ". Et on essaye de vous faire croire que ces " saints Pères " ont été " divinement inspirés " de violer la Parole de Dieu ! Pouvez-vous l'accepter ? Le psalmiste nous en dit encore davantage sur le sujet :" Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n'entendent point, elles n'ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles. " Psaume 135.15-18En d'autres termes, de même que les idoles sont sourdes et muettes, de même ceux qui se confient en elles sont privés de leur capacité de compréhension.C'est la mise en garde d'un Dieu aimant et plein de compassion.ConclusionL'église catholique prétend que les idoles "stimulent la prière" (cf Article #1162, p. 309) et nous " révèlent l'homme << à l'image de Dieu >> " (cf Article #1161, p. 308) ... mais Dieu en interdit très clairement la dévotion.Qui croirez-vous ? " Vous ne vous ferez point d'idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle ; car je suis l'Éternel, votre Dieu. " Lévitique 26.1" Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. " Marc 7.6-8 * Attention ! Nous ne considérons nullement le Petit Robert comme un ouvrage inspiré ! Il est simplement une des références dans la bonne compréhension de la langue française...Tu ne te feras pas de statue, ni d'image... Tu ne te prosterneras pas devant ces idoles et tu ne leur rendra pas de culte; car .. je suis un Dieu à la passion jalouseLa Bible, Exode 20.4-5
Les images qui représentent Jésus-Christ et les statues de Jésus, ne sont pas biblique. C'est condamné par Dieu, c'est de l'idolâtrie, l'esprit désobéissant,  démoniaque et diabolique. Tout ce que je peux vous dire ce n'est pas  le vrai Jésus de la Bible c'est le faut, c'est le diable déguisé en Jésus-Christ, de l'image et les statues, pour mieux tromper les gens, le diable se déguise en ange de lumière et il est démasqué. Le vrai Jésus de la Bible c'est uniquement la Parole de Dieu et de se nourrir seulement de son évangile. Lisez versets vous allez comprendre. Deuteroneme 27 v 15. Deuteroneme 4 v 15 à 19. Le Diable se déguise en ange de lumière, nous voyons ses oeuvres  dans les religions qui ne sont pas véritablement fondés selon la bible.   . Corinthiens 11. 13 à 15 Apocalypse 12. 7 à 12 Galates 1 v 6 à 9 Apocalypse 2. 12 à 16 Apocalypse 2. 24 - 25 Jean 14 v 21 à 24 Jean 8 v 30 à 47 Luc 4 v 8 Apocalypse 22 v 11 à  16. Les doctrines du catholicisme romain au travers de la Bible : Vénérer les statuesLe chrétien doit-il vénérer les statues ?Le catéchisme demande à tous les catholiques de "vénérer" des statues et des images du Christ, de Marie, etc. Citation de l’Eglise Catholique Romaine" Les saintes images, présentes dans nos églises et dans nos maisons, sont destinées à éveiller et à nourrir notre foi dans le mystère du Christ. A travers l'Icône du Christ et de ses oeuvres de salut, c'est Lui que nous adorons. A travers les saintes images de la sainte Mère de Dieu, des anges et des saints, nous vénérons les personnes qui y sont représentées." Article #1192, p. 316[ Il nous semble utile de donner ici quelques définitions tirées du Petit Robert * :•vénération : respect religieux fait d'adoration et de crainte.Synonymes : culte, dévotion•vénérer : Considérer avec le respect dû aux dieux, aux choses sacrées.Synonymes : adorer, honorer, révérer ]Quoi que ces statues soient censées faire ou représenter, une chose est certaine - elles transgressent les décrets de Dieu. En effet, le deuxième des dix commandements ordonne que : " Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. " Exode 20.4Dieu, par Sa Parole, ordonne encore :" Tu ne dresseras point des statues, qui sont en aversion à l'Éternel, ton Dieu. " Deutéronome 16.22La Bible en tire la conclusion que ceux qui possèdent ou ont fabriqué des statues sont corrompus :" Puisque vous n'avez vu aucune figure le jour où l'Éternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d'un homme ou d'une femme, ... " Deutéronome 4.15-16... Et encore ... :" Veillez sur vous, afin ... de ne point vous faire d'image taillée, de représentation quelconque, que l'Éternel, ton Dieu, t'ait défendue. ... Lorsque tu auras des enfants, et des enfants de tes enfants, et que vous serez depuis longtemps dans le pays, si vous vous corrompez, si vous faites des images taillées, des représentations de quoi que ce soit, si vous faites ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, votre Dieu, pour l'irriter, ... " Deutéronome 4.23-25La Parole de Dieu défend expressément au peuple de s'incliner devant des statues. Il est pourtant courant de voir des fidèles accomplir ce geste dans les églises catholiques.Quand vous voyez le pape s'incliner devant une statue de Marie, pensez à ce verset des Saintes Ecritures :" Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, ... Tu ne te prosterneras point devant elles " Exode 20.5Dans le Nouveau Testament, l'apôtre Paul explique pourquoi Dieu est si inflexible au sujet des idoles :" Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. " 1 Corinthiens 10.19-20Derrière chaque idole se trouve un démon, et Dieu ne veut pas que nous vénérions des démons. Il n'est donc pas étonnant que Dieu interdise les idoles :" L'Éternel parla à Moïse, et dit : Parle à toute l'assemblée des enfants d'Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, l'Éternel, votre Dieu. Je suis l'Éternel, votre Dieu. Vous ne vous tournerez point vers les idoles, et vous ne vous ferez point des dieux de fonte. " Lévitique 19.4Dieu haït l'idolâtrie :" Maintenant, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas avoir des relations avec quelqu'un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. " 1 Corinthiens 5.11Dieu déclare qu'un idolâtre n'entrera pas dans le Royaume des Cieux :" Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. " Éphésiens 5.5-6L'église catholique ne vous a-t-elle pas séduit sur ce sujet ?Origine de la doctrineLe catholicisme n'essaie même pas de prétendre que cette doctrine vient de Dieu :" Suivant la doctrine divinement inspirée de nos saints Pères et la tradition de l'Eglise catholique, dont nous savons qu'elle est la tradition de l'Esprit Saint qui habite en elle, nous définissons en toute certitude et justesse que les vénérables et saintes images, tout comme les représentations de la croix précieuse et vivifiante, qu'elles soient peintes, en mosaïque ou de quelque autre matière appropriée, doivent être placées dans les saintes églises de Dieu, sur les ustensiles et vêtements sacrés, sur les murs et les tableaux, dans les maisons et dans les chemins, aussi bien l'image de notre Seigneur, Dieu et Sauveur, Jésus-Christ, que celle de notre Dame, la toute pure et sainte Mère de Dieu, des saints anges, de tous les saints et des justes. " Article #1161, p. 309Cette doctrine vient donc des " saints Pères " et de la " tradition de l'Eglise catholique ". Et on essaye de vous faire croire que ces " saints Pères " ont été " divinement inspirés " de violer la Parole de Dieu ! Pouvez-vous l'accepter ? Le psalmiste nous en dit encore davantage sur le sujet :" Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n'entendent point, elles n'ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles. " Psaume 135.15-18En d'autres termes, de même que les idoles sont sourdes et muettes, de même ceux qui se confient en elles sont privés de leur capacité de compréhension.C'est la mise en garde d'un Dieu aimant et plein de compassion.ConclusionL'église catholique prétend que les idoles "stimulent la prière" (cf Article #1162, p. 309) et nous " révèlent l'homme << à l'image de Dieu >> " (cf Article #1161, p. 308) ... mais Dieu en interdit très clairement la dévotion.Qui croirez-vous ? " Vous ne vous ferez point d'idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle ; car je suis l'Éternel, votre Dieu. " Lévitique 26.1" Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. " Marc 7.6-8 * Attention ! Nous ne considérons nullement le Petit Robert comme un ouvrage inspiré ! Il est simplement une des références dans la bonne compréhension de la langue française...Tu ne te feras pas de statue, ni d'image... Tu ne te prosterneras pas devant ces idoles et tu ne leur rendra pas de culte; car .. je suis un Dieu à la passion jalouseLa Bible, Exode 20.4-5
Les images qui représentent Jésus-Christ et les statues de Jésus, ne sont pas biblique. C'est condamné par Dieu, c'est de l'idolâtrie, l'esprit désobéissant,  démoniaque et diabolique. Tout ce que je peux vous dire ce n'est pas  le vrai Jésus de la Bible c'est le faut, c'est le diable déguisé en Jésus-Christ, de l'image et les statues, pour mieux tromper les gens, le diable se déguise en ange de lumière et il est démasqué. Le vrai Jésus de la Bible c'est uniquement la Parole de Dieu et de se nourrir seulement de son évangile. Lisez versets vous allez comprendre. Deuteroneme 27 v 15. Deuteroneme 4 v 15 à 19. Le Diable se déguise en ange de lumière, nous voyons ses oeuvres  dans les religions qui ne sont pas véritablement fondés selon la bible.   . Corinthiens 11. 13 à 15 Apocalypse 12. 7 à 12 Galates 1 v 6 à 9 Apocalypse 2. 12 à 16 Apocalypse 2. 24 - 25 Jean 14 v 21 à 24 Jean 8 v 30 à 47 Luc 4 v 8 Apocalypse 22 v 11 à  16. Les doctrines du catholicisme romain au travers de la Bible : Vénérer les statuesLe chrétien doit-il vénérer les statues ?Le catéchisme demande à tous les catholiques de "vénérer" des statues et des images du Christ, de Marie, etc. Citation de l’Eglise Catholique Romaine" Les saintes images, présentes dans nos églises et dans nos maisons, sont destinées à éveiller et à nourrir notre foi dans le mystère du Christ. A travers l'Icône du Christ et de ses oeuvres de salut, c'est Lui que nous adorons. A travers les saintes images de la sainte Mère de Dieu, des anges et des saints, nous vénérons les personnes qui y sont représentées." Article #1192, p. 316[ Il nous semble utile de donner ici quelques définitions tirées du Petit Robert * :•vénération : respect religieux fait d'adoration et de crainte.Synonymes : culte, dévotion•vénérer : Considérer avec le respect dû aux dieux, aux choses sacrées.Synonymes : adorer, honorer, révérer ]Quoi que ces statues soient censées faire ou représenter, une chose est certaine - elles transgressent les décrets de Dieu. En effet, le deuxième des dix commandements ordonne que : " Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. " Exode 20.4Dieu, par Sa Parole, ordonne encore :" Tu ne dresseras point des statues, qui sont en aversion à l'Éternel, ton Dieu. " Deutéronome 16.22La Bible en tire la conclusion que ceux qui possèdent ou ont fabriqué des statues sont corrompus :" Puisque vous n'avez vu aucune figure le jour où l'Éternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d'un homme ou d'une femme, ... " Deutéronome 4.15-16... Et encore ... :" Veillez sur vous, afin ... de ne point vous faire d'image taillée, de représentation quelconque, que l'Éternel, ton Dieu, t'ait défendue. ... Lorsque tu auras des enfants, et des enfants de tes enfants, et que vous serez depuis longtemps dans le pays, si vous vous corrompez, si vous faites des images taillées, des représentations de quoi que ce soit, si vous faites ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, votre Dieu, pour l'irriter, ... " Deutéronome 4.23-25La Parole de Dieu défend expressément au peuple de s'incliner devant des statues. Il est pourtant courant de voir des fidèles accomplir ce geste dans les églises catholiques.Quand vous voyez le pape s'incliner devant une statue de Marie, pensez à ce verset des Saintes Ecritures :" Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, ... Tu ne te prosterneras point devant elles " Exode 20.5Dans le Nouveau Testament, l'apôtre Paul explique pourquoi Dieu est si inflexible au sujet des idoles :" Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. " 1 Corinthiens 10.19-20Derrière chaque idole se trouve un démon, et Dieu ne veut pas que nous vénérions des démons. Il n'est donc pas étonnant que Dieu interdise les idoles :" L'Éternel parla à Moïse, et dit : Parle à toute l'assemblée des enfants d'Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, l'Éternel, votre Dieu. Je suis l'Éternel, votre Dieu. Vous ne vous tournerez point vers les idoles, et vous ne vous ferez point des dieux de fonte. " Lévitique 19.4Dieu haït l'idolâtrie :" Maintenant, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas avoir des relations avec quelqu'un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. " 1 Corinthiens 5.11Dieu déclare qu'un idolâtre n'entrera pas dans le Royaume des Cieux :" Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. " Éphésiens 5.5-6L'église catholique ne vous a-t-elle pas séduit sur ce sujet ?Origine de la doctrineLe catholicisme n'essaie même pas de prétendre que cette doctrine vient de Dieu :" Suivant la doctrine divinement inspirée de nos saints Pères et la tradition de l'Eglise catholique, dont nous savons qu'elle est la tradition de l'Esprit Saint qui habite en elle, nous définissons en toute certitude et justesse que les vénérables et saintes images, tout comme les représentations de la croix précieuse et vivifiante, qu'elles soient peintes, en mosaïque ou de quelque autre matière appropriée, doivent être placées dans les saintes églises de Dieu, sur les ustensiles et vêtements sacrés, sur les murs et les tableaux, dans les maisons et dans les chemins, aussi bien l'image de notre Seigneur, Dieu et Sauveur, Jésus-Christ, que celle de notre Dame, la toute pure et sainte Mère de Dieu, des saints anges, de tous les saints et des justes. " Article #1161, p. 309Cette doctrine vient donc des " saints Pères " et de la " tradition de l'Eglise catholique ". Et on essaye de vous faire croire que ces " saints Pères " ont été " divinement inspirés " de violer la Parole de Dieu ! Pouvez-vous l'accepter ? Le psalmiste nous en dit encore davantage sur le sujet :" Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n'entendent point, elles n'ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles. " Psaume 135.15-18En d'autres termes, de même que les idoles sont sourdes et muettes, de même ceux qui se confient en elles sont privés de leur capacité de compréhension.C'est la mise en garde d'un Dieu aimant et plein de compassion.ConclusionL'église catholique prétend que les idoles "stimulent la prière" (cf Article #1162, p. 309) et nous " révèlent l'homme << à l'image de Dieu >> " (cf Article #1161, p. 308) ... mais Dieu en interdit très clairement la dévotion.Qui croirez-vous ? " Vous ne vous ferez point d'idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle ; car je suis l'Éternel, votre Dieu. " Lévitique 26.1" Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. " Marc 7.6-8 * Attention ! Nous ne considérons nullement le Petit Robert comme un ouvrage inspiré ! Il est simplement une des références dans la bonne compréhension de la langue française...Tu ne te feras pas de statue, ni d'image... Tu ne te prosterneras pas devant ces idoles et tu ne leur rendra pas de culte; car .. je suis un Dieu à la passion jalouseLa Bible, Exode 20.4-5

Les images qui représentent Jésus-Christ et les statues de Jésus, ne sont pas biblique. C’est condamné par Dieu, c’est de l’idolâtrie, l’esprit désobéissant, démoniaque et diabolique. Tout ce que je peux vous dire ce n’est pas le vrai Jésus de la Bible c’est le faut, c’est le diable déguisé en Jésus-Christ, de l’image et les statues, pour mieux tromper les gens, le diable se déguise en ange de lumière et il est démasqué. Le vrai Jésus de la Bible c’est uniquement la Parole de Dieu et de se nourrir seulement de son évangile. Lisez versets vous allez comprendre. Deuteroneme 27 v 15. Deuteroneme 4 v 15 à 19. Le Diable se déguise en ange de lumière, nous voyons ses oeuvres dans les religions qui ne sont pas véritablement fondés selon la bible. . Corinthiens 11. 13 à 15 Apocalypse 12. 7 à 12 Galates 1 v 6 à 9 Apocalypse 2. 12 à 16 Apocalypse 2. 24 – 25 Jean 14 v 21 à 24 Jean 8 v 30 à 47 Luc 4 v 8 Apocalypse 22 v 11 à 16. Les doctrines du catholicisme romain au travers de la Bible : Vénérer les statuesLe chrétien doit-il vénérer les statues ?Le catéchisme demande à tous les catholiques de « vénérer » des statues et des images du Christ, de Marie, etc. Citation de l’Eglise Catholique Romaine » Les saintes images, présentes dans nos églises et dans nos maisons, sont destinées à éveiller et à nourrir notre foi dans le mystère du Christ. A travers l’Icône du Christ et de ses oeuvres de salut, c’est Lui que nous adorons. A travers les saintes images de la sainte Mère de Dieu, des anges et des saints, nous vénérons les personnes qui y sont représentées. » Article #1192, p. 316[ Il nous semble utile de donner ici quelques définitions tirées du Petit Robert * :•vénération : respect religieux fait d'adoration et de crainte.Synonymes : culte, dévotion•vénérer : Considérer avec le respect dû aux dieux, aux choses sacrées.Synonymes : adorer, honorer, révérer ]Quoi que ces statues soient censées faire ou représenter, une chose est certaine – elles transgressent les décrets de Dieu. En effet, le deuxième des dix commandements ordonne que :  » Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.  » Exode 20.4Dieu, par Sa Parole, ordonne encore : » Tu ne dresseras point des statues, qui sont en aversion à l’Éternel, ton Dieu.  » Deutéronome 16.22La Bible en tire la conclusion que ceux qui possèdent ou ont fabriqué des statues sont corrompus : » Puisque vous n’avez vu aucune figure le jour où l’Éternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d’un homme ou d’une femme, …  » Deutéronome 4.15-16… Et encore … : » Veillez sur vous, afin … de ne point vous faire d’image taillée, de représentation quelconque, que l’Éternel, ton Dieu, t’ait défendue. … Lorsque tu auras des enfants, et des enfants de tes enfants, et que vous serez depuis longtemps dans le pays, si vous vous corrompez, si vous faites des images taillées, des représentations de quoi que ce soit, si vous faites ce qui est mal aux yeux de l’Éternel, votre Dieu, pour l’irriter, …  » Deutéronome 4.23-25La Parole de Dieu défend expressément au peuple de s’incliner devant des statues. Il est pourtant courant de voir des fidèles accomplir ce geste dans les églises catholiques.Quand vous voyez le pape s’incliner devant une statue de Marie, pensez à ce verset des Saintes Ecritures : » Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, … Tu ne te prosterneras point devant elles  » Exode 20.5Dans le Nouveau Testament, l’apôtre Paul explique pourquoi Dieu est si inflexible au sujet des idoles : » Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu’une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu’on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons.  » 1 Corinthiens 10.19-20Derrière chaque idole se trouve un démon, et Dieu ne veut pas que nous vénérions des démons. Il n’est donc pas étonnant que Dieu interdise les idoles : » L’Éternel parla à Moïse, et dit : Parle à toute l’assemblée des enfants d’Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, l’Éternel, votre Dieu. Je suis l’Éternel, votre Dieu. Vous ne vous tournerez point vers les idoles, et vous ne vous ferez point des dieux de fonte.  » Lévitique 19.4Dieu haït l’idolâtrie : » Maintenant, ce que je vous ai écrit, c’est de ne pas avoir des relations avec quelqu’un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme.  » 1 Corinthiens 5.11Dieu déclare qu’un idolâtre n’entrera pas dans le Royaume des Cieux : » Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c’est-à-dire, idolâtre, n’a d’héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c’est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion.  » Éphésiens 5.5-6L’église catholique ne vous a-t-elle pas séduit sur ce sujet ?Origine de la doctrineLe catholicisme n’essaie même pas de prétendre que cette doctrine vient de Dieu : » Suivant la doctrine divinement inspirée de nos saints Pères et la tradition de l’Eglise catholique, dont nous savons qu’elle est la tradition de l’Esprit Saint qui habite en elle, nous définissons en toute certitude et justesse que les vénérables et saintes images, tout comme les représentations de la croix précieuse et vivifiante, qu’elles soient peintes, en mosaïque ou de quelque autre matière appropriée, doivent être placées dans les saintes églises de Dieu, sur les ustensiles et vêtements sacrés, sur les murs et les tableaux, dans les maisons et dans les chemins, aussi bien l’image de notre Seigneur, Dieu et Sauveur, Jésus-Christ, que celle de notre Dame, la toute pure et sainte Mère de Dieu, des saints anges, de tous les saints et des justes.  » Article #1161, p. 309Cette doctrine vient donc des  » saints Pères  » et de la  » tradition de l’Eglise catholique « . Et on essaye de vous faire croire que ces  » saints Pères  » ont été  » divinement inspirés  » de violer la Parole de Dieu ! Pouvez-vous l’accepter ? Le psalmiste nous en dit encore davantage sur le sujet : » Les idoles des nations sont de l’argent et de l’or, elles sont l’ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n’entendent point, elles n’ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles.  » Psaume 135.15-18En d’autres termes, de même que les idoles sont sourdes et muettes, de même ceux qui se confient en elles sont privés de leur capacité de compréhension.C’est la mise en garde d’un Dieu aimant et plein de compassion.ConclusionL’église catholique prétend que les idoles « stimulent la prière » (cf Article #1162, p. 309) et nous  » révèlent l’homme << à l’image de Dieu >>  » (cf Article #1161, p. 308) … mais Dieu en interdit très clairement la dévotion.Qui croirez-vous ?  » Vous ne vous ferez point d’idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle ; car je suis l’Éternel, votre Dieu.  » Lévitique 26.1″ Ce peuple m’honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C’est en vain qu’ils m’honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d’hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes.  » Marc 7.6-8 * Attention ! Nous ne considérons nullement le Petit Robert comme un ouvrage inspiré ! Il est simplement une des références dans la bonne compréhension de la langue française…Tu ne te feras pas de statue, ni d’image… Tu ne te prosterneras pas devant ces idoles et tu ne leur rendra pas de culte; car .. je suis un Dieu à la passion jalouseLa Bible, Exode 20.4-5

trans dans Partages et Enseignements

Exode 20.3 Tu n’auras pas d’autres dieux devant ma face. 20.4 Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. 20.5 Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l’Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent, 20.6 et qui fais miséricorde jusqu’en mille générations à ceux qui m’aiment et qui gardent mes commandements. 20.7 Tu ne prendras point le nom de l’Éternel, ton Dieu, en vain; car l’Éternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain. Voyez l’aspect du vrai Jésus de la Bible. Esaïe 53 v 2 Il s’est élevé devant lui comme une faible plante, Comme un rejeton qui sort d’une terre desséchée; Il n’avait ni beauté, ni éclat pour attirer nos regards, Et son aspect n’avait rien pour nous plaire. Par rapport au Jésus de l’image et les statues des catholiques. Même si la parole a été faite chair, il n’y a pas de raison de faire les images aux yeux bleus et des status. Le vrai Jésus de la Bible c’est la parole de Dieu uniquement. Jésus a dit celui qui a mes commandements et qui les garde, c’est celui qui m’aime ; et c’est lui qui m’aime sera aimé de mon père, je l’aimera ,et je me ferai connaître à lui. Jean 14 v 21

Exode 20.3  Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face. 20.4  Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. 20.5  Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l'Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent, 20.6  et qui fais miséricorde jusqu'en mille générations à ceux qui m'aiment et qui gardent mes commandements. 20.7  Tu ne prendras point le nom de l'Éternel, ton Dieu, en vain; car l'Éternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain.
Exode 20.3  Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face. 20.4  Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. 20.5  Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l'Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent, 20.6  et qui fais miséricorde jusqu'en mille générations à ceux qui m'aiment et qui gardent mes commandements. 20.7  Tu ne prendras point le nom de l'Éternel, ton Dieu, en vain; car l'Éternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain.
Exode 20.3  Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face. 20.4  Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. 20.5  Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l'Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent, 20.6  et qui fais miséricorde jusqu'en mille générations à ceux qui m'aiment et qui gardent mes commandements. 20.7  Tu ne prendras point le nom de l'Éternel, ton Dieu, en vain; car l'Éternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain.

Exode 20.3 Tu n’auras pas d’autres dieux devant ma face. 20.4 Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. 20.5 Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l’Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent, 20.6 et qui fais miséricorde jusqu’en mille générations à ceux qui m’aiment et qui gardent mes commandements. 20.7 Tu ne prendras point le nom de l’Éternel, ton Dieu, en vain; car l’Éternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain.

L’adoration des saints ou de Marie à travers d'une statue ou sans statue est-elle biblique  ?"Réponse :La Bible est absolument claire sur le fait que nous devons adorer Dieu seul. Les seuls cas où une personne a été adorée en dehors de Dieu dans la Bible concernent les faux dieux, c'est-à-dire Satan et ses démons. Tous ceux qui servent le Seigneur Dieu refusent l’adoration. Pierre et les apôtres ont refusé d’être adorés (Actes 10:25-26 ; 14:13-14). Les saints anges refusent d’être adorés (Apocalypse 19:10 ; 22:9). La réponse est toujours la même, "Adore Dieu !"Les Catholiques romains essaient de "contourner" ces principes bibliques clairs en affirmant qu’ils “n’adorent” pas Marie ou les saints, mais qu’ils ne font que les "vénérer". L’utilisation d’un terme différent ne change en rien l’essence de l’acte posé. Par définition, "vénérer" veut dire "considérer avec respect ou révérence." La Bible ne nous dit nulle part de vénérer quiconque d’autre que Dieu seul. Il n’y a rien de mal à respecter ces fidèles chrétiens qui nous ont précédé (voir Hébreux chapitre 11). Il n’y a rien de mal à honorer Marie en tant que la mère terrestre de Jésus. La Bible décrit Marie comme ayant reçu une "faveur immense" de Dieu (Luc 1:28, Bible anglaise King James). En même temps, il n’existe aucune instruction dans la Bible selon laquelle nous devrions vénérer ceux qui sont allés au Ciel. Nous devons suivre leur exemple, oui, mais les adorer, les révérer, ou les vénérer, non !Lorsqu’ils sont amenés à admettre qu’ils adorent en réalité Marie, les Catholiques soutiennent qu’ils adorent Dieu à travers elle, en louant la créature merveilleuse que Dieu a faite. Dans leur esprit, Marie est la plus belle et la plus merveilleuse créature de Dieu et, en la louant, ils louent sont créateur. Pour les Catholiques, cela revient à faire les éloges d’un artiste en louant sa sculpture ou son tableau. Le problème à ce niveau, c’est que Dieu défend explicitement de L’adorer à travers des choses créées. Nous ne devons nous prosterner devant et n’adorer aucune représentation de choses qui sont en haut dans les cieux et en bas sur la terre (Exode 20:4-5). Romains 1:25 est encore plus clair sur ce sujet, "eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !" Oui, Dieu a créé des choses merveilleuses et extraordinaires. Oui, Marie était une femme pieuse digne de notre respect. Non, nous ne devons absolument pas adorer Dieu "par procuration" en louant des choses (ou des personnes) qu’Il a créées. C’est de la pure idolâtrie.Les Catholiques "vénèrent" Marie et les saints, essentiellement en leur adressant des prières. Comme démontré dans l’article suivant, il est anti-biblique de prier quelqu’un d’autre en dehors de Dieu seul – prier Marie et les saints. Que l’on prie Marie et/ou les saints, ou que l’on sollicite leur intercession – aucune des deux pratiques n’est biblique. La prière est un acte d’adoration. Lorsque nous prions Dieu, nous admettons que nous avons besoin de Son secours. Adresser nos prières à quelqu’un d’autre en dehors de Dieu, c’est voler à Dieu la gloire qui Lui revient à Lui seul.Les Catholiques "vénèrent" également Marie et les saints en les représentant par des statues et des images. Beaucoup de Catholiques utilisent les images de Marie et/ou des saints comme des "objets porte-bonheur." Une lecture superficielle de la Bible révèle que cette pratique n’est que pure idolâtrie (Exode 20:4-6 ; 1 Corinthiens 12:12 ; 1 Jean 5:21). Le fait de réciter le rosaire est de l’idolâtrie. Le fait d’allumer des bougies devant une statue ou un portrait d’un saint est de l’idolâtrie. Le fait d’enterrer une statue de Joseph dans l’espoir de vendre votre maison (et d’innombrable autres pratiques catholiques) est de l’idolâtrie.Ce n’est pas une question de terminologie. Que la pratique soit décrite comme "adoration" ou "vénération," ou n’importe quel autre terme, le problème est le même. Chaque fois que nous attribuons à quelqu’un d’autre quelque chose qui appartient à Dieu, c’est de l’idolâtrie. La Bible ne nous enseigne nulle part à vénérer, à prier, à se confier à, ou à "idolâtrer" quiconque en dehors de Dieu. Nous devons adorer Dieu seul. La gloire, la louange et l’honneur appartiennent à Dieu seul. Dieu seul est digne de "... recevoir la gloire et l’honneur et la puissance..." (Apocalypse 4:11). Dieu seul est digne de recevoir notre adoration et notre louange (Néhémie 9:6 ; Apocalypse 15:4).
L’adoration des saints ou de Marie à travers d'une statue ou sans statue est-elle biblique  ?"Réponse :La Bible est absolument claire sur le fait que nous devons adorer Dieu seul. Les seuls cas où une personne a été adorée en dehors de Dieu dans la Bible concernent les faux dieux, c'est-à-dire Satan et ses démons. Tous ceux qui servent le Seigneur Dieu refusent l’adoration. Pierre et les apôtres ont refusé d’être adorés (Actes 10:25-26 ; 14:13-14). Les saints anges refusent d’être adorés (Apocalypse 19:10 ; 22:9). La réponse est toujours la même, "Adore Dieu !"Les Catholiques romains essaient de "contourner" ces principes bibliques clairs en affirmant qu’ils “n’adorent” pas Marie ou les saints, mais qu’ils ne font que les "vénérer". L’utilisation d’un terme différent ne change en rien l’essence de l’acte posé. Par définition, "vénérer" veut dire "considérer avec respect ou révérence." La Bible ne nous dit nulle part de vénérer quiconque d’autre que Dieu seul. Il n’y a rien de mal à respecter ces fidèles chrétiens qui nous ont précédé (voir Hébreux chapitre 11). Il n’y a rien de mal à honorer Marie en tant que la mère terrestre de Jésus. La Bible décrit Marie comme ayant reçu une "faveur immense" de Dieu (Luc 1:28, Bible anglaise King James). En même temps, il n’existe aucune instruction dans la Bible selon laquelle nous devrions vénérer ceux qui sont allés au Ciel. Nous devons suivre leur exemple, oui, mais les adorer, les révérer, ou les vénérer, non !Lorsqu’ils sont amenés à admettre qu’ils adorent en réalité Marie, les Catholiques soutiennent qu’ils adorent Dieu à travers elle, en louant la créature merveilleuse que Dieu a faite. Dans leur esprit, Marie est la plus belle et la plus merveilleuse créature de Dieu et, en la louant, ils louent sont créateur. Pour les Catholiques, cela revient à faire les éloges d’un artiste en louant sa sculpture ou son tableau. Le problème à ce niveau, c’est que Dieu défend explicitement de L’adorer à travers des choses créées. Nous ne devons nous prosterner devant et n’adorer aucune représentation de choses qui sont en haut dans les cieux et en bas sur la terre (Exode 20:4-5). Romains 1:25 est encore plus clair sur ce sujet, "eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !" Oui, Dieu a créé des choses merveilleuses et extraordinaires. Oui, Marie était une femme pieuse digne de notre respect. Non, nous ne devons absolument pas adorer Dieu "par procuration" en louant des choses (ou des personnes) qu’Il a créées. C’est de la pure idolâtrie.Les Catholiques "vénèrent" Marie et les saints, essentiellement en leur adressant des prières. Comme démontré dans l’article suivant, il est anti-biblique de prier quelqu’un d’autre en dehors de Dieu seul – prier Marie et les saints. Que l’on prie Marie et/ou les saints, ou que l’on sollicite leur intercession – aucune des deux pratiques n’est biblique. La prière est un acte d’adoration. Lorsque nous prions Dieu, nous admettons que nous avons besoin de Son secours. Adresser nos prières à quelqu’un d’autre en dehors de Dieu, c’est voler à Dieu la gloire qui Lui revient à Lui seul.Les Catholiques "vénèrent" également Marie et les saints en les représentant par des statues et des images. Beaucoup de Catholiques utilisent les images de Marie et/ou des saints comme des "objets porte-bonheur." Une lecture superficielle de la Bible révèle que cette pratique n’est que pure idolâtrie (Exode 20:4-6 ; 1 Corinthiens 12:12 ; 1 Jean 5:21). Le fait de réciter le rosaire est de l’idolâtrie. Le fait d’allumer des bougies devant une statue ou un portrait d’un saint est de l’idolâtrie. Le fait d’enterrer une statue de Joseph dans l’espoir de vendre votre maison (et d’innombrable autres pratiques catholiques) est de l’idolâtrie.Ce n’est pas une question de terminologie. Que la pratique soit décrite comme "adoration" ou "vénération," ou n’importe quel autre terme, le problème est le même. Chaque fois que nous attribuons à quelqu’un d’autre quelque chose qui appartient à Dieu, c’est de l’idolâtrie. La Bible ne nous enseigne nulle part à vénérer, à prier, à se confier à, ou à "idolâtrer" quiconque en dehors de Dieu. Nous devons adorer Dieu seul. La gloire, la louange et l’honneur appartiennent à Dieu seul. Dieu seul est digne de "... recevoir la gloire et l’honneur et la puissance..." (Apocalypse 4:11). Dieu seul est digne de recevoir notre adoration et notre louange (Néhémie 9:6 ; Apocalypse 15:4).
L’adoration des saints ou de Marie à travers d'une statue ou sans statue est-elle biblique  ?"Réponse :La Bible est absolument claire sur le fait que nous devons adorer Dieu seul. Les seuls cas où une personne a été adorée en dehors de Dieu dans la Bible concernent les faux dieux, c'est-à-dire Satan et ses démons. Tous ceux qui servent le Seigneur Dieu refusent l’adoration. Pierre et les apôtres ont refusé d’être adorés (Actes 10:25-26 ; 14:13-14). Les saints anges refusent d’être adorés (Apocalypse 19:10 ; 22:9). La réponse est toujours la même, "Adore Dieu !"Les Catholiques romains essaient de "contourner" ces principes bibliques clairs en affirmant qu’ils “n’adorent” pas Marie ou les saints, mais qu’ils ne font que les "vénérer". L’utilisation d’un terme différent ne change en rien l’essence de l’acte posé. Par définition, "vénérer" veut dire "considérer avec respect ou révérence." La Bible ne nous dit nulle part de vénérer quiconque d’autre que Dieu seul. Il n’y a rien de mal à respecter ces fidèles chrétiens qui nous ont précédé (voir Hébreux chapitre 11). Il n’y a rien de mal à honorer Marie en tant que la mère terrestre de Jésus. La Bible décrit Marie comme ayant reçu une "faveur immense" de Dieu (Luc 1:28, Bible anglaise King James). En même temps, il n’existe aucune instruction dans la Bible selon laquelle nous devrions vénérer ceux qui sont allés au Ciel. Nous devons suivre leur exemple, oui, mais les adorer, les révérer, ou les vénérer, non !Lorsqu’ils sont amenés à admettre qu’ils adorent en réalité Marie, les Catholiques soutiennent qu’ils adorent Dieu à travers elle, en louant la créature merveilleuse que Dieu a faite. Dans leur esprit, Marie est la plus belle et la plus merveilleuse créature de Dieu et, en la louant, ils louent sont créateur. Pour les Catholiques, cela revient à faire les éloges d’un artiste en louant sa sculpture ou son tableau. Le problème à ce niveau, c’est que Dieu défend explicitement de L’adorer à travers des choses créées. Nous ne devons nous prosterner devant et n’adorer aucune représentation de choses qui sont en haut dans les cieux et en bas sur la terre (Exode 20:4-5). Romains 1:25 est encore plus clair sur ce sujet, "eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !" Oui, Dieu a créé des choses merveilleuses et extraordinaires. Oui, Marie était une femme pieuse digne de notre respect. Non, nous ne devons absolument pas adorer Dieu "par procuration" en louant des choses (ou des personnes) qu’Il a créées. C’est de la pure idolâtrie.Les Catholiques "vénèrent" Marie et les saints, essentiellement en leur adressant des prières. Comme démontré dans l’article suivant, il est anti-biblique de prier quelqu’un d’autre en dehors de Dieu seul – prier Marie et les saints. Que l’on prie Marie et/ou les saints, ou que l’on sollicite leur intercession – aucune des deux pratiques n’est biblique. La prière est un acte d’adoration. Lorsque nous prions Dieu, nous admettons que nous avons besoin de Son secours. Adresser nos prières à quelqu’un d’autre en dehors de Dieu, c’est voler à Dieu la gloire qui Lui revient à Lui seul.Les Catholiques "vénèrent" également Marie et les saints en les représentant par des statues et des images. Beaucoup de Catholiques utilisent les images de Marie et/ou des saints comme des "objets porte-bonheur." Une lecture superficielle de la Bible révèle que cette pratique n’est que pure idolâtrie (Exode 20:4-6 ; 1 Corinthiens 12:12 ; 1 Jean 5:21). Le fait de réciter le rosaire est de l’idolâtrie. Le fait d’allumer des bougies devant une statue ou un portrait d’un saint est de l’idolâtrie. Le fait d’enterrer une statue de Joseph dans l’espoir de vendre votre maison (et d’innombrable autres pratiques catholiques) est de l’idolâtrie.Ce n’est pas une question de terminologie. Que la pratique soit décrite comme "adoration" ou "vénération," ou n’importe quel autre terme, le problème est le même. Chaque fois que nous attribuons à quelqu’un d’autre quelque chose qui appartient à Dieu, c’est de l’idolâtrie. La Bible ne nous enseigne nulle part à vénérer, à prier, à se confier à, ou à "idolâtrer" quiconque en dehors de Dieu. Nous devons adorer Dieu seul. La gloire, la louange et l’honneur appartiennent à Dieu seul. Dieu seul est digne de "... recevoir la gloire et l’honneur et la puissance..." (Apocalypse 4:11). Dieu seul est digne de recevoir notre adoration et notre louange (Néhémie 9:6 ; Apocalypse 15:4).
L’adoration des saints ou de Marie à travers d'une statue ou sans statue est-elle biblique  ?"Réponse :La Bible est absolument claire sur le fait que nous devons adorer Dieu seul. Les seuls cas où une personne a été adorée en dehors de Dieu dans la Bible concernent les faux dieux, c'est-à-dire Satan et ses démons. Tous ceux qui servent le Seigneur Dieu refusent l’adoration. Pierre et les apôtres ont refusé d’être adorés (Actes 10:25-26 ; 14:13-14). Les saints anges refusent d’être adorés (Apocalypse 19:10 ; 22:9). La réponse est toujours la même, "Adore Dieu !"Les Catholiques romains essaient de "contourner" ces principes bibliques clairs en affirmant qu’ils “n’adorent” pas Marie ou les saints, mais qu’ils ne font que les "vénérer". L’utilisation d’un terme différent ne change en rien l’essence de l’acte posé. Par définition, "vénérer" veut dire "considérer avec respect ou révérence." La Bible ne nous dit nulle part de vénérer quiconque d’autre que Dieu seul. Il n’y a rien de mal à respecter ces fidèles chrétiens qui nous ont précédé (voir Hébreux chapitre 11). Il n’y a rien de mal à honorer Marie en tant que la mère terrestre de Jésus. La Bible décrit Marie comme ayant reçu une "faveur immense" de Dieu (Luc 1:28, Bible anglaise King James). En même temps, il n’existe aucune instruction dans la Bible selon laquelle nous devrions vénérer ceux qui sont allés au Ciel. Nous devons suivre leur exemple, oui, mais les adorer, les révérer, ou les vénérer, non !Lorsqu’ils sont amenés à admettre qu’ils adorent en réalité Marie, les Catholiques soutiennent qu’ils adorent Dieu à travers elle, en louant la créature merveilleuse que Dieu a faite. Dans leur esprit, Marie est la plus belle et la plus merveilleuse créature de Dieu et, en la louant, ils louent sont créateur. Pour les Catholiques, cela revient à faire les éloges d’un artiste en louant sa sculpture ou son tableau. Le problème à ce niveau, c’est que Dieu défend explicitement de L’adorer à travers des choses créées. Nous ne devons nous prosterner devant et n’adorer aucune représentation de choses qui sont en haut dans les cieux et en bas sur la terre (Exode 20:4-5). Romains 1:25 est encore plus clair sur ce sujet, "eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !" Oui, Dieu a créé des choses merveilleuses et extraordinaires. Oui, Marie était une femme pieuse digne de notre respect. Non, nous ne devons absolument pas adorer Dieu "par procuration" en louant des choses (ou des personnes) qu’Il a créées. C’est de la pure idolâtrie.Les Catholiques "vénèrent" Marie et les saints, essentiellement en leur adressant des prières. Comme démontré dans l’article suivant, il est anti-biblique de prier quelqu’un d’autre en dehors de Dieu seul – prier Marie et les saints. Que l’on prie Marie et/ou les saints, ou que l’on sollicite leur intercession – aucune des deux pratiques n’est biblique. La prière est un acte d’adoration. Lorsque nous prions Dieu, nous admettons que nous avons besoin de Son secours. Adresser nos prières à quelqu’un d’autre en dehors de Dieu, c’est voler à Dieu la gloire qui Lui revient à Lui seul.Les Catholiques "vénèrent" également Marie et les saints en les représentant par des statues et des images. Beaucoup de Catholiques utilisent les images de Marie et/ou des saints comme des "objets porte-bonheur." Une lecture superficielle de la Bible révèle que cette pratique n’est que pure idolâtrie (Exode 20:4-6 ; 1 Corinthiens 12:12 ; 1 Jean 5:21). Le fait de réciter le rosaire est de l’idolâtrie. Le fait d’allumer des bougies devant une statue ou un portrait d’un saint est de l’idolâtrie. Le fait d’enterrer une statue de Joseph dans l’espoir de vendre votre maison (et d’innombrable autres pratiques catholiques) est de l’idolâtrie.Ce n’est pas une question de terminologie. Que la pratique soit décrite comme "adoration" ou "vénération," ou n’importe quel autre terme, le problème est le même. Chaque fois que nous attribuons à quelqu’un d’autre quelque chose qui appartient à Dieu, c’est de l’idolâtrie. La Bible ne nous enseigne nulle part à vénérer, à prier, à se confier à, ou à "idolâtrer" quiconque en dehors de Dieu. Nous devons adorer Dieu seul. La gloire, la louange et l’honneur appartiennent à Dieu seul. Dieu seul est digne de "... recevoir la gloire et l’honneur et la puissance..." (Apocalypse 4:11). Dieu seul est digne de recevoir notre adoration et notre louange (Néhémie 9:6 ; Apocalypse 15:4).
L’adoration des saints ou de Marie à travers d'une statue ou sans statue est-elle biblique  ?"Réponse :La Bible est absolument claire sur le fait que nous devons adorer Dieu seul. Les seuls cas où une personne a été adorée en dehors de Dieu dans la Bible concernent les faux dieux, c'est-à-dire Satan et ses démons. Tous ceux qui servent le Seigneur Dieu refusent l’adoration. Pierre et les apôtres ont refusé d’être adorés (Actes 10:25-26 ; 14:13-14). Les saints anges refusent d’être adorés (Apocalypse 19:10 ; 22:9). La réponse est toujours la même, "Adore Dieu !"Les Catholiques romains essaient de "contourner" ces principes bibliques clairs en affirmant qu’ils “n’adorent” pas Marie ou les saints, mais qu’ils ne font que les "vénérer". L’utilisation d’un terme différent ne change en rien l’essence de l’acte posé. Par définition, "vénérer" veut dire "considérer avec respect ou révérence." La Bible ne nous dit nulle part de vénérer quiconque d’autre que Dieu seul. Il n’y a rien de mal à respecter ces fidèles chrétiens qui nous ont précédé (voir Hébreux chapitre 11). Il n’y a rien de mal à honorer Marie en tant que la mère terrestre de Jésus. La Bible décrit Marie comme ayant reçu une "faveur immense" de Dieu (Luc 1:28, Bible anglaise King James). En même temps, il n’existe aucune instruction dans la Bible selon laquelle nous devrions vénérer ceux qui sont allés au Ciel. Nous devons suivre leur exemple, oui, mais les adorer, les révérer, ou les vénérer, non !Lorsqu’ils sont amenés à admettre qu’ils adorent en réalité Marie, les Catholiques soutiennent qu’ils adorent Dieu à travers elle, en louant la créature merveilleuse que Dieu a faite. Dans leur esprit, Marie est la plus belle et la plus merveilleuse créature de Dieu et, en la louant, ils louent sont créateur. Pour les Catholiques, cela revient à faire les éloges d’un artiste en louant sa sculpture ou son tableau. Le problème à ce niveau, c’est que Dieu défend explicitement de L’adorer à travers des choses créées. Nous ne devons nous prosterner devant et n’adorer aucune représentation de choses qui sont en haut dans les cieux et en bas sur la terre (Exode 20:4-5). Romains 1:25 est encore plus clair sur ce sujet, "eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !" Oui, Dieu a créé des choses merveilleuses et extraordinaires. Oui, Marie était une femme pieuse digne de notre respect. Non, nous ne devons absolument pas adorer Dieu "par procuration" en louant des choses (ou des personnes) qu’Il a créées. C’est de la pure idolâtrie.Les Catholiques "vénèrent" Marie et les saints, essentiellement en leur adressant des prières. Comme démontré dans l’article suivant, il est anti-biblique de prier quelqu’un d’autre en dehors de Dieu seul – prier Marie et les saints. Que l’on prie Marie et/ou les saints, ou que l’on sollicite leur intercession – aucune des deux pratiques n’est biblique. La prière est un acte d’adoration. Lorsque nous prions Dieu, nous admettons que nous avons besoin de Son secours. Adresser nos prières à quelqu’un d’autre en dehors de Dieu, c’est voler à Dieu la gloire qui Lui revient à Lui seul.Les Catholiques "vénèrent" également Marie et les saints en les représentant par des statues et des images. Beaucoup de Catholiques utilisent les images de Marie et/ou des saints comme des "objets porte-bonheur." Une lecture superficielle de la Bible révèle que cette pratique n’est que pure idolâtrie (Exode 20:4-6 ; 1 Corinthiens 12:12 ; 1 Jean 5:21). Le fait de réciter le rosaire est de l’idolâtrie. Le fait d’allumer des bougies devant une statue ou un portrait d’un saint est de l’idolâtrie. Le fait d’enterrer une statue de Joseph dans l’espoir de vendre votre maison (et d’innombrable autres pratiques catholiques) est de l’idolâtrie.Ce n’est pas une question de terminologie. Que la pratique soit décrite comme "adoration" ou "vénération," ou n’importe quel autre terme, le problème est le même. Chaque fois que nous attribuons à quelqu’un d’autre quelque chose qui appartient à Dieu, c’est de l’idolâtrie. La Bible ne nous enseigne nulle part à vénérer, à prier, à se confier à, ou à "idolâtrer" quiconque en dehors de Dieu. Nous devons adorer Dieu seul. La gloire, la louange et l’honneur appartiennent à Dieu seul. Dieu seul est digne de "... recevoir la gloire et l’honneur et la puissance..." (Apocalypse 4:11). Dieu seul est digne de recevoir notre adoration et notre louange (Néhémie 9:6 ; Apocalypse 15:4).
L’adoration des saints ou de Marie à travers d'une statue ou sans statue est-elle biblique  ?"Réponse :La Bible est absolument claire sur le fait que nous devons adorer Dieu seul. Les seuls cas où une personne a été adorée en dehors de Dieu dans la Bible concernent les faux dieux, c'est-à-dire Satan et ses démons. Tous ceux qui servent le Seigneur Dieu refusent l’adoration. Pierre et les apôtres ont refusé d’être adorés (Actes 10:25-26 ; 14:13-14). Les saints anges refusent d’être adorés (Apocalypse 19:10 ; 22:9). La réponse est toujours la même, "Adore Dieu !"Les Catholiques romains essaient de "contourner" ces principes bibliques clairs en affirmant qu’ils “n’adorent” pas Marie ou les saints, mais qu’ils ne font que les "vénérer". L’utilisation d’un terme différent ne change en rien l’essence de l’acte posé. Par définition, "vénérer" veut dire "considérer avec respect ou révérence." La Bible ne nous dit nulle part de vénérer quiconque d’autre que Dieu seul. Il n’y a rien de mal à respecter ces fidèles chrétiens qui nous ont précédé (voir Hébreux chapitre 11). Il n’y a rien de mal à honorer Marie en tant que la mère terrestre de Jésus. La Bible décrit Marie comme ayant reçu une "faveur immense" de Dieu (Luc 1:28, Bible anglaise King James). En même temps, il n’existe aucune instruction dans la Bible selon laquelle nous devrions vénérer ceux qui sont allés au Ciel. Nous devons suivre leur exemple, oui, mais les adorer, les révérer, ou les vénérer, non !Lorsqu’ils sont amenés à admettre qu’ils adorent en réalité Marie, les Catholiques soutiennent qu’ils adorent Dieu à travers elle, en louant la créature merveilleuse que Dieu a faite. Dans leur esprit, Marie est la plus belle et la plus merveilleuse créature de Dieu et, en la louant, ils louent sont créateur. Pour les Catholiques, cela revient à faire les éloges d’un artiste en louant sa sculpture ou son tableau. Le problème à ce niveau, c’est que Dieu défend explicitement de L’adorer à travers des choses créées. Nous ne devons nous prosterner devant et n’adorer aucune représentation de choses qui sont en haut dans les cieux et en bas sur la terre (Exode 20:4-5). Romains 1:25 est encore plus clair sur ce sujet, "eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !" Oui, Dieu a créé des choses merveilleuses et extraordinaires. Oui, Marie était une femme pieuse digne de notre respect. Non, nous ne devons absolument pas adorer Dieu "par procuration" en louant des choses (ou des personnes) qu’Il a créées. C’est de la pure idolâtrie.Les Catholiques "vénèrent" Marie et les saints, essentiellement en leur adressant des prières. Comme démontré dans l’article suivant, il est anti-biblique de prier quelqu’un d’autre en dehors de Dieu seul – prier Marie et les saints. Que l’on prie Marie et/ou les saints, ou que l’on sollicite leur intercession – aucune des deux pratiques n’est biblique. La prière est un acte d’adoration. Lorsque nous prions Dieu, nous admettons que nous avons besoin de Son secours. Adresser nos prières à quelqu’un d’autre en dehors de Dieu, c’est voler à Dieu la gloire qui Lui revient à Lui seul.Les Catholiques "vénèrent" également Marie et les saints en les représentant par des statues et des images. Beaucoup de Catholiques utilisent les images de Marie et/ou des saints comme des "objets porte-bonheur." Une lecture superficielle de la Bible révèle que cette pratique n’est que pure idolâtrie (Exode 20:4-6 ; 1 Corinthiens 12:12 ; 1 Jean 5:21). Le fait de réciter le rosaire est de l’idolâtrie. Le fait d’allumer des bougies devant une statue ou un portrait d’un saint est de l’idolâtrie. Le fait d’enterrer une statue de Joseph dans l’espoir de vendre votre maison (et d’innombrable autres pratiques catholiques) est de l’idolâtrie.Ce n’est pas une question de terminologie. Que la pratique soit décrite comme "adoration" ou "vénération," ou n’importe quel autre terme, le problème est le même. Chaque fois que nous attribuons à quelqu’un d’autre quelque chose qui appartient à Dieu, c’est de l’idolâtrie. La Bible ne nous enseigne nulle part à vénérer, à prier, à se confier à, ou à "idolâtrer" quiconque en dehors de Dieu. Nous devons adorer Dieu seul. La gloire, la louange et l’honneur appartiennent à Dieu seul. Dieu seul est digne de "... recevoir la gloire et l’honneur et la puissance..." (Apocalypse 4:11). Dieu seul est digne de recevoir notre adoration et notre louange (Néhémie 9:6 ; Apocalypse 15:4).
L’adoration des saints ou de Marie à travers d'une statue ou sans statue est-elle biblique  ?"Réponse :La Bible est absolument claire sur le fait que nous devons adorer Dieu seul. Les seuls cas où une personne a été adorée en dehors de Dieu dans la Bible concernent les faux dieux, c'est-à-dire Satan et ses démons. Tous ceux qui servent le Seigneur Dieu refusent l’adoration. Pierre et les apôtres ont refusé d’être adorés (Actes 10:25-26 ; 14:13-14). Les saints anges refusent d’être adorés (Apocalypse 19:10 ; 22:9). La réponse est toujours la même, "Adore Dieu !"Les Catholiques romains essaient de "contourner" ces principes bibliques clairs en affirmant qu’ils “n’adorent” pas Marie ou les saints, mais qu’ils ne font que les "vénérer". L’utilisation d’un terme différent ne change en rien l’essence de l’acte posé. Par définition, "vénérer" veut dire "considérer avec respect ou révérence." La Bible ne nous dit nulle part de vénérer quiconque d’autre que Dieu seul. Il n’y a rien de mal à respecter ces fidèles chrétiens qui nous ont précédé (voir Hébreux chapitre 11). Il n’y a rien de mal à honorer Marie en tant que la mère terrestre de Jésus. La Bible décrit Marie comme ayant reçu une "faveur immense" de Dieu (Luc 1:28, Bible anglaise King James). En même temps, il n’existe aucune instruction dans la Bible selon laquelle nous devrions vénérer ceux qui sont allés au Ciel. Nous devons suivre leur exemple, oui, mais les adorer, les révérer, ou les vénérer, non !Lorsqu’ils sont amenés à admettre qu’ils adorent en réalité Marie, les Catholiques soutiennent qu’ils adorent Dieu à travers elle, en louant la créature merveilleuse que Dieu a faite. Dans leur esprit, Marie est la plus belle et la plus merveilleuse créature de Dieu et, en la louant, ils louent sont créateur. Pour les Catholiques, cela revient à faire les éloges d’un artiste en louant sa sculpture ou son tableau. Le problème à ce niveau, c’est que Dieu défend explicitement de L’adorer à travers des choses créées. Nous ne devons nous prosterner devant et n’adorer aucune représentation de choses qui sont en haut dans les cieux et en bas sur la terre (Exode 20:4-5). Romains 1:25 est encore plus clair sur ce sujet, "eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !" Oui, Dieu a créé des choses merveilleuses et extraordinaires. Oui, Marie était une femme pieuse digne de notre respect. Non, nous ne devons absolument pas adorer Dieu "par procuration" en louant des choses (ou des personnes) qu’Il a créées. C’est de la pure idolâtrie.Les Catholiques "vénèrent" Marie et les saints, essentiellement en leur adressant des prières. Comme démontré dans l’article suivant, il est anti-biblique de prier quelqu’un d’autre en dehors de Dieu seul – prier Marie et les saints. Que l’on prie Marie et/ou les saints, ou que l’on sollicite leur intercession – aucune des deux pratiques n’est biblique. La prière est un acte d’adoration. Lorsque nous prions Dieu, nous admettons que nous avons besoin de Son secours. Adresser nos prières à quelqu’un d’autre en dehors de Dieu, c’est voler à Dieu la gloire qui Lui revient à Lui seul.Les Catholiques "vénèrent" également Marie et les saints en les représentant par des statues et des images. Beaucoup de Catholiques utilisent les images de Marie et/ou des saints comme des "objets porte-bonheur." Une lecture superficielle de la Bible révèle que cette pratique n’est que pure idolâtrie (Exode 20:4-6 ; 1 Corinthiens 12:12 ; 1 Jean 5:21). Le fait de réciter le rosaire est de l’idolâtrie. Le fait d’allumer des bougies devant une statue ou un portrait d’un saint est de l’idolâtrie. Le fait d’enterrer une statue de Joseph dans l’espoir de vendre votre maison (et d’innombrable autres pratiques catholiques) est de l’idolâtrie.Ce n’est pas une question de terminologie. Que la pratique soit décrite comme "adoration" ou "vénération," ou n’importe quel autre terme, le problème est le même. Chaque fois que nous attribuons à quelqu’un d’autre quelque chose qui appartient à Dieu, c’est de l’idolâtrie. La Bible ne nous enseigne nulle part à vénérer, à prier, à se confier à, ou à "idolâtrer" quiconque en dehors de Dieu. Nous devons adorer Dieu seul. La gloire, la louange et l’honneur appartiennent à Dieu seul. Dieu seul est digne de "... recevoir la gloire et l’honneur et la puissance..." (Apocalypse 4:11). Dieu seul est digne de recevoir notre adoration et notre louange (Néhémie 9:6 ; Apocalypse 15:4).
L’adoration des saints ou de Marie à travers d'une statue ou sans statue est-elle biblique  ?"Réponse :La Bible est absolument claire sur le fait que nous devons adorer Dieu seul. Les seuls cas où une personne a été adorée en dehors de Dieu dans la Bible concernent les faux dieux, c'est-à-dire Satan et ses démons. Tous ceux qui servent le Seigneur Dieu refusent l’adoration. Pierre et les apôtres ont refusé d’être adorés (Actes 10:25-26 ; 14:13-14). Les saints anges refusent d’être adorés (Apocalypse 19:10 ; 22:9). La réponse est toujours la même, "Adore Dieu !"Les Catholiques romains essaient de "contourner" ces principes bibliques clairs en affirmant qu’ils “n’adorent” pas Marie ou les saints, mais qu’ils ne font que les "vénérer". L’utilisation d’un terme différent ne change en rien l’essence de l’acte posé. Par définition, "vénérer" veut dire "considérer avec respect ou révérence." La Bible ne nous dit nulle part de vénérer quiconque d’autre que Dieu seul. Il n’y a rien de mal à respecter ces fidèles chrétiens qui nous ont précédé (voir Hébreux chapitre 11). Il n’y a rien de mal à honorer Marie en tant que la mère terrestre de Jésus. La Bible décrit Marie comme ayant reçu une "faveur immense" de Dieu (Luc 1:28, Bible anglaise King James). En même temps, il n’existe aucune instruction dans la Bible selon laquelle nous devrions vénérer ceux qui sont allés au Ciel. Nous devons suivre leur exemple, oui, mais les adorer, les révérer, ou les vénérer, non !Lorsqu’ils sont amenés à admettre qu’ils adorent en réalité Marie, les Catholiques soutiennent qu’ils adorent Dieu à travers elle, en louant la créature merveilleuse que Dieu a faite. Dans leur esprit, Marie est la plus belle et la plus merveilleuse créature de Dieu et, en la louant, ils louent sont créateur. Pour les Catholiques, cela revient à faire les éloges d’un artiste en louant sa sculpture ou son tableau. Le problème à ce niveau, c’est que Dieu défend explicitement de L’adorer à travers des choses créées. Nous ne devons nous prosterner devant et n’adorer aucune représentation de choses qui sont en haut dans les cieux et en bas sur la terre (Exode 20:4-5). Romains 1:25 est encore plus clair sur ce sujet, "eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !" Oui, Dieu a créé des choses merveilleuses et extraordinaires. Oui, Marie était une femme pieuse digne de notre respect. Non, nous ne devons absolument pas adorer Dieu "par procuration" en louant des choses (ou des personnes) qu’Il a créées. C’est de la pure idolâtrie.Les Catholiques "vénèrent" Marie et les saints, essentiellement en leur adressant des prières. Comme démontré dans l’article suivant, il est anti-biblique de prier quelqu’un d’autre en dehors de Dieu seul – prier Marie et les saints. Que l’on prie Marie et/ou les saints, ou que l’on sollicite leur intercession – aucune des deux pratiques n’est biblique. La prière est un acte d’adoration. Lorsque nous prions Dieu, nous admettons que nous avons besoin de Son secours. Adresser nos prières à quelqu’un d’autre en dehors de Dieu, c’est voler à Dieu la gloire qui Lui revient à Lui seul.Les Catholiques "vénèrent" également Marie et les saints en les représentant par des statues et des images. Beaucoup de Catholiques utilisent les images de Marie et/ou des saints comme des "objets porte-bonheur." Une lecture superficielle de la Bible révèle que cette pratique n’est que pure idolâtrie (Exode 20:4-6 ; 1 Corinthiens 12:12 ; 1 Jean 5:21). Le fait de réciter le rosaire est de l’idolâtrie. Le fait d’allumer des bougies devant une statue ou un portrait d’un saint est de l’idolâtrie. Le fait d’enterrer une statue de Joseph dans l’espoir de vendre votre maison (et d’innombrable autres pratiques catholiques) est de l’idolâtrie.Ce n’est pas une question de terminologie. Que la pratique soit décrite comme "adoration" ou "vénération," ou n’importe quel autre terme, le problème est le même. Chaque fois que nous attribuons à quelqu’un d’autre quelque chose qui appartient à Dieu, c’est de l’idolâtrie. La Bible ne nous enseigne nulle part à vénérer, à prier, à se confier à, ou à "idolâtrer" quiconque en dehors de Dieu. Nous devons adorer Dieu seul. La gloire, la louange et l’honneur appartiennent à Dieu seul. Dieu seul est digne de "... recevoir la gloire et l’honneur et la puissance..." (Apocalypse 4:11). Dieu seul est digne de recevoir notre adoration et notre louange (Néhémie 9:6 ; Apocalypse 15:4).
L’adoration des saints ou de Marie à travers d'une statue ou sans statue est-elle biblique  ?"Réponse :La Bible est absolument claire sur le fait que nous devons adorer Dieu seul. Les seuls cas où une personne a été adorée en dehors de Dieu dans la Bible concernent les faux dieux, c'est-à-dire Satan et ses démons. Tous ceux qui servent le Seigneur Dieu refusent l’adoration. Pierre et les apôtres ont refusé d’être adorés (Actes 10:25-26 ; 14:13-14). Les saints anges refusent d’être adorés (Apocalypse 19:10 ; 22:9). La réponse est toujours la même, "Adore Dieu !"Les Catholiques romains essaient de "contourner" ces principes bibliques clairs en affirmant qu’ils “n’adorent” pas Marie ou les saints, mais qu’ils ne font que les "vénérer". L’utilisation d’un terme différent ne change en rien l’essence de l’acte posé. Par définition, "vénérer" veut dire "considérer avec respect ou révérence." La Bible ne nous dit nulle part de vénérer quiconque d’autre que Dieu seul. Il n’y a rien de mal à respecter ces fidèles chrétiens qui nous ont précédé (voir Hébreux chapitre 11). Il n’y a rien de mal à honorer Marie en tant que la mère terrestre de Jésus. La Bible décrit Marie comme ayant reçu une "faveur immense" de Dieu (Luc 1:28, Bible anglaise King James). En même temps, il n’existe aucune instruction dans la Bible selon laquelle nous devrions vénérer ceux qui sont allés au Ciel. Nous devons suivre leur exemple, oui, mais les adorer, les révérer, ou les vénérer, non !Lorsqu’ils sont amenés à admettre qu’ils adorent en réalité Marie, les Catholiques soutiennent qu’ils adorent Dieu à travers elle, en louant la créature merveilleuse que Dieu a faite. Dans leur esprit, Marie est la plus belle et la plus merveilleuse créature de Dieu et, en la louant, ils louent sont créateur. Pour les Catholiques, cela revient à faire les éloges d’un artiste en louant sa sculpture ou son tableau. Le problème à ce niveau, c’est que Dieu défend explicitement de L’adorer à travers des choses créées. Nous ne devons nous prosterner devant et n’adorer aucune représentation de choses qui sont en haut dans les cieux et en bas sur la terre (Exode 20:4-5). Romains 1:25 est encore plus clair sur ce sujet, "eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !" Oui, Dieu a créé des choses merveilleuses et extraordinaires. Oui, Marie était une femme pieuse digne de notre respect. Non, nous ne devons absolument pas adorer Dieu "par procuration" en louant des choses (ou des personnes) qu’Il a créées. C’est de la pure idolâtrie.Les Catholiques "vénèrent" Marie et les saints, essentiellement en leur adressant des prières. Comme démontré dans l’article suivant, il est anti-biblique de prier quelqu’un d’autre en dehors de Dieu seul – prier Marie et les saints. Que l’on prie Marie et/ou les saints, ou que l’on sollicite leur intercession – aucune des deux pratiques n’est biblique. La prière est un acte d’adoration. Lorsque nous prions Dieu, nous admettons que nous avons besoin de Son secours. Adresser nos prières à quelqu’un d’autre en dehors de Dieu, c’est voler à Dieu la gloire qui Lui revient à Lui seul.Les Catholiques "vénèrent" également Marie et les saints en les représentant par des statues et des images. Beaucoup de Catholiques utilisent les images de Marie et/ou des saints comme des "objets porte-bonheur." Une lecture superficielle de la Bible révèle que cette pratique n’est que pure idolâtrie (Exode 20:4-6 ; 1 Corinthiens 12:12 ; 1 Jean 5:21). Le fait de réciter le rosaire est de l’idolâtrie. Le fait d’allumer des bougies devant une statue ou un portrait d’un saint est de l’idolâtrie. Le fait d’enterrer une statue de Joseph dans l’espoir de vendre votre maison (et d’innombrable autres pratiques catholiques) est de l’idolâtrie.Ce n’est pas une question de terminologie. Que la pratique soit décrite comme "adoration" ou "vénération," ou n’importe quel autre terme, le problème est le même. Chaque fois que nous attribuons à quelqu’un d’autre quelque chose qui appartient à Dieu, c’est de l’idolâtrie. La Bible ne nous enseigne nulle part à vénérer, à prier, à se confier à, ou à "idolâtrer" quiconque en dehors de Dieu. Nous devons adorer Dieu seul. La gloire, la louange et l’honneur appartiennent à Dieu seul. Dieu seul est digne de "... recevoir la gloire et l’honneur et la puissance..." (Apocalypse 4:11). Dieu seul est digne de recevoir notre adoration et notre louange (Néhémie 9:6 ; Apocalypse 15:4).
L’adoration des saints ou de Marie à travers d'une statue ou sans statue est-elle biblique  ?"Réponse :La Bible est absolument claire sur le fait que nous devons adorer Dieu seul. Les seuls cas où une personne a été adorée en dehors de Dieu dans la Bible concernent les faux dieux, c'est-à-dire Satan et ses démons. Tous ceux qui servent le Seigneur Dieu refusent l’adoration. Pierre et les apôtres ont refusé d’être adorés (Actes 10:25-26 ; 14:13-14). Les saints anges refusent d’être adorés (Apocalypse 19:10 ; 22:9). La réponse est toujours la même, "Adore Dieu !"Les Catholiques romains essaient de "contourner" ces principes bibliques clairs en affirmant qu’ils “n’adorent” pas Marie ou les saints, mais qu’ils ne font que les "vénérer". L’utilisation d’un terme différent ne change en rien l’essence de l’acte posé. Par définition, "vénérer" veut dire "considérer avec respect ou révérence." La Bible ne nous dit nulle part de vénérer quiconque d’autre que Dieu seul. Il n’y a rien de mal à respecter ces fidèles chrétiens qui nous ont précédé (voir Hébreux chapitre 11). Il n’y a rien de mal à honorer Marie en tant que la mère terrestre de Jésus. La Bible décrit Marie comme ayant reçu une "faveur immense" de Dieu (Luc 1:28, Bible anglaise King James). En même temps, il n’existe aucune instruction dans la Bible selon laquelle nous devrions vénérer ceux qui sont allés au Ciel. Nous devons suivre leur exemple, oui, mais les adorer, les révérer, ou les vénérer, non !Lorsqu’ils sont amenés à admettre qu’ils adorent en réalité Marie, les Catholiques soutiennent qu’ils adorent Dieu à travers elle, en louant la créature merveilleuse que Dieu a faite. Dans leur esprit, Marie est la plus belle et la plus merveilleuse créature de Dieu et, en la louant, ils louent sont créateur. Pour les Catholiques, cela revient à faire les éloges d’un artiste en louant sa sculpture ou son tableau. Le problème à ce niveau, c’est que Dieu défend explicitement de L’adorer à travers des choses créées. Nous ne devons nous prosterner devant et n’adorer aucune représentation de choses qui sont en haut dans les cieux et en bas sur la terre (Exode 20:4-5). Romains 1:25 est encore plus clair sur ce sujet, "eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !" Oui, Dieu a créé des choses merveilleuses et extraordinaires. Oui, Marie était une femme pieuse digne de notre respect. Non, nous ne devons absolument pas adorer Dieu "par procuration" en louant des choses (ou des personnes) qu’Il a créées. C’est de la pure idolâtrie.Les Catholiques "vénèrent" Marie et les saints, essentiellement en leur adressant des prières. Comme démontré dans l’article suivant, il est anti-biblique de prier quelqu’un d’autre en dehors de Dieu seul – prier Marie et les saints. Que l’on prie Marie et/ou les saints, ou que l’on sollicite leur intercession – aucune des deux pratiques n’est biblique. La prière est un acte d’adoration. Lorsque nous prions Dieu, nous admettons que nous avons besoin de Son secours. Adresser nos prières à quelqu’un d’autre en dehors de Dieu, c’est voler à Dieu la gloire qui Lui revient à Lui seul.Les Catholiques "vénèrent" également Marie et les saints en les représentant par des statues et des images. Beaucoup de Catholiques utilisent les images de Marie et/ou des saints comme des "objets porte-bonheur." Une lecture superficielle de la Bible révèle que cette pratique n’est que pure idolâtrie (Exode 20:4-6 ; 1 Corinthiens 12:12 ; 1 Jean 5:21). Le fait de réciter le rosaire est de l’idolâtrie. Le fait d’allumer des bougies devant une statue ou un portrait d’un saint est de l’idolâtrie. Le fait d’enterrer une statue de Joseph dans l’espoir de vendre votre maison (et d’innombrable autres pratiques catholiques) est de l’idolâtrie.Ce n’est pas une question de terminologie. Que la pratique soit décrite comme "adoration" ou "vénération," ou n’importe quel autre terme, le problème est le même. Chaque fois que nous attribuons à quelqu’un d’autre quelque chose qui appartient à Dieu, c’est de l’idolâtrie. La Bible ne nous enseigne nulle part à vénérer, à prier, à se confier à, ou à "idolâtrer" quiconque en dehors de Dieu. Nous devons adorer Dieu seul. La gloire, la louange et l’honneur appartiennent à Dieu seul. Dieu seul est digne de "... recevoir la gloire et l’honneur et la puissance..." (Apocalypse 4:11). Dieu seul est digne de recevoir notre adoration et notre louange (Néhémie 9:6 ; Apocalypse 15:4).
L’adoration des saints ou de Marie à travers d'une statue ou sans statue est-elle biblique  ?"Réponse :La Bible est absolument claire sur le fait que nous devons adorer Dieu seul. Les seuls cas où une personne a été adorée en dehors de Dieu dans la Bible concernent les faux dieux, c'est-à-dire Satan et ses démons. Tous ceux qui servent le Seigneur Dieu refusent l’adoration. Pierre et les apôtres ont refusé d’être adorés (Actes 10:25-26 ; 14:13-14). Les saints anges refusent d’être adorés (Apocalypse 19:10 ; 22:9). La réponse est toujours la même, "Adore Dieu !"Les Catholiques romains essaient de "contourner" ces principes bibliques clairs en affirmant qu’ils “n’adorent” pas Marie ou les saints, mais qu’ils ne font que les "vénérer". L’utilisation d’un terme différent ne change en rien l’essence de l’acte posé. Par définition, "vénérer" veut dire "considérer avec respect ou révérence." La Bible ne nous dit nulle part de vénérer quiconque d’autre que Dieu seul. Il n’y a rien de mal à respecter ces fidèles chrétiens qui nous ont précédé (voir Hébreux chapitre 11). Il n’y a rien de mal à honorer Marie en tant que la mère terrestre de Jésus. La Bible décrit Marie comme ayant reçu une "faveur immense" de Dieu (Luc 1:28, Bible anglaise King James). En même temps, il n’existe aucune instruction dans la Bible selon laquelle nous devrions vénérer ceux qui sont allés au Ciel. Nous devons suivre leur exemple, oui, mais les adorer, les révérer, ou les vénérer, non !Lorsqu’ils sont amenés à admettre qu’ils adorent en réalité Marie, les Catholiques soutiennent qu’ils adorent Dieu à travers elle, en louant la créature merveilleuse que Dieu a faite. Dans leur esprit, Marie est la plus belle et la plus merveilleuse créature de Dieu et, en la louant, ils louent sont créateur. Pour les Catholiques, cela revient à faire les éloges d’un artiste en louant sa sculpture ou son tableau. Le problème à ce niveau, c’est que Dieu défend explicitement de L’adorer à travers des choses créées. Nous ne devons nous prosterner devant et n’adorer aucune représentation de choses qui sont en haut dans les cieux et en bas sur la terre (Exode 20:4-5). Romains 1:25 est encore plus clair sur ce sujet, "eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !" Oui, Dieu a créé des choses merveilleuses et extraordinaires. Oui, Marie était une femme pieuse digne de notre respect. Non, nous ne devons absolument pas adorer Dieu "par procuration" en louant des choses (ou des personnes) qu’Il a créées. C’est de la pure idolâtrie.Les Catholiques "vénèrent" Marie et les saints, essentiellement en leur adressant des prières. Comme démontré dans l’article suivant, il est anti-biblique de prier quelqu’un d’autre en dehors de Dieu seul – prier Marie et les saints. Que l’on prie Marie et/ou les saints, ou que l’on sollicite leur intercession – aucune des deux pratiques n’est biblique. La prière est un acte d’adoration. Lorsque nous prions Dieu, nous admettons que nous avons besoin de Son secours. Adresser nos prières à quelqu’un d’autre en dehors de Dieu, c’est voler à Dieu la gloire qui Lui revient à Lui seul.Les Catholiques "vénèrent" également Marie et les saints en les représentant par des statues et des images. Beaucoup de Catholiques utilisent les images de Marie et/ou des saints comme des "objets porte-bonheur." Une lecture superficielle de la Bible révèle que cette pratique n’est que pure idolâtrie (Exode 20:4-6 ; 1 Corinthiens 12:12 ; 1 Jean 5:21). Le fait de réciter le rosaire est de l’idolâtrie. Le fait d’allumer des bougies devant une statue ou un portrait d’un saint est de l’idolâtrie. Le fait d’enterrer une statue de Joseph dans l’espoir de vendre votre maison (et d’innombrable autres pratiques catholiques) est de l’idolâtrie.Ce n’est pas une question de terminologie. Que la pratique soit décrite comme "adoration" ou "vénération," ou n’importe quel autre terme, le problème est le même. Chaque fois que nous attribuons à quelqu’un d’autre quelque chose qui appartient à Dieu, c’est de l’idolâtrie. La Bible ne nous enseigne nulle part à vénérer, à prier, à se confier à, ou à "idolâtrer" quiconque en dehors de Dieu. Nous devons adorer Dieu seul. La gloire, la louange et l’honneur appartiennent à Dieu seul. Dieu seul est digne de "... recevoir la gloire et l’honneur et la puissance..." (Apocalypse 4:11). Dieu seul est digne de recevoir notre adoration et notre louange (Néhémie 9:6 ; Apocalypse 15:4).
L’adoration des saints ou de Marie à travers d'une statue ou sans statue est-elle biblique  ?"Réponse :La Bible est absolument claire sur le fait que nous devons adorer Dieu seul. Les seuls cas où une personne a été adorée en dehors de Dieu dans la Bible concernent les faux dieux, c'est-à-dire Satan et ses démons. Tous ceux qui servent le Seigneur Dieu refusent l’adoration. Pierre et les apôtres ont refusé d’être adorés (Actes 10:25-26 ; 14:13-14). Les saints anges refusent d’être adorés (Apocalypse 19:10 ; 22:9). La réponse est toujours la même, "Adore Dieu !"Les Catholiques romains essaient de "contourner" ces principes bibliques clairs en affirmant qu’ils “n’adorent” pas Marie ou les saints, mais qu’ils ne font que les "vénérer". L’utilisation d’un terme différent ne change en rien l’essence de l’acte posé. Par définition, "vénérer" veut dire "considérer avec respect ou révérence." La Bible ne nous dit nulle part de vénérer quiconque d’autre que Dieu seul. Il n’y a rien de mal à respecter ces fidèles chrétiens qui nous ont précédé (voir Hébreux chapitre 11). Il n’y a rien de mal à honorer Marie en tant que la mère terrestre de Jésus. La Bible décrit Marie comme ayant reçu une "faveur immense" de Dieu (Luc 1:28, Bible anglaise King James). En même temps, il n’existe aucune instruction dans la Bible selon laquelle nous devrions vénérer ceux qui sont allés au Ciel. Nous devons suivre leur exemple, oui, mais les adorer, les révérer, ou les vénérer, non !Lorsqu’ils sont amenés à admettre qu’ils adorent en réalité Marie, les Catholiques soutiennent qu’ils adorent Dieu à travers elle, en louant la créature merveilleuse que Dieu a faite. Dans leur esprit, Marie est la plus belle et la plus merveilleuse créature de Dieu et, en la louant, ils louent sont créateur. Pour les Catholiques, cela revient à faire les éloges d’un artiste en louant sa sculpture ou son tableau. Le problème à ce niveau, c’est que Dieu défend explicitement de L’adorer à travers des choses créées. Nous ne devons nous prosterner devant et n’adorer aucune représentation de choses qui sont en haut dans les cieux et en bas sur la terre (Exode 20:4-5). Romains 1:25 est encore plus clair sur ce sujet, "eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !" Oui, Dieu a créé des choses merveilleuses et extraordinaires. Oui, Marie était une femme pieuse digne de notre respect. Non, nous ne devons absolument pas adorer Dieu "par procuration" en louant des choses (ou des personnes) qu’Il a créées. C’est de la pure idolâtrie.Les Catholiques "vénèrent" Marie et les saints, essentiellement en leur adressant des prières. Comme démontré dans l’article suivant, il est anti-biblique de prier quelqu’un d’autre en dehors de Dieu seul – prier Marie et les saints. Que l’on prie Marie et/ou les saints, ou que l’on sollicite leur intercession – aucune des deux pratiques n’est biblique. La prière est un acte d’adoration. Lorsque nous prions Dieu, nous admettons que nous avons besoin de Son secours. Adresser nos prières à quelqu’un d’autre en dehors de Dieu, c’est voler à Dieu la gloire qui Lui revient à Lui seul.Les Catholiques "vénèrent" également Marie et les saints en les représentant par des statues et des images. Beaucoup de Catholiques utilisent les images de Marie et/ou des saints comme des "objets porte-bonheur." Une lecture superficielle de la Bible révèle que cette pratique n’est que pure idolâtrie (Exode 20:4-6 ; 1 Corinthiens 12:12 ; 1 Jean 5:21). Le fait de réciter le rosaire est de l’idolâtrie. Le fait d’allumer des bougies devant une statue ou un portrait d’un saint est de l’idolâtrie. Le fait d’enterrer une statue de Joseph dans l’espoir de vendre votre maison (et d’innombrable autres pratiques catholiques) est de l’idolâtrie.Ce n’est pas une question de terminologie. Que la pratique soit décrite comme "adoration" ou "vénération," ou n’importe quel autre terme, le problème est le même. Chaque fois que nous attribuons à quelqu’un d’autre quelque chose qui appartient à Dieu, c’est de l’idolâtrie. La Bible ne nous enseigne nulle part à vénérer, à prier, à se confier à, ou à "idolâtrer" quiconque en dehors de Dieu. Nous devons adorer Dieu seul. La gloire, la louange et l’honneur appartiennent à Dieu seul. Dieu seul est digne de "... recevoir la gloire et l’honneur et la puissance..." (Apocalypse 4:11). Dieu seul est digne de recevoir notre adoration et notre louange (Néhémie 9:6 ; Apocalypse 15:4).
L’adoration des saints ou de Marie à travers d'une statue ou sans statue est-elle biblique  ?"Réponse :La Bible est absolument claire sur le fait que nous devons adorer Dieu seul. Les seuls cas où une personne a été adorée en dehors de Dieu dans la Bible concernent les faux dieux, c'est-à-dire Satan et ses démons. Tous ceux qui servent le Seigneur Dieu refusent l’adoration. Pierre et les apôtres ont refusé d’être adorés (Actes 10:25-26 ; 14:13-14). Les saints anges refusent d’être adorés (Apocalypse 19:10 ; 22:9). La réponse est toujours la même, "Adore Dieu !"Les Catholiques romains essaient de "contourner" ces principes bibliques clairs en affirmant qu’ils “n’adorent” pas Marie ou les saints, mais qu’ils ne font que les "vénérer". L’utilisation d’un terme différent ne change en rien l’essence de l’acte posé. Par définition, "vénérer" veut dire "considérer avec respect ou révérence." La Bible ne nous dit nulle part de vénérer quiconque d’autre que Dieu seul. Il n’y a rien de mal à respecter ces fidèles chrétiens qui nous ont précédé (voir Hébreux chapitre 11). Il n’y a rien de mal à honorer Marie en tant que la mère terrestre de Jésus. La Bible décrit Marie comme ayant reçu une "faveur immense" de Dieu (Luc 1:28, Bible anglaise King James). En même temps, il n’existe aucune instruction dans la Bible selon laquelle nous devrions vénérer ceux qui sont allés au Ciel. Nous devons suivre leur exemple, oui, mais les adorer, les révérer, ou les vénérer, non !Lorsqu’ils sont amenés à admettre qu’ils adorent en réalité Marie, les Catholiques soutiennent qu’ils adorent Dieu à travers elle, en louant la créature merveilleuse que Dieu a faite. Dans leur esprit, Marie est la plus belle et la plus merveilleuse créature de Dieu et, en la louant, ils louent sont créateur. Pour les Catholiques, cela revient à faire les éloges d’un artiste en louant sa sculpture ou son tableau. Le problème à ce niveau, c’est que Dieu défend explicitement de L’adorer à travers des choses créées. Nous ne devons nous prosterner devant et n’adorer aucune représentation de choses qui sont en haut dans les cieux et en bas sur la terre (Exode 20:4-5). Romains 1:25 est encore plus clair sur ce sujet, "eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !" Oui, Dieu a créé des choses merveilleuses et extraordinaires. Oui, Marie était une femme pieuse digne de notre respect. Non, nous ne devons absolument pas adorer Dieu "par procuration" en louant des choses (ou des personnes) qu’Il a créées. C’est de la pure idolâtrie.Les Catholiques "vénèrent" Marie et les saints, essentiellement en leur adressant des prières. Comme démontré dans l’article suivant, il est anti-biblique de prier quelqu’un d’autre en dehors de Dieu seul – prier Marie et les saints. Que l’on prie Marie et/ou les saints, ou que l’on sollicite leur intercession – aucune des deux pratiques n’est biblique. La prière est un acte d’adoration. Lorsque nous prions Dieu, nous admettons que nous avons besoin de Son secours. Adresser nos prières à quelqu’un d’autre en dehors de Dieu, c’est voler à Dieu la gloire qui Lui revient à Lui seul.Les Catholiques "vénèrent" également Marie et les saints en les représentant par des statues et des images. Beaucoup de Catholiques utilisent les images de Marie et/ou des saints comme des "objets porte-bonheur." Une lecture superficielle de la Bible révèle que cette pratique n’est que pure idolâtrie (Exode 20:4-6 ; 1 Corinthiens 12:12 ; 1 Jean 5:21). Le fait de réciter le rosaire est de l’idolâtrie. Le fait d’allumer des bougies devant une statue ou un portrait d’un saint est de l’idolâtrie. Le fait d’enterrer une statue de Joseph dans l’espoir de vendre votre maison (et d’innombrable autres pratiques catholiques) est de l’idolâtrie.Ce n’est pas une question de terminologie. Que la pratique soit décrite comme "adoration" ou "vénération," ou n’importe quel autre terme, le problème est le même. Chaque fois que nous attribuons à quelqu’un d’autre quelque chose qui appartient à Dieu, c’est de l’idolâtrie. La Bible ne nous enseigne nulle part à vénérer, à prier, à se confier à, ou à "idolâtrer" quiconque en dehors de Dieu. Nous devons adorer Dieu seul. La gloire, la louange et l’honneur appartiennent à Dieu seul. Dieu seul est digne de "... recevoir la gloire et l’honneur et la puissance..." (Apocalypse 4:11). Dieu seul est digne de recevoir notre adoration et notre louange (Néhémie 9:6 ; Apocalypse 15:4).
L’adoration des saints ou de Marie à travers d'une statue ou sans statue est-elle biblique  ?"Réponse :La Bible est absolument claire sur le fait que nous devons adorer Dieu seul. Les seuls cas où une personne a été adorée en dehors de Dieu dans la Bible concernent les faux dieux, c'est-à-dire Satan et ses démons. Tous ceux qui servent le Seigneur Dieu refusent l’adoration. Pierre et les apôtres ont refusé d’être adorés (Actes 10:25-26 ; 14:13-14). Les saints anges refusent d’être adorés (Apocalypse 19:10 ; 22:9). La réponse est toujours la même, "Adore Dieu !"Les Catholiques romains essaient de "contourner" ces principes bibliques clairs en affirmant qu’ils “n’adorent” pas Marie ou les saints, mais qu’ils ne font que les "vénérer". L’utilisation d’un terme différent ne change en rien l’essence de l’acte posé. Par définition, "vénérer" veut dire "considérer avec respect ou révérence." La Bible ne nous dit nulle part de vénérer quiconque d’autre que Dieu seul. Il n’y a rien de mal à respecter ces fidèles chrétiens qui nous ont précédé (voir Hébreux chapitre 11). Il n’y a rien de mal à honorer Marie en tant que la mère terrestre de Jésus. La Bible décrit Marie comme ayant reçu une "faveur immense" de Dieu (Luc 1:28, Bible anglaise King James). En même temps, il n’existe aucune instruction dans la Bible selon laquelle nous devrions vénérer ceux qui sont allés au Ciel. Nous devons suivre leur exemple, oui, mais les adorer, les révérer, ou les vénérer, non !Lorsqu’ils sont amenés à admettre qu’ils adorent en réalité Marie, les Catholiques soutiennent qu’ils adorent Dieu à travers elle, en louant la créature merveilleuse que Dieu a faite. Dans leur esprit, Marie est la plus belle et la plus merveilleuse créature de Dieu et, en la louant, ils louent sont créateur. Pour les Catholiques, cela revient à faire les éloges d’un artiste en louant sa sculpture ou son tableau. Le problème à ce niveau, c’est que Dieu défend explicitement de L’adorer à travers des choses créées. Nous ne devons nous prosterner devant et n’adorer aucune représentation de choses qui sont en haut dans les cieux et en bas sur la terre (Exode 20:4-5). Romains 1:25 est encore plus clair sur ce sujet, "eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !" Oui, Dieu a créé des choses merveilleuses et extraordinaires. Oui, Marie était une femme pieuse digne de notre respect. Non, nous ne devons absolument pas adorer Dieu "par procuration" en louant des choses (ou des personnes) qu’Il a créées. C’est de la pure idolâtrie.Les Catholiques "vénèrent" Marie et les saints, essentiellement en leur adressant des prières. Comme démontré dans l’article suivant, il est anti-biblique de prier quelqu’un d’autre en dehors de Dieu seul – prier Marie et les saints. Que l’on prie Marie et/ou les saints, ou que l’on sollicite leur intercession – aucune des deux pratiques n’est biblique. La prière est un acte d’adoration. Lorsque nous prions Dieu, nous admettons que nous avons besoin de Son secours. Adresser nos prières à quelqu’un d’autre en dehors de Dieu, c’est voler à Dieu la gloire qui Lui revient à Lui seul.Les Catholiques "vénèrent" également Marie et les saints en les représentant par des statues et des images. Beaucoup de Catholiques utilisent les images de Marie et/ou des saints comme des "objets porte-bonheur." Une lecture superficielle de la Bible révèle que cette pratique n’est que pure idolâtrie (Exode 20:4-6 ; 1 Corinthiens 12:12 ; 1 Jean 5:21). Le fait de réciter le rosaire est de l’idolâtrie. Le fait d’allumer des bougies devant une statue ou un portrait d’un saint est de l’idolâtrie. Le fait d’enterrer une statue de Joseph dans l’espoir de vendre votre maison (et d’innombrable autres pratiques catholiques) est de l’idolâtrie.Ce n’est pas une question de terminologie. Que la pratique soit décrite comme "adoration" ou "vénération," ou n’importe quel autre terme, le problème est le même. Chaque fois que nous attribuons à quelqu’un d’autre quelque chose qui appartient à Dieu, c’est de l’idolâtrie. La Bible ne nous enseigne nulle part à vénérer, à prier, à se confier à, ou à "idolâtrer" quiconque en dehors de Dieu. Nous devons adorer Dieu seul. La gloire, la louange et l’honneur appartiennent à Dieu seul. Dieu seul est digne de "... recevoir la gloire et l’honneur et la puissance..." (Apocalypse 4:11). Dieu seul est digne de recevoir notre adoration et notre louange (Néhémie 9:6 ; Apocalypse 15:4).
L’adoration des saints ou de Marie à travers d'une statue ou sans statue est-elle biblique  ?"Réponse :La Bible est absolument claire sur le fait que nous devons adorer Dieu seul. Les seuls cas où une personne a été adorée en dehors de Dieu dans la Bible concernent les faux dieux, c'est-à-dire Satan et ses démons. Tous ceux qui servent le Seigneur Dieu refusent l’adoration. Pierre et les apôtres ont refusé d’être adorés (Actes 10:25-26 ; 14:13-14). Les saints anges refusent d’être adorés (Apocalypse 19:10 ; 22:9). La réponse est toujours la même, "Adore Dieu !"Les Catholiques romains essaient de "contourner" ces principes bibliques clairs en affirmant qu’ils “n’adorent” pas Marie ou les saints, mais qu’ils ne font que les "vénérer". L’utilisation d’un terme différent ne change en rien l’essence de l’acte posé. Par définition, "vénérer" veut dire "considérer avec respect ou révérence." La Bible ne nous dit nulle part de vénérer quiconque d’autre que Dieu seul. Il n’y a rien de mal à respecter ces fidèles chrétiens qui nous ont précédé (voir Hébreux chapitre 11). Il n’y a rien de mal à honorer Marie en tant que la mère terrestre de Jésus. La Bible décrit Marie comme ayant reçu une "faveur immense" de Dieu (Luc 1:28, Bible anglaise King James). En même temps, il n’existe aucune instruction dans la Bible selon laquelle nous devrions vénérer ceux qui sont allés au Ciel. Nous devons suivre leur exemple, oui, mais les adorer, les révérer, ou les vénérer, non !Lorsqu’ils sont amenés à admettre qu’ils adorent en réalité Marie, les Catholiques soutiennent qu’ils adorent Dieu à travers elle, en louant la créature merveilleuse que Dieu a faite. Dans leur esprit, Marie est la plus belle et la plus merveilleuse créature de Dieu et, en la louant, ils louent sont créateur. Pour les Catholiques, cela revient à faire les éloges d’un artiste en louant sa sculpture ou son tableau. Le problème à ce niveau, c’est que Dieu défend explicitement de L’adorer à travers des choses créées. Nous ne devons nous prosterner devant et n’adorer aucune représentation de choses qui sont en haut dans les cieux et en bas sur la terre (Exode 20:4-5). Romains 1:25 est encore plus clair sur ce sujet, "eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !" Oui, Dieu a créé des choses merveilleuses et extraordinaires. Oui, Marie était une femme pieuse digne de notre respect. Non, nous ne devons absolument pas adorer Dieu "par procuration" en louant des choses (ou des personnes) qu’Il a créées. C’est de la pure idolâtrie.Les Catholiques "vénèrent" Marie et les saints, essentiellement en leur adressant des prières. Comme démontré dans l’article suivant, il est anti-biblique de prier quelqu’un d’autre en dehors de Dieu seul – prier Marie et les saints. Que l’on prie Marie et/ou les saints, ou que l’on sollicite leur intercession – aucune des deux pratiques n’est biblique. La prière est un acte d’adoration. Lorsque nous prions Dieu, nous admettons que nous avons besoin de Son secours. Adresser nos prières à quelqu’un d’autre en dehors de Dieu, c’est voler à Dieu la gloire qui Lui revient à Lui seul.Les Catholiques "vénèrent" également Marie et les saints en les représentant par des statues et des images. Beaucoup de Catholiques utilisent les images de Marie et/ou des saints comme des "objets porte-bonheur." Une lecture superficielle de la Bible révèle que cette pratique n’est que pure idolâtrie (Exode 20:4-6 ; 1 Corinthiens 12:12 ; 1 Jean 5:21). Le fait de réciter le rosaire est de l’idolâtrie. Le fait d’allumer des bougies devant une statue ou un portrait d’un saint est de l’idolâtrie. Le fait d’enterrer une statue de Joseph dans l’espoir de vendre votre maison (et d’innombrable autres pratiques catholiques) est de l’idolâtrie.Ce n’est pas une question de terminologie. Que la pratique soit décrite comme "adoration" ou "vénération," ou n’importe quel autre terme, le problème est le même. Chaque fois que nous attribuons à quelqu’un d’autre quelque chose qui appartient à Dieu, c’est de l’idolâtrie. La Bible ne nous enseigne nulle part à vénérer, à prier, à se confier à, ou à "idolâtrer" quiconque en dehors de Dieu. Nous devons adorer Dieu seul. La gloire, la louange et l’honneur appartiennent à Dieu seul. Dieu seul est digne de "... recevoir la gloire et l’honneur et la puissance..." (Apocalypse 4:11). Dieu seul est digne de recevoir notre adoration et notre louange (Néhémie 9:6 ; Apocalypse 15:4).
L’adoration des saints ou de Marie à travers d'une statue ou sans statue est-elle biblique  ?"Réponse :La Bible est absolument claire sur le fait que nous devons adorer Dieu seul. Les seuls cas où une personne a été adorée en dehors de Dieu dans la Bible concernent les faux dieux, c'est-à-dire Satan et ses démons. Tous ceux qui servent le Seigneur Dieu refusent l’adoration. Pierre et les apôtres ont refusé d’être adorés (Actes 10:25-26 ; 14:13-14). Les saints anges refusent d’être adorés (Apocalypse 19:10 ; 22:9). La réponse est toujours la même, "Adore Dieu !"Les Catholiques romains essaient de "contourner" ces principes bibliques clairs en affirmant qu’ils “n’adorent” pas Marie ou les saints, mais qu’ils ne font que les "vénérer". L’utilisation d’un terme différent ne change en rien l’essence de l’acte posé. Par définition, "vénérer" veut dire "considérer avec respect ou révérence." La Bible ne nous dit nulle part de vénérer quiconque d’autre que Dieu seul. Il n’y a rien de mal à respecter ces fidèles chrétiens qui nous ont précédé (voir Hébreux chapitre 11). Il n’y a rien de mal à honorer Marie en tant que la mère terrestre de Jésus. La Bible décrit Marie comme ayant reçu une "faveur immense" de Dieu (Luc 1:28, Bible anglaise King James). En même temps, il n’existe aucune instruction dans la Bible selon laquelle nous devrions vénérer ceux qui sont allés au Ciel. Nous devons suivre leur exemple, oui, mais les adorer, les révérer, ou les vénérer, non !Lorsqu’ils sont amenés à admettre qu’ils adorent en réalité Marie, les Catholiques soutiennent qu’ils adorent Dieu à travers elle, en louant la créature merveilleuse que Dieu a faite. Dans leur esprit, Marie est la plus belle et la plus merveilleuse créature de Dieu et, en la louant, ils louent sont créateur. Pour les Catholiques, cela revient à faire les éloges d’un artiste en louant sa sculpture ou son tableau. Le problème à ce niveau, c’est que Dieu défend explicitement de L’adorer à travers des choses créées. Nous ne devons nous prosterner devant et n’adorer aucune représentation de choses qui sont en haut dans les cieux et en bas sur la terre (Exode 20:4-5). Romains 1:25 est encore plus clair sur ce sujet, "eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !" Oui, Dieu a créé des choses merveilleuses et extraordinaires. Oui, Marie était une femme pieuse digne de notre respect. Non, nous ne devons absolument pas adorer Dieu "par procuration" en louant des choses (ou des personnes) qu’Il a créées. C’est de la pure idolâtrie.Les Catholiques "vénèrent" Marie et les saints, essentiellement en leur adressant des prières. Comme démontré dans l’article suivant, il est anti-biblique de prier quelqu’un d’autre en dehors de Dieu seul – prier Marie et les saints. Que l’on prie Marie et/ou les saints, ou que l’on sollicite leur intercession – aucune des deux pratiques n’est biblique. La prière est un acte d’adoration. Lorsque nous prions Dieu, nous admettons que nous avons besoin de Son secours. Adresser nos prières à quelqu’un d’autre en dehors de Dieu, c’est voler à Dieu la gloire qui Lui revient à Lui seul.Les Catholiques "vénèrent" également Marie et les saints en les représentant par des statues et des images. Beaucoup de Catholiques utilisent les images de Marie et/ou des saints comme des "objets porte-bonheur." Une lecture superficielle de la Bible révèle que cette pratique n’est que pure idolâtrie (Exode 20:4-6 ; 1 Corinthiens 12:12 ; 1 Jean 5:21). Le fait de réciter le rosaire est de l’idolâtrie. Le fait d’allumer des bougies devant une statue ou un portrait d’un saint est de l’idolâtrie. Le fait d’enterrer une statue de Joseph dans l’espoir de vendre votre maison (et d’innombrable autres pratiques catholiques) est de l’idolâtrie.Ce n’est pas une question de terminologie. Que la pratique soit décrite comme "adoration" ou "vénération," ou n’importe quel autre terme, le problème est le même. Chaque fois que nous attribuons à quelqu’un d’autre quelque chose qui appartient à Dieu, c’est de l’idolâtrie. La Bible ne nous enseigne nulle part à vénérer, à prier, à se confier à, ou à "idolâtrer" quiconque en dehors de Dieu. Nous devons adorer Dieu seul. La gloire, la louange et l’honneur appartiennent à Dieu seul. Dieu seul est digne de "... recevoir la gloire et l’honneur et la puissance..." (Apocalypse 4:11). Dieu seul est digne de recevoir notre adoration et notre louange (Néhémie 9:6 ; Apocalypse 15:4).
L’adoration des saints ou de Marie à travers d'une statue ou sans statue est-elle biblique  ?"Réponse :La Bible est absolument claire sur le fait que nous devons adorer Dieu seul. Les seuls cas où une personne a été adorée en dehors de Dieu dans la Bible concernent les faux dieux, c'est-à-dire Satan et ses démons. Tous ceux qui servent le Seigneur Dieu refusent l’adoration. Pierre et les apôtres ont refusé d’être adorés (Actes 10:25-26 ; 14:13-14). Les saints anges refusent d’être adorés (Apocalypse 19:10 ; 22:9). La réponse est toujours la même, "Adore Dieu !"Les Catholiques romains essaient de "contourner" ces principes bibliques clairs en affirmant qu’ils “n’adorent” pas Marie ou les saints, mais qu’ils ne font que les "vénérer". L’utilisation d’un terme différent ne change en rien l’essence de l’acte posé. Par définition, "vénérer" veut dire "considérer avec respect ou révérence." La Bible ne nous dit nulle part de vénérer quiconque d’autre que Dieu seul. Il n’y a rien de mal à respecter ces fidèles chrétiens qui nous ont précédé (voir Hébreux chapitre 11). Il n’y a rien de mal à honorer Marie en tant que la mère terrestre de Jésus. La Bible décrit Marie comme ayant reçu une "faveur immense" de Dieu (Luc 1:28, Bible anglaise King James). En même temps, il n’existe aucune instruction dans la Bible selon laquelle nous devrions vénérer ceux qui sont allés au Ciel. Nous devons suivre leur exemple, oui, mais les adorer, les révérer, ou les vénérer, non !Lorsqu’ils sont amenés à admettre qu’ils adorent en réalité Marie, les Catholiques soutiennent qu’ils adorent Dieu à travers elle, en louant la créature merveilleuse que Dieu a faite. Dans leur esprit, Marie est la plus belle et la plus merveilleuse créature de Dieu et, en la louant, ils louent sont créateur. Pour les Catholiques, cela revient à faire les éloges d’un artiste en louant sa sculpture ou son tableau. Le problème à ce niveau, c’est que Dieu défend explicitement de L’adorer à travers des choses créées. Nous ne devons nous prosterner devant et n’adorer aucune représentation de choses qui sont en haut dans les cieux et en bas sur la terre (Exode 20:4-5). Romains 1:25 est encore plus clair sur ce sujet, "eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !" Oui, Dieu a créé des choses merveilleuses et extraordinaires. Oui, Marie était une femme pieuse digne de notre respect. Non, nous ne devons absolument pas adorer Dieu "par procuration" en louant des choses (ou des personnes) qu’Il a créées. C’est de la pure idolâtrie.Les Catholiques "vénèrent" Marie et les saints, essentiellement en leur adressant des prières. Comme démontré dans l’article suivant, il est anti-biblique de prier quelqu’un d’autre en dehors de Dieu seul – prier Marie et les saints. Que l’on prie Marie et/ou les saints, ou que l’on sollicite leur intercession – aucune des deux pratiques n’est biblique. La prière est un acte d’adoration. Lorsque nous prions Dieu, nous admettons que nous avons besoin de Son secours. Adresser nos prières à quelqu’un d’autre en dehors de Dieu, c’est voler à Dieu la gloire qui Lui revient à Lui seul.Les Catholiques "vénèrent" également Marie et les saints en les représentant par des statues et des images. Beaucoup de Catholiques utilisent les images de Marie et/ou des saints comme des "objets porte-bonheur." Une lecture superficielle de la Bible révèle que cette pratique n’est que pure idolâtrie (Exode 20:4-6 ; 1 Corinthiens 12:12 ; 1 Jean 5:21). Le fait de réciter le rosaire est de l’idolâtrie. Le fait d’allumer des bougies devant une statue ou un portrait d’un saint est de l’idolâtrie. Le fait d’enterrer une statue de Joseph dans l’espoir de vendre votre maison (et d’innombrable autres pratiques catholiques) est de l’idolâtrie.Ce n’est pas une question de terminologie. Que la pratique soit décrite comme "adoration" ou "vénération," ou n’importe quel autre terme, le problème est le même. Chaque fois que nous attribuons à quelqu’un d’autre quelque chose qui appartient à Dieu, c’est de l’idolâtrie. La Bible ne nous enseigne nulle part à vénérer, à prier, à se confier à, ou à "idolâtrer" quiconque en dehors de Dieu. Nous devons adorer Dieu seul. La gloire, la louange et l’honneur appartiennent à Dieu seul. Dieu seul est digne de "... recevoir la gloire et l’honneur et la puissance..." (Apocalypse 4:11). Dieu seul est digne de recevoir notre adoration et notre louange (Néhémie 9:6 ; Apocalypse 15:4).
L’adoration des saints ou de Marie à travers d'une statue ou sans statue est-elle biblique  ?"Réponse :La Bible est absolument claire sur le fait que nous devons adorer Dieu seul. Les seuls cas où une personne a été adorée en dehors de Dieu dans la Bible concernent les faux dieux, c'est-à-dire Satan et ses démons. Tous ceux qui servent le Seigneur Dieu refusent l’adoration. Pierre et les apôtres ont refusé d’être adorés (Actes 10:25-26 ; 14:13-14). Les saints anges refusent d’être adorés (Apocalypse 19:10 ; 22:9). La réponse est toujours la même, "Adore Dieu !"Les Catholiques romains essaient de "contourner" ces principes bibliques clairs en affirmant qu’ils “n’adorent” pas Marie ou les saints, mais qu’ils ne font que les "vénérer". L’utilisation d’un terme différent ne change en rien l’essence de l’acte posé. Par définition, "vénérer" veut dire "considérer avec respect ou révérence." La Bible ne nous dit nulle part de vénérer quiconque d’autre que Dieu seul. Il n’y a rien de mal à respecter ces fidèles chrétiens qui nous ont précédé (voir Hébreux chapitre 11). Il n’y a rien de mal à honorer Marie en tant que la mère terrestre de Jésus. La Bible décrit Marie comme ayant reçu une "faveur immense" de Dieu (Luc 1:28, Bible anglaise King James). En même temps, il n’existe aucune instruction dans la Bible selon laquelle nous devrions vénérer ceux qui sont allés au Ciel. Nous devons suivre leur exemple, oui, mais les adorer, les révérer, ou les vénérer, non !Lorsqu’ils sont amenés à admettre qu’ils adorent en réalité Marie, les Catholiques soutiennent qu’ils adorent Dieu à travers elle, en louant la créature merveilleuse que Dieu a faite. Dans leur esprit, Marie est la plus belle et la plus merveilleuse créature de Dieu et, en la louant, ils louent sont créateur. Pour les Catholiques, cela revient à faire les éloges d’un artiste en louant sa sculpture ou son tableau. Le problème à ce niveau, c’est que Dieu défend explicitement de L’adorer à travers des choses créées. Nous ne devons nous prosterner devant et n’adorer aucune représentation de choses qui sont en haut dans les cieux et en bas sur la terre (Exode 20:4-5). Romains 1:25 est encore plus clair sur ce sujet, "eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !" Oui, Dieu a créé des choses merveilleuses et extraordinaires. Oui, Marie était une femme pieuse digne de notre respect. Non, nous ne devons absolument pas adorer Dieu "par procuration" en louant des choses (ou des personnes) qu’Il a créées. C’est de la pure idolâtrie.Les Catholiques "vénèrent" Marie et les saints, essentiellement en leur adressant des prières. Comme démontré dans l’article suivant, il est anti-biblique de prier quelqu’un d’autre en dehors de Dieu seul – prier Marie et les saints. Que l’on prie Marie et/ou les saints, ou que l’on sollicite leur intercession – aucune des deux pratiques n’est biblique. La prière est un acte d’adoration. Lorsque nous prions Dieu, nous admettons que nous avons besoin de Son secours. Adresser nos prières à quelqu’un d’autre en dehors de Dieu, c’est voler à Dieu la gloire qui Lui revient à Lui seul.Les Catholiques "vénèrent" également Marie et les saints en les représentant par des statues et des images. Beaucoup de Catholiques utilisent les images de Marie et/ou des saints comme des "objets porte-bonheur." Une lecture superficielle de la Bible révèle que cette pratique n’est que pure idolâtrie (Exode 20:4-6 ; 1 Corinthiens 12:12 ; 1 Jean 5:21). Le fait de réciter le rosaire est de l’idolâtrie. Le fait d’allumer des bougies devant une statue ou un portrait d’un saint est de l’idolâtrie. Le fait d’enterrer une statue de Joseph dans l’espoir de vendre votre maison (et d’innombrable autres pratiques catholiques) est de l’idolâtrie.Ce n’est pas une question de terminologie. Que la pratique soit décrite comme "adoration" ou "vénération," ou n’importe quel autre terme, le problème est le même. Chaque fois que nous attribuons à quelqu’un d’autre quelque chose qui appartient à Dieu, c’est de l’idolâtrie. La Bible ne nous enseigne nulle part à vénérer, à prier, à se confier à, ou à "idolâtrer" quiconque en dehors de Dieu. Nous devons adorer Dieu seul. La gloire, la louange et l’honneur appartiennent à Dieu seul. Dieu seul est digne de "... recevoir la gloire et l’honneur et la puissance..." (Apocalypse 4:11). Dieu seul est digne de recevoir notre adoration et notre louange (Néhémie 9:6 ; Apocalypse 15:4).
L’adoration des saints ou de Marie à travers d'une statue ou sans statue est-elle biblique  ?"Réponse :La Bible est absolument claire sur le fait que nous devons adorer Dieu seul. Les seuls cas où une personne a été adorée en dehors de Dieu dans la Bible concernent les faux dieux, c'est-à-dire Satan et ses démons. Tous ceux qui servent le Seigneur Dieu refusent l’adoration. Pierre et les apôtres ont refusé d’être adorés (Actes 10:25-26 ; 14:13-14). Les saints anges refusent d’être adorés (Apocalypse 19:10 ; 22:9). La réponse est toujours la même, "Adore Dieu !"Les Catholiques romains essaient de "contourner" ces principes bibliques clairs en affirmant qu’ils “n’adorent” pas Marie ou les saints, mais qu’ils ne font que les "vénérer". L’utilisation d’un terme différent ne change en rien l’essence de l’acte posé. Par définition, "vénérer" veut dire "considérer avec respect ou révérence." La Bible ne nous dit nulle part de vénérer quiconque d’autre que Dieu seul. Il n’y a rien de mal à respecter ces fidèles chrétiens qui nous ont précédé (voir Hébreux chapitre 11). Il n’y a rien de mal à honorer Marie en tant que la mère terrestre de Jésus. La Bible décrit Marie comme ayant reçu une "faveur immense" de Dieu (Luc 1:28, Bible anglaise King James). En même temps, il n’existe aucune instruction dans la Bible selon laquelle nous devrions vénérer ceux qui sont allés au Ciel. Nous devons suivre leur exemple, oui, mais les adorer, les révérer, ou les vénérer, non !Lorsqu’ils sont amenés à admettre qu’ils adorent en réalité Marie, les Catholiques soutiennent qu’ils adorent Dieu à travers elle, en louant la créature merveilleuse que Dieu a faite. Dans leur esprit, Marie est la plus belle et la plus merveilleuse créature de Dieu et, en la louant, ils louent sont créateur. Pour les Catholiques, cela revient à faire les éloges d’un artiste en louant sa sculpture ou son tableau. Le problème à ce niveau, c’est que Dieu défend explicitement de L’adorer à travers des choses créées. Nous ne devons nous prosterner devant et n’adorer aucune représentation de choses qui sont en haut dans les cieux et en bas sur la terre (Exode 20:4-5). Romains 1:25 est encore plus clair sur ce sujet, "eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !" Oui, Dieu a créé des choses merveilleuses et extraordinaires. Oui, Marie était une femme pieuse digne de notre respect. Non, nous ne devons absolument pas adorer Dieu "par procuration" en louant des choses (ou des personnes) qu’Il a créées. C’est de la pure idolâtrie.Les Catholiques "vénèrent" Marie et les saints, essentiellement en leur adressant des prières. Comme démontré dans l’article suivant, il est anti-biblique de prier quelqu’un d’autre en dehors de Dieu seul – prier Marie et les saints. Que l’on prie Marie et/ou les saints, ou que l’on sollicite leur intercession – aucune des deux pratiques n’est biblique. La prière est un acte d’adoration. Lorsque nous prions Dieu, nous admettons que nous avons besoin de Son secours. Adresser nos prières à quelqu’un d’autre en dehors de Dieu, c’est voler à Dieu la gloire qui Lui revient à Lui seul.Les Catholiques "vénèrent" également Marie et les saints en les représentant par des statues et des images. Beaucoup de Catholiques utilisent les images de Marie et/ou des saints comme des "objets porte-bonheur." Une lecture superficielle de la Bible révèle que cette pratique n’est que pure idolâtrie (Exode 20:4-6 ; 1 Corinthiens 12:12 ; 1 Jean 5:21). Le fait de réciter le rosaire est de l’idolâtrie. Le fait d’allumer des bougies devant une statue ou un portrait d’un saint est de l’idolâtrie. Le fait d’enterrer une statue de Joseph dans l’espoir de vendre votre maison (et d’innombrable autres pratiques catholiques) est de l’idolâtrie.Ce n’est pas une question de terminologie. Que la pratique soit décrite comme "adoration" ou "vénération," ou n’importe quel autre terme, le problème est le même. Chaque fois que nous attribuons à quelqu’un d’autre quelque chose qui appartient à Dieu, c’est de l’idolâtrie. La Bible ne nous enseigne nulle part à vénérer, à prier, à se confier à, ou à "idolâtrer" quiconque en dehors de Dieu. Nous devons adorer Dieu seul. La gloire, la louange et l’honneur appartiennent à Dieu seul. Dieu seul est digne de "... recevoir la gloire et l’honneur et la puissance..." (Apocalypse 4:11). Dieu seul est digne de recevoir notre adoration et notre louange (Néhémie 9:6 ; Apocalypse 15:4).
L’adoration des saints ou de Marie à travers d'une statue ou sans statue est-elle biblique  ?"Réponse :La Bible est absolument claire sur le fait que nous devons adorer Dieu seul. Les seuls cas où une personne a été adorée en dehors de Dieu dans la Bible concernent les faux dieux, c'est-à-dire Satan et ses démons. Tous ceux qui servent le Seigneur Dieu refusent l’adoration. Pierre et les apôtres ont refusé d’être adorés (Actes 10:25-26 ; 14:13-14). Les saints anges refusent d’être adorés (Apocalypse 19:10 ; 22:9). La réponse est toujours la même, "Adore Dieu !"Les Catholiques romains essaient de "contourner" ces principes bibliques clairs en affirmant qu’ils “n’adorent” pas Marie ou les saints, mais qu’ils ne font que les "vénérer". L’utilisation d’un terme différent ne change en rien l’essence de l’acte posé. Par définition, "vénérer" veut dire "considérer avec respect ou révérence." La Bible ne nous dit nulle part de vénérer quiconque d’autre que Dieu seul. Il n’y a rien de mal à respecter ces fidèles chrétiens qui nous ont précédé (voir Hébreux chapitre 11). Il n’y a rien de mal à honorer Marie en tant que la mère terrestre de Jésus. La Bible décrit Marie comme ayant reçu une "faveur immense" de Dieu (Luc 1:28, Bible anglaise King James). En même temps, il n’existe aucune instruction dans la Bible selon laquelle nous devrions vénérer ceux qui sont allés au Ciel. Nous devons suivre leur exemple, oui, mais les adorer, les révérer, ou les vénérer, non !Lorsqu’ils sont amenés à admettre qu’ils adorent en réalité Marie, les Catholiques soutiennent qu’ils adorent Dieu à travers elle, en louant la créature merveilleuse que Dieu a faite. Dans leur esprit, Marie est la plus belle et la plus merveilleuse créature de Dieu et, en la louant, ils louent sont créateur. Pour les Catholiques, cela revient à faire les éloges d’un artiste en louant sa sculpture ou son tableau. Le problème à ce niveau, c’est que Dieu défend explicitement de L’adorer à travers des choses créées. Nous ne devons nous prosterner devant et n’adorer aucune représentation de choses qui sont en haut dans les cieux et en bas sur la terre (Exode 20:4-5). Romains 1:25 est encore plus clair sur ce sujet, "eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !" Oui, Dieu a créé des choses merveilleuses et extraordinaires. Oui, Marie était une femme pieuse digne de notre respect. Non, nous ne devons absolument pas adorer Dieu "par procuration" en louant des choses (ou des personnes) qu’Il a créées. C’est de la pure idolâtrie.Les Catholiques "vénèrent" Marie et les saints, essentiellement en leur adressant des prières. Comme démontré dans l’article suivant, il est anti-biblique de prier quelqu’un d’autre en dehors de Dieu seul – prier Marie et les saints. Que l’on prie Marie et/ou les saints, ou que l’on sollicite leur intercession – aucune des deux pratiques n’est biblique. La prière est un acte d’adoration. Lorsque nous prions Dieu, nous admettons que nous avons besoin de Son secours. Adresser nos prières à quelqu’un d’autre en dehors de Dieu, c’est voler à Dieu la gloire qui Lui revient à Lui seul.Les Catholiques "vénèrent" également Marie et les saints en les représentant par des statues et des images. Beaucoup de Catholiques utilisent les images de Marie et/ou des saints comme des "objets porte-bonheur." Une lecture superficielle de la Bible révèle que cette pratique n’est que pure idolâtrie (Exode 20:4-6 ; 1 Corinthiens 12:12 ; 1 Jean 5:21). Le fait de réciter le rosaire est de l’idolâtrie. Le fait d’allumer des bougies devant une statue ou un portrait d’un saint est de l’idolâtrie. Le fait d’enterrer une statue de Joseph dans l’espoir de vendre votre maison (et d’innombrable autres pratiques catholiques) est de l’idolâtrie.Ce n’est pas une question de terminologie. Que la pratique soit décrite comme "adoration" ou "vénération," ou n’importe quel autre terme, le problème est le même. Chaque fois que nous attribuons à quelqu’un d’autre quelque chose qui appartient à Dieu, c’est de l’idolâtrie. La Bible ne nous enseigne nulle part à vénérer, à prier, à se confier à, ou à "idolâtrer" quiconque en dehors de Dieu. Nous devons adorer Dieu seul. La gloire, la louange et l’honneur appartiennent à Dieu seul. Dieu seul est digne de "... recevoir la gloire et l’honneur et la puissance..." (Apocalypse 4:11). Dieu seul est digne de recevoir notre adoration et notre louange (Néhémie 9:6 ; Apocalypse 15:4).
L’adoration des saints ou de Marie à travers d'une statue ou sans statue est-elle biblique  ?"Réponse :La Bible est absolument claire sur le fait que nous devons adorer Dieu seul. Les seuls cas où une personne a été adorée en dehors de Dieu dans la Bible concernent les faux dieux, c'est-à-dire Satan et ses démons. Tous ceux qui servent le Seigneur Dieu refusent l’adoration. Pierre et les apôtres ont refusé d’être adorés (Actes 10:25-26 ; 14:13-14). Les saints anges refusent d’être adorés (Apocalypse 19:10 ; 22:9). La réponse est toujours la même, "Adore Dieu !"Les Catholiques romains essaient de "contourner" ces principes bibliques clairs en affirmant qu’ils “n’adorent” pas Marie ou les saints, mais qu’ils ne font que les "vénérer". L’utilisation d’un terme différent ne change en rien l’essence de l’acte posé. Par définition, "vénérer" veut dire "considérer avec respect ou révérence." La Bible ne nous dit nulle part de vénérer quiconque d’autre que Dieu seul. Il n’y a rien de mal à respecter ces fidèles chrétiens qui nous ont précédé (voir Hébreux chapitre 11). Il n’y a rien de mal à honorer Marie en tant que la mère terrestre de Jésus. La Bible décrit Marie comme ayant reçu une "faveur immense" de Dieu (Luc 1:28, Bible anglaise King James). En même temps, il n’existe aucune instruction dans la Bible selon laquelle nous devrions vénérer ceux qui sont allés au Ciel. Nous devons suivre leur exemple, oui, mais les adorer, les révérer, ou les vénérer, non !Lorsqu’ils sont amenés à admettre qu’ils adorent en réalité Marie, les Catholiques soutiennent qu’ils adorent Dieu à travers elle, en louant la créature merveilleuse que Dieu a faite. Dans leur esprit, Marie est la plus belle et la plus merveilleuse créature de Dieu et, en la louant, ils louent sont créateur. Pour les Catholiques, cela revient à faire les éloges d’un artiste en louant sa sculpture ou son tableau. Le problème à ce niveau, c’est que Dieu défend explicitement de L’adorer à travers des choses créées. Nous ne devons nous prosterner devant et n’adorer aucune représentation de choses qui sont en haut dans les cieux et en bas sur la terre (Exode 20:4-5). Romains 1:25 est encore plus clair sur ce sujet, "eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !" Oui, Dieu a créé des choses merveilleuses et extraordinaires. Oui, Marie était une femme pieuse digne de notre respect. Non, nous ne devons absolument pas adorer Dieu "par procuration" en louant des choses (ou des personnes) qu’Il a créées. C’est de la pure idolâtrie.Les Catholiques "vénèrent" Marie et les saints, essentiellement en leur adressant des prières. Comme démontré dans l’article suivant, il est anti-biblique de prier quelqu’un d’autre en dehors de Dieu seul – prier Marie et les saints. Que l’on prie Marie et/ou les saints, ou que l’on sollicite leur intercession – aucune des deux pratiques n’est biblique. La prière est un acte d’adoration. Lorsque nous prions Dieu, nous admettons que nous avons besoin de Son secours. Adresser nos prières à quelqu’un d’autre en dehors de Dieu, c’est voler à Dieu la gloire qui Lui revient à Lui seul.Les Catholiques "vénèrent" également Marie et les saints en les représentant par des statues et des images. Beaucoup de Catholiques utilisent les images de Marie et/ou des saints comme des "objets porte-bonheur." Une lecture superficielle de la Bible révèle que cette pratique n’est que pure idolâtrie (Exode 20:4-6 ; 1 Corinthiens 12:12 ; 1 Jean 5:21). Le fait de réciter le rosaire est de l’idolâtrie. Le fait d’allumer des bougies devant une statue ou un portrait d’un saint est de l’idolâtrie. Le fait d’enterrer une statue de Joseph dans l’espoir de vendre votre maison (et d’innombrable autres pratiques catholiques) est de l’idolâtrie.Ce n’est pas une question de terminologie. Que la pratique soit décrite comme "adoration" ou "vénération," ou n’importe quel autre terme, le problème est le même. Chaque fois que nous attribuons à quelqu’un d’autre quelque chose qui appartient à Dieu, c’est de l’idolâtrie. La Bible ne nous enseigne nulle part à vénérer, à prier, à se confier à, ou à "idolâtrer" quiconque en dehors de Dieu. Nous devons adorer Dieu seul. La gloire, la louange et l’honneur appartiennent à Dieu seul. Dieu seul est digne de "... recevoir la gloire et l’honneur et la puissance..." (Apocalypse 4:11). Dieu seul est digne de recevoir notre adoration et notre louange (Néhémie 9:6 ; Apocalypse 15:4).
L’adoration des saints ou de Marie à travers d'une statue ou sans statue est-elle biblique  ?"Réponse :La Bible est absolument claire sur le fait que nous devons adorer Dieu seul. Les seuls cas où une personne a été adorée en dehors de Dieu dans la Bible concernent les faux dieux, c'est-à-dire Satan et ses démons. Tous ceux qui servent le Seigneur Dieu refusent l’adoration. Pierre et les apôtres ont refusé d’être adorés (Actes 10:25-26 ; 14:13-14). Les saints anges refusent d’être adorés (Apocalypse 19:10 ; 22:9). La réponse est toujours la même, "Adore Dieu !"Les Catholiques romains essaient de "contourner" ces principes bibliques clairs en affirmant qu’ils “n’adorent” pas Marie ou les saints, mais qu’ils ne font que les "vénérer". L’utilisation d’un terme différent ne change en rien l’essence de l’acte posé. Par définition, "vénérer" veut dire "considérer avec respect ou révérence." La Bible ne nous dit nulle part de vénérer quiconque d’autre que Dieu seul. Il n’y a rien de mal à respecter ces fidèles chrétiens qui nous ont précédé (voir Hébreux chapitre 11). Il n’y a rien de mal à honorer Marie en tant que la mère terrestre de Jésus. La Bible décrit Marie comme ayant reçu une "faveur immense" de Dieu (Luc 1:28, Bible anglaise King James). En même temps, il n’existe aucune instruction dans la Bible selon laquelle nous devrions vénérer ceux qui sont allés au Ciel. Nous devons suivre leur exemple, oui, mais les adorer, les révérer, ou les vénérer, non !Lorsqu’ils sont amenés à admettre qu’ils adorent en réalité Marie, les Catholiques soutiennent qu’ils adorent Dieu à travers elle, en louant la créature merveilleuse que Dieu a faite. Dans leur esprit, Marie est la plus belle et la plus merveilleuse créature de Dieu et, en la louant, ils louent sont créateur. Pour les Catholiques, cela revient à faire les éloges d’un artiste en louant sa sculpture ou son tableau. Le problème à ce niveau, c’est que Dieu défend explicitement de L’adorer à travers des choses créées. Nous ne devons nous prosterner devant et n’adorer aucune représentation de choses qui sont en haut dans les cieux et en bas sur la terre (Exode 20:4-5). Romains 1:25 est encore plus clair sur ce sujet, "eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !" Oui, Dieu a créé des choses merveilleuses et extraordinaires. Oui, Marie était une femme pieuse digne de notre respect. Non, nous ne devons absolument pas adorer Dieu "par procuration" en louant des choses (ou des personnes) qu’Il a créées. C’est de la pure idolâtrie.Les Catholiques "vénèrent" Marie et les saints, essentiellement en leur adressant des prières. Comme démontré dans l’article suivant, il est anti-biblique de prier quelqu’un d’autre en dehors de Dieu seul – prier Marie et les saints. Que l’on prie Marie et/ou les saints, ou que l’on sollicite leur intercession – aucune des deux pratiques n’est biblique. La prière est un acte d’adoration. Lorsque nous prions Dieu, nous admettons que nous avons besoin de Son secours. Adresser nos prières à quelqu’un d’autre en dehors de Dieu, c’est voler à Dieu la gloire qui Lui revient à Lui seul.Les Catholiques "vénèrent" également Marie et les saints en les représentant par des statues et des images. Beaucoup de Catholiques utilisent les images de Marie et/ou des saints comme des "objets porte-bonheur." Une lecture superficielle de la Bible révèle que cette pratique n’est que pure idolâtrie (Exode 20:4-6 ; 1 Corinthiens 12:12 ; 1 Jean 5:21). Le fait de réciter le rosaire est de l’idolâtrie. Le fait d’allumer des bougies devant une statue ou un portrait d’un saint est de l’idolâtrie. Le fait d’enterrer une statue de Joseph dans l’espoir de vendre votre maison (et d’innombrable autres pratiques catholiques) est de l’idolâtrie.Ce n’est pas une question de terminologie. Que la pratique soit décrite comme "adoration" ou "vénération," ou n’importe quel autre terme, le problème est le même. Chaque fois que nous attribuons à quelqu’un d’autre quelque chose qui appartient à Dieu, c’est de l’idolâtrie. La Bible ne nous enseigne nulle part à vénérer, à prier, à se confier à, ou à "idolâtrer" quiconque en dehors de Dieu. Nous devons adorer Dieu seul. La gloire, la louange et l’honneur appartiennent à Dieu seul. Dieu seul est digne de "... recevoir la gloire et l’honneur et la puissance..." (Apocalypse 4:11). Dieu seul est digne de recevoir notre adoration et notre louange (Néhémie 9:6 ; Apocalypse 15:4).
L’adoration des saints ou de Marie à travers d'une statue ou sans statue est-elle biblique  ?"Réponse :La Bible est absolument claire sur le fait que nous devons adorer Dieu seul. Les seuls cas où une personne a été adorée en dehors de Dieu dans la Bible concernent les faux dieux, c'est-à-dire Satan et ses démons. Tous ceux qui servent le Seigneur Dieu refusent l’adoration. Pierre et les apôtres ont refusé d’être adorés (Actes 10:25-26 ; 14:13-14). Les saints anges refusent d’être adorés (Apocalypse 19:10 ; 22:9). La réponse est toujours la même, "Adore Dieu !"Les Catholiques romains essaient de "contourner" ces principes bibliques clairs en affirmant qu’ils “n’adorent” pas Marie ou les saints, mais qu’ils ne font que les "vénérer". L’utilisation d’un terme différent ne change en rien l’essence de l’acte posé. Par définition, "vénérer" veut dire "considérer avec respect ou révérence." La Bible ne nous dit nulle part de vénérer quiconque d’autre que Dieu seul. Il n’y a rien de mal à respecter ces fidèles chrétiens qui nous ont précédé (voir Hébreux chapitre 11). Il n’y a rien de mal à honorer Marie en tant que la mère terrestre de Jésus. La Bible décrit Marie comme ayant reçu une "faveur immense" de Dieu (Luc 1:28, Bible anglaise King James). En même temps, il n’existe aucune instruction dans la Bible selon laquelle nous devrions vénérer ceux qui sont allés au Ciel. Nous devons suivre leur exemple, oui, mais les adorer, les révérer, ou les vénérer, non !Lorsqu’ils sont amenés à admettre qu’ils adorent en réalité Marie, les Catholiques soutiennent qu’ils adorent Dieu à travers elle, en louant la créature merveilleuse que Dieu a faite. Dans leur esprit, Marie est la plus belle et la plus merveilleuse créature de Dieu et, en la louant, ils louent sont créateur. Pour les Catholiques, cela revient à faire les éloges d’un artiste en louant sa sculpture ou son tableau. Le problème à ce niveau, c’est que Dieu défend explicitement de L’adorer à travers des choses créées. Nous ne devons nous prosterner devant et n’adorer aucune représentation de choses qui sont en haut dans les cieux et en bas sur la terre (Exode 20:4-5). Romains 1:25 est encore plus clair sur ce sujet, "eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !" Oui, Dieu a créé des choses merveilleuses et extraordinaires. Oui, Marie était une femme pieuse digne de notre respect. Non, nous ne devons absolument pas adorer Dieu "par procuration" en louant des choses (ou des personnes) qu’Il a créées. C’est de la pure idolâtrie.Les Catholiques "vénèrent" Marie et les saints, essentiellement en leur adressant des prières. Comme démontré dans l’article suivant, il est anti-biblique de prier quelqu’un d’autre en dehors de Dieu seul – prier Marie et les saints. Que l’on prie Marie et/ou les saints, ou que l’on sollicite leur intercession – aucune des deux pratiques n’est biblique. La prière est un acte d’adoration. Lorsque nous prions Dieu, nous admettons que nous avons besoin de Son secours. Adresser nos prières à quelqu’un d’autre en dehors de Dieu, c’est voler à Dieu la gloire qui Lui revient à Lui seul.Les Catholiques "vénèrent" également Marie et les saints en les représentant par des statues et des images. Beaucoup de Catholiques utilisent les images de Marie et/ou des saints comme des "objets porte-bonheur." Une lecture superficielle de la Bible révèle que cette pratique n’est que pure idolâtrie (Exode 20:4-6 ; 1 Corinthiens 12:12 ; 1 Jean 5:21). Le fait de réciter le rosaire est de l’idolâtrie. Le fait d’allumer des bougies devant une statue ou un portrait d’un saint est de l’idolâtrie. Le fait d’enterrer une statue de Joseph dans l’espoir de vendre votre maison (et d’innombrable autres pratiques catholiques) est de l’idolâtrie.Ce n’est pas une question de terminologie. Que la pratique soit décrite comme "adoration" ou "vénération," ou n’importe quel autre terme, le problème est le même. Chaque fois que nous attribuons à quelqu’un d’autre quelque chose qui appartient à Dieu, c’est de l’idolâtrie. La Bible ne nous enseigne nulle part à vénérer, à prier, à se confier à, ou à "idolâtrer" quiconque en dehors de Dieu. Nous devons adorer Dieu seul. La gloire, la louange et l’honneur appartiennent à Dieu seul. Dieu seul est digne de "... recevoir la gloire et l’honneur et la puissance..." (Apocalypse 4:11). Dieu seul est digne de recevoir notre adoration et notre louange (Néhémie 9:6 ; Apocalypse 15:4).
L’adoration des saints ou de Marie à travers d'une statue ou sans statue est-elle biblique  ?"Réponse :La Bible est absolument claire sur le fait que nous devons adorer Dieu seul. Les seuls cas où une personne a été adorée en dehors de Dieu dans la Bible concernent les faux dieux, c'est-à-dire Satan et ses démons. Tous ceux qui servent le Seigneur Dieu refusent l’adoration. Pierre et les apôtres ont refusé d’être adorés (Actes 10:25-26 ; 14:13-14). Les saints anges refusent d’être adorés (Apocalypse 19:10 ; 22:9). La réponse est toujours la même, "Adore Dieu !"Les Catholiques romains essaient de "contourner" ces principes bibliques clairs en affirmant qu’ils “n’adorent” pas Marie ou les saints, mais qu’ils ne font que les "vénérer". L’utilisation d’un terme différent ne change en rien l’essence de l’acte posé. Par définition, "vénérer" veut dire "considérer avec respect ou révérence." La Bible ne nous dit nulle part de vénérer quiconque d’autre que Dieu seul. Il n’y a rien de mal à respecter ces fidèles chrétiens qui nous ont précédé (voir Hébreux chapitre 11). Il n’y a rien de mal à honorer Marie en tant que la mère terrestre de Jésus. La Bible décrit Marie comme ayant reçu une "faveur immense" de Dieu (Luc 1:28, Bible anglaise King James). En même temps, il n’existe aucune instruction dans la Bible selon laquelle nous devrions vénérer ceux qui sont allés au Ciel. Nous devons suivre leur exemple, oui, mais les adorer, les révérer, ou les vénérer, non !Lorsqu’ils sont amenés à admettre qu’ils adorent en réalité Marie, les Catholiques soutiennent qu’ils adorent Dieu à travers elle, en louant la créature merveilleuse que Dieu a faite. Dans leur esprit, Marie est la plus belle et la plus merveilleuse créature de Dieu et, en la louant, ils louent sont créateur. Pour les Catholiques, cela revient à faire les éloges d’un artiste en louant sa sculpture ou son tableau. Le problème à ce niveau, c’est que Dieu défend explicitement de L’adorer à travers des choses créées. Nous ne devons nous prosterner devant et n’adorer aucune représentation de choses qui sont en haut dans les cieux et en bas sur la terre (Exode 20:4-5). Romains 1:25 est encore plus clair sur ce sujet, "eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !" Oui, Dieu a créé des choses merveilleuses et extraordinaires. Oui, Marie était une femme pieuse digne de notre respect. Non, nous ne devons absolument pas adorer Dieu "par procuration" en louant des choses (ou des personnes) qu’Il a créées. C’est de la pure idolâtrie.Les Catholiques "vénèrent" Marie et les saints, essentiellement en leur adressant des prières. Comme démontré dans l’article suivant, il est anti-biblique de prier quelqu’un d’autre en dehors de Dieu seul – prier Marie et les saints. Que l’on prie Marie et/ou les saints, ou que l’on sollicite leur intercession – aucune des deux pratiques n’est biblique. La prière est un acte d’adoration. Lorsque nous prions Dieu, nous admettons que nous avons besoin de Son secours. Adresser nos prières à quelqu’un d’autre en dehors de Dieu, c’est voler à Dieu la gloire qui Lui revient à Lui seul.Les Catholiques "vénèrent" également Marie et les saints en les représentant par des statues et des images. Beaucoup de Catholiques utilisent les images de Marie et/ou des saints comme des "objets porte-bonheur." Une lecture superficielle de la Bible révèle que cette pratique n’est que pure idolâtrie (Exode 20:4-6 ; 1 Corinthiens 12:12 ; 1 Jean 5:21). Le fait de réciter le rosaire est de l’idolâtrie. Le fait d’allumer des bougies devant une statue ou un portrait d’un saint est de l’idolâtrie. Le fait d’enterrer une statue de Joseph dans l’espoir de vendre votre maison (et d’innombrable autres pratiques catholiques) est de l’idolâtrie.Ce n’est pas une question de terminologie. Que la pratique soit décrite comme "adoration" ou "vénération," ou n’importe quel autre terme, le problème est le même. Chaque fois que nous attribuons à quelqu’un d’autre quelque chose qui appartient à Dieu, c’est de l’idolâtrie. La Bible ne nous enseigne nulle part à vénérer, à prier, à se confier à, ou à "idolâtrer" quiconque en dehors de Dieu. Nous devons adorer Dieu seul. La gloire, la louange et l’honneur appartiennent à Dieu seul. Dieu seul est digne de "... recevoir la gloire et l’honneur et la puissance..." (Apocalypse 4:11). Dieu seul est digne de recevoir notre adoration et notre louange (Néhémie 9:6 ; Apocalypse 15:4).
L’adoration des saints ou de Marie à travers d'une statue ou sans statue est-elle biblique  ?"Réponse :La Bible est absolument claire sur le fait que nous devons adorer Dieu seul. Les seuls cas où une personne a été adorée en dehors de Dieu dans la Bible concernent les faux dieux, c'est-à-dire Satan et ses démons. Tous ceux qui servent le Seigneur Dieu refusent l’adoration. Pierre et les apôtres ont refusé d’être adorés (Actes 10:25-26 ; 14:13-14). Les saints anges refusent d’être adorés (Apocalypse 19:10 ; 22:9). La réponse est toujours la même, "Adore Dieu !"Les Catholiques romains essaient de "contourner" ces principes bibliques clairs en affirmant qu’ils “n’adorent” pas Marie ou les saints, mais qu’ils ne font que les "vénérer". L’utilisation d’un terme différent ne change en rien l’essence de l’acte posé. Par définition, "vénérer" veut dire "considérer avec respect ou révérence." La Bible ne nous dit nulle part de vénérer quiconque d’autre que Dieu seul. Il n’y a rien de mal à respecter ces fidèles chrétiens qui nous ont précédé (voir Hébreux chapitre 11). Il n’y a rien de mal à honorer Marie en tant que la mère terrestre de Jésus. La Bible décrit Marie comme ayant reçu une "faveur immense" de Dieu (Luc 1:28, Bible anglaise King James). En même temps, il n’existe aucune instruction dans la Bible selon laquelle nous devrions vénérer ceux qui sont allés au Ciel. Nous devons suivre leur exemple, oui, mais les adorer, les révérer, ou les vénérer, non !Lorsqu’ils sont amenés à admettre qu’ils adorent en réalité Marie, les Catholiques soutiennent qu’ils adorent Dieu à travers elle, en louant la créature merveilleuse que Dieu a faite. Dans leur esprit, Marie est la plus belle et la plus merveilleuse créature de Dieu et, en la louant, ils louent sont créateur. Pour les Catholiques, cela revient à faire les éloges d’un artiste en louant sa sculpture ou son tableau. Le problème à ce niveau, c’est que Dieu défend explicitement de L’adorer à travers des choses créées. Nous ne devons nous prosterner devant et n’adorer aucune représentation de choses qui sont en haut dans les cieux et en bas sur la terre (Exode 20:4-5). Romains 1:25 est encore plus clair sur ce sujet, "eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !" Oui, Dieu a créé des choses merveilleuses et extraordinaires. Oui, Marie était une femme pieuse digne de notre respect. Non, nous ne devons absolument pas adorer Dieu "par procuration" en louant des choses (ou des personnes) qu’Il a créées. C’est de la pure idolâtrie.Les Catholiques "vénèrent" Marie et les saints, essentiellement en leur adressant des prières. Comme démontré dans l’article suivant, il est anti-biblique de prier quelqu’un d’autre en dehors de Dieu seul – prier Marie et les saints. Que l’on prie Marie et/ou les saints, ou que l’on sollicite leur intercession – aucune des deux pratiques n’est biblique. La prière est un acte d’adoration. Lorsque nous prions Dieu, nous admettons que nous avons besoin de Son secours. Adresser nos prières à quelqu’un d’autre en dehors de Dieu, c’est voler à Dieu la gloire qui Lui revient à Lui seul.Les Catholiques "vénèrent" également Marie et les saints en les représentant par des statues et des images. Beaucoup de Catholiques utilisent les images de Marie et/ou des saints comme des "objets porte-bonheur." Une lecture superficielle de la Bible révèle que cette pratique n’est que pure idolâtrie (Exode 20:4-6 ; 1 Corinthiens 12:12 ; 1 Jean 5:21). Le fait de réciter le rosaire est de l’idolâtrie. Le fait d’allumer des bougies devant une statue ou un portrait d’un saint est de l’idolâtrie. Le fait d’enterrer une statue de Joseph dans l’espoir de vendre votre maison (et d’innombrable autres pratiques catholiques) est de l’idolâtrie.Ce n’est pas une question de terminologie. Que la pratique soit décrite comme "adoration" ou "vénération," ou n’importe quel autre terme, le problème est le même. Chaque fois que nous attribuons à quelqu’un d’autre quelque chose qui appartient à Dieu, c’est de l’idolâtrie. La Bible ne nous enseigne nulle part à vénérer, à prier, à se confier à, ou à "idolâtrer" quiconque en dehors de Dieu. Nous devons adorer Dieu seul. La gloire, la louange et l’honneur appartiennent à Dieu seul. Dieu seul est digne de "... recevoir la gloire et l’honneur et la puissance..." (Apocalypse 4:11). Dieu seul est digne de recevoir notre adoration et notre louange (Néhémie 9:6 ; Apocalypse 15:4).
L’adoration des saints ou de Marie à travers d'une statue ou sans statue est-elle biblique  ?"Réponse :La Bible est absolument claire sur le fait que nous devons adorer Dieu seul. Les seuls cas où une personne a été adorée en dehors de Dieu dans la Bible concernent les faux dieux, c'est-à-dire Satan et ses démons. Tous ceux qui servent le Seigneur Dieu refusent l’adoration. Pierre et les apôtres ont refusé d’être adorés (Actes 10:25-26 ; 14:13-14). Les saints anges refusent d’être adorés (Apocalypse 19:10 ; 22:9). La réponse est toujours la même, "Adore Dieu !"Les Catholiques romains essaient de "contourner" ces principes bibliques clairs en affirmant qu’ils “n’adorent” pas Marie ou les saints, mais qu’ils ne font que les "vénérer". L’utilisation d’un terme différent ne change en rien l’essence de l’acte posé. Par définition, "vénérer" veut dire "considérer avec respect ou révérence." La Bible ne nous dit nulle part de vénérer quiconque d’autre que Dieu seul. Il n’y a rien de mal à respecter ces fidèles chrétiens qui nous ont précédé (voir Hébreux chapitre 11). Il n’y a rien de mal à honorer Marie en tant que la mère terrestre de Jésus. La Bible décrit Marie comme ayant reçu une "faveur immense" de Dieu (Luc 1:28, Bible anglaise King James). En même temps, il n’existe aucune instruction dans la Bible selon laquelle nous devrions vénérer ceux qui sont allés au Ciel. Nous devons suivre leur exemple, oui, mais les adorer, les révérer, ou les vénérer, non !Lorsqu’ils sont amenés à admettre qu’ils adorent en réalité Marie, les Catholiques soutiennent qu’ils adorent Dieu à travers elle, en louant la créature merveilleuse que Dieu a faite. Dans leur esprit, Marie est la plus belle et la plus merveilleuse créature de Dieu et, en la louant, ils louent sont créateur. Pour les Catholiques, cela revient à faire les éloges d’un artiste en louant sa sculpture ou son tableau. Le problème à ce niveau, c’est que Dieu défend explicitement de L’adorer à travers des choses créées. Nous ne devons nous prosterner devant et n’adorer aucune représentation de choses qui sont en haut dans les cieux et en bas sur la terre (Exode 20:4-5). Romains 1:25 est encore plus clair sur ce sujet, "eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !" Oui, Dieu a créé des choses merveilleuses et extraordinaires. Oui, Marie était une femme pieuse digne de notre respect. Non, nous ne devons absolument pas adorer Dieu "par procuration" en louant des choses (ou des personnes) qu’Il a créées. C’est de la pure idolâtrie.Les Catholiques "vénèrent" Marie et les saints, essentiellement en leur adressant des prières. Comme démontré dans l’article suivant, il est anti-biblique de prier quelqu’un d’autre en dehors de Dieu seul – prier Marie et les saints. Que l’on prie Marie et/ou les saints, ou que l’on sollicite leur intercession – aucune des deux pratiques n’est biblique. La prière est un acte d’adoration. Lorsque nous prions Dieu, nous admettons que nous avons besoin de Son secours. Adresser nos prières à quelqu’un d’autre en dehors de Dieu, c’est voler à Dieu la gloire qui Lui revient à Lui seul.Les Catholiques "vénèrent" également Marie et les saints en les représentant par des statues et des images. Beaucoup de Catholiques utilisent les images de Marie et/ou des saints comme des "objets porte-bonheur." Une lecture superficielle de la Bible révèle que cette pratique n’est que pure idolâtrie (Exode 20:4-6 ; 1 Corinthiens 12:12 ; 1 Jean 5:21). Le fait de réciter le rosaire est de l’idolâtrie. Le fait d’allumer des bougies devant une statue ou un portrait d’un saint est de l’idolâtrie. Le fait d’enterrer une statue de Joseph dans l’espoir de vendre votre maison (et d’innombrable autres pratiques catholiques) est de l’idolâtrie.Ce n’est pas une question de terminologie. Que la pratique soit décrite comme "adoration" ou "vénération," ou n’importe quel autre terme, le problème est le même. Chaque fois que nous attribuons à quelqu’un d’autre quelque chose qui appartient à Dieu, c’est de l’idolâtrie. La Bible ne nous enseigne nulle part à vénérer, à prier, à se confier à, ou à "idolâtrer" quiconque en dehors de Dieu. Nous devons adorer Dieu seul. La gloire, la louange et l’honneur appartiennent à Dieu seul. Dieu seul est digne de "... recevoir la gloire et l’honneur et la puissance..." (Apocalypse 4:11). Dieu seul est digne de recevoir notre adoration et notre louange (Néhémie 9:6 ; Apocalypse 15:4).
L’adoration des saints ou de Marie à travers d'une statue ou sans statue est-elle biblique  ?"Réponse :La Bible est absolument claire sur le fait que nous devons adorer Dieu seul. Les seuls cas où une personne a été adorée en dehors de Dieu dans la Bible concernent les faux dieux, c'est-à-dire Satan et ses démons. Tous ceux qui servent le Seigneur Dieu refusent l’adoration. Pierre et les apôtres ont refusé d’être adorés (Actes 10:25-26 ; 14:13-14). Les saints anges refusent d’être adorés (Apocalypse 19:10 ; 22:9). La réponse est toujours la même, "Adore Dieu !"Les Catholiques romains essaient de "contourner" ces principes bibliques clairs en affirmant qu’ils “n’adorent” pas Marie ou les saints, mais qu’ils ne font que les "vénérer". L’utilisation d’un terme différent ne change en rien l’essence de l’acte posé. Par définition, "vénérer" veut dire "considérer avec respect ou révérence." La Bible ne nous dit nulle part de vénérer quiconque d’autre que Dieu seul. Il n’y a rien de mal à respecter ces fidèles chrétiens qui nous ont précédé (voir Hébreux chapitre 11). Il n’y a rien de mal à honorer Marie en tant que la mère terrestre de Jésus. La Bible décrit Marie comme ayant reçu une "faveur immense" de Dieu (Luc 1:28, Bible anglaise King James). En même temps, il n’existe aucune instruction dans la Bible selon laquelle nous devrions vénérer ceux qui sont allés au Ciel. Nous devons suivre leur exemple, oui, mais les adorer, les révérer, ou les vénérer, non !Lorsqu’ils sont amenés à admettre qu’ils adorent en réalité Marie, les Catholiques soutiennent qu’ils adorent Dieu à travers elle, en louant la créature merveilleuse que Dieu a faite. Dans leur esprit, Marie est la plus belle et la plus merveilleuse créature de Dieu et, en la louant, ils louent sont créateur. Pour les Catholiques, cela revient à faire les éloges d’un artiste en louant sa sculpture ou son tableau. Le problème à ce niveau, c’est que Dieu défend explicitement de L’adorer à travers des choses créées. Nous ne devons nous prosterner devant et n’adorer aucune représentation de choses qui sont en haut dans les cieux et en bas sur la terre (Exode 20:4-5). Romains 1:25 est encore plus clair sur ce sujet, "eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !" Oui, Dieu a créé des choses merveilleuses et extraordinaires. Oui, Marie était une femme pieuse digne de notre respect. Non, nous ne devons absolument pas adorer Dieu "par procuration" en louant des choses (ou des personnes) qu’Il a créées. C’est de la pure idolâtrie.Les Catholiques "vénèrent" Marie et les saints, essentiellement en leur adressant des prières. Comme démontré dans l’article suivant, il est anti-biblique de prier quelqu’un d’autre en dehors de Dieu seul – prier Marie et les saints. Que l’on prie Marie et/ou les saints, ou que l’on sollicite leur intercession – aucune des deux pratiques n’est biblique. La prière est un acte d’adoration. Lorsque nous prions Dieu, nous admettons que nous avons besoin de Son secours. Adresser nos prières à quelqu’un d’autre en dehors de Dieu, c’est voler à Dieu la gloire qui Lui revient à Lui seul.Les Catholiques "vénèrent" également Marie et les saints en les représentant par des statues et des images. Beaucoup de Catholiques utilisent les images de Marie et/ou des saints comme des "objets porte-bonheur." Une lecture superficielle de la Bible révèle que cette pratique n’est que pure idolâtrie (Exode 20:4-6 ; 1 Corinthiens 12:12 ; 1 Jean 5:21). Le fait de réciter le rosaire est de l’idolâtrie. Le fait d’allumer des bougies devant une statue ou un portrait d’un saint est de l’idolâtrie. Le fait d’enterrer une statue de Joseph dans l’espoir de vendre votre maison (et d’innombrable autres pratiques catholiques) est de l’idolâtrie.Ce n’est pas une question de terminologie. Que la pratique soit décrite comme "adoration" ou "vénération," ou n’importe quel autre terme, le problème est le même. Chaque fois que nous attribuons à quelqu’un d’autre quelque chose qui appartient à Dieu, c’est de l’idolâtrie. La Bible ne nous enseigne nulle part à vénérer, à prier, à se confier à, ou à "idolâtrer" quiconque en dehors de Dieu. Nous devons adorer Dieu seul. La gloire, la louange et l’honneur appartiennent à Dieu seul. Dieu seul est digne de "... recevoir la gloire et l’honneur et la puissance..." (Apocalypse 4:11). Dieu seul est digne de recevoir notre adoration et notre louange (Néhémie 9:6 ; Apocalypse 15:4).
L’adoration des saints ou de Marie à travers d'une statue ou sans statue est-elle biblique  ?"Réponse :La Bible est absolument claire sur le fait que nous devons adorer Dieu seul. Les seuls cas où une personne a été adorée en dehors de Dieu dans la Bible concernent les faux dieux, c'est-à-dire Satan et ses démons. Tous ceux qui servent le Seigneur Dieu refusent l’adoration. Pierre et les apôtres ont refusé d’être adorés (Actes 10:25-26 ; 14:13-14). Les saints anges refusent d’être adorés (Apocalypse 19:10 ; 22:9). La réponse est toujours la même, "Adore Dieu !"Les Catholiques romains essaient de "contourner" ces principes bibliques clairs en affirmant qu’ils “n’adorent” pas Marie ou les saints, mais qu’ils ne font que les "vénérer". L’utilisation d’un terme différent ne change en rien l’essence de l’acte posé. Par définition, "vénérer" veut dire "considérer avec respect ou révérence." La Bible ne nous dit nulle part de vénérer quiconque d’autre que Dieu seul. Il n’y a rien de mal à respecter ces fidèles chrétiens qui nous ont précédé (voir Hébreux chapitre 11). Il n’y a rien de mal à honorer Marie en tant que la mère terrestre de Jésus. La Bible décrit Marie comme ayant reçu une "faveur immense" de Dieu (Luc 1:28, Bible anglaise King James). En même temps, il n’existe aucune instruction dans la Bible selon laquelle nous devrions vénérer ceux qui sont allés au Ciel. Nous devons suivre leur exemple, oui, mais les adorer, les révérer, ou les vénérer, non !Lorsqu’ils sont amenés à admettre qu’ils adorent en réalité Marie, les Catholiques soutiennent qu’ils adorent Dieu à travers elle, en louant la créature merveilleuse que Dieu a faite. Dans leur esprit, Marie est la plus belle et la plus merveilleuse créature de Dieu et, en la louant, ils louent sont créateur. Pour les Catholiques, cela revient à faire les éloges d’un artiste en louant sa sculpture ou son tableau. Le problème à ce niveau, c’est que Dieu défend explicitement de L’adorer à travers des choses créées. Nous ne devons nous prosterner devant et n’adorer aucune représentation de choses qui sont en haut dans les cieux et en bas sur la terre (Exode 20:4-5). Romains 1:25 est encore plus clair sur ce sujet, "eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !" Oui, Dieu a créé des choses merveilleuses et extraordinaires. Oui, Marie était une femme pieuse digne de notre respect. Non, nous ne devons absolument pas adorer Dieu "par procuration" en louant des choses (ou des personnes) qu’Il a créées. C’est de la pure idolâtrie.Les Catholiques "vénèrent" Marie et les saints, essentiellement en leur adressant des prières. Comme démontré dans l’article suivant, il est anti-biblique de prier quelqu’un d’autre en dehors de Dieu seul – prier Marie et les saints. Que l’on prie Marie et/ou les saints, ou que l’on sollicite leur intercession – aucune des deux pratiques n’est biblique. La prière est un acte d’adoration. Lorsque nous prions Dieu, nous admettons que nous avons besoin de Son secours. Adresser nos prières à quelqu’un d’autre en dehors de Dieu, c’est voler à Dieu la gloire qui Lui revient à Lui seul.Les Catholiques "vénèrent" également Marie et les saints en les représentant par des statues et des images. Beaucoup de Catholiques utilisent les images de Marie et/ou des saints comme des "objets porte-bonheur." Une lecture superficielle de la Bible révèle que cette pratique n’est que pure idolâtrie (Exode 20:4-6 ; 1 Corinthiens 12:12 ; 1 Jean 5:21). Le fait de réciter le rosaire est de l’idolâtrie. Le fait d’allumer des bougies devant une statue ou un portrait d’un saint est de l’idolâtrie. Le fait d’enterrer une statue de Joseph dans l’espoir de vendre votre maison (et d’innombrable autres pratiques catholiques) est de l’idolâtrie.Ce n’est pas une question de terminologie. Que la pratique soit décrite comme "adoration" ou "vénération," ou n’importe quel autre terme, le problème est le même. Chaque fois que nous attribuons à quelqu’un d’autre quelque chose qui appartient à Dieu, c’est de l’idolâtrie. La Bible ne nous enseigne nulle part à vénérer, à prier, à se confier à, ou à "idolâtrer" quiconque en dehors de Dieu. Nous devons adorer Dieu seul. La gloire, la louange et l’honneur appartiennent à Dieu seul. Dieu seul est digne de "... recevoir la gloire et l’honneur et la puissance..." (Apocalypse 4:11). Dieu seul est digne de recevoir notre adoration et notre louange (Néhémie 9:6 ; Apocalypse 15:4).
L’adoration des saints ou de Marie à travers d'une statue ou sans statue est-elle biblique  ?"Réponse :La Bible est absolument claire sur le fait que nous devons adorer Dieu seul. Les seuls cas où une personne a été adorée en dehors de Dieu dans la Bible concernent les faux dieux, c'est-à-dire Satan et ses démons. Tous ceux qui servent le Seigneur Dieu refusent l’adoration. Pierre et les apôtres ont refusé d’être adorés (Actes 10:25-26 ; 14:13-14). Les saints anges refusent d’être adorés (Apocalypse 19:10 ; 22:9). La réponse est toujours la même, "Adore Dieu !"Les Catholiques romains essaient de "contourner" ces principes bibliques clairs en affirmant qu’ils “n’adorent” pas Marie ou les saints, mais qu’ils ne font que les "vénérer". L’utilisation d’un terme différent ne change en rien l’essence de l’acte posé. Par définition, "vénérer" veut dire "considérer avec respect ou révérence." La Bible ne nous dit nulle part de vénérer quiconque d’autre que Dieu seul. Il n’y a rien de mal à respecter ces fidèles chrétiens qui nous ont précédé (voir Hébreux chapitre 11). Il n’y a rien de mal à honorer Marie en tant que la mère terrestre de Jésus. La Bible décrit Marie comme ayant reçu une "faveur immense" de Dieu (Luc 1:28, Bible anglaise King James). En même temps, il n’existe aucune instruction dans la Bible selon laquelle nous devrions vénérer ceux qui sont allés au Ciel. Nous devons suivre leur exemple, oui, mais les adorer, les révérer, ou les vénérer, non !Lorsqu’ils sont amenés à admettre qu’ils adorent en réalité Marie, les Catholiques soutiennent qu’ils adorent Dieu à travers elle, en louant la créature merveilleuse que Dieu a faite. Dans leur esprit, Marie est la plus belle et la plus merveilleuse créature de Dieu et, en la louant, ils louent sont créateur. Pour les Catholiques, cela revient à faire les éloges d’un artiste en louant sa sculpture ou son tableau. Le problème à ce niveau, c’est que Dieu défend explicitement de L’adorer à travers des choses créées. Nous ne devons nous prosterner devant et n’adorer aucune représentation de choses qui sont en haut dans les cieux et en bas sur la terre (Exode 20:4-5). Romains 1:25 est encore plus clair sur ce sujet, "eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !" Oui, Dieu a créé des choses merveilleuses et extraordinaires. Oui, Marie était une femme pieuse digne de notre respect. Non, nous ne devons absolument pas adorer Dieu "par procuration" en louant des choses (ou des personnes) qu’Il a créées. C’est de la pure idolâtrie.Les Catholiques "vénèrent" Marie et les saints, essentiellement en leur adressant des prières. Comme démontré dans l’article suivant, il est anti-biblique de prier quelqu’un d’autre en dehors de Dieu seul – prier Marie et les saints. Que l’on prie Marie et/ou les saints, ou que l’on sollicite leur intercession – aucune des deux pratiques n’est biblique. La prière est un acte d’adoration. Lorsque nous prions Dieu, nous admettons que nous avons besoin de Son secours. Adresser nos prières à quelqu’un d’autre en dehors de Dieu, c’est voler à Dieu la gloire qui Lui revient à Lui seul.Les Catholiques "vénèrent" également Marie et les saints en les représentant par des statues et des images. Beaucoup de Catholiques utilisent les images de Marie et/ou des saints comme des "objets porte-bonheur." Une lecture superficielle de la Bible révèle que cette pratique n’est que pure idolâtrie (Exode 20:4-6 ; 1 Corinthiens 12:12 ; 1 Jean 5:21). Le fait de réciter le rosaire est de l’idolâtrie. Le fait d’allumer des bougies devant une statue ou un portrait d’un saint est de l’idolâtrie. Le fait d’enterrer une statue de Joseph dans l’espoir de vendre votre maison (et d’innombrable autres pratiques catholiques) est de l’idolâtrie.Ce n’est pas une question de terminologie. Que la pratique soit décrite comme "adoration" ou "vénération," ou n’importe quel autre terme, le problème est le même. Chaque fois que nous attribuons à quelqu’un d’autre quelque chose qui appartient à Dieu, c’est de l’idolâtrie. La Bible ne nous enseigne nulle part à vénérer, à prier, à se confier à, ou à "idolâtrer" quiconque en dehors de Dieu. Nous devons adorer Dieu seul. La gloire, la louange et l’honneur appartiennent à Dieu seul. Dieu seul est digne de "... recevoir la gloire et l’honneur et la puissance..." (Apocalypse 4:11). Dieu seul est digne de recevoir notre adoration et notre louange (Néhémie 9:6 ; Apocalypse 15:4).
L’adoration des saints ou de Marie à travers d'une statue ou sans statue est-elle biblique  ?"Réponse :La Bible est absolument claire sur le fait que nous devons adorer Dieu seul. Les seuls cas où une personne a été adorée en dehors de Dieu dans la Bible concernent les faux dieux, c'est-à-dire Satan et ses démons. Tous ceux qui servent le Seigneur Dieu refusent l’adoration. Pierre et les apôtres ont refusé d’être adorés (Actes 10:25-26 ; 14:13-14). Les saints anges refusent d’être adorés (Apocalypse 19:10 ; 22:9). La réponse est toujours la même, "Adore Dieu !"Les Catholiques romains essaient de "contourner" ces principes bibliques clairs en affirmant qu’ils “n’adorent” pas Marie ou les saints, mais qu’ils ne font que les "vénérer". L’utilisation d’un terme différent ne change en rien l’essence de l’acte posé. Par définition, "vénérer" veut dire "considérer avec respect ou révérence." La Bible ne nous dit nulle part de vénérer quiconque d’autre que Dieu seul. Il n’y a rien de mal à respecter ces fidèles chrétiens qui nous ont précédé (voir Hébreux chapitre 11). Il n’y a rien de mal à honorer Marie en tant que la mère terrestre de Jésus. La Bible décrit Marie comme ayant reçu une "faveur immense" de Dieu (Luc 1:28, Bible anglaise King James). En même temps, il n’existe aucune instruction dans la Bible selon laquelle nous devrions vénérer ceux qui sont allés au Ciel. Nous devons suivre leur exemple, oui, mais les adorer, les révérer, ou les vénérer, non !Lorsqu’ils sont amenés à admettre qu’ils adorent en réalité Marie, les Catholiques soutiennent qu’ils adorent Dieu à travers elle, en louant la créature merveilleuse que Dieu a faite. Dans leur esprit, Marie est la plus belle et la plus merveilleuse créature de Dieu et, en la louant, ils louent sont créateur. Pour les Catholiques, cela revient à faire les éloges d’un artiste en louant sa sculpture ou son tableau. Le problème à ce niveau, c’est que Dieu défend explicitement de L’adorer à travers des choses créées. Nous ne devons nous prosterner devant et n’adorer aucune représentation de choses qui sont en haut dans les cieux et en bas sur la terre (Exode 20:4-5). Romains 1:25 est encore plus clair sur ce sujet, "eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !" Oui, Dieu a créé des choses merveilleuses et extraordinaires. Oui, Marie était une femme pieuse digne de notre respect. Non, nous ne devons absolument pas adorer Dieu "par procuration" en louant des choses (ou des personnes) qu’Il a créées. C’est de la pure idolâtrie.Les Catholiques "vénèrent" Marie et les saints, essentiellement en leur adressant des prières. Comme démontré dans l’article suivant, il est anti-biblique de prier quelqu’un d’autre en dehors de Dieu seul – prier Marie et les saints. Que l’on prie Marie et/ou les saints, ou que l’on sollicite leur intercession – aucune des deux pratiques n’est biblique. La prière est un acte d’adoration. Lorsque nous prions Dieu, nous admettons que nous avons besoin de Son secours. Adresser nos prières à quelqu’un d’autre en dehors de Dieu, c’est voler à Dieu la gloire qui Lui revient à Lui seul.Les Catholiques "vénèrent" également Marie et les saints en les représentant par des statues et des images. Beaucoup de Catholiques utilisent les images de Marie et/ou des saints comme des "objets porte-bonheur." Une lecture superficielle de la Bible révèle que cette pratique n’est que pure idolâtrie (Exode 20:4-6 ; 1 Corinthiens 12:12 ; 1 Jean 5:21). Le fait de réciter le rosaire est de l’idolâtrie. Le fait d’allumer des bougies devant une statue ou un portrait d’un saint est de l’idolâtrie. Le fait d’enterrer une statue de Joseph dans l’espoir de vendre votre maison (et d’innombrable autres pratiques catholiques) est de l’idolâtrie.Ce n’est pas une question de terminologie. Que la pratique soit décrite comme "adoration" ou "vénération," ou n’importe quel autre terme, le problème est le même. Chaque fois que nous attribuons à quelqu’un d’autre quelque chose qui appartient à Dieu, c’est de l’idolâtrie. La Bible ne nous enseigne nulle part à vénérer, à prier, à se confier à, ou à "idolâtrer" quiconque en dehors de Dieu. Nous devons adorer Dieu seul. La gloire, la louange et l’honneur appartiennent à Dieu seul. Dieu seul est digne de "... recevoir la gloire et l’honneur et la puissance..." (Apocalypse 4:11). Dieu seul est digne de recevoir notre adoration et notre louange (Néhémie 9:6 ; Apocalypse 15:4).
L’adoration des saints ou de Marie à travers d'une statue ou sans statue est-elle biblique  ?"Réponse :La Bible est absolument claire sur le fait que nous devons adorer Dieu seul. Les seuls cas où une personne a été adorée en dehors de Dieu dans la Bible concernent les faux dieux, c'est-à-dire Satan et ses démons. Tous ceux qui servent le Seigneur Dieu refusent l’adoration. Pierre et les apôtres ont refusé d’être adorés (Actes 10:25-26 ; 14:13-14). Les saints anges refusent d’être adorés (Apocalypse 19:10 ; 22:9). La réponse est toujours la même, "Adore Dieu !"Les Catholiques romains essaient de "contourner" ces principes bibliques clairs en affirmant qu’ils “n’adorent” pas Marie ou les saints, mais qu’ils ne font que les "vénérer". L’utilisation d’un terme différent ne change en rien l’essence de l’acte posé. Par définition, "vénérer" veut dire "considérer avec respect ou révérence." La Bible ne nous dit nulle part de vénérer quiconque d’autre que Dieu seul. Il n’y a rien de mal à respecter ces fidèles chrétiens qui nous ont précédé (voir Hébreux chapitre 11). Il n’y a rien de mal à honorer Marie en tant que la mère terrestre de Jésus. La Bible décrit Marie comme ayant reçu une "faveur immense" de Dieu (Luc 1:28, Bible anglaise King James). En même temps, il n’existe aucune instruction dans la Bible selon laquelle nous devrions vénérer ceux qui sont allés au Ciel. Nous devons suivre leur exemple, oui, mais les adorer, les révérer, ou les vénérer, non !Lorsqu’ils sont amenés à admettre qu’ils adorent en réalité Marie, les Catholiques soutiennent qu’ils adorent Dieu à travers elle, en louant la créature merveilleuse que Dieu a faite. Dans leur esprit, Marie est la plus belle et la plus merveilleuse créature de Dieu et, en la louant, ils louent sont créateur. Pour les Catholiques, cela revient à faire les éloges d’un artiste en louant sa sculpture ou son tableau. Le problème à ce niveau, c’est que Dieu défend explicitement de L’adorer à travers des choses créées. Nous ne devons nous prosterner devant et n’adorer aucune représentation de choses qui sont en haut dans les cieux et en bas sur la terre (Exode 20:4-5). Romains 1:25 est encore plus clair sur ce sujet, "eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !" Oui, Dieu a créé des choses merveilleuses et extraordinaires. Oui, Marie était une femme pieuse digne de notre respect. Non, nous ne devons absolument pas adorer Dieu "par procuration" en louant des choses (ou des personnes) qu’Il a créées. C’est de la pure idolâtrie.Les Catholiques "vénèrent" Marie et les saints, essentiellement en leur adressant des prières. Comme démontré dans l’article suivant, il est anti-biblique de prier quelqu’un d’autre en dehors de Dieu seul – prier Marie et les saints. Que l’on prie Marie et/ou les saints, ou que l’on sollicite leur intercession – aucune des deux pratiques n’est biblique. La prière est un acte d’adoration. Lorsque nous prions Dieu, nous admettons que nous avons besoin de Son secours. Adresser nos prières à quelqu’un d’autre en dehors de Dieu, c’est voler à Dieu la gloire qui Lui revient à Lui seul.Les Catholiques "vénèrent" également Marie et les saints en les représentant par des statues et des images. Beaucoup de Catholiques utilisent les images de Marie et/ou des saints comme des "objets porte-bonheur." Une lecture superficielle de la Bible révèle que cette pratique n’est que pure idolâtrie (Exode 20:4-6 ; 1 Corinthiens 12:12 ; 1 Jean 5:21). Le fait de réciter le rosaire est de l’idolâtrie. Le fait d’allumer des bougies devant une statue ou un portrait d’un saint est de l’idolâtrie. Le fait d’enterrer une statue de Joseph dans l’espoir de vendre votre maison (et d’innombrable autres pratiques catholiques) est de l’idolâtrie.Ce n’est pas une question de terminologie. Que la pratique soit décrite comme "adoration" ou "vénération," ou n’importe quel autre terme, le problème est le même. Chaque fois que nous attribuons à quelqu’un d’autre quelque chose qui appartient à Dieu, c’est de l’idolâtrie. La Bible ne nous enseigne nulle part à vénérer, à prier, à se confier à, ou à "idolâtrer" quiconque en dehors de Dieu. Nous devons adorer Dieu seul. La gloire, la louange et l’honneur appartiennent à Dieu seul. Dieu seul est digne de "... recevoir la gloire et l’honneur et la puissance..." (Apocalypse 4:11). Dieu seul est digne de recevoir notre adoration et notre louange (Néhémie 9:6 ; Apocalypse 15:4).
L’adoration des saints ou de Marie à travers d'une statue ou sans statue est-elle biblique  ?"Réponse :La Bible est absolument claire sur le fait que nous devons adorer Dieu seul. Les seuls cas où une personne a été adorée en dehors de Dieu dans la Bible concernent les faux dieux, c'est-à-dire Satan et ses démons. Tous ceux qui servent le Seigneur Dieu refusent l’adoration. Pierre et les apôtres ont refusé d’être adorés (Actes 10:25-26 ; 14:13-14). Les saints anges refusent d’être adorés (Apocalypse 19:10 ; 22:9). La réponse est toujours la même, "Adore Dieu !"Les Catholiques romains essaient de "contourner" ces principes bibliques clairs en affirmant qu’ils “n’adorent” pas Marie ou les saints, mais qu’ils ne font que les "vénérer". L’utilisation d’un terme différent ne change en rien l’essence de l’acte posé. Par définition, "vénérer" veut dire "considérer avec respect ou révérence." La Bible ne nous dit nulle part de vénérer quiconque d’autre que Dieu seul. Il n’y a rien de mal à respecter ces fidèles chrétiens qui nous ont précédé (voir Hébreux chapitre 11). Il n’y a rien de mal à honorer Marie en tant que la mère terrestre de Jésus. La Bible décrit Marie comme ayant reçu une "faveur immense" de Dieu (Luc 1:28, Bible anglaise King James). En même temps, il n’existe aucune instruction dans la Bible selon laquelle nous devrions vénérer ceux qui sont allés au Ciel. Nous devons suivre leur exemple, oui, mais les adorer, les révérer, ou les vénérer, non !Lorsqu’ils sont amenés à admettre qu’ils adorent en réalité Marie, les Catholiques soutiennent qu’ils adorent Dieu à travers elle, en louant la créature merveilleuse que Dieu a faite. Dans leur esprit, Marie est la plus belle et la plus merveilleuse créature de Dieu et, en la louant, ils louent sont créateur. Pour les Catholiques, cela revient à faire les éloges d’un artiste en louant sa sculpture ou son tableau. Le problème à ce niveau, c’est que Dieu défend explicitement de L’adorer à travers des choses créées. Nous ne devons nous prosterner devant et n’adorer aucune représentation de choses qui sont en haut dans les cieux et en bas sur la terre (Exode 20:4-5). Romains 1:25 est encore plus clair sur ce sujet, "eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !" Oui, Dieu a créé des choses merveilleuses et extraordinaires. Oui, Marie était une femme pieuse digne de notre respect. Non, nous ne devons absolument pas adorer Dieu "par procuration" en louant des choses (ou des personnes) qu’Il a créées. C’est de la pure idolâtrie.Les Catholiques "vénèrent" Marie et les saints, essentiellement en leur adressant des prières. Comme démontré dans l’article suivant, il est anti-biblique de prier quelqu’un d’autre en dehors de Dieu seul – prier Marie et les saints. Que l’on prie Marie et/ou les saints, ou que l’on sollicite leur intercession – aucune des deux pratiques n’est biblique. La prière est un acte d’adoration. Lorsque nous prions Dieu, nous admettons que nous avons besoin de Son secours. Adresser nos prières à quelqu’un d’autre en dehors de Dieu, c’est voler à Dieu la gloire qui Lui revient à Lui seul.Les Catholiques "vénèrent" également Marie et les saints en les représentant par des statues et des images. Beaucoup de Catholiques utilisent les images de Marie et/ou des saints comme des "objets porte-bonheur." Une lecture superficielle de la Bible révèle que cette pratique n’est que pure idolâtrie (Exode 20:4-6 ; 1 Corinthiens 12:12 ; 1 Jean 5:21). Le fait de réciter le rosaire est de l’idolâtrie. Le fait d’allumer des bougies devant une statue ou un portrait d’un saint est de l’idolâtrie. Le fait d’enterrer une statue de Joseph dans l’espoir de vendre votre maison (et d’innombrable autres pratiques catholiques) est de l’idolâtrie.Ce n’est pas une question de terminologie. Que la pratique soit décrite comme "adoration" ou "vénération," ou n’importe quel autre terme, le problème est le même. Chaque fois que nous attribuons à quelqu’un d’autre quelque chose qui appartient à Dieu, c’est de l’idolâtrie. La Bible ne nous enseigne nulle part à vénérer, à prier, à se confier à, ou à "idolâtrer" quiconque en dehors de Dieu. Nous devons adorer Dieu seul. La gloire, la louange et l’honneur appartiennent à Dieu seul. Dieu seul est digne de "... recevoir la gloire et l’honneur et la puissance..." (Apocalypse 4:11). Dieu seul est digne de recevoir notre adoration et notre louange (Néhémie 9:6 ; Apocalypse 15:4).
L’adoration des saints ou de Marie à travers d'une statue ou sans statue est-elle biblique  ?"Réponse :La Bible est absolument claire sur le fait que nous devons adorer Dieu seul. Les seuls cas où une personne a été adorée en dehors de Dieu dans la Bible concernent les faux dieux, c'est-à-dire Satan et ses démons. Tous ceux qui servent le Seigneur Dieu refusent l’adoration. Pierre et les apôtres ont refusé d’être adorés (Actes 10:25-26 ; 14:13-14). Les saints anges refusent d’être adorés (Apocalypse 19:10 ; 22:9). La réponse est toujours la même, "Adore Dieu !"Les Catholiques romains essaient de "contourner" ces principes bibliques clairs en affirmant qu’ils “n’adorent” pas Marie ou les saints, mais qu’ils ne font que les "vénérer". L’utilisation d’un terme différent ne change en rien l’essence de l’acte posé. Par définition, "vénérer" veut dire "considérer avec respect ou révérence." La Bible ne nous dit nulle part de vénérer quiconque d’autre que Dieu seul. Il n’y a rien de mal à respecter ces fidèles chrétiens qui nous ont précédé (voir Hébreux chapitre 11). Il n’y a rien de mal à honorer Marie en tant que la mère terrestre de Jésus. La Bible décrit Marie comme ayant reçu une "faveur immense" de Dieu (Luc 1:28, Bible anglaise King James). En même temps, il n’existe aucune instruction dans la Bible selon laquelle nous devrions vénérer ceux qui sont allés au Ciel. Nous devons suivre leur exemple, oui, mais les adorer, les révérer, ou les vénérer, non !Lorsqu’ils sont amenés à admettre qu’ils adorent en réalité Marie, les Catholiques soutiennent qu’ils adorent Dieu à travers elle, en louant la créature merveilleuse que Dieu a faite. Dans leur esprit, Marie est la plus belle et la plus merveilleuse créature de Dieu et, en la louant, ils louent sont créateur. Pour les Catholiques, cela revient à faire les éloges d’un artiste en louant sa sculpture ou son tableau. Le problème à ce niveau, c’est que Dieu défend explicitement de L’adorer à travers des choses créées. Nous ne devons nous prosterner devant et n’adorer aucune représentation de choses qui sont en haut dans les cieux et en bas sur la terre (Exode 20:4-5). Romains 1:25 est encore plus clair sur ce sujet, "eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !" Oui, Dieu a créé des choses merveilleuses et extraordinaires. Oui, Marie était une femme pieuse digne de notre respect. Non, nous ne devons absolument pas adorer Dieu "par procuration" en louant des choses (ou des personnes) qu’Il a créées. C’est de la pure idolâtrie.Les Catholiques "vénèrent" Marie et les saints, essentiellement en leur adressant des prières. Comme démontré dans l’article suivant, il est anti-biblique de prier quelqu’un d’autre en dehors de Dieu seul – prier Marie et les saints. Que l’on prie Marie et/ou les saints, ou que l’on sollicite leur intercession – aucune des deux pratiques n’est biblique. La prière est un acte d’adoration. Lorsque nous prions Dieu, nous admettons que nous avons besoin de Son secours. Adresser nos prières à quelqu’un d’autre en dehors de Dieu, c’est voler à Dieu la gloire qui Lui revient à Lui seul.Les Catholiques "vénèrent" également Marie et les saints en les représentant par des statues et des images. Beaucoup de Catholiques utilisent les images de Marie et/ou des saints comme des "objets porte-bonheur." Une lecture superficielle de la Bible révèle que cette pratique n’est que pure idolâtrie (Exode 20:4-6 ; 1 Corinthiens 12:12 ; 1 Jean 5:21). Le fait de réciter le rosaire est de l’idolâtrie. Le fait d’allumer des bougies devant une statue ou un portrait d’un saint est de l’idolâtrie. Le fait d’enterrer une statue de Joseph dans l’espoir de vendre votre maison (et d’innombrable autres pratiques catholiques) est de l’idolâtrie.Ce n’est pas une question de terminologie. Que la pratique soit décrite comme "adoration" ou "vénération," ou n’importe quel autre terme, le problème est le même. Chaque fois que nous attribuons à quelqu’un d’autre quelque chose qui appartient à Dieu, c’est de l’idolâtrie. La Bible ne nous enseigne nulle part à vénérer, à prier, à se confier à, ou à "idolâtrer" quiconque en dehors de Dieu. Nous devons adorer Dieu seul. La gloire, la louange et l’honneur appartiennent à Dieu seul. Dieu seul est digne de "... recevoir la gloire et l’honneur et la puissance..." (Apocalypse 4:11). Dieu seul est digne de recevoir notre adoration et notre louange (Néhémie 9:6 ; Apocalypse 15:4).
L’adoration des saints ou de Marie à travers d'une statue ou sans statue est-elle biblique  ?"Réponse :La Bible est absolument claire sur le fait que nous devons adorer Dieu seul. Les seuls cas où une personne a été adorée en dehors de Dieu dans la Bible concernent les faux dieux, c'est-à-dire Satan et ses démons. Tous ceux qui servent le Seigneur Dieu refusent l’adoration. Pierre et les apôtres ont refusé d’être adorés (Actes 10:25-26 ; 14:13-14). Les saints anges refusent d’être adorés (Apocalypse 19:10 ; 22:9). La réponse est toujours la même, "Adore Dieu !"Les Catholiques romains essaient de "contourner" ces principes bibliques clairs en affirmant qu’ils “n’adorent” pas Marie ou les saints, mais qu’ils ne font que les "vénérer". L’utilisation d’un terme différent ne change en rien l’essence de l’acte posé. Par définition, "vénérer" veut dire "considérer avec respect ou révérence." La Bible ne nous dit nulle part de vénérer quiconque d’autre que Dieu seul. Il n’y a rien de mal à respecter ces fidèles chrétiens qui nous ont précédé (voir Hébreux chapitre 11). Il n’y a rien de mal à honorer Marie en tant que la mère terrestre de Jésus. La Bible décrit Marie comme ayant reçu une "faveur immense" de Dieu (Luc 1:28, Bible anglaise King James). En même temps, il n’existe aucune instruction dans la Bible selon laquelle nous devrions vénérer ceux qui sont allés au Ciel. Nous devons suivre leur exemple, oui, mais les adorer, les révérer, ou les vénérer, non !Lorsqu’ils sont amenés à admettre qu’ils adorent en réalité Marie, les Catholiques soutiennent qu’ils adorent Dieu à travers elle, en louant la créature merveilleuse que Dieu a faite. Dans leur esprit, Marie est la plus belle et la plus merveilleuse créature de Dieu et, en la louant, ils louent sont créateur. Pour les Catholiques, cela revient à faire les éloges d’un artiste en louant sa sculpture ou son tableau. Le problème à ce niveau, c’est que Dieu défend explicitement de L’adorer à travers des choses créées. Nous ne devons nous prosterner devant et n’adorer aucune représentation de choses qui sont en haut dans les cieux et en bas sur la terre (Exode 20:4-5). Romains 1:25 est encore plus clair sur ce sujet, "eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !" Oui, Dieu a créé des choses merveilleuses et extraordinaires. Oui, Marie était une femme pieuse digne de notre respect. Non, nous ne devons absolument pas adorer Dieu "par procuration" en louant des choses (ou des personnes) qu’Il a créées. C’est de la pure idolâtrie.Les Catholiques "vénèrent" Marie et les saints, essentiellement en leur adressant des prières. Comme démontré dans l’article suivant, il est anti-biblique de prier quelqu’un d’autre en dehors de Dieu seul – prier Marie et les saints. Que l’on prie Marie et/ou les saints, ou que l’on sollicite leur intercession – aucune des deux pratiques n’est biblique. La prière est un acte d’adoration. Lorsque nous prions Dieu, nous admettons que nous avons besoin de Son secours. Adresser nos prières à quelqu’un d’autre en dehors de Dieu, c’est voler à Dieu la gloire qui Lui revient à Lui seul.Les Catholiques "vénèrent" également Marie et les saints en les représentant par des statues et des images. Beaucoup de Catholiques utilisent les images de Marie et/ou des saints comme des "objets porte-bonheur." Une lecture superficielle de la Bible révèle que cette pratique n’est que pure idolâtrie (Exode 20:4-6 ; 1 Corinthiens 12:12 ; 1 Jean 5:21). Le fait de réciter le rosaire est de l’idolâtrie. Le fait d’allumer des bougies devant une statue ou un portrait d’un saint est de l’idolâtrie. Le fait d’enterrer une statue de Joseph dans l’espoir de vendre votre maison (et d’innombrable autres pratiques catholiques) est de l’idolâtrie.Ce n’est pas une question de terminologie. Que la pratique soit décrite comme "adoration" ou "vénération," ou n’importe quel autre terme, le problème est le même. Chaque fois que nous attribuons à quelqu’un d’autre quelque chose qui appartient à Dieu, c’est de l’idolâtrie. La Bible ne nous enseigne nulle part à vénérer, à prier, à se confier à, ou à "idolâtrer" quiconque en dehors de Dieu. Nous devons adorer Dieu seul. La gloire, la louange et l’honneur appartiennent à Dieu seul. Dieu seul est digne de "... recevoir la gloire et l’honneur et la puissance..." (Apocalypse 4:11). Dieu seul est digne de recevoir notre adoration et notre louange (Néhémie 9:6 ; Apocalypse 15:4).
L’adoration des saints ou de Marie à travers d'une statue ou sans statue est-elle biblique  ?"Réponse :La Bible est absolument claire sur le fait que nous devons adorer Dieu seul. Les seuls cas où une personne a été adorée en dehors de Dieu dans la Bible concernent les faux dieux, c'est-à-dire Satan et ses démons. Tous ceux qui servent le Seigneur Dieu refusent l’adoration. Pierre et les apôtres ont refusé d’être adorés (Actes 10:25-26 ; 14:13-14). Les saints anges refusent d’être adorés (Apocalypse 19:10 ; 22:9). La réponse est toujours la même, "Adore Dieu !"Les Catholiques romains essaient de "contourner" ces principes bibliques clairs en affirmant qu’ils “n’adorent” pas Marie ou les saints, mais qu’ils ne font que les "vénérer". L’utilisation d’un terme différent ne change en rien l’essence de l’acte posé. Par définition, "vénérer" veut dire "considérer avec respect ou révérence." La Bible ne nous dit nulle part de vénérer quiconque d’autre que Dieu seul. Il n’y a rien de mal à respecter ces fidèles chrétiens qui nous ont précédé (voir Hébreux chapitre 11). Il n’y a rien de mal à honorer Marie en tant que la mère terrestre de Jésus. La Bible décrit Marie comme ayant reçu une "faveur immense" de Dieu (Luc 1:28, Bible anglaise King James). En même temps, il n’existe aucune instruction dans la Bible selon laquelle nous devrions vénérer ceux qui sont allés au Ciel. Nous devons suivre leur exemple, oui, mais les adorer, les révérer, ou les vénérer, non !Lorsqu’ils sont amenés à admettre qu’ils adorent en réalité Marie, les Catholiques soutiennent qu’ils adorent Dieu à travers elle, en louant la créature merveilleuse que Dieu a faite. Dans leur esprit, Marie est la plus belle et la plus merveilleuse créature de Dieu et, en la louant, ils louent sont créateur. Pour les Catholiques, cela revient à faire les éloges d’un artiste en louant sa sculpture ou son tableau. Le problème à ce niveau, c’est que Dieu défend explicitement de L’adorer à travers des choses créées. Nous ne devons nous prosterner devant et n’adorer aucune représentation de choses qui sont en haut dans les cieux et en bas sur la terre (Exode 20:4-5). Romains 1:25 est encore plus clair sur ce sujet, "eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !" Oui, Dieu a créé des choses merveilleuses et extraordinaires. Oui, Marie était une femme pieuse digne de notre respect. Non, nous ne devons absolument pas adorer Dieu "par procuration" en louant des choses (ou des personnes) qu’Il a créées. C’est de la pure idolâtrie.Les Catholiques "vénèrent" Marie et les saints, essentiellement en leur adressant des prières. Comme démontré dans l’article suivant, il est anti-biblique de prier quelqu’un d’autre en dehors de Dieu seul – prier Marie et les saints. Que l’on prie Marie et/ou les saints, ou que l’on sollicite leur intercession – aucune des deux pratiques n’est biblique. La prière est un acte d’adoration. Lorsque nous prions Dieu, nous admettons que nous avons besoin de Son secours. Adresser nos prières à quelqu’un d’autre en dehors de Dieu, c’est voler à Dieu la gloire qui Lui revient à Lui seul.Les Catholiques "vénèrent" également Marie et les saints en les représentant par des statues et des images. Beaucoup de Catholiques utilisent les images de Marie et/ou des saints comme des "objets porte-bonheur." Une lecture superficielle de la Bible révèle que cette pratique n’est que pure idolâtrie (Exode 20:4-6 ; 1 Corinthiens 12:12 ; 1 Jean 5:21). Le fait de réciter le rosaire est de l’idolâtrie. Le fait d’allumer des bougies devant une statue ou un portrait d’un saint est de l’idolâtrie. Le fait d’enterrer une statue de Joseph dans l’espoir de vendre votre maison (et d’innombrable autres pratiques catholiques) est de l’idolâtrie.Ce n’est pas une question de terminologie. Que la pratique soit décrite comme "adoration" ou "vénération," ou n’importe quel autre terme, le problème est le même. Chaque fois que nous attribuons à quelqu’un d’autre quelque chose qui appartient à Dieu, c’est de l’idolâtrie. La Bible ne nous enseigne nulle part à vénérer, à prier, à se confier à, ou à "idolâtrer" quiconque en dehors de Dieu. Nous devons adorer Dieu seul. La gloire, la louange et l’honneur appartiennent à Dieu seul. Dieu seul est digne de "... recevoir la gloire et l’honneur et la puissance..." (Apocalypse 4:11). Dieu seul est digne de recevoir notre adoration et notre louange (Néhémie 9:6 ; Apocalypse 15:4).
L’adoration des saints ou de Marie à travers d'une statue ou sans statue est-elle biblique  ?"Réponse :La Bible est absolument claire sur le fait que nous devons adorer Dieu seul. Les seuls cas où une personne a été adorée en dehors de Dieu dans la Bible concernent les faux dieux, c'est-à-dire Satan et ses démons. Tous ceux qui servent le Seigneur Dieu refusent l’adoration. Pierre et les apôtres ont refusé d’être adorés (Actes 10:25-26 ; 14:13-14). Les saints anges refusent d’être adorés (Apocalypse 19:10 ; 22:9). La réponse est toujours la même, "Adore Dieu !"Les Catholiques romains essaient de "contourner" ces principes bibliques clairs en affirmant qu’ils “n’adorent” pas Marie ou les saints, mais qu’ils ne font que les "vénérer". L’utilisation d’un terme différent ne change en rien l’essence de l’acte posé. Par définition, "vénérer" veut dire "considérer avec respect ou révérence." La Bible ne nous dit nulle part de vénérer quiconque d’autre que Dieu seul. Il n’y a rien de mal à respecter ces fidèles chrétiens qui nous ont précédé (voir Hébreux chapitre 11). Il n’y a rien de mal à honorer Marie en tant que la mère terrestre de Jésus. La Bible décrit Marie comme ayant reçu une "faveur immense" de Dieu (Luc 1:28, Bible anglaise King James). En même temps, il n’existe aucune instruction dans la Bible selon laquelle nous devrions vénérer ceux qui sont allés au Ciel. Nous devons suivre leur exemple, oui, mais les adorer, les révérer, ou les vénérer, non !Lorsqu’ils sont amenés à admettre qu’ils adorent en réalité Marie, les Catholiques soutiennent qu’ils adorent Dieu à travers elle, en louant la créature merveilleuse que Dieu a faite. Dans leur esprit, Marie est la plus belle et la plus merveilleuse créature de Dieu et, en la louant, ils louent sont créateur. Pour les Catholiques, cela revient à faire les éloges d’un artiste en louant sa sculpture ou son tableau. Le problème à ce niveau, c’est que Dieu défend explicitement de L’adorer à travers des choses créées. Nous ne devons nous prosterner devant et n’adorer aucune représentation de choses qui sont en haut dans les cieux et en bas sur la terre (Exode 20:4-5). Romains 1:25 est encore plus clair sur ce sujet, "eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !" Oui, Dieu a créé des choses merveilleuses et extraordinaires. Oui, Marie était une femme pieuse digne de notre respect. Non, nous ne devons absolument pas adorer Dieu "par procuration" en louant des choses (ou des personnes) qu’Il a créées. C’est de la pure idolâtrie.Les Catholiques "vénèrent" Marie et les saints, essentiellement en leur adressant des prières. Comme démontré dans l’article suivant, il est anti-biblique de prier quelqu’un d’autre en dehors de Dieu seul – prier Marie et les saints. Que l’on prie Marie et/ou les saints, ou que l’on sollicite leur intercession – aucune des deux pratiques n’est biblique. La prière est un acte d’adoration. Lorsque nous prions Dieu, nous admettons que nous avons besoin de Son secours. Adresser nos prières à quelqu’un d’autre en dehors de Dieu, c’est voler à Dieu la gloire qui Lui revient à Lui seul.Les Catholiques "vénèrent" également Marie et les saints en les représentant par des statues et des images. Beaucoup de Catholiques utilisent les images de Marie et/ou des saints comme des "objets porte-bonheur." Une lecture superficielle de la Bible révèle que cette pratique n’est que pure idolâtrie (Exode 20:4-6 ; 1 Corinthiens 12:12 ; 1 Jean 5:21). Le fait de réciter le rosaire est de l’idolâtrie. Le fait d’allumer des bougies devant une statue ou un portrait d’un saint est de l’idolâtrie. Le fait d’enterrer une statue de Joseph dans l’espoir de vendre votre maison (et d’innombrable autres pratiques catholiques) est de l’idolâtrie.Ce n’est pas une question de terminologie. Que la pratique soit décrite comme "adoration" ou "vénération," ou n’importe quel autre terme, le problème est le même. Chaque fois que nous attribuons à quelqu’un d’autre quelque chose qui appartient à Dieu, c’est de l’idolâtrie. La Bible ne nous enseigne nulle part à vénérer, à prier, à se confier à, ou à "idolâtrer" quiconque en dehors de Dieu. Nous devons adorer Dieu seul. La gloire, la louange et l’honneur appartiennent à Dieu seul. Dieu seul est digne de "... recevoir la gloire et l’honneur et la puissance..." (Apocalypse 4:11). Dieu seul est digne de recevoir notre adoration et notre louange (Néhémie 9:6 ; Apocalypse 15:4).

L’adoration des saints ou de Marie à travers d’une statue ou sans statue est-elle biblique ? »Réponse :La Bible est absolument claire sur le fait que nous devons adorer Dieu seul. Les seuls cas où une personne a été adorée en dehors de Dieu dans la Bible concernent les faux dieux, c’est-à-dire Satan et ses démons. Tous ceux qui servent le Seigneur Dieu refusent l’adoration. Pierre et les apôtres ont refusé d’être adorés (Actes 10:25-26 ; 14:13-14). Les saints anges refusent d’être adorés (Apocalypse 19:10 ; 22:9). La réponse est toujours la même, « Adore Dieu ! »Les Catholiques romains essaient de « contourner » ces principes bibliques clairs en affirmant qu’ils “n’adorent” pas Marie ou les saints, mais qu’ils ne font que les « vénérer ». L’utilisation d’un terme différent ne change en rien l’essence de l’acte posé. Par définition, « vénérer » veut dire « considérer avec respect ou révérence. » La Bible ne nous dit nulle part de vénérer quiconque d’autre que Dieu seul. Il n’y a rien de mal à respecter ces fidèles chrétiens qui nous ont précédé (voir Hébreux chapitre 11). Il n’y a rien de mal à honorer Marie en tant que la mère terrestre de Jésus. La Bible décrit Marie comme ayant reçu une « faveur immense » de Dieu (Luc 1:28, Bible anglaise King James). En même temps, il n’existe aucune instruction dans la Bible selon laquelle nous devrions vénérer ceux qui sont allés au Ciel. Nous devons suivre leur exemple, oui, mais les adorer, les révérer, ou les vénérer, non !Lorsqu’ils sont amenés à admettre qu’ils adorent en réalité Marie, les Catholiques soutiennent qu’ils adorent Dieu à travers elle, en louant la créature merveilleuse que Dieu a faite. Dans leur esprit, Marie est la plus belle et la plus merveilleuse créature de Dieu et, en la louant, ils louent sont créateur. Pour les Catholiques, cela revient à faire les éloges d’un artiste en louant sa sculpture ou son tableau. Le problème à ce niveau, c’est que Dieu défend explicitement de L’adorer à travers des choses créées. Nous ne devons nous prosterner devant et n’adorer aucune représentation de choses qui sont en haut dans les cieux et en bas sur la terre (Exode 20:4-5). Romains 1:25 est encore plus clair sur ce sujet, « eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen ! » Oui, Dieu a créé des choses merveilleuses et extraordinaires. Oui, Marie était une femme pieuse digne de notre respect. Non, nous ne devons absolument pas adorer Dieu « par procuration » en louant des choses (ou des personnes) qu’Il a créées. C’est de la pure idolâtrie.Les Catholiques « vénèrent » Marie et les saints, essentiellement en leur adressant des prières. Comme démontré dans l’article suivant, il est anti-biblique de prier quelqu’un d’autre en dehors de Dieu seul – prier Marie et les saints. Que l’on prie Marie et/ou les saints, ou que l’on sollicite leur intercession – aucune des deux pratiques n’est biblique. La prière est un acte d’adoration. Lorsque nous prions Dieu, nous admettons que nous avons besoin de Son secours. Adresser nos prières à quelqu’un d’autre en dehors de Dieu, c’est voler à Dieu la gloire qui Lui revient à Lui seul.Les Catholiques « vénèrent » également Marie et les saints en les représentant par des statues et des images. Beaucoup de Catholiques utilisent les images de Marie et/ou des saints comme des « objets porte-bonheur. » Une lecture superficielle de la Bible révèle que cette pratique n’est que pure idolâtrie (Exode 20:4-6 ; 1 Corinthiens 12:12 ; 1 Jean 5:21). Le fait de réciter le rosaire est de l’idolâtrie. Le fait d’allumer des bougies devant une statue ou un portrait d’un saint est de l’idolâtrie. Le fait d’enterrer une statue de Joseph dans l’espoir de vendre votre maison (et d’innombrable autres pratiques catholiques) est de l’idolâtrie.Ce n’est pas une question de terminologie. Que la pratique soit décrite comme « adoration » ou « vénération, » ou n’importe quel autre terme, le problème est le même. Chaque fois que nous attribuons à quelqu’un d’autre quelque chose qui appartient à Dieu, c’est de l’idolâtrie. La Bible ne nous enseigne nulle part à vénérer, à prier, à se confier à, ou à « idolâtrer » quiconque en dehors de Dieu. Nous devons adorer Dieu seul. La gloire, la louange et l’honneur appartiennent à Dieu seul. Dieu seul est digne de « … recevoir la gloire et l’honneur et la puissance… » (Apocalypse 4:11). Dieu seul est digne de recevoir notre adoration et notre louange (Néhémie 9:6 ; Apocalypse 15:4).

 Exode 23.32  Tu ne feras point d'alliance avec eux, ni avec leurs dieux. 23.33  Ils n'habiteront point dans ton pays, de peur qu'ils ne te fassent pécher contre moi; car tu servirais leurs dieux, et ce serait un piège pour toi. La Bible, Parole écrite et inspirée de Dieu, en est la référence. Le but étant de mettre en garde contre un péché qui est appelé une abomination aux yeux de Dieu.Vous avez vu leurs abominations et leurs idoles, le bois et la pierre, l’argent et l’or, qui sont chez elles. Deutéronome 29:17 Nous ne sommes pas toujours suffisamment conscients de la gravité de l'idolâtrie et certains ne savent même pas ce qu'est véritablement une idole.  Exode 20.23  Vous ne ferez point des dieux d'argent et des dieux d'or, pour me les associer; vous ne vous en ferez point." Psaumes Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n'entendent point, elles n'ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles.
 Exode 23.32  Tu ne feras point d'alliance avec eux, ni avec leurs dieux. 23.33  Ils n'habiteront point dans ton pays, de peur qu'ils ne te fassent pécher contre moi; car tu servirais leurs dieux, et ce serait un piège pour toi. La Bible, Parole écrite et inspirée de Dieu, en est la référence. Le but étant de mettre en garde contre un péché qui est appelé une abomination aux yeux de Dieu.Vous avez vu leurs abominations et leurs idoles, le bois et la pierre, l’argent et l’or, qui sont chez elles. Deutéronome 29:17 Nous ne sommes pas toujours suffisamment conscients de la gravité de l'idolâtrie et certains ne savent même pas ce qu'est véritablement une idole.  Exode 20.23  Vous ne ferez point des dieux d'argent et des dieux d'or, pour me les associer; vous ne vous en ferez point." Psaumes Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n'entendent point, elles n'ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles.
 Exode 23.32  Tu ne feras point d'alliance avec eux, ni avec leurs dieux. 23.33  Ils n'habiteront point dans ton pays, de peur qu'ils ne te fassent pécher contre moi; car tu servirais leurs dieux, et ce serait un piège pour toi. La Bible, Parole écrite et inspirée de Dieu, en est la référence. Le but étant de mettre en garde contre un péché qui est appelé une abomination aux yeux de Dieu.Vous avez vu leurs abominations et leurs idoles, le bois et la pierre, l’argent et l’or, qui sont chez elles. Deutéronome 29:17 Nous ne sommes pas toujours suffisamment conscients de la gravité de l'idolâtrie et certains ne savent même pas ce qu'est véritablement une idole.  Exode 20.23  Vous ne ferez point des dieux d'argent et des dieux d'or, pour me les associer; vous ne vous en ferez point." Psaumes Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n'entendent point, elles n'ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles.

Exode 23.32 Tu ne feras point d’alliance avec eux, ni avec leurs dieux. 23.33 Ils n’habiteront point dans ton pays, de peur qu’ils ne te fassent pécher contre moi; car tu servirais leurs dieux, et ce serait un piège pour toi. La Bible, Parole écrite et inspirée de Dieu, en est la référence. Le but étant de mettre en garde contre un péché qui est appelé une abomination aux yeux de Dieu.Vous avez vu leurs abominations et leurs idoles, le bois et la pierre, l’argent et l’or, qui sont chez elles. Deutéronome 29:17 Nous ne sommes pas toujours suffisamment conscients de la gravité de l’idolâtrie et certains ne savent même pas ce qu’est véritablement une idole. Exode 20.23 Vous ne ferez point des dieux d’argent et des dieux d’or, pour me les associer; vous ne vous en ferez point. » Psaumes Les idoles des nations sont de l’argent et de l’or, elles sont l’ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n’entendent point, elles n’ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles.

DIANE Déesse célèbre qui était principalement honorée à Ephèse. . C'était la Lune dans le ciel. On l'appelait Diane sur la terre, et Hécaté dans l'enfer. On l'invoquait sous le nom de Lucine dans les accouchements. On la dépeignait avec un croissant sur la tête, et un arc à la main, en habit de chasseuse. Elle passait pour vierge ; et c'est pour cela que les abeilles lui étaient consacrées. Diane, adorée à Ephèse, était représentée d'une autre sorte. Sa statue était couverte de mamelles quelquefois depuis la tête jusqu'aux pieds ; et quelquefois elle avait seulement le sein et le ventre couverts de mamelles ; et tout le reste était une espèce de piédestal, orné de distance en distance de têtes de cerfs, de chiens, et de boeufs à demi-corps. Les mamelles étaient un emblème de sa fécondité, et marquaient qu'elle était la nourrice des hommes et des animaux. Les têtes de chiens et de cerfs désignaient qu'elle était la déesse de la chasse. On disait que Diane était fille de Jupiter et de Latone, et soeur utérine d'Apollon. Elle était adorée dans la Palestine dès le temps d'Isaïe et de Jérémie, sous le nom de Méni, c'est-à-dire, la déesse des mois, ou la Lune. On lui offrait des pains et des liqueurs sur des autels, au coin des rues, au commencement du mois (Esa 65 :11). Elle était reconnue pour la déesse des rues, avec Apollon son frère, qui passait pour le dieu de la bonne fortune. On l'adorait aussi sous le nom de la reine du ciel, et on lui offrait des gâteaux sur les plates-formes ou sur les toits, au coin des rues, et aux portes des maisons. Les enfants amassent le bois, les pères allument le feu, et les mères mélent la graisse avec la farine, pour faire des gâteaux à la Reine du ciel; oyez REINE DU CIEL.] On a vu ci-devant, sous l'article de DÉMETRIUS, ce qui arriva à Ephèse, à l'occasion de la prédication de saint Paul, qui y prouvait la vanité des idoles, et allait ruinant le culte de Diane et des autres faux dieux. Démétrius, qui gagnait sa vie à faire de petits temples d'argent, ou des niches, ou même des médailles, où était représentée Diane d'Ephèse avec son fameux temple, y excita un tumulte, qui faillit de causer une sédition dans la ville. Voyez, Actes 19.23 Il survint, à cette époque, un grand trouble au sujet de la voie du Seigneur. 19.24 Un nommé Démétrius, orfèvre, fabriquait en argent des temples de Diane, et procurait à ses ouvriers un gain considérable. 19.25 Il les rassembla, avec ceux du même métier, et dit: O hommes, vous savez que notre bien-être dépend de cette industrie; 19.26 et vous voyez et entendez que, non seulement à Éphèse, mais dans presque toute l'Asie, ce Paul a persuadé et détourné une foule de gens, en disant que les dieux faits de main d'homme ne sont pas des dieux. 19.27 Le danger qui en résulte, ce n'est pas seulement que notre industrie ne tombe en discrédit; c'est encore que le temple de la grande déesse Diane ne soit tenu pour rien, et même que la majesté de celle qui est révérée dans toute l'Asie et dans le monde entier ne soit réduite à néant. 19.28 Ces paroles les ayant remplis de colère, ils se mirent à crier: Grande est la Diane des Éphésiens! 19.29 Toute la ville fut dans la confusion. Ils se précipitèrent tous ensemble au théâtre, entraînant avec eux Gaïus et Aristarque, Macédoniens, compagnons de voyage de Paul. 19.30 Paul voulait se présenter devant le peuple, mais les disciples l'en empêchèrent; 19.31 quelques-uns même des Asiarques, qui étaient ses amis, envoyèrent vers lui, pour l'engager à ne pas se rendre au théâtre. 19.32 Les uns criaient d'une manière, les autres d'une autre, car le désordre régnait dans l'assemblée, et la plupart ne savaient pas pourquoi ils s'étaient réunis. 19.33 Alors on fit sortir de la foule Alexandre, que les Juifs poussaient en avant; et Alexandre, faisant signe de la main, voulait parler au peuple. 19.34 Mais quand ils reconnurent qu'il était Juif, tous d'une seule voix crièrent pendant près de deux heures: Grande est la Diane des Éphésiens! 19.35 Cependant le secrétaire, ayant apaisé la foule, dit: Hommes Éphésiens, quel est celui qui ignore que la ville d'Éphèse est la gardienne du temple de la grande Diane et de son simulacre tombé du ciel? 19.36 Cela étant incontestable, vous devez vous calmer, et ne rien faire avec précipitation. 19.37 Car vous avez amené ces hommes, qui ne sont coupables ni de sacrilège, ni de blasphème envers notre déesse. 19.38 Si donc Démétrius et ses ouvriers ont à se plaindre de quelqu'un, il y a des jours d'audience et des proconsuls; qu'ils s'appellent en justice les uns les autres. 19.39 Et si vous avez en vue d'autres objets, ils se régleront dans une assemblée légale. 19.40 Nous risquons, en effet, d'être accusés de sédition pour ce qui s'est passé aujourd'hui, puisqu'il n'existe aucun motif qui nous permette de justifier cet attroupement. 19.41 (19:40b) Après ces paroles, il congédia l'assemblée.
DIANE Déesse célèbre qui était principalement honorée à Ephèse. . C'était la Lune dans le ciel. On l'appelait Diane sur la terre, et Hécaté dans l'enfer. On l'invoquait sous le nom de Lucine dans les accouchements. On la dépeignait avec un croissant sur la tête, et un arc à la main, en habit de chasseuse. Elle passait pour vierge ; et c'est pour cela que les abeilles lui étaient consacrées. Diane, adorée à Ephèse, était représentée d'une autre sorte. Sa statue était couverte de mamelles quelquefois depuis la tête jusqu'aux pieds ; et quelquefois elle avait seulement le sein et le ventre couverts de mamelles ; et tout le reste était une espèce de piédestal, orné de distance en distance de têtes de cerfs, de chiens, et de boeufs à demi-corps. Les mamelles étaient un emblème de sa fécondité, et marquaient qu'elle était la nourrice des hommes et des animaux. Les têtes de chiens et de cerfs désignaient qu'elle était la déesse de la chasse. On disait que Diane était fille de Jupiter et de Latone, et soeur utérine d'Apollon. Elle était adorée dans la Palestine dès le temps d'Isaïe et de Jérémie, sous le nom de Méni, c'est-à-dire, la déesse des mois, ou la Lune. On lui offrait des pains et des liqueurs sur des autels, au coin des rues, au commencement du mois (Esa 65 :11). Elle était reconnue pour la déesse des rues, avec Apollon son frère, qui passait pour le dieu de la bonne fortune. On l'adorait aussi sous le nom de la reine du ciel, et on lui offrait des gâteaux sur les plates-formes ou sur les toits, au coin des rues, et aux portes des maisons. Les enfants amassent le bois, les pères allument le feu, et les mères mélent la graisse avec la farine, pour faire des gâteaux à la Reine du ciel; oyez REINE DU CIEL.] On a vu ci-devant, sous l'article de DÉMETRIUS, ce qui arriva à Ephèse, à l'occasion de la prédication de saint Paul, qui y prouvait la vanité des idoles, et allait ruinant le culte de Diane et des autres faux dieux. Démétrius, qui gagnait sa vie à faire de petits temples d'argent, ou des niches, ou même des médailles, où était représentée Diane d'Ephèse avec son fameux temple, y excita un tumulte, qui faillit de causer une sédition dans la ville. Voyez, Actes 19.23 Il survint, à cette époque, un grand trouble au sujet de la voie du Seigneur. 19.24 Un nommé Démétrius, orfèvre, fabriquait en argent des temples de Diane, et procurait à ses ouvriers un gain considérable. 19.25 Il les rassembla, avec ceux du même métier, et dit: O hommes, vous savez que notre bien-être dépend de cette industrie; 19.26 et vous voyez et entendez que, non seulement à Éphèse, mais dans presque toute l'Asie, ce Paul a persuadé et détourné une foule de gens, en disant que les dieux faits de main d'homme ne sont pas des dieux. 19.27 Le danger qui en résulte, ce n'est pas seulement que notre industrie ne tombe en discrédit; c'est encore que le temple de la grande déesse Diane ne soit tenu pour rien, et même que la majesté de celle qui est révérée dans toute l'Asie et dans le monde entier ne soit réduite à néant. 19.28 Ces paroles les ayant remplis de colère, ils se mirent à crier: Grande est la Diane des Éphésiens! 19.29 Toute la ville fut dans la confusion. Ils se précipitèrent tous ensemble au théâtre, entraînant avec eux Gaïus et Aristarque, Macédoniens, compagnons de voyage de Paul. 19.30 Paul voulait se présenter devant le peuple, mais les disciples l'en empêchèrent; 19.31 quelques-uns même des Asiarques, qui étaient ses amis, envoyèrent vers lui, pour l'engager à ne pas se rendre au théâtre. 19.32 Les uns criaient d'une manière, les autres d'une autre, car le désordre régnait dans l'assemblée, et la plupart ne savaient pas pourquoi ils s'étaient réunis. 19.33 Alors on fit sortir de la foule Alexandre, que les Juifs poussaient en avant; et Alexandre, faisant signe de la main, voulait parler au peuple. 19.34 Mais quand ils reconnurent qu'il était Juif, tous d'une seule voix crièrent pendant près de deux heures: Grande est la Diane des Éphésiens! 19.35 Cependant le secrétaire, ayant apaisé la foule, dit: Hommes Éphésiens, quel est celui qui ignore que la ville d'Éphèse est la gardienne du temple de la grande Diane et de son simulacre tombé du ciel? 19.36 Cela étant incontestable, vous devez vous calmer, et ne rien faire avec précipitation. 19.37 Car vous avez amené ces hommes, qui ne sont coupables ni de sacrilège, ni de blasphème envers notre déesse. 19.38 Si donc Démétrius et ses ouvriers ont à se plaindre de quelqu'un, il y a des jours d'audience et des proconsuls; qu'ils s'appellent en justice les uns les autres. 19.39 Et si vous avez en vue d'autres objets, ils se régleront dans une assemblée légale. 19.40 Nous risquons, en effet, d'être accusés de sédition pour ce qui s'est passé aujourd'hui, puisqu'il n'existe aucun motif qui nous permette de justifier cet attroupement. 19.41 (19:40b) Après ces paroles, il congédia l'assemblée.

DIANE Déesse célèbre qui était principalement honorée à Ephèse. . C’était la Lune dans le ciel. On l’appelait Diane sur la terre, et Hécaté dans l’enfer. On l’invoquait sous le nom de Lucine dans les accouchements. On la dépeignait avec un croissant sur la tête, et un arc à la main, en habit de chasseuse. Elle passait pour vierge ; et c’est pour cela que les abeilles lui étaient consacrées. Diane, adorée à Ephèse, était représentée d’une autre sorte. Sa statue était couverte de mamelles quelquefois depuis la tête jusqu’aux pieds ; et quelquefois elle avait seulement le sein et le ventre couverts de mamelles ; et tout le reste était une espèce de piédestal, orné de distance en distance de têtes de cerfs, de chiens, et de boeufs à demi-corps. Les mamelles étaient un emblème de sa fécondité, et marquaient qu’elle était la nourrice des hommes et des animaux. Les têtes de chiens et de cerfs désignaient qu’elle était la déesse de la chasse. On disait que Diane était fille de Jupiter et de Latone, et soeur utérine d’Apollon. Elle était adorée dans la Palestine dès le temps d’Isaïe et de Jérémie, sous le nom de Méni, c’est-à-dire, la déesse des mois, ou la Lune. On lui offrait des pains et des liqueurs sur des autels, au coin des rues, au commencement du mois (Esa 65 :11). Elle était reconnue pour la déesse des rues, avec Apollon son frère, qui passait pour le dieu de la bonne fortune. On l’adorait aussi sous le nom de la reine du ciel, et on lui offrait des gâteaux sur les plates-formes ou sur les toits, au coin des rues, et aux portes des maisons. Les enfants amassent le bois, les pères allument le feu, et les mères mélent la graisse avec la farine, pour faire des gâteaux à la Reine du ciel; oyez REINE DU CIEL.] On a vu ci-devant, sous l’article de DÉMETRIUS, ce qui arriva à Ephèse, à l’occasion de la prédication de saint Paul, qui y prouvait la vanité des idoles, et allait ruinant le culte de Diane et des autres faux dieux. Démétrius, qui gagnait sa vie à faire de petits temples d’argent, ou des niches, ou même des médailles, où était représentée Diane d’Ephèse avec son fameux temple, y excita un tumulte, qui faillit de causer une sédition dans la ville. Voyez, Actes 19.23 Il survint, à cette époque, un grand trouble au sujet de la voie du Seigneur. 19.24 Un nommé Démétrius, orfèvre, fabriquait en argent des temples de Diane, et procurait à ses ouvriers un gain considérable. 19.25 Il les rassembla, avec ceux du même métier, et dit: O hommes, vous savez que notre bien-être dépend de cette industrie; 19.26 et vous voyez et entendez que, non seulement à Éphèse, mais dans presque toute l’Asie, ce Paul a persuadé et détourné une foule de gens, en disant que les dieux faits de main d’homme ne sont pas des dieux. 19.27 Le danger qui en résulte, ce n’est pas seulement que notre industrie ne tombe en discrédit; c’est encore que le temple de la grande déesse Diane ne soit tenu pour rien, et même que la majesté de celle qui est révérée dans toute l’Asie et dans le monde entier ne soit réduite à néant. 19.28 Ces paroles les ayant remplis de colère, ils se mirent à crier: Grande est la Diane des Éphésiens! 19.29 Toute la ville fut dans la confusion. Ils se précipitèrent tous ensemble au théâtre, entraînant avec eux Gaïus et Aristarque, Macédoniens, compagnons de voyage de Paul. 19.30 Paul voulait se présenter devant le peuple, mais les disciples l’en empêchèrent; 19.31 quelques-uns même des Asiarques, qui étaient ses amis, envoyèrent vers lui, pour l’engager à ne pas se rendre au théâtre. 19.32 Les uns criaient d’une manière, les autres d’une autre, car le désordre régnait dans l’assemblée, et la plupart ne savaient pas pourquoi ils s’étaient réunis. 19.33 Alors on fit sortir de la foule Alexandre, que les Juifs poussaient en avant; et Alexandre, faisant signe de la main, voulait parler au peuple. 19.34 Mais quand ils reconnurent qu’il était Juif, tous d’une seule voix crièrent pendant près de deux heures: Grande est la Diane des Éphésiens! 19.35 Cependant le secrétaire, ayant apaisé la foule, dit: Hommes Éphésiens, quel est celui qui ignore que la ville d’Éphèse est la gardienne du temple de la grande Diane et de son simulacre tombé du ciel? 19.36 Cela étant incontestable, vous devez vous calmer, et ne rien faire avec précipitation. 19.37 Car vous avez amené ces hommes, qui ne sont coupables ni de sacrilège, ni de blasphème envers notre déesse. 19.38 Si donc Démétrius et ses ouvriers ont à se plaindre de quelqu’un, il y a des jours d’audience et des proconsuls; qu’ils s’appellent en justice les uns les autres. 19.39 Et si vous avez en vue d’autres objets, ils se régleront dans une assemblée légale. 19.40 Nous risquons, en effet, d’être accusés de sédition pour ce qui s’est passé aujourd’hui, puisqu’il n’existe aucun motif qui nous permette de justifier cet attroupement. 19.41 (19:40b) Après ces paroles, il congédia l’assemblée.

trans

Artémis d’Éphèse (Diane – Diana) Rome – musée du CapitoleLa déesse Artémis d’Ephese est une déesse de la fertilité, elle nourit l’ensemble de l’humanité grâce à ses seins très nombeux et engorgés du lait divin..Fille de Zeus et de Léto, sœur aînée et jumelle d’Apollon, née dans l’île deDélos.Lieux de présence Elle habite dans des régions portant en grec le nom d’eschatiai : les extrémités, les confins extrêmes des territoires des hommes, les limites du territoire cultivé et de l’espace sauvage, les frontières entre la Civilisation et de la Sauvagerie ; dans les montagnes, les bois et les sombres forêts, la où elle chasse les animaux sauvages ; elle descend aussi vers l’Océan, vers les embouchures des fleuves, les lagunes et les marécages (déesse des marécages ou Limnatis) et les bords des lacs et des fleuves. La nuit, elle danse avec ses Nymphes, sur la prairie. Artémis parcourt l’espace sauvage qui limite de toutes parts les territoires des hommes, elle ne descend que rarement dans les villes, donc les humains qui cherchent à la rencontrer doivent sortir, vers les sombres forêts (pour accomplir les rituels d’Artémis Karyatis à Sparte , Maîtresse du Noyer et des arbres sauvages qui portent des fruits ; Artémis Kédréatis près d’Orchomène, maîtresse du cèdre), vers les montagnes, ou vers la mer et les marécages (Artémis Limnatis à Sparte). Représentations : Déesse de la chasse et de la nature sauvage, « Dame des fauves » d’après Homère dans l’Iliade ; elle est belle, chaste, vierge et farouche, avec des grands talents de chasseresse(particulièrement les cerfs), on la représente le plus souvent, court vêtue, armée d’un arc et de flèches forgés par les cyclopes sous le patronage d’Héphaïstos, elle est souvent accompagnée d’une biche, d’un cerf ou d’un chien, ou encore d’une meute de chiens offerts par Pan (trois chiens aux oreilles coupées, deux bigarrés et un tacheté, puis sept lévriers de Spartes) ; on la trouve aussi accompagnée par un cortège de nymphes et d’océanides, desquelles elle exige la chasteté. La présence d’un croissant lunaire et d’étoiles surmontant son front confirme qu’il s’agit d’unedéesse lunaire, errant comme la lune et apportant la lumière comme son frère Apollon, le dieu solaire qui guide le soleil dans son parcourt diurne. En effet, les attributions lunaires d’Artémis viennent de l’assimilation de cette déesse les attributions de la déesse Séléné (Artémis Séléné). Artémis d’Éphèse est une déesse qui représente laFécondité, la fertilité, c’est une mère nourricière qui allaite l’humanité entière par ses nombreux seins engorgés du lait divin.Attributions :A l’âge de trois ans, assise sur les genoux de son père Zeus, elle lui demande en cadeau : « une éternelle virginité, autant de nom que son frère Apollon, un arc et des flèches semblables aux siens, la fonction d’apporter la lumière, une tunique de chasse de couleur safran avec bordure rouge, soixante nymphes océanes, toutes de même âge (neuf ans), vingt nymphes de l’Amnisos en Crète pour prendre soin de ses brodequins et nourrir ses lévriers.Elle demande aussi toutes les montagnes du monde et une seule cité qu’il plaira à son père car elle vivre, la plupart du temps, dans les montagnes. Elle demande aussi que les femmes, au cours de l’accouchement l’invoquent souvent car sa mère Léto, l’a porté et l’a mis au monde sans douleurs, et parce que les trois Parques l’ont assigné, en raison de sa naissance sans douleurs, d’être la déesse protectrice des naissances. » Zeus promet à Artémis de lui donner tout ce qu’elle a demandé, et en plus trente cités au lieu qu’une seule et il la nomme la gardienne de toutes les routes et tous les ports. Déesse de la chasse, «Dame des fauves », elle est responsable des morts soudaines, des morts subites ; ses flèches sont toujours précises, foudroyantes de rapidité et mortelles. On lui offre des sacrifices d’animaux sauvages et domestiques. Dans ses sanctuaires, des fillettes déguisées en oursonnes dansent autour de sa statue.Artémis est une déesse qui peut se montrer violente, cruelle et impitoyableenvers ce qui l’offense, les exemples dans la mythologie ne manquent pas

Jean :  3 .16 Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. 3.17 Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu'il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. 3.18 Celui qui croit en lui n'est point jugé; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. 3.19 Et ce jugement c'est que, la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs oeuvres étaient mauvaises. 3.20 Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient point à la lumière, de peur que ses oeuvres ne soient dévoilées; 3.21 mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses oeuvres soient manifestées, parce qu'elles sont faites en Dieu. Actes 4.12 Il n'y a de salut en aucun autre; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés. Luc 9.56 Car le Fils de l'homme est venu, non pour perdre les âmes des hommes, mais pour les sauver. Jean 8.23 Vous êtes d'en bas; moi, je suis d'en haut. Vous êtes de ce monde; moi, je ne suis pas de ce monde. 8.24 C'est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés; car si vous ne croyez pas ce que je suis, vous mourrez dans vos péchés. Marc 2.10 Or, afin que vous sachiez que le Fils de l'homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés.
Jean :  3 .16 Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. 3.17 Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu'il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. 3.18 Celui qui croit en lui n'est point jugé; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. 3.19 Et ce jugement c'est que, la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs oeuvres étaient mauvaises. 3.20 Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient point à la lumière, de peur que ses oeuvres ne soient dévoilées; 3.21 mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses oeuvres soient manifestées, parce qu'elles sont faites en Dieu. Actes 4.12 Il n'y a de salut en aucun autre; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés. Luc 9.56 Car le Fils de l'homme est venu, non pour perdre les âmes des hommes, mais pour les sauver. Jean 8.23 Vous êtes d'en bas; moi, je suis d'en haut. Vous êtes de ce monde; moi, je ne suis pas de ce monde. 8.24 C'est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés; car si vous ne croyez pas ce que je suis, vous mourrez dans vos péchés. Marc 2.10 Or, afin que vous sachiez que le Fils de l'homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés.
Jean :  3 .16 Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. 3.17 Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu'il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. 3.18 Celui qui croit en lui n'est point jugé; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. 3.19 Et ce jugement c'est que, la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs oeuvres étaient mauvaises. 3.20 Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient point à la lumière, de peur que ses oeuvres ne soient dévoilées; 3.21 mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses oeuvres soient manifestées, parce qu'elles sont faites en Dieu. Actes 4.12 Il n'y a de salut en aucun autre; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés. Luc 9.56 Car le Fils de l'homme est venu, non pour perdre les âmes des hommes, mais pour les sauver. Jean 8.23 Vous êtes d'en bas; moi, je suis d'en haut. Vous êtes de ce monde; moi, je ne suis pas de ce monde. 8.24 C'est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés; car si vous ne croyez pas ce que je suis, vous mourrez dans vos péchés. Marc 2.10 Or, afin que vous sachiez que le Fils de l'homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés.
Jean :  3 .16 Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. 3.17 Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu'il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. 3.18 Celui qui croit en lui n'est point jugé; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. 3.19 Et ce jugement c'est que, la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs oeuvres étaient mauvaises. 3.20 Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient point à la lumière, de peur que ses oeuvres ne soient dévoilées; 3.21 mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses oeuvres soient manifestées, parce qu'elles sont faites en Dieu. Actes 4.12 Il n'y a de salut en aucun autre; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés. Luc 9.56 Car le Fils de l'homme est venu, non pour perdre les âmes des hommes, mais pour les sauver. Jean 8.23 Vous êtes d'en bas; moi, je suis d'en haut. Vous êtes de ce monde; moi, je ne suis pas de ce monde. 8.24 C'est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés; car si vous ne croyez pas ce que je suis, vous mourrez dans vos péchés. Marc 2.10 Or, afin que vous sachiez que le Fils de l'homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés.

Jean : 3 .16 Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. 3.17 Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. 3.18 Celui qui croit en lui n’est point jugé; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. 3.19 Et ce jugement c’est que, la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs oeuvres étaient mauvaises. 3.20 Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient point à la lumière, de peur que ses oeuvres ne soient dévoilées; 3.21 mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses oeuvres soient manifestées, parce qu’elles sont faites en Dieu. Actes 4.12 Il n’y a de salut en aucun autre; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés. Luc 9.56 Car le Fils de l’homme est venu, non pour perdre les âmes des hommes, mais pour les sauver. Jean 8.23 Vous êtes d’en bas; moi, je suis d’en haut. Vous êtes de ce monde; moi, je ne suis pas de ce monde. 8.24 C’est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés; car si vous ne croyez pas ce que je suis, vous mourrez dans vos péchés. Marc 2.10 Or, afin que vous sachiez que le Fils de l’homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés.

 Galates  1.6 Je m'étonne que vous vous détourniez si promptement de celui qui vous a appelés par la grâce de Christ, pour passer à un autre Évangile. 1.7 Non pas qu'il y ait un autre Évangile, mais il y a des gens qui vous troublent, et qui veulent renverser l'Évangile de Christ. 1.8 Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Évangile que celui que nous vous avons prêché, qu'il soit anathème! 1.9 Nous l'avons dit précédemment, et je le répète à cette heure: si quelqu'un vous annonce un autre Évangile que celui que vous avez reçu, qu'il soit anathème! 1.10 Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ. 1.11 Je vous déclare, frères, que l'Évangile qui a été annoncé par moi n'est pas de l'homme; 1.12 car je ne l'ai ni reçu ni appris d'un homme, mais par une révélation de Jésus Christ. 1.13 Vous avez su, en effet, quelle était autrefois ma conduite dans le judaïsme, comment je persécutais à outrance et ravageais l'Église de Dieu, 1.14 et comment j'étais plus avancé dans le judaïsme que beaucoup de ceux de mon âge et de ma nation, étant animé d'un zèle excessif pour les traditions de mes pères.

Galates 1.6 Je m’étonne que vous vous détourniez si promptement de celui qui vous a appelés par la grâce de Christ, pour passer à un autre Évangile. 1.7 Non pas qu’il y ait un autre Évangile, mais il y a des gens qui vous troublent, et qui veulent renverser l’Évangile de Christ. 1.8 Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Évangile que celui que nous vous avons prêché, qu’il soit anathème! 1.9 Nous l’avons dit précédemment, et je le répète à cette heure: si quelqu’un vous annonce un autre Évangile que celui que vous avez reçu, qu’il soit anathème! 1.10 Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ. 1.11 Je vous déclare, frères, que l’Évangile qui a été annoncé par moi n’est pas de l’homme; 1.12 car je ne l’ai ni reçu ni appris d’un homme, mais par une révélation de Jésus Christ. 1.13 Vous avez su, en effet, quelle était autrefois ma conduite dans le judaïsme, comment je persécutais à outrance et ravageais l’Église de Dieu, 1.14 et comment j’étais plus avancé dans le judaïsme que beaucoup de ceux de mon âge et de ma nation, étant animé d’un zèle excessif pour les traditions de mes pères.

trans

La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive, car ce qu’on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître. En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’œil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables, puisque ayant connu Dieu, ils ne l’ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. Se vantant d’être sages, ils sont devenus fous; et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l’homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles. C’est pourquoi Dieu les a livrés à l’impureté, selon les convoitises de leurs cœurs; en sorte qu’ils déshonorent eux-mêmes leurs propres corps; eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen! C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes: car leurs femmes ont changé l’usage naturel en celui qui est contre nature; et de même les hommes, abandonnant l’usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement. Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes, étant remplis de toute espèce d’injustice, de méchanceté, de cupidité, de malice; pleins d’envie, de meurtre, de querelle, de ruse, de malignité; rapporteurs, médisants, impies, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, dépourvus d’intelligence, de loyauté, d’affection naturelle, de miséricorde. Et, bien qu’ils connaissent le jugement de Dieu, déclarant dignes de mort ceux qui commettent de telles choses, non seulement ils les font, mais ils approuvent ceux qui les font. Romains 1 v 18 à 32

trans

Malachie 3.16 Alors ceux qui craignent l’Éternel se parlèrent l’un à l’autre; L’Éternel fut attentif, et il écouta; Et un livre de souvenir fut écrit devant lui Pour ceux qui craignent l’Éternel Et qui honorent son nom. 3.17 Ils seront à moi, dit l’Éternel des armées, Ils m’appartiendront, au jour que je prépare; J’aurai compassion d’eux, Comme un homme a compassion de son fils qui le sert. 3.18 Et vous verrez de nouveau la différence Entre le juste et le méchant, Entre celui qui sert Dieu Et celui qui ne le sert pas. Si quelqu’un enseigne de fausses doctrines, et ne s’attache pas aux saines paroles de notre Seigneur Jésus-Christ et à la doctrine qui est selon la piété, il est enflé d’orgueil, il ne sait rien, et il a la maladie des questions oiseuses et des disputes de mots, d’où naissent l’envie, les querelles, les calomnies, les mauvais soupçons, les vaines discussions d’hommes corrompus d’entendement, privés de la vérité, et croyant que la piété est une source de gain. C’est, en effet, une grande source de gain que la piété avec le contentement; car nous n’avons rien apporté dans le monde, et il est évident que nous n’en pouvons rien emporter; 1 Timothee 6 v 3 à 7

Apocalypse 18  18.1 Après cela, je vis descendre du ciel un autre ange, qui avait une grande autorité; et la terre fut éclairée de sa gloire. 18.2 Il cria d'une voix forte, disant: Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande! Elle est devenue une habitation de démons, un repaire de tout esprit impur, un repaire de tout oiseau impur et odieux, 18.3 parce que toutes les nations ont bu du vin de la fureur de son impudicité, et que les rois de la terre se sont livrés avec elle à l'impudicité, et que les marchands de la terre se sont enrichis par la puissance de son luxe. 18.4 Et j'entendis du ciel une autre voix qui disait: Sortez du milieu d'elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n'ayez point de part à ses fléaux. 18.5 Car ses péchés se sont accumulés jusqu'au ciel, et Dieu s'est souvenu de ses iniquités. 18.6 Payez-la comme elle a payé, et rendez-lui au double selon ses oeuvres. Dans la coupe où elle a versé, versez-lui au double. 18.7 Autant elle s'est glorifiée et plongée dans le luxe, autant donnez-lui de tourment et de deuil. Parce qu'elle dit en son coeur: Je suis assise en reine, je ne suis point veuve, et je ne verrai point de deuil! 18.8 A cause de cela, en un même jour, ses fléaux arriveront, la mort, le deuil et la famine, et elle sera consumée par le feu. Car il est puissant, le Seigneur Dieu qui l'a jugée. 18.9 Et tous les rois de la terre, qui se sont livrés avec elle à l'impudicité et au luxe, pleureront et se lamenteront à cause d'elle, quand ils verront la fumée de son embrasement. 18.10 Se tenant éloignés, dans la crainte de son tourment, ils diront: Malheur! malheur! La grande ville, Babylone, la ville puissante! En une seule heure est venu ton jugement! 18.11 Et les marchands de la terre pleurent et sont dans le deuil à cause d'elle, parce que personne n'achète plus leur cargaison, 18.12 cargaison d'or, d'argent, de pierres précieuses, de perles, de fin lin, de pourpre, de soie, d'écarlate, de toute espèce de bois de senteur, de toute espèce d'objets d'ivoire, de toute espèce d'objets en bois très précieux, en airain, en fer et en marbre, 18.13 de cinnamome, d'aromates, de parfums, de myrrhe, d'encens, de vin, d'huile, de fine farine, de blé, de boeufs, de brebis, de chevaux, de chars, de corps et d'âmes d'hommes. 18.14 Les fruits que désirait ton âme sont allés loin de toi; et toutes les choses délicates et magnifiques sont perdues pour toi, et tu ne les retrouveras plus. 18.15 Les marchands de ces choses, qui se sont enrichis par elle, se tiendront éloignés, dans la crainte de son tourment; ils pleureront et seront dans le deuil, 18.16 et diront: Malheur! malheur! La grande ville, qui était vêtue de fin lin, de pourpre et d'écarlate, et parée d'or, de pierres précieuses et de perles! En une seule heure tant de richesses ont été détruites! 18.17 Et tous les pilotes, tous ceux qui naviguent vers ce lieu, les marins, et tous ceux qui exploitent la mer, se tenaient éloignés, 18.18 et ils s'écriaient, en voyant la fumée de son embrasement: Quelle ville était semblable à la grande ville? 18.19 Ils jetaient de la poussière sur leurs têtes, ils pleuraient et ils étaient dans le deuil, ils criaient et disaient: Malheur! malheur! La grande ville, où se sont enrichis par son opulence tous ceux qui ont des navires sur la mer, en une seule heure elle a été détruite! 18.20 Ciel, réjouis-toi sur elle! Et vous, les saints, les apôtres, et les prophètes, réjouissez-vous aussi! Car Dieu vous a fait justice en la jugeant. 18.21 Alors un ange puissant prit une pierre semblable à une grande meule, et il la jeta dans la mer, en disant: Ainsi sera précipitée avec violence Babylone, la grande ville, et elle ne sera plus trouvée. 18.22 Et l'on n'entendra plus chez toi les sons des joueurs de harpe, des musiciens, des joueurs de flûte et des joueurs de trompette, on ne trouvera plus chez toi aucun artisan d'un métier quelconque, on n'entendra plus chez toi le bruit de la meule, 18.23 la lumière de la lampe ne brillera plus chez toi, et la voix de l'époux et de l'épouse ne sera plus entendue chez toi, parce que tes marchands étaient les grands de la terre, parce que toutes les nations ont été séduites par tes enchantements, 18.24 et parce qu'on a trouvé chez elle le sang des prophètes et des saints et de tous ceux qui ont été égorgés sur la terre
Apocalypse 18  18.1 Après cela, je vis descendre du ciel un autre ange, qui avait une grande autorité; et la terre fut éclairée de sa gloire. 18.2 Il cria d'une voix forte, disant: Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande! Elle est devenue une habitation de démons, un repaire de tout esprit impur, un repaire de tout oiseau impur et odieux, 18.3 parce que toutes les nations ont bu du vin de la fureur de son impudicité, et que les rois de la terre se sont livrés avec elle à l'impudicité, et que les marchands de la terre se sont enrichis par la puissance de son luxe. 18.4 Et j'entendis du ciel une autre voix qui disait: Sortez du milieu d'elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n'ayez point de part à ses fléaux. 18.5 Car ses péchés se sont accumulés jusqu'au ciel, et Dieu s'est souvenu de ses iniquités. 18.6 Payez-la comme elle a payé, et rendez-lui au double selon ses oeuvres. Dans la coupe où elle a versé, versez-lui au double. 18.7 Autant elle s'est glorifiée et plongée dans le luxe, autant donnez-lui de tourment et de deuil. Parce qu'elle dit en son coeur: Je suis assise en reine, je ne suis point veuve, et je ne verrai point de deuil! 18.8 A cause de cela, en un même jour, ses fléaux arriveront, la mort, le deuil et la famine, et elle sera consumée par le feu. Car il est puissant, le Seigneur Dieu qui l'a jugée. 18.9 Et tous les rois de la terre, qui se sont livrés avec elle à l'impudicité et au luxe, pleureront et se lamenteront à cause d'elle, quand ils verront la fumée de son embrasement. 18.10 Se tenant éloignés, dans la crainte de son tourment, ils diront: Malheur! malheur! La grande ville, Babylone, la ville puissante! En une seule heure est venu ton jugement! 18.11 Et les marchands de la terre pleurent et sont dans le deuil à cause d'elle, parce que personne n'achète plus leur cargaison, 18.12 cargaison d'or, d'argent, de pierres précieuses, de perles, de fin lin, de pourpre, de soie, d'écarlate, de toute espèce de bois de senteur, de toute espèce d'objets d'ivoire, de toute espèce d'objets en bois très précieux, en airain, en fer et en marbre, 18.13 de cinnamome, d'aromates, de parfums, de myrrhe, d'encens, de vin, d'huile, de fine farine, de blé, de boeufs, de brebis, de chevaux, de chars, de corps et d'âmes d'hommes. 18.14 Les fruits que désirait ton âme sont allés loin de toi; et toutes les choses délicates et magnifiques sont perdues pour toi, et tu ne les retrouveras plus. 18.15 Les marchands de ces choses, qui se sont enrichis par elle, se tiendront éloignés, dans la crainte de son tourment; ils pleureront et seront dans le deuil, 18.16 et diront: Malheur! malheur! La grande ville, qui était vêtue de fin lin, de pourpre et d'écarlate, et parée d'or, de pierres précieuses et de perles! En une seule heure tant de richesses ont été détruites! 18.17 Et tous les pilotes, tous ceux qui naviguent vers ce lieu, les marins, et tous ceux qui exploitent la mer, se tenaient éloignés, 18.18 et ils s'écriaient, en voyant la fumée de son embrasement: Quelle ville était semblable à la grande ville? 18.19 Ils jetaient de la poussière sur leurs têtes, ils pleuraient et ils étaient dans le deuil, ils criaient et disaient: Malheur! malheur! La grande ville, où se sont enrichis par son opulence tous ceux qui ont des navires sur la mer, en une seule heure elle a été détruite! 18.20 Ciel, réjouis-toi sur elle! Et vous, les saints, les apôtres, et les prophètes, réjouissez-vous aussi! Car Dieu vous a fait justice en la jugeant. 18.21 Alors un ange puissant prit une pierre semblable à une grande meule, et il la jeta dans la mer, en disant: Ainsi sera précipitée avec violence Babylone, la grande ville, et elle ne sera plus trouvée. 18.22 Et l'on n'entendra plus chez toi les sons des joueurs de harpe, des musiciens, des joueurs de flûte et des joueurs de trompette, on ne trouvera plus chez toi aucun artisan d'un métier quelconque, on n'entendra plus chez toi le bruit de la meule, 18.23 la lumière de la lampe ne brillera plus chez toi, et la voix de l'époux et de l'épouse ne sera plus entendue chez toi, parce que tes marchands étaient les grands de la terre, parce que toutes les nations ont été séduites par tes enchantements, 18.24 et parce qu'on a trouvé chez elle le sang des prophètes et des saints et de tous ceux qui ont été égorgés sur la terre
Apocalypse 18  18.1 Après cela, je vis descendre du ciel un autre ange, qui avait une grande autorité; et la terre fut éclairée de sa gloire. 18.2 Il cria d'une voix forte, disant: Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande! Elle est devenue une habitation de démons, un repaire de tout esprit impur, un repaire de tout oiseau impur et odieux, 18.3 parce que toutes les nations ont bu du vin de la fureur de son impudicité, et que les rois de la terre se sont livrés avec elle à l'impudicité, et que les marchands de la terre se sont enrichis par la puissance de son luxe. 18.4 Et j'entendis du ciel une autre voix qui disait: Sortez du milieu d'elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n'ayez point de part à ses fléaux. 18.5 Car ses péchés se sont accumulés jusqu'au ciel, et Dieu s'est souvenu de ses iniquités. 18.6 Payez-la comme elle a payé, et rendez-lui au double selon ses oeuvres. Dans la coupe où elle a versé, versez-lui au double. 18.7 Autant elle s'est glorifiée et plongée dans le luxe, autant donnez-lui de tourment et de deuil. Parce qu'elle dit en son coeur: Je suis assise en reine, je ne suis point veuve, et je ne verrai point de deuil! 18.8 A cause de cela, en un même jour, ses fléaux arriveront, la mort, le deuil et la famine, et elle sera consumée par le feu. Car il est puissant, le Seigneur Dieu qui l'a jugée. 18.9 Et tous les rois de la terre, qui se sont livrés avec elle à l'impudicité et au luxe, pleureront et se lamenteront à cause d'elle, quand ils verront la fumée de son embrasement. 18.10 Se tenant éloignés, dans la crainte de son tourment, ils diront: Malheur! malheur! La grande ville, Babylone, la ville puissante! En une seule heure est venu ton jugement! 18.11 Et les marchands de la terre pleurent et sont dans le deuil à cause d'elle, parce que personne n'achète plus leur cargaison, 18.12 cargaison d'or, d'argent, de pierres précieuses, de perles, de fin lin, de pourpre, de soie, d'écarlate, de toute espèce de bois de senteur, de toute espèce d'objets d'ivoire, de toute espèce d'objets en bois très précieux, en airain, en fer et en marbre, 18.13 de cinnamome, d'aromates, de parfums, de myrrhe, d'encens, de vin, d'huile, de fine farine, de blé, de boeufs, de brebis, de chevaux, de chars, de corps et d'âmes d'hommes. 18.14 Les fruits que désirait ton âme sont allés loin de toi; et toutes les choses délicates et magnifiques sont perdues pour toi, et tu ne les retrouveras plus. 18.15 Les marchands de ces choses, qui se sont enrichis par elle, se tiendront éloignés, dans la crainte de son tourment; ils pleureront et seront dans le deuil, 18.16 et diront: Malheur! malheur! La grande ville, qui était vêtue de fin lin, de pourpre et d'écarlate, et parée d'or, de pierres précieuses et de perles! En une seule heure tant de richesses ont été détruites! 18.17 Et tous les pilotes, tous ceux qui naviguent vers ce lieu, les marins, et tous ceux qui exploitent la mer, se tenaient éloignés, 18.18 et ils s'écriaient, en voyant la fumée de son embrasement: Quelle ville était semblable à la grande ville? 18.19 Ils jetaient de la poussière sur leurs têtes, ils pleuraient et ils étaient dans le deuil, ils criaient et disaient: Malheur! malheur! La grande ville, où se sont enrichis par son opulence tous ceux qui ont des navires sur la mer, en une seule heure elle a été détruite! 18.20 Ciel, réjouis-toi sur elle! Et vous, les saints, les apôtres, et les prophètes, réjouissez-vous aussi! Car Dieu vous a fait justice en la jugeant. 18.21 Alors un ange puissant prit une pierre semblable à une grande meule, et il la jeta dans la mer, en disant: Ainsi sera précipitée avec violence Babylone, la grande ville, et elle ne sera plus trouvée. 18.22 Et l'on n'entendra plus chez toi les sons des joueurs de harpe, des musiciens, des joueurs de flûte et des joueurs de trompette, on ne trouvera plus chez toi aucun artisan d'un métier quelconque, on n'entendra plus chez toi le bruit de la meule, 18.23 la lumière de la lampe ne brillera plus chez toi, et la voix de l'époux et de l'épouse ne sera plus entendue chez toi, parce que tes marchands étaient les grands de la terre, parce que toutes les nations ont été séduites par tes enchantements, 18.24 et parce qu'on a trouvé chez elle le sang des prophètes et des saints et de tous ceux qui ont été égorgés sur la terre
Apocalypse 18  18.1 Après cela, je vis descendre du ciel un autre ange, qui avait une grande autorité; et la terre fut éclairée de sa gloire. 18.2 Il cria d'une voix forte, disant: Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande! Elle est devenue une habitation de démons, un repaire de tout esprit impur, un repaire de tout oiseau impur et odieux, 18.3 parce que toutes les nations ont bu du vin de la fureur de son impudicité, et que les rois de la terre se sont livrés avec elle à l'impudicité, et que les marchands de la terre se sont enrichis par la puissance de son luxe. 18.4 Et j'entendis du ciel une autre voix qui disait: Sortez du milieu d'elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n'ayez point de part à ses fléaux. 18.5 Car ses péchés se sont accumulés jusqu'au ciel, et Dieu s'est souvenu de ses iniquités. 18.6 Payez-la comme elle a payé, et rendez-lui au double selon ses oeuvres. Dans la coupe où elle a versé, versez-lui au double. 18.7 Autant elle s'est glorifiée et plongée dans le luxe, autant donnez-lui de tourment et de deuil. Parce qu'elle dit en son coeur: Je suis assise en reine, je ne suis point veuve, et je ne verrai point de deuil! 18.8 A cause de cela, en un même jour, ses fléaux arriveront, la mort, le deuil et la famine, et elle sera consumée par le feu. Car il est puissant, le Seigneur Dieu qui l'a jugée. 18.9 Et tous les rois de la terre, qui se sont livrés avec elle à l'impudicité et au luxe, pleureront et se lamenteront à cause d'elle, quand ils verront la fumée de son embrasement. 18.10 Se tenant éloignés, dans la crainte de son tourment, ils diront: Malheur! malheur! La grande ville, Babylone, la ville puissante! En une seule heure est venu ton jugement! 18.11 Et les marchands de la terre pleurent et sont dans le deuil à cause d'elle, parce que personne n'achète plus leur cargaison, 18.12 cargaison d'or, d'argent, de pierres précieuses, de perles, de fin lin, de pourpre, de soie, d'écarlate, de toute espèce de bois de senteur, de toute espèce d'objets d'ivoire, de toute espèce d'objets en bois très précieux, en airain, en fer et en marbre, 18.13 de cinnamome, d'aromates, de parfums, de myrrhe, d'encens, de vin, d'huile, de fine farine, de blé, de boeufs, de brebis, de chevaux, de chars, de corps et d'âmes d'hommes. 18.14 Les fruits que désirait ton âme sont allés loin de toi; et toutes les choses délicates et magnifiques sont perdues pour toi, et tu ne les retrouveras plus. 18.15 Les marchands de ces choses, qui se sont enrichis par elle, se tiendront éloignés, dans la crainte de son tourment; ils pleureront et seront dans le deuil, 18.16 et diront: Malheur! malheur! La grande ville, qui était vêtue de fin lin, de pourpre et d'écarlate, et parée d'or, de pierres précieuses et de perles! En une seule heure tant de richesses ont été détruites! 18.17 Et tous les pilotes, tous ceux qui naviguent vers ce lieu, les marins, et tous ceux qui exploitent la mer, se tenaient éloignés, 18.18 et ils s'écriaient, en voyant la fumée de son embrasement: Quelle ville était semblable à la grande ville? 18.19 Ils jetaient de la poussière sur leurs têtes, ils pleuraient et ils étaient dans le deuil, ils criaient et disaient: Malheur! malheur! La grande ville, où se sont enrichis par son opulence tous ceux qui ont des navires sur la mer, en une seule heure elle a été détruite! 18.20 Ciel, réjouis-toi sur elle! Et vous, les saints, les apôtres, et les prophètes, réjouissez-vous aussi! Car Dieu vous a fait justice en la jugeant. 18.21 Alors un ange puissant prit une pierre semblable à une grande meule, et il la jeta dans la mer, en disant: Ainsi sera précipitée avec violence Babylone, la grande ville, et elle ne sera plus trouvée. 18.22 Et l'on n'entendra plus chez toi les sons des joueurs de harpe, des musiciens, des joueurs de flûte et des joueurs de trompette, on ne trouvera plus chez toi aucun artisan d'un métier quelconque, on n'entendra plus chez toi le bruit de la meule, 18.23 la lumière de la lampe ne brillera plus chez toi, et la voix de l'époux et de l'épouse ne sera plus entendue chez toi, parce que tes marchands étaient les grands de la terre, parce que toutes les nations ont été séduites par tes enchantements, 18.24 et parce qu'on a trouvé chez elle le sang des prophètes et des saints et de tous ceux qui ont été égorgés sur la terre
Apocalypse 18  18.1 Après cela, je vis descendre du ciel un autre ange, qui avait une grande autorité; et la terre fut éclairée de sa gloire. 18.2 Il cria d'une voix forte, disant: Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande! Elle est devenue une habitation de démons, un repaire de tout esprit impur, un repaire de tout oiseau impur et odieux, 18.3 parce que toutes les nations ont bu du vin de la fureur de son impudicité, et que les rois de la terre se sont livrés avec elle à l'impudicité, et que les marchands de la terre se sont enrichis par la puissance de son luxe. 18.4 Et j'entendis du ciel une autre voix qui disait: Sortez du milieu d'elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n'ayez point de part à ses fléaux. 18.5 Car ses péchés se sont accumulés jusqu'au ciel, et Dieu s'est souvenu de ses iniquités. 18.6 Payez-la comme elle a payé, et rendez-lui au double selon ses oeuvres. Dans la coupe où elle a versé, versez-lui au double. 18.7 Autant elle s'est glorifiée et plongée dans le luxe, autant donnez-lui de tourment et de deuil. Parce qu'elle dit en son coeur: Je suis assise en reine, je ne suis point veuve, et je ne verrai point de deuil! 18.8 A cause de cela, en un même jour, ses fléaux arriveront, la mort, le deuil et la famine, et elle sera consumée par le feu. Car il est puissant, le Seigneur Dieu qui l'a jugée. 18.9 Et tous les rois de la terre, qui se sont livrés avec elle à l'impudicité et au luxe, pleureront et se lamenteront à cause d'elle, quand ils verront la fumée de son embrasement. 18.10 Se tenant éloignés, dans la crainte de son tourment, ils diront: Malheur! malheur! La grande ville, Babylone, la ville puissante! En une seule heure est venu ton jugement! 18.11 Et les marchands de la terre pleurent et sont dans le deuil à cause d'elle, parce que personne n'achète plus leur cargaison, 18.12 cargaison d'or, d'argent, de pierres précieuses, de perles, de fin lin, de pourpre, de soie, d'écarlate, de toute espèce de bois de senteur, de toute espèce d'objets d'ivoire, de toute espèce d'objets en bois très précieux, en airain, en fer et en marbre, 18.13 de cinnamome, d'aromates, de parfums, de myrrhe, d'encens, de vin, d'huile, de fine farine, de blé, de boeufs, de brebis, de chevaux, de chars, de corps et d'âmes d'hommes. 18.14 Les fruits que désirait ton âme sont allés loin de toi; et toutes les choses délicates et magnifiques sont perdues pour toi, et tu ne les retrouveras plus. 18.15 Les marchands de ces choses, qui se sont enrichis par elle, se tiendront éloignés, dans la crainte de son tourment; ils pleureront et seront dans le deuil, 18.16 et diront: Malheur! malheur! La grande ville, qui était vêtue de fin lin, de pourpre et d'écarlate, et parée d'or, de pierres précieuses et de perles! En une seule heure tant de richesses ont été détruites! 18.17 Et tous les pilotes, tous ceux qui naviguent vers ce lieu, les marins, et tous ceux qui exploitent la mer, se tenaient éloignés, 18.18 et ils s'écriaient, en voyant la fumée de son embrasement: Quelle ville était semblable à la grande ville? 18.19 Ils jetaient de la poussière sur leurs têtes, ils pleuraient et ils étaient dans le deuil, ils criaient et disaient: Malheur! malheur! La grande ville, où se sont enrichis par son opulence tous ceux qui ont des navires sur la mer, en une seule heure elle a été détruite! 18.20 Ciel, réjouis-toi sur elle! Et vous, les saints, les apôtres, et les prophètes, réjouissez-vous aussi! Car Dieu vous a fait justice en la jugeant. 18.21 Alors un ange puissant prit une pierre semblable à une grande meule, et il la jeta dans la mer, en disant: Ainsi sera précipitée avec violence Babylone, la grande ville, et elle ne sera plus trouvée. 18.22 Et l'on n'entendra plus chez toi les sons des joueurs de harpe, des musiciens, des joueurs de flûte et des joueurs de trompette, on ne trouvera plus chez toi aucun artisan d'un métier quelconque, on n'entendra plus chez toi le bruit de la meule, 18.23 la lumière de la lampe ne brillera plus chez toi, et la voix de l'époux et de l'épouse ne sera plus entendue chez toi, parce que tes marchands étaient les grands de la terre, parce que toutes les nations ont été séduites par tes enchantements, 18.24 et parce qu'on a trouvé chez elle le sang des prophètes et des saints et de tous ceux qui ont été égorgés sur la terre
Apocalypse 18  18.1 Après cela, je vis descendre du ciel un autre ange, qui avait une grande autorité; et la terre fut éclairée de sa gloire. 18.2 Il cria d'une voix forte, disant: Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande! Elle est devenue une habitation de démons, un repaire de tout esprit impur, un repaire de tout oiseau impur et odieux, 18.3 parce que toutes les nations ont bu du vin de la fureur de son impudicité, et que les rois de la terre se sont livrés avec elle à l'impudicité, et que les marchands de la terre se sont enrichis par la puissance de son luxe. 18.4 Et j'entendis du ciel une autre voix qui disait: Sortez du milieu d'elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n'ayez point de part à ses fléaux. 18.5 Car ses péchés se sont accumulés jusqu'au ciel, et Dieu s'est souvenu de ses iniquités. 18.6 Payez-la comme elle a payé, et rendez-lui au double selon ses oeuvres. Dans la coupe où elle a versé, versez-lui au double. 18.7 Autant elle s'est glorifiée et plongée dans le luxe, autant donnez-lui de tourment et de deuil. Parce qu'elle dit en son coeur: Je suis assise en reine, je ne suis point veuve, et je ne verrai point de deuil! 18.8 A cause de cela, en un même jour, ses fléaux arriveront, la mort, le deuil et la famine, et elle sera consumée par le feu. Car il est puissant, le Seigneur Dieu qui l'a jugée. 18.9 Et tous les rois de la terre, qui se sont livrés avec elle à l'impudicité et au luxe, pleureront et se lamenteront à cause d'elle, quand ils verront la fumée de son embrasement. 18.10 Se tenant éloignés, dans la crainte de son tourment, ils diront: Malheur! malheur! La grande ville, Babylone, la ville puissante! En une seule heure est venu ton jugement! 18.11 Et les marchands de la terre pleurent et sont dans le deuil à cause d'elle, parce que personne n'achète plus leur cargaison, 18.12 cargaison d'or, d'argent, de pierres précieuses, de perles, de fin lin, de pourpre, de soie, d'écarlate, de toute espèce de bois de senteur, de toute espèce d'objets d'ivoire, de toute espèce d'objets en bois très précieux, en airain, en fer et en marbre, 18.13 de cinnamome, d'aromates, de parfums, de myrrhe, d'encens, de vin, d'huile, de fine farine, de blé, de boeufs, de brebis, de chevaux, de chars, de corps et d'âmes d'hommes. 18.14 Les fruits que désirait ton âme sont allés loin de toi; et toutes les choses délicates et magnifiques sont perdues pour toi, et tu ne les retrouveras plus. 18.15 Les marchands de ces choses, qui se sont enrichis par elle, se tiendront éloignés, dans la crainte de son tourment; ils pleureront et seront dans le deuil, 18.16 et diront: Malheur! malheur! La grande ville, qui était vêtue de fin lin, de pourpre et d'écarlate, et parée d'or, de pierres précieuses et de perles! En une seule heure tant de richesses ont été détruites! 18.17 Et tous les pilotes, tous ceux qui naviguent vers ce lieu, les marins, et tous ceux qui exploitent la mer, se tenaient éloignés, 18.18 et ils s'écriaient, en voyant la fumée de son embrasement: Quelle ville était semblable à la grande ville? 18.19 Ils jetaient de la poussière sur leurs têtes, ils pleuraient et ils étaient dans le deuil, ils criaient et disaient: Malheur! malheur! La grande ville, où se sont enrichis par son opulence tous ceux qui ont des navires sur la mer, en une seule heure elle a été détruite! 18.20 Ciel, réjouis-toi sur elle! Et vous, les saints, les apôtres, et les prophètes, réjouissez-vous aussi! Car Dieu vous a fait justice en la jugeant. 18.21 Alors un ange puissant prit une pierre semblable à une grande meule, et il la jeta dans la mer, en disant: Ainsi sera précipitée avec violence Babylone, la grande ville, et elle ne sera plus trouvée. 18.22 Et l'on n'entendra plus chez toi les sons des joueurs de harpe, des musiciens, des joueurs de flûte et des joueurs de trompette, on ne trouvera plus chez toi aucun artisan d'un métier quelconque, on n'entendra plus chez toi le bruit de la meule, 18.23 la lumière de la lampe ne brillera plus chez toi, et la voix de l'époux et de l'épouse ne sera plus entendue chez toi, parce que tes marchands étaient les grands de la terre, parce que toutes les nations ont été séduites par tes enchantements, 18.24 et parce qu'on a trouvé chez elle le sang des prophètes et des saints et de tous ceux qui ont été égorgés sur la terre

Apocalypse 18 18.1 Après cela, je vis descendre du ciel un autre ange, qui avait une grande autorité; et la terre fut éclairée de sa gloire. 18.2 Il cria d’une voix forte, disant: Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande! Elle est devenue une habitation de démons, un repaire de tout esprit impur, un repaire de tout oiseau impur et odieux, 18.3 parce que toutes les nations ont bu du vin de la fureur de son impudicité, et que les rois de la terre se sont livrés avec elle à l’impudicité, et que les marchands de la terre se sont enrichis par la puissance de son luxe. 18.4 Et j’entendis du ciel une autre voix qui disait: Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n’ayez point de part à ses fléaux. 18.5 Car ses péchés se sont accumulés jusqu’au ciel, et Dieu s’est souvenu de ses iniquités. 18.6 Payez-la comme elle a payé, et rendez-lui au double selon ses oeuvres. Dans la coupe où elle a versé, versez-lui au double. 18.7 Autant elle s’est glorifiée et plongée dans le luxe, autant donnez-lui de tourment et de deuil. Parce qu’elle dit en son coeur: Je suis assise en reine, je ne suis point veuve, et je ne verrai point de deuil! 18.8 A cause de cela, en un même jour, ses fléaux arriveront, la mort, le deuil et la famine, et elle sera consumée par le feu. Car il est puissant, le Seigneur Dieu qui l’a jugée. 18.9 Et tous les rois de la terre, qui se sont livrés avec elle à l’impudicité et au luxe, pleureront et se lamenteront à cause d’elle, quand ils verront la fumée de son embrasement. 18.10 Se tenant éloignés, dans la crainte de son tourment, ils diront: Malheur! malheur! La grande ville, Babylone, la ville puissante! En une seule heure est venu ton jugement! 18.11 Et les marchands de la terre pleurent et sont dans le deuil à cause d’elle, parce que personne n’achète plus leur cargaison, 18.12 cargaison d’or, d’argent, de pierres précieuses, de perles, de fin lin, de pourpre, de soie, d’écarlate, de toute espèce de bois de senteur, de toute espèce d’objets d’ivoire, de toute espèce d’objets en bois très précieux, en airain, en fer et en marbre, 18.13 de cinnamome, d’aromates, de parfums, de myrrhe, d’encens, de vin, d’huile, de fine farine, de blé, de boeufs, de brebis, de chevaux, de chars, de corps et d’âmes d’hommes. 18.14 Les fruits que désirait ton âme sont allés loin de toi; et toutes les choses délicates et magnifiques sont perdues pour toi, et tu ne les retrouveras plus. 18.15 Les marchands de ces choses, qui se sont enrichis par elle, se tiendront éloignés, dans la crainte de son tourment; ils pleureront et seront dans le deuil, 18.16 et diront: Malheur! malheur! La grande ville, qui était vêtue de fin lin, de pourpre et d’écarlate, et parée d’or, de pierres précieuses et de perles! En une seule heure tant de richesses ont été détruites! 18.17 Et tous les pilotes, tous ceux qui naviguent vers ce lieu, les marins, et tous ceux qui exploitent la mer, se tenaient éloignés, 18.18 et ils s’écriaient, en voyant la fumée de son embrasement: Quelle ville était semblable à la grande ville? 18.19 Ils jetaient de la poussière sur leurs têtes, ils pleuraient et ils étaient dans le deuil, ils criaient et disaient: Malheur! malheur! La grande ville, où se sont enrichis par son opulence tous ceux qui ont des navires sur la mer, en une seule heure elle a été détruite! 18.20 Ciel, réjouis-toi sur elle! Et vous, les saints, les apôtres, et les prophètes, réjouissez-vous aussi! Car Dieu vous a fait justice en la jugeant. 18.21 Alors un ange puissant prit une pierre semblable à une grande meule, et il la jeta dans la mer, en disant: Ainsi sera précipitée avec violence Babylone, la grande ville, et elle ne sera plus trouvée. 18.22 Et l’on n’entendra plus chez toi les sons des joueurs de harpe, des musiciens, des joueurs de flûte et des joueurs de trompette, on ne trouvera plus chez toi aucun artisan d’un métier quelconque, on n’entendra plus chez toi le bruit de la meule, 18.23 la lumière de la lampe ne brillera plus chez toi, et la voix de l’époux et de l’épouse ne sera plus entendue chez toi, parce que tes marchands étaient les grands de la terre, parce que toutes les nations ont été séduites par tes enchantements, 18.24 et parce qu’on a trouvé chez elle le sang des prophètes et des saints et de tous ceux qui ont été égorgés sur la terre

 Et l'Éternel vous parla du milieu du feu;
 Et l'Éternel vous parla du milieu du feu;
 Et l'Éternel vous parla du milieu du feu;
 Et l'Éternel vous parla du milieu du feu;
trans

Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. Car les hommes seront égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, traîtres, emportés, enflés d’orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, ayant l’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. Éloigne-toi de ces hommes-là. Il en est parmi eux qui s’introduisent dans les maisons, et qui captivent des femmes d’un esprit faible et borné, chargées de péchés, agitées par des passions de toute espèce, apprenant toujours et ne pouvant jamais arriver à la connaissance de la vérité. De même que Jannès et Jambrès s’opposèrent à Moïse, de même ces hommes s’opposent à la vérité, étant corrompus d’entendement, réprouvés en ce qui concerne la foi. Mais ils ne feront pas de plus grands progrès; car leur folie sera manifeste pour tous, comme le fut celle de ces deux hommes. 2 Timothee 3 v 1 à 9

trans
trans
trans
trans

Les images qui représentent Jésus-Christ et les statues de Jésus, ne sont pas biblique. C’est condamné par Dieu, c’est de l’idolâtrie, l’esprit désobéissant, démoniaque et diabolique. Tout ce que je peux vous dire ce n’est pas le vrai Jésus de la Bible c’est le faut, c’est le diable déguisé en Jésus-Christ, de l’image et les statues, pour mieux tromper les gens, le diable se déguise en ange de lumière et il est démasqué. Le vrai Jésus de la Bible c’est uniquement la Parole de Dieu et de se nourrir seulement de son évangile. Lisez versets vous allez comprendre. Deuteroneme 27 v 15. Deuteroneme 4 v 15 à 19. Le Diable se déguise en ange de lumière, on le voit ses oeuvres partout dans les religions qui ne sont pas biblique. . Corinthiens 11. 13 à 15 Apocalypse 12. 7 à 12 Galates 1 v 6 à 9 Apocalypse 2. 12 à 16 Apocalypse 2. 24 – 25 Jean 14 v 21 à 24 Jean 8 v 30 à 47 Luc 4 v 8 Apocalypse 22 v 11 à 16

1.3Bien aimés, comme je désirais vivement vous écrire au sujet de notre salut commun, je me suis senti obligé de le faire afin de vous exhorter à combattre pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes.1.4Car il s'est glissé parmi vous certains hommes, dont la condamnation est écrite depuis longtemps, des impies, qui changent la grâce de notre Dieu en dissolution, et qui renient notre seul maître et Seigneur Jésus Christ.1.5Je veux vous rappeler, à vous qui savez fort bien toutes ces choses, que le Seigneur, après avoir sauvé le peuple et l'avoir tiré du pays d'Égypte, fit ensuite périr les incrédules;1.6qu'il a réservé pour le jugement du grand jour, enchaînés éternellement par les ténèbres, les anges qui n'ont pas gardé leur dignité, mais qui ont abandonné leur propre demeure;1.7que Sodome et Gomorrhe et les villes voisines, qui se livrèrent comme eux à l'impudicité et à des vices contre nature, sont données en exemple, subissant la peine d'un feu éternel.1.8Malgré cela, ces hommes aussi, entraînés par leurs rêveries, souillent pareillement leur chair, méprisent l'autorité et injurient les gloires.1.9Or, l'archange Michel, lorsqu'il contestait avec le diable et lui disputait le corps de Moïse, n'osa pas porter contre lui un jugement injurieux, mais il dit: Que le Seigneur te réprime!1.10Eux, au contraire, ils parlent d'une manière injurieuse de ce qu'ils ignorent, et ils se corrompent dans ce qu'ils savent naturellement comme les brutes.1.11Malheur à eux! car ils ont suivi la voie de Caïn, ils se sont jetés pour un salaire dans l'égarement de Balaam, ils se sont perdus par la révolte de Coré.1.12Ce sont des écueils dans vos agapes, faisant impudemment bonne chère, se repaissant eux-mêmes. Ce sont des nuées sans eau, poussées par les vents; des arbres d'automne sans fruits, deux fois morts, déracinés;1.13des vagues furieuses de la mer, rejetant l'écume de leurs impuretés; des astres errants, auxquels l'obscurité des ténèbres est réservée pour l'éternité.1.14C'est aussi pour eux qu'Énoch, le septième depuis Adam, a prophétisé en ces termes: Voici, le Seigneur est venu avec ses saintes myriades,1.15pour exercer un jugement contre tous, et pour faire rendre compte à tous les impies parmi eux de tous les actes d'impiété qu'ils ont commis et de toutes les paroles injurieuses qu'ont proférées contre lui des pécheurs impies.1.16Ce sont des gens qui murmurent, qui se plaignent de leur sort, qui marchent selon leurs convoitises, qui ont à la bouche des paroles hautaines, qui admirent les personnes par motif d'intérêt.1.17Mais vous, bien-aimés, souvenez-vous des choses annoncées d'avance par les apôtres de notre Seigneur Jésus Christ.1.18Ils vous disaient qu'au dernier temps il y aurait des moqueurs, marchant selon leurs convoitises impies;1.19ce sont ceux qui provoquent des divisions, hommes sensuels, n'ayant pas l'esprit.1.20Pour vous, bien-aimés, vous édifiant vous-mêmes sur votre très sainte foi, et priant par le Saint Esprit,1.21maintenez-vous dans l'amour de Dieu, en attendant la miséricorde de notre Seigneur Jésus Christ pour la vie éternelle.1.22Reprenez les uns, ceux qui contestent;1.23sauvez-en d'autres en les arrachant du feu; et pour d'autres encore, ayez une pitié mêlée de crainte, haïssant jusqu'à la tunique souillée par la chair.1.24Or, à celui qui peut vous préserver de toute chute et vous faire paraître devant sa gloire irrépréhensibles et dans l'allégresse,1.25à Dieu seul, notre Sauveur, par Jésus Christ notre Seigneur, soient gloire, majesté, force et puissance, dès avant tous les temps, et maintenant, et dans tous les siècles! Amen!

1.3Bien aimés, comme je désirais vivement vous écrire au sujet de notre salut commun, je me suis senti obligé de le faire afin de vous exhorter à combattre pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes.1.4Car il s’est glissé parmi vous certains hommes, dont la condamnation est écrite depuis longtemps, des impies, qui changent la grâce de notre Dieu en dissolution, et qui renient notre seul maître et Seigneur Jésus Christ.1.5Je veux vous rappeler, à vous qui savez fort bien toutes ces choses, que le Seigneur, après avoir sauvé le peuple et l’avoir tiré du pays d’Égypte, fit ensuite périr les incrédules;1.6qu’il a réservé pour le jugement du grand jour, enchaînés éternellement par les ténèbres, les anges qui n’ont pas gardé leur dignité, mais qui ont abandonné leur propre demeure;1.7que Sodome et Gomorrhe et les villes voisines, qui se livrèrent comme eux à l’impudicité et à des vices contre nature, sont données en exemple, subissant la peine d’un feu éternel.1.8Malgré cela, ces hommes aussi, entraînés par leurs rêveries, souillent pareillement leur chair, méprisent l’autorité et injurient les gloires.1.9Or, l’archange Michel, lorsqu’il contestait avec le diable et lui disputait le corps de Moïse, n’osa pas porter contre lui un jugement injurieux, mais il dit: Que le Seigneur te réprime!1.10Eux, au contraire, ils parlent d’une manière injurieuse de ce qu’ils ignorent, et ils se corrompent dans ce qu’ils savent naturellement comme les brutes.1.11Malheur à eux! car ils ont suivi la voie de Caïn, ils se sont jetés pour un salaire dans l’égarement de Balaam, ils se sont perdus par la révolte de Coré.1.12Ce sont des écueils dans vos agapes, faisant impudemment bonne chère, se repaissant eux-mêmes. Ce sont des nuées sans eau, poussées par les vents; des arbres d’automne sans fruits, deux fois morts, déracinés;1.13des vagues furieuses de la mer, rejetant l’écume de leurs impuretés; des astres errants, auxquels l’obscurité des ténèbres est réservée pour l’éternité.1.14C’est aussi pour eux qu’Énoch, le septième depuis Adam, a prophétisé en ces termes: Voici, le Seigneur est venu avec ses saintes myriades,1.15pour exercer un jugement contre tous, et pour faire rendre compte à tous les impies parmi eux de tous les actes d’impiété qu’ils ont commis et de toutes les paroles injurieuses qu’ont proférées contre lui des pécheurs impies.1.16Ce sont des gens qui murmurent, qui se plaignent de leur sort, qui marchent selon leurs convoitises, qui ont à la bouche des paroles hautaines, qui admirent les personnes par motif d’intérêt.1.17Mais vous, bien-aimés, souvenez-vous des choses annoncées d’avance par les apôtres de notre Seigneur Jésus Christ.1.18Ils vous disaient qu’au dernier temps il y aurait des moqueurs, marchant selon leurs convoitises impies;1.19ce sont ceux qui provoquent des divisions, hommes sensuels, n’ayant pas l’esprit.1.20Pour vous, bien-aimés, vous édifiant vous-mêmes sur votre très sainte foi, et priant par le Saint Esprit,1.21maintenez-vous dans l’amour de Dieu, en attendant la miséricorde de notre Seigneur Jésus Christ pour la vie éternelle.1.22Reprenez les uns, ceux qui contestent;1.23sauvez-en d’autres en les arrachant du feu; et pour d’autres encore, ayez une pitié mêlée de crainte, haïssant jusqu’à la tunique souillée par la chair.1.24Or, à celui qui peut vous préserver de toute chute et vous faire paraître devant sa gloire irrépréhensibles et dans l’allégresse,1.25à Dieu seul, notre Sauveur, par Jésus Christ notre Seigneur, soient gloire, majesté, force et puissance, dès avant tous les temps, et maintenant, et dans tous les siècles! Amen!

trans
trans
trans
trans
 Et l'Éternel vous parla du milieu du feu;
 Et l'Éternel vous parla du milieu du feu;
 Et l'Éternel vous parla du milieu du feu;
 Et l'Éternel vous parla du milieu du feu;
CatholicismeCatholicismese distingue par 2 traductions possibles et souvent antinomiques, dans leur application: Les  » croyants  » et les « crédules  » – Basilique et Place St Pierre – Rome – Cliquer sur l’image pour obtenirhttp://www.bibleetnombres.online.fr/falsifca.htm
trans
trans

Laisser un commentaire

Maisonsaintbenoit |
Salut universel |
Le monde de Rikuko |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Wiccanlife
| Nouvelles Disciplines Pasto...
| Ermitage des heritiers