Sœur Emmanuelle: sauvée ? (Bible et Nombres)

 

Sœur Emmanuelle: sauvée

 

Barre de separation

 

part 1

 

 

L'Adieu de Sœur Emmanuelle

L’Adieu de Sœur Emmanuelle

Dieu

La plus grande partie des œuvres de charité et d’entraide est assurée sur notre territoire (et hors frontières…) par des organismes Catholiques et les bénévoles qui s’y impliquent sans compter.

En la matière, sœur Emmanuelle est un cas de figure exemplaire car choisir de partager le quotidien des plus défavorisés de la planète, dans un environnement des plus insalubres qui soient, à un âge où d’autres peuvent compter sur une retraite bien méritée suscite l’admiration.

Cependant, les œuvres sont distinctes du salut, comme le cas bien connu du larron sur la croix le souligne.

Au risque, une fois de plus, de choquer ou « électrochoquer » le lecteur avec le titre de cette page, je me dois de rappeler certaines vérités Bibliques, que beaucoup ne veulent pas entendre, tant elle les dérange!

Mon rôle n’est pas de plaire aux hommes mais plutôt à Notre Créateur dont La Parole est de plus en plus négligée au profit des traditions et jugements humains qui eux, mènent à la perte du salut!

«  [...] C’est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe; Voici, la vierge deviendra enceinte, elle enfantera un fils, Et elle lui donnera le nom d’Emmanuel. (Esaïe 7/14)

«  [...] Il pénétrera dans Juda, il débordera et inondera, Il atteindra jusqu’au cou. Le déploiement de ses ailes Remplira l’étendue de ton pays, ô Emmanuel!(Esaïe 8/8)

«  [...] Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d’Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous. (Matthieu 1/23)

Qui soupçonnerait en effet que le prénom « Emmanuelle » dont on ne peut distinguer le genre masculin ou féminin à l’oreille, désigne aussi un « Emmanuel » Biblique, c’est à dire Jésus dans les Ecritures, Ancien et Nouveau Testaments confondus?

La référence Strong n° 6005 mentionne en effet:

Emmanuel: 2 occurrences

Emmanuel = « Dieu avec nous »

1) nom symbolique et prophétique du Messie, le Christ, prévoyant qu’il naîtrait d’une vierge et serait ‘Dieu avec nous’

 

Et la référence Strong n° Strong 1694:

Emmanuel: 1 occurrence

Emmanuel = « Dieu avec nous »

1) le titre appliqué au Messie, né d’une vierge, (#Matthieu 1/23|) (#Esaïe 7/14|), car Jésus était Dieu uni à l’homme, ce qui
montrait que Dieu demeurait parmi les hommes

 

Et la Bible annotée rapporte à ce sujet:

\\#Esaïe 7/14\\ cité d’après les Septante. On peut voir dans ce chapitre d’Esaïe quel fut le premier objet et le premier
accomplissement de cette prophétie. Aux jours d’Achaz, les rois d’Israël et de Syrie s’étant ligués contre Jérusalem.

Esaïe fut envoyé auprès du roi de Juda pour le rassurer au nom de l’Eternel sur l’issue de la guerre, et il donne ce signe
pour marquer la certitude et l’époque de la délivrance: Une jeune fille a conçu, elle enfantera un fils, elle pourra le nommer « Immanouel, Dieu avec nous »; car avant que l’enfant sache discerner le bien et le mal, c’est-à-dire avant que quelques années se soient écoulées, le secours de l’Eternel aura paru, son peuple sera délivré, et il aura la preuve que « Dieu est avec lui ». (Voir les diverses interprétations de cette prophétie dans la Bible annotée.) Maintenant, comment l’évangéliste applique-t-il cette prophétie à un tout autre événement, c’est-à-dire à la naissance de Jésus de la vierge Marie?

En général, lorsque les auteurs du Nouveau Testament font cet usage de l’Ancien, ils n’entendent pas faire un simple rapprochement de circonstances analogues, ni une application arbitraire de la citation; mais ils reconnaissent aux faits cités de l’Ancien Testament un sens typique et prophétique qui est réellement accompli par les événements du Nouveau Testament qu’ils racontent. Pour eux, le sens historique premier n’était pas l’essentiel, mais bien la signification messianique qui était dans la pensée divine.

Cette manière d’interpréter l’Ancien Testament n’est pas seulement fondée sur l’enchaînement historique et nécessaire des choses, et sur les vues populaires que les écrivains du Nouveau Testament partageaient avec leur nation; mais, d’une part, sur le fait que l’idée messianique pénètre la prophétie tout entière et, d’autre part, sur l’illumination de l’Esprit de Dieu, par laquelle ils reconnaissaient avec certitude dans le plan divin la préexistence des faits chrétiens et des idées chrétiennes qui s’y étaient providentiellement produits.

« C’est en cela que gît, à la fois, la vérité des types que le Nouveau Testament sanctionne de son autorité, et les limites à
opposer à la recherche arbitraire de types que le Nouveau Testament ne sanctionne pas. » (Meyer.) Ainsi nous devons admettre pleinement le premier sens historique de la prophétie, le signe donné à Achaz, signe réalisé en son temps par la délivrance de Jérusalem, mais nous devons admettre aussi, avec l’évangéliste, que la prophétie avait une portée plus lointaine et infiniment plus grande, et que c’est Jésus, naissant d’une vierge, qui en a été le vrai accomplissement.

La prophétie est une vue en perspective, avec un premier, un second et souvent un troisième plan, dont chacun vient à son heure, sous la direction de Dieu qui gouverne le monde.

Ainsi Esaïe, dans la seconde partie de son livre, n’annonce presque jamais une délivrance temporelle du peuple de Dieu sans élever son regard et ses espérances jusqu’à la grande délivrance par le Libérateur promis.

Le signe donné à Achaz mérite qu’on y revienne, à notre époque où la science prétend pouvoir tout expliquer et même reproduire sur un anneau le Big Bang initial!

8 Ezéchias avait dit à Esaïe: A quel signe connaîtrai-je que l’Eternel me guérira, et que je monterai le troisième jour à la maison de l’Eternel?
9 Et Esaïe dit: Voici, de la part de l’Eternel, le signe auquel tu connaîtras que l’Eternel accomplira la parole qu’il a prononcée: L’ombre avancera-t-elle de dix degrés, ou reculera-t-elle de dix degrés?
10 Ezéchias répondit: C’est peu de chose que l’ombre avance de dix degrés; mais plutôt qu’elle recule de dix degrés.
11 Alors Esaïe, le prophète, invoqua l’Eternel, qui fit reculer l’ombre de dix degrés sur les degrés d’Achaz, où elle était descendue. 
(2 Rois 20/8-11)

Cet épisode est aussi relaté dans le livre d’Esaïe:

«  [...] Je ferai reculer de dix degrés en arrière avec le soleil l’ombre des degrés qui est descendue sur les degrés d’Achaz. Et le soleil recula de dix degrés sur les degrés où il était descendu « . (Isa 38/8)

Pour le développement, se reporter au chapitre consacré au jour qui manque dans notre passé.

 

Benoît XVI agenuoillé à Lourdes

Benoît XVI agenouillé à Lourdes (13/09/2008)

 

«  [...] Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l’Eternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent  ». (Exo. 20/4)

Pour rendre ce chapitre un peu plus lisible, j’ai choisi un thème pour pouvoir l’illustrer, et surtout renforcer le chapitre consacré au pape Benoît XVI, l’égareur d’âmes, le pseudo successeur de Pierre, mais adepte du Nouvel Ordre Mondial et authentique serviteur de Satan/Lucifer!

 

Benoît XVI à Lourdes

« V.I.P.ère dans sa grotte« 

Capture d’écran: Journal Télévisé de 20h de TF1 du 13/09/2008

 

«  [...] Il finit par mordre comme un serpent, et par piquer comme un basilic. (Pr 23/32)

«  [...] Le nourrisson s’ébattra sur l’antre de la vipère, et l’enfant sevré mettra sa main dans la caverne du basilic. (Esaïe 11/8)

«  [...] Ils couvent des œufs de basilic, et ils tissent des toiles d’araignée. Celui qui mange de leurs oeufs meurt; et, si l’on en brise un, il sort unevipère. (Esaïe 59/5)

 

Si jamais un « fidèle » était choqué par ma légende…

 

Benoît XVI à Lourdes

Capture d’écran: Journal Télévisé de 20h de TF1 du 13/09/2008

 

et avant de m’envoyer un mail incendiaire, je lui pose la question suivante en toute fraternité:

Flèche rouge Comment un esprit doué de sens selon La Volonté de Notre Père céleste, peut-il accepter qu’un « Saint Père » selon l’expression « con-sacrée » des idolâtres et autres ignares puisse se mettre à genoux pour prier une statue d’une Reine des cieux Babylonienne, présentée avec un chapelet qui sous entend qu’elle se prie elle-même… à la cadence de 10 Ave Maria pour un Pater Noster?

Comment-est-ce possible?

 

 

Benoît XVI à Lourdes

 

 

Grotte de Lourdes

 

Captures d’écran: Journal Télévisé de 20h de TF1 du 13/09/2008

 

Comment des « chrétiens » dignes de ce nom, peuvent-ils encore accepter de telles abominations?

«  [...] Et Marie dit: Mon âme exalte le Seigneur, Et mon esprit se réjouit en Dieu, mon Sauveur, (Luc 1/46-47).

Mais il est vrai que notre Nation, première née des Nations, est « sous coupe » d’une entité démoniaque se faisant passer pour Marie, Mère de Notre Seigneur et Sauveurmais en aucun cas « Mère de Dieu », La Créature ne pouvanr être la mère de Son Créateur et Sauveur comme Marie l’avait elle-même souligné!

 

Drapeau Européen

 

«  [...] Un grand signe parut dans le ciel : une femme enveloppée du soleil, la lune sous ses pieds, et une couronne de douze étoiles sur sa tête  ». (Apoc. 12/1)

27 Nations sont à présent réunies sous une bannière mariale, un drapeaucalypse inspiré du chapitre 12 de l’Apocalypse!

 

— Tour du Crédit Lyonnais — Lyon —

— Tour du Crédit Lyonnais  Lyon  25 Octobre 2008 —

— Document personnel — Gérard Colombat — pas de copyright —

Cliquer sur l’image pour obtenir un agrandissement

 

J’ai donc choisi de me rendre à Lyon, capitale spirituelle de notre pays, et d’y passer la journée du Samedi 25 Octobre pour pouvoir écrire ce chapitre.

9:11 du matin, depuis les quais du Rhône, j’ai pris cette vue de la Tour du Crédit Lyonnais surmontée de sa pyramide bien connue des Lyonnais qui lui donnent des surnoms comme « Le crayon ».

On distingue dans l’ombre au premier plan, le bassin de la piscine municipale.

 

 

— Tour du Crédit Lyonnais — Lyon —

— Tour du Crédit Lyonnais en arrière plan — Lyon  25 Octobre 2008 —

— Document personnel — Gérard Colombat — pas de copyright —

Cliquer sur l’image pour obtenir un agrandissement

 

Avec un peu plus de recul, j’ai inséré ce bouquet de fleurs de métal pour évoquer une autre icône, à savoir Lady Diana.

A l’occasion de sa mort « accidentelle » dans un tunnel Parisien, alors que le centre géographique de notre réseau routier se trouve sur le parvis de « Notre Dame(-nation?) de Paris », des millions de fleurs avaient été déposées devant le palais de Buckingam à Londres (anagramme de « Lourdes » après permutation et rotation des lettres) en Septembre 1997.

 

arbre à fleurs de métal — Lyon

— Monument de rocade: arbre à fleurs de métal  Lyon  25 Octobre 2008 —

— Document personnel — Gérard Colombat — pas de copyright —

Cliquer sur l’image pour obtenir un agrandissement

 

« Berges » ou « Gerbes »?

« Fleurs » ou « Pleurs »…

Notre langue en révèle plus qu’il n’y parait!

En ville, au hasard des publicités et panneaux municipaux, on voit très souvent écrit « ONLY LYON » (« Lyon seulement » en Franglais »)… Mes exercices de styles sont donc bien en retrait… de ceux pratiqués parfois par les publicitaires et autres spécialisés dans le lavage de cerveau collectif.

 

Basilique de Fourvière vue depuis les quais du Rhône

— Basilique de Fourvière vue depuis les quais du Rhône — Lyon  25 Octobre 2008 —

— Document personnel — Gérard Colombat — pas de copyright —

Cliquer sur l’image pour obtenir un agrandissement

 

Toujours depuis les quais du Rhône mais en lui tournant le dos, il est possible d’apercevoir la basilique de Fourvière, en arrière plan dans le lointain.

 

Statue de Louis XIV sur la place Bellecour

— Statue de Louis XIV sur la place Bellecour —

— Basilique de Fourvière vue depuis la place Bellecour — Lyon  25 Octobre 2008 —

— Document personnel — Gérard Colombat — pas de copyright —

Cliquer sur l’image pour obtenir un agrandissement

 

En s’en rapprochant, on gagne la place Bellecour, au milieu de la presqu’île puisque les quais de Saône se situent au pied de la colline.

 

Bronze allégorique du Rhône au pied de la statue de Louis XIV sur la place Bellecour

— Bronze allégorique du Rhône au pied de la statue de Louis XIV sur la place Bellecour —

— Document personnel — Gérard Colombat — pas de copyright Lyon  25 Octobre 2008 —

Cliquer sur l’image pour obtenir un agrandissement

 

Cette statue allégorique représente le Rhône et à chaque fois que je me trouve à passer à proximité, ce que j’évite systématiquement…

 

Bronze allégorique du Rhône au pied de la statue de Louis XIV sur la place Bellecour

— Bronze allégorique du Rhône au pied de la statue de Louis XIV sur la place Bellecour —

— Document personnel — Gérard Colombat — pas de copyright Lyon  25 Octobre 2008 —

Cliquer sur l’image pour obtenir un agrandissement

 

j’éprouve un malaise à la vue de ce salmonidé sous la patte du lion.

 

Bronze allégorique de la Saône au pied de la statue de Louis XIV sur la place Bellecour

— Bronze allégorique de la Saône au pied de la statue de Louis XIV sur la place Bellecour —

— Document personnel — Gérard Colombat — pas de copyright Lyon  25 Octobre 2008 —

Cliquer sur l’image pour obtenir un agrandissement

 

Au dos de la même statue de Louis XIV, se trouve une allégorie de la Saône.

Nous reviendrons sur le nom de ces deux fleuves!

« Romain Pontife garde de t’approcher,
De la cité qui deux fleuues arrouse,
Ton sang viendra aupres de la cracher
Toy & les tiens quand fleurira la rose. » Centurie II. Quatrain 97

On se souvient que ce Quatrain de « Michel de Nostredame », alias Nostradamus, avait fait craindre pour la vie de Jean Paul II lors de son déplacement en Octobre 86 à Lyon, la cité que deux fleuves arrosent.

 

Basilique de Fourvière vue depuis le pont Bonaparte

— Basilique de Fourvière vue depuis le pont Bonaparte — Lyon  25 Octobre 2008 —

— Document personnel — Gérard Colombat — pas de copyright —

Cliquer sur l’image pour obtenir un agrandissement

 

Une fois parvenu sur les quais de Saône, j’ai pris cette vue de la Basilique de Fourvière depuis le pont Bonaparte. La statue de la « Vierge » habituellement présente au sommet de la tour de la Lanterne est absente depuis le 27 Mai 2008.

 

Vierge de Fourvière

 Basilique de Fourvière et Tour de la Lanterne — Lyon —

Cliquer sur l’image pour obtenir un agrandissement

— Document personnel — Juin 2008 — pas de copyright —

 

«  [...] Alors Dieu prononça toutes ces paroles, en disant: Je suis l’Eternel, ton Dieu, qui t’ai fait sortir du pays d’Egypte, de la maison de servitude. Tu n’auras pas d’autres dieux devant ma face. Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre  ». (Exode 20/1-3)

Tu ne te feras point d’image taillée, de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.
9 Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l’Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et à la quatrième génération de ceux qui me haïssent,
10 et qui fais miséricorde jusqu’en mille générations à ceux qui m’aiment et qui gardent mes commandements.
11 Tu ne prendras point le nom de l’Éternel, ton Dieu, en vain; car l’Éternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain. (Deutéronome 5/8-11)

En effet, la statue de la Vierge qui trône habituellement sur la tour de la Lanterne et domine sur la ville a été démon-tée et hélitreuillée pour cause de consolidation et remise en état de la tour, pour une durée de six mois.

 

Basilique de Fourvière et Tour de la Lanterne

 Basilique de Fourvière et Tour de la Lanterne — Lyon —

Cliquer sur l’image pour obtenir un agrandissement

— Document personnel — Juin 2008 — pas de copyright —

 

Elle devrait y être réinstallée pour le 8 décembre, fête anti-Scripturaire de l’ »Immaculée Conception » selon le calendrier Romain.

Cette date du 8 Décembre est un anniversaire, celui de la reconnaissance officielle et définitive du dessin du drapeaucalypse Européen en 1955.

A ce stade de parcours, je rappelle, pour le lecteur qui n’aurait jamais lu une de mes pages, le point suivant:

…//…

« Quatre » se traduit par « four » en Anglais et « Vier » en Allemand, et en quatre lettres dans ces deux cas de figure. D’autre part, « Vier » s’écrit avec une majuscule en Allemand. La statue de la Vierge sur la colline de Fourvière à Lyon, une abomination si l’on se réfère au 2e commandement Biblique de ne point tailler d’image, assorti d’une malédiction jusqu’à la 4e génération, illustre la nature de l’inspiration et son origine avec Abaddon/Appolyon œuvrant pendant 5 mois, soit sur une période de 150 à 153 jours de notre calendrier.

«  [...] Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. (Ephésiens 6/1)

Des mots comme « abomination« , « domination« , « damnation« , « condamnation« … sont des termes Bibliques qui se terminent par le terme « nation« … et je le rappelle, Lyonest la capitale « spirituelle » de la France, une nation…, la première née des nations!

On relève 642 occurrences du mot nation répartis en 593 versets sur l’ensemble des Ecritures.

«  [...] A celui qui vaincra, et qui gardera jusqu’à la fin mes oeuvres, je donnerai autorité sur les nations. (Apocalypse 2/26)

L’ Apocalypse Johannique en compte 24 à elle seule! La première ci-dessus et…

«  [...] Et il sortira pour séduire les nations qui sont aux quatre coins de la terre, Gog et Magog, afin de les rassembler pour la guerre; leur nombre est comme le sable de la mer. (Apocalypse 20/8)

«  [...] Les nations marcheront à sa lumière, et les rois de la terre y apporteront leur gloire. Re 21/24)

«  [...] On y apportera la gloire et l’honneur des nations. (Apocalypse 21/26)

«  [...] Au milieu de la place de la ville et sur les deux bords du fleuve, il y avait un arbre de vie, produisant douze fois des fruits, rendant son fruit chaque mois, et dont les feuilles servaient à la guérison des nations. (Apocalypse 22/2)

et les quatre dernières… Ce dernier verset prouve que les nations subsisteront au temps de la Jérusalem Céleste et que les adeptes du Nouvel Ordre Mondial sont en rébellion contre la Volonté divine. Ils se rangent aux « Ordres » de certains hommesdes impies qui les manipulent en coulisses pour permettre l’Avènement de leur Nombre ONE, l’homme de perdition, L’Antechrist.

«  [...] Car il s’est glissé parmi vous certains hommes, dont la condamnation est écrite depuis longtemps, des impies, qui changent la grâce de notre Dieu en dissolution, et qui renient notre seul maître et Seigneur Jésus-Christ. (Jude 1/4)

Ce passage de l’Epître de Jude est de plus en plus vérifié de nos jours…

«  [...] Elles avaient sur elles comme roi l’ange de l’abîme, nommé en hébreu Abaddon, et en grec Apollyon. (Apocalypse 9-11).

Les quatre lettres « LYON » se trouvent réunies en une seule occurrence sur l’ensemble des Ecritures…

9:1 Le cinquième ange sonna de la trompette. Et je vis une étoile qui était tombée du ciel sur la terre. La clé du puits de l’abîme lui fut donnée,
2 et elle ouvrit le puits de l’abîme. Et il monta du puits une fumée, comme la fumée d’une grande fournaise; et le soleil et l’air furent obscurcis par la fumée du puits.
3 Des sauterelles sortirent de la fumée et se répandirent sur la terre; et il leur fut donné un pouvoir comme le pouvoir qu’ont les scorpions de la terre.
4 Il leur fut dit de ne point faire de mal à l’herbe de la terre, ni à aucune verdure, ni à aucun arbre, mais seulement aux hommes qui n’avaient pas le sceau de Dieu sur le front.
5 Il leur fut donné, non de les tuer, mais de les tourmenter pendant cinq mois; et le tourment qu’elles causaient était comme le tourment que cause le scorpion, quand il pique un homme.
6 En ces jours-là, les hommes chercheront la mort, et ils ne la trouveront pas; ils désireront mourir, et la mort fuira loin d’eux.
7 Ces sauterelles ressemblaient à des chevaux préparés pour le combat; il y avait sur leur tête comme une couronne semblable à de l’or, et leur visage était comme un visage d’homme.
8 Elles avaient des cheveux comme des cheveux de femmes, et leurs dents étaient comme des dents de lions.
9 Elles avaient des cuirasses comme des cuirasses de fer, et le bruit de leurs ailes était comme un bruit de chars à plusieurs chevaux qui courent au combat.
10 Elles avaient des queues armées de dards, comme les scorpions et c’est dans leurs queues qu’était le pouvoir de faire du mal aux hommes pendant cinq mois.
11 Elles avaient sur elles comme roi l’ange de l’abîme, nommé en hébreu Abaddon, et en grec Apollyon. (Apocalypse 9/1-11)

Et le contexte de ce verset surligne une combinaison « 9-11 » en fin d’une séquence 9-11!

En matière d’aveuglement, comme à l’exemple du chapelet sensé être prié par… Marie, si l’on en juge ses représentations à Lourdes et ailleurs, je pose la question suivante au lecteur doué de raison:

 

 

Effondrement des tours jumelles du WTC le 11 Septembre 2008

 

 

Effondrement des tours jumelles du WTC le 11 Septembre 2008

 

Effondrement des tours jumelles du WTC le 11 Septembre 2008

Images cliquables

Sources des images:

http://www.drjudywood.com/articles/transcript/transpics/bubbler.jpg

http://i95.photobucket.com/albums/l131/Ignatz_CT/wtc7lateafternoon-1.jpg

Comment des tours d’acier et de béton armé peuvent-elles se désintégrer en poussière, puis se volatiliser… pulvérisées… à la vue du monde entier en « live » et partir en fumée pour ne constituer au final, qu’un « petit » tas de gravats haut de 3 à 4 étages alors qu’il y en avait 110 au départ, pour chacune des deux portions?

 

Effondrement des tours jumelles du WTC le 11 Septembre 2008

Effondrement des tours jumelles du WTC le 11 Septembre 2008

 

On peut voir poindre une tour coiffée d’une pyramide….

Sources de l’image:

http://911research.com/wtc/evidence/docs/nt_dust_aerial2c.jpg

Pour se rendre à l’évidence et voir de nombreuses photographies sur ce sujet, cliquer sur le lien: http://911research.com/wtc/evidence/photos/dust.html

L’aveuglement au sujet de la falsification, grossière parfois, des Ecritures par le Catholicisme est tout autant flagrante sans devoir être un « Docteur » ou un « Ingénieur »!

Le culte marial à Fourvière est particulièrement « populaire », surtout depuis 1638, année où le roi Louis XIII avait consacré la France à la Vierge!

En effet, Louis XIII et Anne d’Autriche y étaient « Venus » faire un vœu en demandant la grâce d’avoir un fils. Après la naissance du dauphin, le roi avait « consacré » la France à Marie…

 

Forum de Fourvière

 Théâtre antique de Fourvière avec la Basilique en arrière plan — Lyon —

Cliquer sur l’image pour obtenir un agrandissement

— Document personnel — Juin 2008 — pas de copyright —

Basilique de Fourvière et Tour de la Lanterne

 

La colline de Fourvière avait déjà à cette époque une vocation religieuse: les Ségusiaves (peuple celte local) l’appelaient « Lugdunum », la colline (dunum) de Lug (dieu corbeau Gaulois et/ou Lux/Lugus dieu de la lumière) où se trouvait un sanctuaire dédié à cette divinité.

 

fete des lumières de Lyon 2005

— 153e fête des lumières – Décembre 2005 — Document personnel — pas de copyright —

— Cathédrale Saint Jean et basilique de Fourvière (Lyon) —

 

Lug est associé à Mercure ou Apollon, eux mêmes reliés à… Saint Michel.

Tiens Apollon! un dérivé d’Apollyon d’où est inspiré le nom de « Napoléon« !

 

Sœur Emmanuelle: sauvée ? (Bible et Nombres) dans Partages et Enseignements st_Jean_fourviere_s

— Basilique de Fourvière vue depuis les quais de Saône — Lyon  Juin 2008 —

— Document personnel — Gérard Colombat — pas de copyright —

Cliquer sur l’image pour obtenir un agrandissement

 

Le fait d’avoir pris une vue depuis le pont Bonaparte n’est en rien fortuite puisque j’ai voulu remettre en mémoire le fait que le mot « Pontife » est directement lié à la notion de « Pont », réunissant ainsi deux fonctions: celle d’un prêtre au sens Babylonien et celle d’un architecte.

Nous reviendrons en profondeur sur cette fonction dans un volet du chapitre consacré à Benoît XVI.

 

Portrait de soeur Emmanuelle et copie de son testament spirituel

— Portrait de sœur Emmanuelle et copie de son testament spirituel —

 abbatiale St Jean  Lyon  25 Octobre 2008 —

— Document personnel — Gérard Colombat — pas de copyright —

Cliquer sur l’image pour obtenir un agrandissement

 

Une fois la Saône franchie, je me suis rendu, une fois de plus, pour y chercher l’inspiration de ce chapitre, à la cathédrale ou plutôt pour être plus exact l’abbatiale St Jean le Baptiste.

En découvrant le portrait de sœur Emmanuelle et la copie de son testament spirituel, j’ai alors compris que c’était bien Le Seigneur qui m’y avait conduit pour rédiger ces lignes.

 

pyramide

 abbatiale St Jean  Lyon  25 Octobre 2008 —

— Document personnel — Gérard Colombat — pas de copyright —

Cliquer sur l’image pour obtenir un agrandissement

 

Fidèle à mes habitudes, j’ai examiné cette pyramide qui ne présente aucun intérêt en dehors d’un plan de l’abbatiale.

Ce meuble avait dû servir de tronc peut-être, à une autre époque.

 

Portrait de soeur Emmanuelle

— Portrait de sœur Emmanuelle —

 abbatiale St Jean  Lyon  25 Octobre 2008 —

— Document personnel — Gérard Colombat — pas de copyright —

Cliquer sur l’image pour obtenir un agrandissement

 

Comme on peut le lire sur cette affichette, une messe était prévue pour être célébrée à la date du 16 Novembre 2008, date à laquelle sœur Emmanuelle aurait dû devenir centenaire.

Le Seigneur ne l’a pas permis, semble-t-il! Ce n’est pas un jugement de ma part, mais juste un constat car cette date n’est pas anodine!

Elle constitue aussi, en Europe, un signe marial!

 

Drapeau UE 50e anniversaire

Drapeau Européen 50e anniversaire (16/11/2005)

Sources: Portail Multimédia du Conseil de l’Europe. ©Council of Europe.
http://www.coe.int/T/F/Com/Dossiers/Evenements/2005-12-drapeau/photos.asp

 

«  [...] Un grand signe parut dans le ciel : une femme enveloppée du soleil, la lune sous ses pieds, et une couronne de douze étoiles sur sa tête  ». (Apoc. 12/1)

On retrouve le drapeauclapypse Européen avec cette date qui correspond au 53e anniversaire de son adoption par le Conseil de l’Europe.

Le cercle de douze étoiles d’or sur fond azur incarne les peuples d’Europe, le cercle symbolisant leur union. Le nombre d’étoiles, des marqueurs Lucifériensrappelons-le, est constant, le chiffre douze symbolisant l’unité et l’harmonie, rappelant les mois de l’année et les douze signes du zodiaque.

 

Drapeau UE 50e anniversaire

Drapeau Européen 50e anniversaire (16/11/2005)

Sources: Portail Multimédia du Conseil de l’Europe. ©Council of Europe.
http://www.coe.int/T/F/Com/Dossiers/Evenements/2005-12-drapeau/photos.asp

 

(16/11/2005)…

Ce 321e jour d’une année bissextile a aussi la particularité d’être lié à la combinaison [3-2-1] constituée par les dates du 3, 12, 21 et 30 Novembre 2008, par réduction alphanumérique à l’unité.

Cette combinaison [3-2-1] se renouvelle tous les 9 ans ou 108 mois, en Février et en Novembre.

Et plus exceptionnel encore, ce calcul que m’a transmis Samuel C……

Flèche rouge « Seize Novembre deux mille huit » = 321 !!!

Au lendemain de la réunion du G20, ce 321e jour précède le 322e jour… Ce nombre bien connu dans l’occulte n’augure rien de bon si on l’identifie sous l’évocation du mot latin « CRISIS » conservé sous cette appellation dans le monde Anglophone.

Bible KJV 1611

Bible King James Version 1611

 

Frappée d’un ou plusieurs P.OINTs, cette date, par absence de ceux-ci, est aussi liée aux Ecritures dans mon esprit.

Cette version Anglaise de la Bible datant de 1611 demeure encore l’une des versions les plus consultées actuellement.

 

Copie du testament spirituel de soeur Emmanuelle

— Copie du testament spirituel de sœur Emmanuelle —

 abbatiale St Jean  Lyon  25 Octobre 2008 —

— Document personnel — Gérard Colombat — pas de copyright —

Cliquer sur l’image pour obtenir un agrandissement

 

En cliquant sur cette copie du testament spirituel de sœur Emmanuelle…

 

Détail Copie du testament spirituel de soeur Emmanuelle

— Copie du testament spirituel de sœur Emmanuelle: détail —

 

le lecteur peut découvrir cette phrase!

« Je me suis confiée, corps et âme, à la Vierge pour qu’elle me garde fidèle ».

Non seulement il faut refuser l’invitation « Remerciez là » mais il faut en comprendre la terrible vérité qui s’y cache!

« corps et âme »!

Sœur Emmanuelle s’était donc confiée, « corps et âme », selon ses propres paroles, à une créature, ou tout du moins une entité démoniaque de substitution et non à SON CREATEUR!

Tout au long des rediffusions des émissions télévisées ou radiophoniques qui ont pu être entendues au moment de sa disparition, je n’ai cessé d’être choqué, ad nauseam, par certains propos de la religieuse au sujet de sa foi!

D’où la nécessité d’écrire ce chapitre dont je me serais fort bien passé!

Le chapelet enroulé autour de son poignet était un signe de mort et de lien avec le « monde » démoniaque et quand je dis « monde », un terme qui peut rimer avec « immonde », je pense à la permutation des lettres qui transforment « monde » en « démon »!

8 Mieux vaut chercher un refuge en l’Eternel Que de se confier à l’homme;
9 Mieux vaut chercher un refuge en l’Eternel Que de se confier aux grands. (Psaumes 118/8-9)

Ces deux versets et leur positionnement particulier résument l’interdit. Pour en comprendre la signification réelle, se reporter au tableau en annexes ou au chapitre consacré aux pépites numériques Bibliques.

 

Bible de pierre — abbatiale St Jean

 Bible de pierre  abbatiale St Jean  Lyon  25 Octobre 2008 —

— Document personnel — Gérard Colombat — pas de copyright —

Cliquer sur l’image pour obtenir un agrandissement

Pour une vue en nocturne, cliquer sur ce lien

 

«  [...] Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.(Jean ( 3/16)

Un peu plus à gauche, dans cette abbatiale, une Bible de pierre rappelle par un verset unique qu’il n’existe qu’une seule et même Personne à qui se confier!

Se confier à une créature, un saint, un pape, et plus grave à un mort… relève de l’idolâtrie, une abomination!

9 Je vous ai écrit dans ma lettre de ne pas avoir des relations avec les débauchés-
10 non pas d’une manière absolue avec les débauchés de ce monde, ou avec les cupides et les ravisseurs, ou avec les idolâtres; autrement, il vous faudrait sortir du monde.
11 Maintenant, ce que je vous ai écrit, c’est de ne pas avoir des relations avec quelqu’un qui, se nommant frère, est débauché, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. (1 Corint. 5/9-11)

«  [...] Ne savez-vous pas que les injustes n’hériteront point le royaume de Dieu? Ne vous y trompez pas: ni les débauchés, ni les idolâtres, ni les adultères, (1 Corint. 6/9)

«  [...] Ne devenez point idolâtres, comme quelques-uns d’entre eux, selon qu’il est écrit: Le peuple s’assit pour manger et pour boire; puis ils se levèrent pour se divertir. (1 Corint. 10/7)

«  [...] Car, sachez-le bien, aucun débauché, ou impur, ou cupide, c’est-à-dire idolâtre, n’a d’héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. (Ephésiens5/5)

«  [...] Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les débauchés, les magiciens, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l’étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort. (Apocalypse 21/8)

«  [...] Dehors les chiens, les magiciens, les débauchés, les meurtriers, les idolâtres, et quiconque aime et pratique le mensonge! (Apocalypse 22/15)

Que puis-je ajouter, après avoir entendu les propos de la religieuse, qui déclarait qu’elle avait compté sur la « Vierge » qu’elle priait tous les jours pour apaiser et éteindre sa rébellion contre le Seigneur, qu’elle qualifiait d’ »injuste », à qui elle « comptait » demander des comptes, j’en passe…?

A la simple réécoute de ses propos que j’ai enregistrés, j’en tremble…

Heureusement, le clavier ne me trahit point!

24 Car Christ n’est pas entré dans un sanctuaire fait de main d’homme, en imitation du véritable, mais il est entré dans le ciel même, afin de comparaître maintenant pour nous devant la face de Dieu.
25 Et ce n’est pas pour s’offrir lui-même plusieurs fois qu’il y est entré, comme le souverain sacrificateur entre chaque année dans le sanctuaire mais pour offrir un autre sang que le sien;
26 autrement, il aurait fallu qu’il ait souffert plusieurs fois depuis la création du monde; mais maintenant, à la fin des siècles, il a paru une seule foispour effacer le péché par son sacrifice.
27 Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement,
28 de même Christ, qui s’est offert une seule fois pour porter les péchés de beaucoup d’hommes, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l’attendent pour leur salut. (Hébreux 9/24-28)

Je peux, à ce stade d’écriture, enfin cesser d’évoquer sœur Emmanuelle et demander au croyant qui me lirait d’avoir une pensée Unique pour Notre Seigneur, en compensation de l’insulte qui lui sera une nouvelle fois faite au cours de cette messe du 16 Novembre, qui par son principe anti-Scripturaire, est appelée sacrifice, annulant ainsi celui de la croix, Sacrifice Unique du Fils Unique!

J’ai écrit et chargé ce chapitre deux jours avant cette messe de célébration uniquement pour contrecarrer cette énième offense faite à Notre Seigneur!

Au début des années 90, au cours de la période éstivale de Juillet-Aoùt, mois dédiés à Jules César et César Auguste, ne l’oublions tout de même pas, j’accompagnais des pélerins sur le site de Medjugorje, un lieu d’apparitions mariales bien connu.

En assistant au triste spectacle de ce détournement de dévotion et de ce déploiement d’idolâtrie de cette foule de fidèles « Venus » des quatre coins de la planète, j’avais soudainement ressenti la colère du Seigneur…

Et au moment même où j’avais confié cette pensée à mon voisin, la terre s’était soudainement mise à trembler.

Il était aux environs de 17 heures. J’étais assis sur une rambardeà proximité de l’église vite évacuée!

Les uns s’en échappaient par peur physique, d’autres étaient plutôt à la recherche d’un signe de la « Gospa », nom local qui désigne la « Vierge » en Yougoslavie.

9 Et là, il entra dans la caverne, et il y passa la nuit. Et voici, la parole de l’Eternel lui fut adressée, en ces mots: Que fais-tu ici, Elie?
10 Il répondit: J’ai déployé mon zèle pour l’Eternel, le Dieu des armées; car les enfants d’Israël ont abandonné ton alliance, ils ont renversé tes autels, et ils ont tué par l’épée tes prophètes; je suis resté, moi seul, et ils cherchent à m’ôter la vie.
11 L’Eternel dit: Sors, et tiens-toi dans la montagne devant l’Eternel! Et voici, l’Eternel passa. Et devant l’Eternel, il y eut un vent fort et violent qui déchirait les montagnes et brisait les rochers: l’Eternel n’était pas dans le vent. Et après le vent, ce fut un tremblement de terre: l’Eternel n’était pas dans le tremblement de terre. (1 Rois 18/9-11)

Sérieusement interpellé par cette synchronicité, pendant la nuit suivante, j’avais revisionné toute cette scène, tout en songeant à mon passage dans la grotte/caverne d’Elie sur le mont Carmel six ans plus tôt. Ayant le sentiment que j’étais peut-être le seul à ne pas prier la « Vierge » sur ce site, cette salle de cinéma « animée » par le Malin… mais plutôt et seulement Le Fils Unique, je m’étais concentré en hurlant en silence sur un « Notre Père »… et quelques instants plus tard, la terre avait tremblé à nouveau, comme une ponctuation et une désapprobation…

Ayant renouvelé l’expérience, et ce devant des témoins qui partageaient la maison d’accueil avec moi, j’avais compris que je dérangeais quelque part, en sous-sol…

J’étais un intrus, un indésirable… pour les maîtres de ces lieux de perdition spirituelle…

Et question démonologie, j’ai assisté à beaucoup de « manifestations » que les idolâtres croient venir de Dieu, surtout sur ce site…

Ayant à plusieurs reprises réitéré cette prière de cette manière, avec des tremblements de terre à la clé, j’avais alors « su » que je pouvais me recoucher définitivement et assurer à ceux qui partageaient le gîte que tout redeviendrait calme, comme cela s’était avéré par la suite.

Quelques années plus tard, j’avais été surpris d’apprendre de la bouche de ces témoins, qu’ils m’avaient pris pour un orgueilleux à l’époque…

C’était pourtant juste un épisode de ma vie… vite oublié, vu le malaise que je ressens sur ces sites d’ »apparitions » démoniaques! Mais c’est à Lourdes que j’éprouve les plus grandes difficultés de passer ne serait-ce que quelques heures, le temps de capter l’ambiance pour le témoignage.

Je pense que si des temps fâcheux surviennent dans un peu de temps, la ville sera encore plus florissante par l’accroissement du nombre de visiteurs/pèlerins..

Depuis cet épisode d’un tremblement de terre synchrone, j’ai eu alors l’absolue certitude qu’il fallait militer, veiller, et ne plus jamais cesser de mettre en garde les « fidèles » contre le culte marial

Et depuis, je ne fais que constater l’envergure de la Fraude et l’Apostasie qu’elle engendre…

Cette parenthèse me permettra, en l’illustrant de manière post-prophétique, par quels signes du « temps », un « temps » mesuré à la minute près, comment Le Seigneur m’a « montré » que Celui de Sa Colère pour les impies et celui de la Délivrance pour ses fidèles véritables approchait.

Et puisqu’il est question de mesure du temps…

 

Horloge Astronomique — abbatiale St Jean

— Horloge Astronomique  abbatiale St Jean  Lyon  25 Octobre 2008 —

— Document personnel — Gérard Colombat — pas de copyright —

Cliquer sur l’image pour obtenir un agrandissement

 

je termine ce chapitre avec cette horloge astronomique, dans cette abbatiale St Jean. Une horloge conçue sur un cadran de 24 heures surplombe un calendrier perpétuel, valide jusqu’en 2019.

 

Horloge Astronomique — abbatiale St Jean

— Horloge Astronomique  abbatiale St Jean  Lyon  25 Octobre 2008 —

— Document personnel — Gérard Colombat — pas de copyright —

Cliquer sur l’image pour obtenir un agrandissement

 

En rappel de l’importance de la musique et des particularités du Psaume 119, en cliquant sur l’image, le lecteur peut y vérifier qu’un chant peut être indexé sur les notes de la musique.

Concernant la construction de ce Psaume 119 et ses acrostiches, se reporter au tableau en annexes ou au chapitre consacré aux pépites numériques Bibliques.

 

flerouge dans Partages et Enseignements DO pour DOminus L’INFINI
flerouge SI pour SIder (SIderal) les étoiles au sens Galactique Les galaxies
flerouge LA pour LACTEE, la voie Lactée Une galaxie
flerouge SOL pour SOLEIL Une étoile centrale
flerouge FA pour FATA, FATUM les planètes et la destinée Zodiacale Les planètes
flerouge MI pour MICROSCOME, la terre Une planète
flerouge RE pour REGINA COELI, la Reine des cieux Une planète, la lune
flerouge DO pour DOminus, le maître et Créateur de notre système solaire L’INFINI

 

On reviendra, de manière plus outrancièrement anecdotique, sur cette notion de chant en rapport avec la Basilique de Fourvière en fin de chapitre…

 

vierge_fourviere_sol_s

 Statue de la « Vierge » exposée au sol sur l’esplanade de la Basilique de Fourvière 

Cliquer sur l’image pour obtenir un agrandissement

— Document personnel — Juin 2008 — pas de copyright — Lyon —

 

Contrairement à ce que laisseraient croire les fêtes de la Lumière, le 8 Décembre 1852 correspondant à la date d’inauguration de cette statue d’une Vierge dorée, il n’y a pas de rapport entre la fête de l’Immaculée Conception du 8 Décembre et la basilique de Fourvière construite ultérieurement.

 

part 2

 

 

Barre de separation

 

Annexes

 

 

ccrne de papier

 

Le chapitre le plus court de la Bible est le Psaume 117, le plus long le Psaume 119et le Psaume 117 est aussi le chapitre médian de la Bible.

Ce Psaume 119 est un chapitre acrostiche (c’est à dire alphabétique comme les Psaumes 9, 25, 34, 37, 111, 112, 145) riche de 22 strophes, chacune d’entre elles possédant 8 versets commençant par la même lettre.

L’alphabet Hébreu comporte 22 lettres de base. La première lettre de chacune des 22 strophes ou « stances » correspond à chacune des 22 lettres de cet alphabet Hébraïque. Les deux premières stances commencent donc respectivement par les lettres aleph et beth de l’alphabet Hébreu, rendant Gloire ainsi à La Parole de Dieu.

Une recherche sur le mot « Jésus » isolé ou composé donne:

1238 occurrences en 1189 ou 1190 versets selon les versions de Bibles en langue Française consultées. Il faut noter qu’il y a un Bar-Jésus en Actes 13/6, un certain magicien, faux prophète Juif, nommé Bar-Jésus… à éliminer

«  [...] Ayant ensuite traversé toute l’île jusqu’à Paphos, ils trouvèrent un certain magicien, faux prophète juif, nommé Bar-Jésus,

Donc on obtient deux résultats différents dans ce cas de figure:

flerouge 1189 versets « Jésus » véritables sur un livre de 1189chapitres

et/ou:

flerouge 1188  »Jésus » véritables sur un livre de 1189 chapitres.

Calqués sur les nombres 1188 et 1189, considérons les versets 118/8 et 118/9 comme suit:

8 Mieux vaut chercher un refuge en l’Éternel Que de se confier à l’homme;
9 Mieux vaut chercher un refuge en l’Éternel Que de se confier aux grands.

Comme me l’a fait remarquer Samuel C., ces deux versets 118/8 et 118/9 sont les 2002e et 2003e versets du Livre des Psaumes et le verset 118/9 donne 666 à l’addition de ses lettres, tout comme le verset qui suit:

«  [...] Israël, reviens à l’Éternel, ton Dieu, Car tu es tombé par ton iniquité. (Osée 14/1).

flerouge L’élection du président [—("chrétien")—] G. W. Bush a été officiellement reconnue le 13 Décembre 2004, 1189 jours après les attentats du 11 Septembre 2001.

 

 

 

 

Barre de separation

 

 

détail central du dollar

Détail du billet de 1 Dollar US

« en Dieu nous avons confiance »

« ONE« 

Quel Dieu?

 

Cette devise « In God we trust » (« en Dieu nous avons confiance ») est la seule qui soit rédigée en Anglais, alors que le Latin domine.

A première vue, des traits noirs surlignent le profil des lettres selon les schémas suivants:

flerouge 2 traits noirs ombrant la lettre « O« , 3 pour la lettre « N » et enfin 4 pour la lettre « E« , ce qui nous donne un total de 9 selon la séquence 2+3+4

Un deuxième examen permet de compter la deuxième couche d’ombrages grisés selon les séquences suivantes:

flerouge 2 surfaces grisées ombrant la lettre « O« , 5 surfaces grisées pour la lettre « N » et enfin 4 surfaces grisées pour la lettre « E« , ce qui nous donne un total de 11 selon la séquence 2+5+4

Il faut compter les surfaces exécutées d’un seul tenant. Le lecteur peut remarquer que le « E » final par exemple comporte une surface grisée unique dans la partie inférieure du trait médian.

Cette deuxième couche ombrée confère un aspect graphique style 3D (ou 3e dimension).

Deux zones d’ombrage jumelées révèlent un 9/11 sur le mot « ONE« , un 9/11 qui a eu lieu un 254e jour!

 

Barre de separation

 

Suite en 2e partie

Laisser un commentaire

Maisonsaintbenoit |
Salut universel |
Le monde de Rikuko |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Wiccanlife
| Nouvelles Disciplines Pasto...
| Ermitage des heritiers