Le mensonge (Dokimos)

Le mensonge

par redaction 18 août 2014

 

Le mensonge est une affirmation contraire à la vérité faite dans l’intention de tromper. C’est une illusion, un artifice.  

Le mensonge se présente sous divers aspects :

      le mensonge joyeux fait par plaisanterie

-       le mensonge officieux pour  rendre service

-       le mensonge pieux pour épargner quelque chose de pénible à quelqu’un

-       le mensonge par omission, c’est-à-dire le fait d’omettre délibérément de dire quelque chose.

Les origines du mensonge remontent à la Genèse, lorsque Satan s’introduisit dans le jardin d’Eden dans l’intention de pousser Adam et Eve à désobéir à l’ordre de Dieu de ne pas manger le fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal.

 « Alors le serpent dit à la femme : Vous ne mourrez point, mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal » Genèse 3: 4-5.

Le diable est donc indéniablement le père du mensonge. « Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds ; car il est menteur et le père du mensonge » Jean 8: 44.

Pourtant, dans certains courants religieux, le mensonge est classé dans la catégorie des péchés véniels considérés comme étant moins graves que les autres et donc non passibles de la géhenne sauf en cas d’accumulation. Mais dans les Saintes Ecritures, il n’y a aucune classification des péchés et la Parole de Dieu est claire sur ce point, sans repentance ils mènent tous en enfer (Romains 3 :23). Ainsi, un mensonge aussi petit qu’il pourrait paraître est un péché grave. Nous ne devons donc pas croire que celui qui commet l’adultère ou un meurtre mérite un châtiment plus grand que celui qui profère un mensonge même si la raison de son mensonge semble bonne, comme par exemple mentir pour éviter la souffrance d’un être cher. Dieu ne peut pas cautionner le mensonge car il est lumière et vérité.

mensonge2Plusieurs raisons peuvent conduire l’homme au mensonge. L’homme dissimule souvent la vérité pour se soustraire à un jugement, à une réprimande, à une sentence. Le patriarche Abraham, craignant pour sa vie, a demandé à son épouse Sara de se faire passer pour sa soeur et de renier ainsi le lien qui les unissait, devant pharaon, roi d’Egypte, et Abimélec, roi de Guérar (Genèse12 et 20).

L’homme peut également mentir pour des raisons égoïstes ou matérielles comme ce fut le cas d’Acan ou encore d’ Ananias et Saphira. Acan n’avait pas obéi à l’ordre de Dieu de vouer par interdit le butin de guerre. Par sa convoitise, il s’est emparé de quelques lingots d’or et autres objets, et a ainsi introduit l’interdit au milieu du peuple israélite. La dissimulation de son acte a mis en péril de nombreuses vies et la découverte de son mensonge l’a conduit avec les siens à la mort (Josué 7). Ananias et Saphira, quant à eux, ont vendu leur propriété et remis une partie de l’argent aux apôtres. Cependant, ils ont fait croire à l’Eglise qu’ils offraient la totalité de l’argent. Lorsque la vérité fut démasquée, ils furent frappés de mort (Actes 34).

Il est vrai que la nature adamique de l’homme et les tendances de sa chair peuvent à tout moment, s’il n’y prend pas garde, le conduire au mensongeToutefois, étant fils de Dieu et ayant reçu l’esprit de Dieu, il doit haïr le mensonge et veiller à dire la vérité  en toutes circonstances et ce, quelles que soient les conséquences encourues. Comme nous l’avons vu, le mensonge peut nous priver du salut.

 « Le pain du mensonge est doux à l’homme, Et plus tard sa bouche est remplie de gravier ». Proverbes 20: 17.

« Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l’étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort ». Apocalypse 21: 8.

Prenons donc garde, rejetons le mensonge et pratiquons la vérité car  Christ est « le chemin, la vérité et la vie » (Jean 14: 6).

Laisser un commentaire

Maisonsaintbenoit |
Salut universel |
Le monde de Rikuko |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Wiccanlife
| Nouvelles Disciplines Pasto...
| Ermitage des heritiers