L’Autisme et Les Vaccins (Ouvrez les yeux,protégez vos enfants de cette Société de dégénérés; Oh Dieu Sauve Nous !…)

Image de prévisualisation YouTube

 

Publié le 17 octobre, 2014 | par Equipe de Pleinsfeux

Un dénonciateur du lien entre les « Vaccins et l’Autisme » lien à l’intérieur des Centres pour le Contrôle et la Prévention des Maladies peut être réduit au silence pour toujours.

Par Paul Fassa – Le 25 août 2014

Il y a eu beaucoup de nouvelles au sujet d’un dénonciateur caché à l’intérieur même des Centres pour le Contrôle et la Prévention des Maladies qui avait réussi à cacher son identité jusqu’à maintenant.  Le dénonciateur se sentait coupable d’avoir fait partie de la retenue de documents par les Centres pour le Contrôle et la Prévention des Maladies qui contenaient des preuves que les vaccins contre  les oreillons, la rubéole et la rougeole entraînaient l’autisme.  Maintenant, le tout a été démasqué par l’Autisme Media Channel.  Le site de ce groupe avait disparu au moment de la rédaction de ce document.

L'Autisme et Les Vaccins (Ouvrez les yeux,protégez vos enfants de cette Société de dégénérés; Oh Dieu Sauve Nous !...) dans Santé william-thompson-cdc-300x70

Selon le journaliste d’investigation Jon Rappoport, (nomorefakenews.com), le nom du dénonciateur est William W. Thompson, PhD. Il était un scientifique travaillant pour les Centres pour le Contrôle et la Prévention des Maladies dans son Centre National pour les Immunisations et les Maladies Respiratoires (NCIRD), qui comprennent ce qui suit dans son énoncé de mission : « … la prévention des maladies, de l’invalidité et de la mort grâce à la vaccination … ».

« En d’autres termes, il s’agit d’une agence de relations publiques qui favorise les vaccins.  La science réelle sur les dangers de la vaccination serait coupée au passage.  Maintenant, William W.Thompson est regardé comme une menace pour cet agenda.  Son refus de se présenter à l’avant, de révéler son nom, de dire toute la vérité, a été un boomerang pour lui, » affirme Jon Rappoport, qui a également été signalé par un de ses contacts que William W. Thompson a été escorté hors des quartiers généraux des Centres pour le Contrôle et la Prévention des Maladies.

Il a été congédié, puis, le site sur l’autisme qui a révélé son nom a disparu. Coïncidence ?  Je ne crois pas.  De leur site FaceBook …

Quelques questions qui peuvent ne jamais être répondues.

Jon Rapopport a posé une conjecture valide :

« L’étude [la fausse étude sur les oreillons, la rubéole et la rougeole] a été utilisée par la presse et le gouvernement pour claironner l’idée (le mensonge) que tout le monde pouvait dormir bien tranquille ; Les vaccins contenant du mercure ne font de mal à personne.  Maintenant, cela aussi, est sous enquête. »

Il a posé également les questions suivantes :

« Si William W. Thompson mentait sur les vaccins contre les oreillons, la rubéole et la rougeole, a-t-il également menti au sujet du mercure et sur ses effets toxiques ? A-t-il minimisé volontairement ces effets ?  A-t-il également cuisiné les données de cette étude ? »

Ne soyez pas surpris si tôt où tard William W. Thompson est retrouvé mort et dont la mort sera classée comme un suicide.  Ceci est potentiellement arrivé à de nombreux dénonciateurs dans le passé.  Pour n’en nommer que quelques-uns : Madam Deborah Jeane Palfrey, qui avait menacé de divulguer le contenu de clients dans son petit carnet noir des grands noms de DC ; L’expert en armements de la Grande-Bretagne, le Dr David Kelley, qui a dit que l’affirmation selon laquelle l’Irak possédait des armes de destruction massive n’était pas vraie ; Et, le journaliste d’investigation Gary Webb, qui a été « suicidé » dans sa maison.

Dans le cas où vous auriez des doutes sur le suicide largement accepté de Gary Webb, selon lequel ils déclarent le mensonge « qu’il ne pouvait plus obtenir un emploi renommé dans la presse », je vous présente une logistique impossible ; Il se serait tiré deux balles derrière la tête avec son revolver .38 ; Croyez-vous toujours que ce soit un  « suicide ».

Il y a encore plus.  D’autres possibilités pour faire taire William W. Thompson comprennent de l’enfermer dans un institut psychiatrique et de le « traiter » avec des médicaments qui le rendront trop fou pour être une source fiable, ou tout simplement de prétendre qu’il était un employé mécontent qui aurait menti.

Malheureusement, la plupart des institutions de l’état et des principaux médias accepteront tout ce qui précède.

Source : http://naturalsociety.com/cdc-whistle-blowers-evidence-vaccines-autism-may-silenced-forever/

Traduit par PLEINSFEUX.ORG 

Laisser un commentaire

Maisonsaintbenoit |
Salut universel |
Le monde de Rikuko |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Wiccanlife
| Nouvelles Disciplines Pasto...
| Ermitage des heritiers