LE JEÛNE BIBLIQUE (Pleins Feux sur l’Heure Juste )

LE JEÛNE BIBLIQUE

Préambule :


À tous les lecteurs de Pleins Feux sur l’Heure Juste,
Je suis heureux de vous présenter aujourd’hui cet article sur le
jeûne pour double raisons !

La première étant une raison d’obéissance spirituelle qui vous est
très bien présentée par Henri Viaud Murat. Nous vous conseillons
de prendre au sérieux l’option jeûne comme moyen puissant
d’intervention des grâces divines offertes à l’esprit déterminé !
La deuxième raison consiste à comprendre et utiliser le jeûne
comme moyen de remédier à des problèmes de santé coriaces qui
ne semblent pas répondre à des méthodes conventionnelles.
Le jeûne s’est montré des plus efficaces dans un grand nombre de
maladies physiques causées par l’intoxication graduelle de
l’organisme, allant des allergies jusqu’au problèmes cardio-vasculaires causés par dépôts calcaires ou autres dans les artères
du corps ! La liste des problèmes de santé qui trouvent guérison
par le jeûne périodique ou situationnel est longue et ne peut être
toute énumérée.
Les bibliothèques municipales possèdent en général des livres sur
le jeûne et ses effets régénérateurs sur l’organisme. L’ouvrage
exhaustif du Dr Herbert Shelton est certainement des plus
recommandé. J’inclus un sommaire du travail de l’organisme
humain ou animal en période de jeûne.
Les longs jeûnes de 10 à 30 jours devraient se faire en milieu
surveillé par des hygiénistes réputés.
La description ci-dessous en est une faible ébauche mais non
moins réelle !
Notre corps est une merveille de Dieu et possède en lui-même des
mécanismes d’auto-guérison qui sont peu exploités de nos jours
car nous nous sommes éloignés de ce qui est convenu d’appeler «
La Santé Naturelle » pour y substituer des interventions artificielles
qui ont amené notre civilisation vers le cancer et les maladies
dégénératives dans des proportions démesurées aux coûts
exorbitants !
L’approche médicale telle qu’elle est présentée aujourd’hui fait
l’objet de sévères critiques des connaisseurs et n’offre que très peu
ou pas d’alternative à la chronicité, ne prenant en considération
l’étiologie de la maladie, se contentant d’en réduire les symptômes
par des médicaments ou vaccins démontrés dangereux et
inefficaces !
On ne peut prendre sa santé en main si on ne connaît pas de quoi
cette dernière est composée. Il y a bien sûr plus d’un élément à
considérer devant les problèmes de santé physique, mais le jeûne est l’un de ces moyens les plus efficaces et avant tout, sans effets
secondaires car 100% naturel !
Je vous invite à observer vos animaux domestiques qui en
situations de maladies, s’abstiennent de toute nourriture jusqu’à
ce que l’organisme leur dicte par instinct, le temps du retour à la
nutrition !!
Je vous signalerai aussi que l’obéissance à Dieu s’inscrit aussi dans
le respect des mécanismes de nos corps dont Il est également
l’Auteur.
Dr Pierre J. Gilbert

LA SANTÉ PAR LE JEÛNE


Le jeûne est une approche naturelle, scientifique, biologique et
rationnelle aux problèmes de santé. L’homme est né pour vivre
plus d’un siècle, et cela, en santé. Le mésusage ou l’ignorance des
lois de l’existence l’amène progressivement vers un état réactif de
son corps qu’on appelle, la maladie.
Au cours des siècles les grands prêtres comme les sorciers, les
médecins comme les charlatans ont considéré la maladie comme
une entité vivante venant de l’extérieur, une punition des dieux,
une réduction sélective, une attaque microbienne ou virale. Les
maladies ne s’attrapent pas, mais se développent. La maladie n’est
rien d’autre qu’un effort de l’organisme essayant de s’adapter et de
contrôler le milieu biologique déréglé par une désobéissance de
longue échéance aux lois naturelles. La connaissance et le respect
de ces lois sont les seules garanties valables à une santé naturelle
et durable.
La microbiologie moderne a démontré depuis longtemps
l’inefficacité de l’arsenal médicamenteux et bactéricide à contrôler la maladie, car les microbes ne sont pas cause, mais conséquence,
effet. Ce qui est important, nous enseigne la physiologie, c’est le
terrain ou le milieu. Tout effort qui se veut efficace, doit se fournir
au niveau de ce milieu, sous la vigilance assidue des priorités
hygiéniques.
La présence dans le sang et les tissus de substances inutilisables
qui étouffent le fonctionnement normal des cellules est la cause
première des maladies soi-disant incurables. On appelle ces
substances « toxines ». La toxémie est l’empoisonnement du sang
par ces substances dont les principales sont :
a) l’urée
b) l’acide urique
c) le chlorure de sodium
d) le phosphate
e) l’ammoniaque, etc.
L’épuration de l’organisme de ces substances indésirables se fait
pendant une période de repos physiologique qu’on appelle le
jeûne. Depuis des siècles la science connaît les jeûnes prolongés
des animaux malades. Les contre-indications au jeûne sont si
minimes qu’elles sont négligeables, le jeûne est indiqué aux deux
sexes et à tous les âges. Le jeûne est moins difficile à supporter que
le sont les problèmes de santé avec lesquels vit le jeûneur.
Après 2 ou 3 jours, la faim disparaît pour faire place à la
consommation des réserves d’excès, les dépôts calcaires, le
cholestérol de surplus etc. etc. La langue se charge d’un mucus
blanc, l’odeur devient fétide, les urines jaunes foncées ou brunes;
en même temps se fait la vidange cellulaire, le déblocage neurovasculaire,
le ménage de la lymphe, la disparition des douleurs, l’équilibre sanguin, la résorptions des tumeurs ou pierre. Le retour
de la faim accompagné de l’éclaircissement de la peau, la brillance
des yeux. Le nettoyage complet de la langue, sont les indices
certains que la période de renutrition alimentaire est arrivée. La
durée d’un jeûne est variable selon chaque jeûneur !
Les conditions les plus fréquemment traitées par le jeûne sont les
suivantes :
l’arthrite, le rhumatisme, la bronchite, l’asthme, l’insuffisance
cardio-vasculaire, les hépatites, les gastrites, la cholestérolémie, la
néphrite, l’anémie, la sclérodermie, la migraine, les névralgies, les
excroissances telles que les pierres, tumeurs, dépôts de sel, etc.,
les problèmes de peau tels : l’eczéma, le psoriasis, l’acné et autres,
les problèmes métaboliques, glandulaires, l’obésité, la
constipation, la diarrhée, le diabète fonctionnel, les ulcères gastrointestinaux,
certaines formations cancéreuses primaires et bon
nombre d’autres non-mentionnées.

Laisser un commentaire

Maisonsaintbenoit |
Salut universel |
Le monde de Rikuko |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Wiccanlife
| Nouvelles Disciplines Pasto...
| Ermitage des heritiers